Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 07h16
 

Société

Village de la Francophonie

Instructif et enrichissant

samedi 26 novembre | Bill

Quoi qu’en disent les différentes tendances d’opinion, il est un fait, le village de la francophonie a vu une affluence grandissante depuis deux jours ; les manifestations culturelles et autres spectacles artistiques y sont vraisemblablement pour quelque chose. Cela n’empêche que les visiteurs s’y informent et s’instruisent. Des écoliers et des élèves étoffent le peu connaissance générale qu’ils ont des pays étrangers. Ils s’émerveillent devant les stands d’exposition/vente de produits artisanaux et semi-industriels de Madagascar et d’ailleurs. A l’exemple des quelque 150 pensionnaires du « SOS Village d’enfants de Madagascar » conduits par le président national de l’association, Maître Maria Raharinarivonirina. Ils ont appris qui sont les pays qui parlent français, où sont-ils, comment sont-ils, leurs populations, leur capitale, leur spécificité et leur culture... Ce fut aussi l’occasion pour ces enfants de démontrer qu’ils maîtrisent autant la langue malagasy que la langue française en jouant la pièce théâtrale de Molière « Les femmes savantes ».

Ce n’est certainement pas une foire mais il rappelle une certaine ambiance de foire de Tamatave des années 1960 quand cette ville portuaire avait accueilli la première Foire internationale post indépendance avec de nouvelles infrastructures tels certains axes routiers et le bloc commercial de Bazary Kely, incendié et mis à sac dix ans plus tard.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 26 novembre à 09:59 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour , diego !

    Je ne partage pas le point de vue de cet article .
    Même si déjà insulaires , nous ne pouvons pas , en plus , vivre en-dehors du monde .
    Mais nous ne devons pas non plus copier bêtement ce que font les autres .
    Car nous avons nos propres méthodes de percevoir et d’appréhender notre propre environnement , qui est le nôtre propre et qui est différent de ceux des autres , tout en leur ressemblant en même temps .
    Le discours plagiat d’investiture de Rajao-la-terreur a été ressenti comme une véritable humiliation par quelques natifs de cette Île .
    Et son premier Premier Ministre qui s’excusait de devoir faire en français ( parce qu’il avoue ne pas maîtriser le gasy ) son premier discours devant l’Assemblée Nationale avait achevé de détruire toute forme de crédibilité que l’on pourrait accorder en la capacité , en la compétence , en la clairvoyance et au flair de Rajao-la-terreur pour diriger correctement ce pays complexe à populations d’une large diversité .

    Tout le monde dans ce pays parle de démocratie .
    Oui , mais laquelle des démocraties ?
    Celles de l’Occident ? Celle de l’Europe de l’Est ? Celle des pays « démocratiques » en Asie ?
    Déjà il y a de notables différences entre les démocraties française et américaine .
    En France , il est déjà arrivé que le candidat qui a obtenu moins de 150 000 voix de plus que son adversaire a été élu au suffrage universel Président de la République .
    Aux USA , récemment , une candidate qui a obtenu plus de 2 millions de voix de plus que son adversaire a perdu et ne sera probablement jamais élue au suffrage universel President of the USA .
    Alors on ne sait plus exactement qu’est-ce que c’est vraiment cette fameuse démocratie ?
    Cela explique peut-être cette remarque so British de Sir Winston : « Democracy is the worst form of government , except for all the others » .

    En ce qui concerne l’autorité de l’Etat , les différents Chefs de l’Etat gasy , à l’exception de Tsiranana dans la première décennie de la totalité de ses mandats , ne « tenaient » pas réellement le pays . Comme par hasard , cette période positive pour l’autorité de Tsiranana coïncide avec l’époque faste du Général de Gaulle en France , ainsi que de la présence de Français que l’on appelait alors « assistants techniques » dans tous les rouages de l’administration gasy .
    Mais vint d’abord mai 1968 en Métropole !
    Suivi quelques semaines plus tard de la publication à Antananarivo ( sous le manteau mais étrangement avec beaucoup de bruits ) du petit livre « Dix années de république » , critique très agressive à l’encontre du système de gouvernement PSD .
    La chute du Général de Gaulle amorça le déclin de Tsiranana .
    Et enfin , la chute de ce dernier n’allait plus être qu’une question de temps .

    En 1974 les Français « assistants techniques » étaient rentrés chez eux .
    Les Gasy allaient donc gouverner seuls leur pays selon leurs méthodes et leur état d’esprit , sans l’assistance de qui que ce soit .
    Alors , début 1975 fut le début de cette inénarrable pagaille que nous connaissons aujourd’hui.
    Permettez-moi l’expression : le bordel est partout !

    Veuillez m’excuser , mais avec le recul , j’ai la nette impression que ce qui allait se passer ensuite et jusqu’à ce jour est conforme au dicton : « Le chat parti , les souris dansent » .

    PS :
    Les tenants du pouvoir central à Antananarivo , non originaires de notre Grand Sud , se soucient-ils sincèrement des victimes de cette persistante kere (famine) qui frappe durement depuis des décennies les habitants de là-bas ?
    Les administrations Tsiranana (1971) , DJ-ex-la-terreur (Opération Tandroka) et Rajao-la-terreur (Opération Fahalemana) n’ont-elles pas toutes les trois ordonné des massacres de populations dans notre Grand Sud déjà dans la détresse de cette kere (famine) permanente depuis des décennies ?
    Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres , comme le massacre ordonné par l’administration de l’Amiral Rouge et dont les victimes étaient plusieurs dizaines enfants d’Antananarivo aux mains nues , adeptes du kung fu !

    Est-cela l’expression de l’autorité d’un Etat fort ?

    • 26 novembre à 12:36 | Liberty (#3679) répond à Saint-Jo

      Tu parles tu parles mais tu proposes quoi exactement à part passer tes journées devant ton écran d’ordi ?
      ça n’apporte rien au pays tout ça

    • 26 novembre à 16:33 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Liberty devrait se poser lui-même ses propres questions .
      Ou alors apprendre à retenir ce qui a été dit plusieurs fois , au lieu de répéter indéfiniment les mêmes questions .
      Tout s’apprend , parait-il !

  • 26 novembre à 10:38 | Stomato (#3476)

    Lu ce matin sur : http://www.rfi.fr/afrique/20161125-reportage-francophonie-malgaches-entre-desinteret-espoirs

    >>Il y a aussi pour beaucoup, la fierté de montrer le potentiel de Madagascar. La manne touristique, les Malgaches en sont conscients. Alors si accueillir ce type d’évènement peut permettre de donner une bonne image du pays, eh bien tant mieux. Ca peut aussi relancer économie moribonde et donner envie aux investisseurs de venir à Madagascar. « Oui, si les choses se passent bien, les gens vont être intéressés par Madagascar. Ils vont vouloir acheter nos produits et il y aura plus de travail », espère une vendeuse du marché artisanal. Tout haut, un homme l’interpelle : « Regardez, la France ça fait plus de cinquante ans qu’on est avec et depuis rien n’a changé ».<<

    Le grand rêve Malagasy continue !
    Relancer la manne touristique ? En quoi cette réunion au sommet va-t-elle changer quoi que ce soit à la situation actuelle ?
    Relancer une économie moribonde ? Les travaux nécessaires à cette réunion ont-ils commencé à modifier, supprimer les multiples « cadeaux » que les entrepreneurs doivent faire pour remplir la course d’obstacles administrative ?
    « Ils vont vouloir acheter nos produits » !!! Quels sont les produits « Vita Gasy » qui sont spécifiques et intéressant pas rapport à ce que le marché mondial propose aujourd’hui ? Cette réunion changera-t-elle quelque chose ?
    La dernière phrase : « Regardez, la France ça fait plus de cinquante ans qu’on est avec et depuis rien n’a changé » devrait être : « Regardez, la France ça fait plus de cinquante ans qu’on l’a virée et depuis rien n’a changé ». C’est un signe que très probablement le journaliste français n’a pas compris la langue malagasy de ce brave homme (pollué par la politique de l’amiral ?)

    S’agit il vraiment d’un grand rêve malagasy ? Ne serait-ce pas plutôt d’un grand cauchemar.

    • 26 novembre à 16:22 | vatomena (#7547) répond à Stomato

      « Regardez la France ,ça fait 50 ans qu’on l’a virée et depuis rien n’a changé »
      Mais Si ,brave homme , Tout a changé .Regarde autour de toi ; Tu as peur de ton voisin . Ton voisin a peur de toi.Il est prêt à voler jusquà ta marmite .Tu vis parmi les ordures et les colonies de rats.Ton fils ne réussit plus à un concours,Il achète sa fonction. Tu bois à l’eau sale et tu vis dans le noir .
      Demain sera-t-il pareil ? La France n’est plus là mais tu as un avenir de malgache .Les nationalistes ont pris le bon vent

  • 26 novembre à 19:12 | betoko (#413)

    Après avoir manifesté pour la liberté de la presse qui fût un succès je suis allé au village de la francophonie , vers 11h , Il y avait un peu de monde , mais faut pas exagérer . Les organisateurs avaient promis 3000 visiteurs pas jour , ce n’était pas le cas et les exposants sont angoissés car ils ne savent pas comment ils arriveront à payer la location de leur stand dont le prix est exorbitants
    A propos de la manifestation du MLE , hier le général Florens nous avait menacé que toute manifestation de quel ordre que se soit est interdit et que le préfet de police disait dans tous les médias qu’il n’a pas reçu aucune demande pour cette manifestation du MLE . Réaction du général Florens , la gendarmerie est là pas pour arrêter des manifestants , mais pour le maintien de l’ordre . Voilà encore un roquet en chef , je suis mort de rire

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 227