Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2016
Antananarivo | 19h39
 

Sport

Basket-ball • Région Boeny

Jeannot Ravonimbola, l’homme des succès !

mardi 9 octobre 2007 | Rata

Derrière le succès des deux clubs de Boeny aux récents championnats nationaux jeunes se cache un homme. Il est un l’un des rares techniciens malgaches de la balle au panier ayant un palmarès étoffé. Là où Jeannot Ravonimbola passe, puisqu’il s’agit de lui, le succès est logiquement au rendez-vous.

Et l’exploit des clubs majungais, Educa sport et Athletic club de Boeny, au sommet national, ne fait que conforter la logique. Le premier, Champion de Madagascar 2007 de la catégorie Juniors et le second vice-champion dans la même catégorie chez les filles.

Auparavant, entraînés par cet actuel Directeur Régional de la Jeunesse et des Sports du Boeny, les basketteurs du Bck (Toliara) et les filles du Jcsa (Antananarivo) avaient connu également la même gloire.

Le secret de ces réussites ? « Il n’y a pas de secret, tout est dû au travail », nous répond l’homme, plus connu sous le diminutif de Nonot. « Ici à Mahajanga, la préparation des jeunes commence dès le début de l’année scolaire au rythme de deux séances par semaine », précise- t-il. Un rythme qui s’élève à 4 fois par semaine à l’approche d’une compétition régionale et bi-quotidien à celle des championnats nationaux. « Pour ne pas être taxé de favoritisme envers qui que ce soit, je n’entre en lice qu’à cette dernière étape, si mes services sont toutefois sollicités », déclare le technicien.

« Au pire des cas dans le carré final »

C’était le cas pour Esm et Acb où on l’a vu sur leur banc de remplaçants durant la durée de la phase finale. Tout est ainsi question de travail et de préparation car « en sport le miracle s’en mêle rarement », rappelle notre interlocuteur.

Et sur ce double volet, il déplore ce qui est advenu à l’équipe nationale dames pour la Can 2007. « Ce n’est pas judicieux de couper l’élan de préparation après les Jeux des îles et de ne la reprendre qu’à quelques jours du départ ». Jeannot Ravonimbola, qui avait vécu en Afrique de l’Ouest, persiste et signe que Madagascar avait un bon coup à jouer à ce sommet continental. Il estime qu’ « au pire des cas, avec une bonne dose de préparation, elles auraient pu se qualifier dans le carré final ».

Une déception que l’on peut éviter à la prochaine sortie internationale à condition d’une longue et préparation.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 354