Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 21 novembre 2017
Antananarivo | 10h37
 

Economie

Iles éparses

Incluses dans la Zone Economique Exclusive de Madagascar

lundi 13 novembre | Yvan Andriamanga

Le dernier conseil des ministres du 08 novembre inclut les îles éparses dans la Zone Economique Exclusive (ZEE) de Madagascar. En terme administratif, il a été communiqué entre autres une « communication verbale relative à l’initiative du Comité National de Délimitation de l’Espace Maritime (CNDEM) d’enclencher le processus de délimitation des limites extérieures de la Zone Economique Exclusive de Madagascar, en ce qui concerne les zones non sujettes à des conflits interétatiques ».

Pour les tenants du pouvoir de la Grande ile, ces zones ne sont pas sujettes à des conflits interétatiques car les Nations unies ont déjà donné raison à Madagascar sur ce sujet. Mais dans la réalité, la France les détient par la force, les occupe, fait des recherches et exploration dedans, malmène les pêcheurs malgaches qui opèrent à côté, et les a inclus aussi dans leur « Terres australes et antarctiques françaises ». L’ambassadeur de la France à Madagascar Vouland-Aneni a déjà déclaré que les îles éparses appartiennent à la France.

Les nombreux appels des autorités malagasy qui demandent à la France de se conformer à la résolution de l’ONU de 1979 sont restés lettre morte. De par sa force économique et au sein de la communauté internationale, la France ne semble pas prête de céder quoi que ce soit, résolution de l’ONU ou non.

Reste à savoir si cette fois ci les autorités malagasy vont vraiment se battre pour revendiquer la restitution des îles éparses.

96 commentaires

Vos commentaires

  • 13 novembre à 09:52 | Gérard (#5118)

    « Mooosieur, donne-moi l’argent ».
    Quand on n’est pas capable de s’occuper de son territoire et quand on laisse la plèbe dans la misère la plus profonde on ne s’arroge pas le droit de demander à autrui ce qui ne nous appartient pas.

    Répondre

    • 13 novembre à 12:43 | jules (#2904) répond à Gérard

      Tout à fait d’accord, si c’est pour les réduire en cendre ,il est bien préférable que la france gère ces iles .
      Tout ce que touchent les malgaches est voué à une disparation lente mais inéluctable.
      Peut etre meme qu’ils devraient quitter mada !! lol

    • 13 novembre à 15:30 | zaho (#699) répond à Gérard

      J’admire les commentaires de certains sur ce forum. A la lecture, on voit de suite les nostalgiques. Nous voyons que La France fait ce qu’elle veut : il n’y a qu’à regarder le cas de Mayotte. Tant mieux pour les mahorais, même si ce sont les contribuables français comme moi qui paient le coût de cette décision imbécile des dirigeants de La France en 1974 /1975.Pour l’ONU, Mayotte fait partie intégrante de l’archipel des Comores, que cela plaise à certains ou pas. Pour les Iles éparses, c’est pareil. Faites ce que je dis, mais ne faites pas ce je fais car j’ai le DROIT de VETO et je suis un pays puissant.

    • 13 novembre à 16:05 | SNUTILE (#1543) répond à Gérard

      Comme Mayotte si c’est la population qui a voté leur maintient dans la République française, est-ce les esprits de ces îles sur terre ou en mer autour qui ont voté la même chose que La France seule peut percevoir ? Mdr.

    • 13 novembre à 18:38 | dominique (#9242) répond à Gérard

      ici c’est toujours le comble de la kkoonnerie en plus de donne moi l’arzen !!!
      réclamer ou plutôt essayer de piquer !!! des iles ; mais pour quoi y faire même pas un pédalo pour arriver dessus !!!!! et le capitaine du pédalo c’est qui un macaque ?? il va bien ce retrouver en Australie celui la et sur son radeau la bande de charlots de kermesse incapables de ce diriger bons qu’a mendier des aides et détourner du pognon ; ici c’est a marcher sur la tête complètement !!

    • 13 novembre à 21:24 | Bena (#494) répond à Gérard

      La France fait ce qu’elle veut dans ses anciennes colonies. mais avec le réveil du nationalisme en Europe, on verra bien ce qui va se passer bientôt en France.

    • 13 novembre à 21:28 | isoarha (#8297) répond à Gérard

      Oulala, ça la fout mal celle- la.Le petit malgache ose réclamer ce.qui l’ appartient.« Il va y avoir du sport.. »😊😊

  • 13 novembre à 11:17 | Isandra (#7070)

    Mieux vaut tard que jamais,...

    Toutefois, j’ai peur qu’ il ne s’agisse qu’une gesticulation électoralisme à la Ravalo,...

    Hery(ayant charisme de ramanonaka, coucou à BB) affrontera The next leader of Europe,...

    Répondre

  • 13 novembre à 11:30 | Stomato (#3476)

    Encore un article incomplet concernant un problème récurent !
    Si l’on voulait faire un travail complet il y aurait lieu de se référer aux documents publiés par l’ONU, par exemple celui lisible sur :
    http://www.un.org/french/documents/view_doc.asp?symbol=A/RES/34/91&Lang=F

    Résolution 34/91 du 12 décembre 1979
    On y trouve les mots :
    Réaffirme le respect de l’unité nationale...
    Prend note d’une résolution adoptée par l’OUA
    Invite le gvt français à entamer des négociations
    Demande au gvt français...
    Prie le secrétaire général de suivre l’application...
    Décide d’inscrire à l’ordre du jour provisoire de sa 35 ieme session...

    Allez lire le texte complet pour comprendre que ce que demande l’ONU est avant tout des négociations entre la France et Madagascar.
    La question est maintenant de chercher ce qui s’est passé depuis décembre 1979 et aujourd’hui !
    Ensuite se poser la question de savoir comment cette décision unilatérale va être interprétée coté français et par les juristes de l’ONU ?

    Et qui va encore trinquer ? Devinez...

    Répondre

    • 13 novembre à 11:58 | Turping (#1235) répond à Stomato

      Problème récurent ? non ! le mot « récurrent » prend deux « r ». Erreur stomato-logique ?
      - La problématique est plus plutôt sur le fond ,car avec les incapables successifs au pouvoir ,comme la « peste » ,la revendication de ces îles éparses devient un moyen pour obtenir de l’argent ,de l’aide qui va être détournée ne profitant pas les intérêts publics .Disons une gesticulation pour financer les élections en collaboration avec tous les voyous .
      - Logiquement ,la résolution de l’ONU donnant le rattachement de ces îles éparses à Madagascar,il n’y a rien à discuter là-dessus .Si Madagascar n’était pas colonisé avec des dirigeants patriotes défendant le patrimoine national ,sans parler du Japon ou autres pays ayant des cultures très avancées ,on ne serait pas arrivés là ! -
      - D’abord ,depuis l’indépendance octroyée sous dépendance avec la mentalité y afférente ,les urgences sont ailleurs . Citons : la corruption ,l’insécurité ,la pauvreté qui touche beaucoup de malgaches , etc.....les infrastructures ,la santé ,le système éducatif ;la liste n’est pas exhaustive !

    • 13 novembre à 11:59 | Isandra (#7070) répond à Stomato

      Stomato,...

      « L’Assemblée générale des Nations Unies invite le gouvernement(Français) à entamer sans plus tarder des négociations avec le gouvernement malgache en vue de la réintégration des îles précitées qui ont été séparées arbitrairement de Madagascar »

      Notez bien la négociation devait se baser sur ce principe « en vue de la réintégration des îles précitées qui ont été séparées arbitrairement de Madagascar ».

      Le gouvernement Français a t il appliqué cette invitation...? Apparemment, Non.

      Et ce n’est pas le fait que Madagascar(grande île) est mal gérée donne la France le droit de voler la partie de son territoire.

    • 13 novembre à 12:36 | Stomato (#3476) répond à Stomato

      13 novembre à 11:59 | Isandra (#7070) répond à Stomato ^

      >>« L’Assemblée générale des Nations Unies invite le gouvernement(Français) à entamer sans plus tarder des négociations avec le gouvernement malgache en vue de la réintégration des îles précitées qui ont été séparées arbitrairement de Madagascar »<<

      Une telle négociation a-t-elle eut lieu ?
      Si oui à quelle(s) date(s) ?
      Si non, pourquoi ?
      Monsieur Google est bien silencieux sur à ce sujet !

      >>Notez bien la négociation devait se baser sur ce principe « en vue de la réintégration des îles précitées qui ont été séparées arbitrairement de Madagascar ».
      Le gouvernement Français a t il appliqué cette invitation...? Apparemment, Non.<<

      C’est justement ce "Apparemment" qui est très gênant . Si la faute en incombe à Madagascar, en partant du principe qu’il faut être deux pour négocier, cette faute ne sera jamais reconnue par une des parties !!!

      >>Et ce n’est pas le fait que Madagascar(grande île) est mal gérée donne la France le droit de voler la partie de son territoire.<<

      Il serait intéressant de vérifier si le droit d’usage est de règle dans les relations internationales !
      Autre point, s’il y a rétrocession des Iles Éparses, sera-t-il possible de demander des indemnités pour l’entretien et la non destruction de ces iles auprès de Madagascar ?

    • 13 novembre à 12:39 | Stomato (#3476) répond à Stomato

      13 novembre à 11:58 | Turping (#1235) répond à Stomato ^

      >>Problème récurent ? non ! le mot « récurrent » prend deux « r ». Erreur stomato-logique ?<<

      Mon clavier vous demande d’accepter ses plus sincères excuses et vous envoie une provision pour compenser à l’avance d’autres erreurs.
      azertyuiopqsdfghjklmwxcvbn.
      Bonne journée :-)

  • 13 novembre à 11:37 | Vohitra (#7654)

    Est-ce que c’est pareil le fait d’avoir intégré ces îles éparses dans les zones économiques exclusives de Madagascar et le fait d’avoir délimité ces îles comme faisant partie du plateau continental Malagasy ? Il me semble que ce deuxième volet a été omis...

    Répondre

  • 13 novembre à 11:45 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    « il a été communiqué entre autres une « communication verbale »
    Fichtre ,diantre un communication verbale !
    Là nous sentons toute la (faible)volonté de ce gouvernement dans la récupération des iles éparses.
    Bon, bien sur, on ne peut avoir sur le plan international une politique de mendiant,de quémandeur perpétuel et en meme temps une politique nationaliste agressive .
    La fierté gasy ,si elle était affirmée ,ne laisserait pas se pays se vautrer dans la fange de la pauvreté et des maladies rares et disparues ailleurs .
    Les plus responsables de cette situation sont bien de chez vous et en hypocrite de premiere force ne donne jamais les vrais raisons qui ont conduit à la situation dramatique actuelle .
    D’un coté c’est le« donne les vola » et de l’autre on voudrait être une puissance qui compte !
    Cela n’est pas compatible ,il faut choisir !

    Répondre

  • 13 novembre à 11:58 | gaston (#8335)

    C’est reparti !!!!! En France nous sommes en train de nous poser des questions sur la pertinence de nos territoires ultramarins, soit 212 communes dispersées sur les océans, Indien, Atlantique, et Pacifique. La nouvelle Calédonie attend son référendum, il y a de fortes chances pour qu’elle veuille rester Française !!!! Et oui pas facile quand on profite des largesses de la France libérale et bienveillante à bien des égards, budget total plus de 4 milliards par an, plus subventions, et aides pour les catastrophes naturelles, dernières en date , St Barth ET St Martin !!!! Bref, la population en a marre et préferait de loin que cette argent soit dépensé sur notre territoire pour sa remise sur les rails du XX siècle, L’europe nous suffit amplement. Mais peut être que nous aussi en métropole nous devrions demander un référendum pour se séparer définitivement de toutes ses îles qui pour une majorité de la population Française ne rapportent rien, mais alors rien du tout, à part des impôts récurrents et fait baisser considérablement notre niveau de vie.

    Répondre

    • 13 novembre à 12:06 | Isandra (#7070) répond à gaston

    • 13 novembre à 12:12 | Isandra (#7070) répond à gaston

      Et je parie que si les Haïtiens demandaient que leur pays soit réintégré à la France, Maman l’accepterait avec plaisir,...

    • 13 novembre à 12:29 | kartell (#8302) répond à gaston

      Isandra, vous ne devriez pas brandir des articles picorés au hasard de vos convictions en croyant enfoncer un clou qui n’est en réalité, qu’une petite épingle qui va se tordre à la première pression !….
      Le Figaro est un journal d’opinion qui défend l’espace national français avec beaucoup de convictions et de vigueur !…
      Cet article n’est pas celui que vous croyez, il défend ces terres d’outre-mer, bec et ongles mais il fustige simplement la gabegie financière d’un état français, dépensier ( ça vous fait rêver !) !…
      Visiblement, vous vous êtes trompée car ce journal est un ardent défenseur du statu-quo des îles éparses !….

    • 13 novembre à 12:43 | Isandra (#7070) répond à gaston

      Kartell,

      Mais, 35 milliards d’Euros quand même, pour cinq ans...,c’est beaucoup, pour quel retour...!

      Imaginez que cela représente pour améliorer la vie de gens de métropole,...par ex, financer les revenus universels de B Hamon,...ou réduire un peu les dettes lourdes de Maman,...

      C’est vrai, ça coûte la folie de grandeur,...!

      En tout cas, cela ne nous regarde pas,...diraient les inconnus,...

      Pour aider Maman à être soulagée de toutes ces charges,...nous ne pourrons faire que lui demander de nous rendre nos îles,...

    • 13 novembre à 12:53 | vatomena (#8391) répond à gaston

      Les frantsay d’aujourd’hui ne se rendent pas assez compte de l’avantage acquis en se débarrassant de leurs colonies .A Madagascar comme en Afrique la surpopulation rend toute assistance impossible .

      La France ,chez elle ,déjà ,n’arrive plus à accueillir toute la génération d’africains en fuite . La France ne peut plus jouer le role de votre maman ,Isandra . Faut voir ailleurs ou se mettre à l’ouvrage .Mora mora et développement ne vont pas ensemble .

    • 13 novembre à 13:27 | Isandra (#7070) répond à gaston

      Vatomena,...

      On a déjà du mal de se débarrasser de cette Maman poule, pourquoi on cherche une nouvelle...Ce dont nous avons besoin, ce sont partenaires pour développer rapidement notre pays,...comme un adulte digne de son nom,...

    • 13 novembre à 13:34 | kartell (#8302) répond à gaston

      @ Isandra

      Le budget de l’état français est de 310 milliards d’€, donc 35 milliards de dépense sur cinq ans pour ses outre-mer, soit 7 millards par an, n’est pas trop lourd à supporter même si cela paraît important pour nous !….
      On imagine que l’entretien et la surveillance des îles éparses sont une broutille de sansonnet !….
      L’intérêt de conserver ces outre-mer est multiple, c’est un pied à terre sur un autre continent, une opportunité de conserver une énorme zone économique exclusive (ZEE) pourtant aller jusqu’à 370 kilomètres au delà des eaux territoriales sur le plateau continental.
      Ainsi, Clipperton, avec 2 km2 de terres émergées, offre, ainsi, une ZEE potentielle de 440 000 km2 !…
      A cela s’ajoute, d’autres considérations dont on fera l’économie dans cette discussion puisque l’on sortirait du sujet qui nous préoccupe , aujourd’hui …..

  • 13 novembre à 12:09 | kartell (#8302)

    N’obtenant rien, ne revendiquant rien officiellement par la voix, fluette, d’un président machiavélique (ayant plus à gagner, à se taire, qu’à réclamer), le conseil des ministres croit pouvoir tenir l’astuce juridique pour inclure ces îles éparses dans le giron de l’espace national, pourtant, bien mal administré , par ailleurs !….
    Tout cela, révèle la piètre qualité de la petite cuisine locale où les choses de l’entre-soi sont la règle d’or, mais, qui répondent à l’appel, de plus en plus pressant, d’une frange grandissante d’excités nationalistes qui comptent bien influer sur le prochain scrutin présidentiel !….
    La priorité étant ailleurs, il est clair qu’un peu de diversion où l’adhésion nationale est enfin brandie , permet ainsi au pouvoir d’utiliser à des « faims » électoralistes, un de ses nombreux artifices de prestidigitateur mais gageons que ce n’est qu’un début, le spectacle va continuer !….

    Répondre

    • 13 novembre à 14:52 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Isandra ,Vous etes la première à demander de l’argent et encore de l’argent à votre maman poule . N’oubliez pas que Madagascar n’est pas la seule colonie à avoir épuisé les ressources de la France .La France avait pris en charge trop de colonies à la fois . C’était épuisant pour elle .De gaulle a compris .Il a mis fin .Mais d’autres aprés lui sont revenus au pouvoir et ont repris les dépenses de prestige . Et Bizarrerie ,les français ne se révoltent pas qu’on gaspille ainsi leurs derniers sous .

    • 13 novembre à 16:14 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Vatomena,

      « Et Bizarrerie ,les français ne se révoltent pas qu’on gaspille ainsi leurs derniers sous. »

      Puis qu’ils sont conscients que les méfaits de la politique coloniale et du néo-colonialisme sont l’une de source de l’échec de la politique de développement en Afrique,...contrairement à vous,...

      Qualifiez- vous comment, quand les colons achètent à bas prix les matières premières à Madagascar et puis vendent au prix très cher les produits finis avec à la clé l’interdiction des concurrents non de métropole(Pacte colonial,...), exploitent et exportent librement toutes nos richesses(l’or, graphite, les pierres précieuses, etc)...???

  • 13 novembre à 12:20 | gaston (#8335)

    @ Isandra, soit plus claire dans tes réponses car tu ne m’as pas l’aire d’être franche du collier !!! A priori, tu profites allègrement de la France et de L’Europe, ou c’est juste une impression !!

    Répondre

    • 13 novembre à 12:28 | Isandra (#7070) répond à gaston

      Gaston,...

      Notre pays, oui, on profite un peu de la générosité de Maman,...dernièrement 300.000 Euros pour les élections, avec laquelle on va faire la têf,...Mais, ce n’est rien par rapport à sa générosité envers les Doms,...Coucou Tanguy,...

  • 13 novembre à 12:36 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Les recommandations, reconnaissance ou aversions de l’ ONU, la France s’ en tape !

    Cf (Mayotte) cet organisme ne sert strictement à rien autre que se réfugier derrière quand cela arrange .Les grandes puissances n’ ont rien à cirer de cet organisme qu’ est l’ ONU, à commencer par les USA, suivi des Russes, & de nos amis Chinois, quant à l’ Afrique du Sud , l’ Australie & la NZ ...
    Qu ’ hery s’ occupe de son Pays, son économie et tout ce qui ne va pas bien, et les parasites seront bien gardés .

    Répondre

    • 13 novembre à 12:47 | Stomato (#3476) répond à Jipo

      Il n’est pas très juste de dire que la France s’en tape des discours de l’ONU.
      Mais faisant partie des pays organisateurs de l’ONU, elle regrette du poids qui a été donné à des pays qui n’existaient pas au moment de la création de cet organisme.

      Ils ont un peu trop souvent l’état d’esprit des sales gosses qui portent plainte contre leurs parents en affirmant que les parents les ont mal élevés.
      Je ne vise personne mais suivez mon regard vers Radinas !

  • 13 novembre à 12:40 | gaston (#8335)

    @ Isandra, oui je vois, t’es la bourrique de service qui habite encore chez ses parents.

    Répondre

    • 13 novembre à 12:59 | Isandra (#7070) répond à gaston

      Gaston,...

      « chez ses parents. »

      Vous exagérez,...maison construite de mes parents oui,...Les parents normaux ne souhaitent qu’une chose, leur enfants soient heureux, ne manquent de rien,...Ils ont travaillé dur pour ça,...

      Et moi, j’ai la chance d’avoir un bon père(Chéri) qui n’avait pensé seulement sa retraite, mais aussi, aux futures conditions de vie de leur enfants,...Il travaillait dur très dur pour y arriver et il est heureux maintenant de voir ses enfants(nous sommes deux,...)en profiter dès son vivant,...n’aient pas besoin de bosser dur pour pouvoir se nourrir,...

      C’est rêve a failli tomber dans l’eau à cause de Ravalo,...et le cas de mon père n’est pas cas isolé,...

  • 13 novembre à 12:49 | FINENGO (#7901)

    Bonjour..!
    Une Chose me choque dans certains Post.
    Ce n’est pas le fait de réclamer la restitution des Iles éparses. Non pas du tout.
    Mais vu l’état du Pays, n’y a-t-il pas d’autres priorités à l’heure actuelle ? Ca c’est mon premier questionnement.
    La deuxième est la suivante : Le Pays n’a plus aucun poids vis à vis du Monde extérieur . Le pays est qualifié de Pays mendiant, ce qui implique des Gouvernants Mendiants. Comment le Président de la république et son Gouvernement pourront-ils exiger à la France cette restitution, sachant pertinemment que les besoins d’aides venant de la France et de l’Europe sont omniprésents, ce qui revient à dire que le Pays dépend de ces identités là.
    La discussion sur les iles éparses à l’heure actuelle, vu la situation de Madagascar, n’est ni plus, ni moins qu’un sujet que l’on soulève pour un but électoral et beaucoup de Malgaches vont mort dans l’hameçon, comme d’habitude. Ca servira aux Nationalistes purs et durs d’une bonne propagande pour ameuter le Peuple.

    Répondre

    • 13 novembre à 13:02 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      Et si les nationalistes avaient la pudeur de ne réclamer aucune assistance à la France ! et si les nationalistes s’évertuaient à remettre en état de marche ce que le colon avait laissé ! Et si les nationalistes créaient quelque chose pour le bien du pays ?

  • 13 novembre à 12:56 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra
    13 novembre à 12:28 | Isandra (#7070) répond à gaston ^

    Gaston,...

    Notre pays, oui, on profite un peu de la générosité de Maman,...dernièrement 300.000 Euros pour les élections, avec laquelle on va faire la têf,...Mais, ce n’est rien par rapport à sa générosité envers les Doms,...Coucou Tanguy,...
    ++++++++++++++++++++++

    Isandra tu pourras toujours pousser le Bouchon aussi loin que tu pourras.
    Mais tu ne t’imagines pas quand même, qu’au claquement des doigts tu auras les mêmes droits que les DOM.
    Continues à rêver, ça ne fait du mal à personne.
    C’est déjà ça de gagner.
    Aller Bonne journée, la Fofolle..!!

    Répondre

  • 13 novembre à 13:05 | tiryco (#9153)

    réstituer ses iles dans quel droit , pour en faire un nouvel alcatraz , ya mieux a faire

    Répondre

  • 13 novembre à 13:39 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)

    De quelle manière veux-tu, ou peux-tu te débarrasser de Maman comme tu dis.
    En implorant tous les jours des aides..???
    Sois patiente Isandra, vous auriez pour très bientôt un investisseur de rêve qui viendra vous donnez le coup de mains du siècle dans les investissements. Les Chinois sont porteurs d’espoir, beaucoup d’espoirs.Un peu de patience et tout ira pour le mieux du monde.

    Répondre

    • 13 novembre à 14:16 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,...

      « Sois patiente Isandra, vous auriez pour très bientôt un investisseur de rêve qui viendra vous donnez le coup de mains du siècle dans les investissements. »

      En fait, c’est plutôt, un bailleur de rêve que nous rêvons,...qui est prêt à nous prêter de 90 milliards $,...après les investisseurs se bousculeront,...y compris les fils de Maman,...tohanam-potsiny,...

  • 13 novembre à 13:43 | FINENGO (#7901)

    @ vatomena (#8391)

    Salut Vatomena.
    Eh oui, mais que veux-tu.
    Chacun fait ce qui lui plait chez lui.
    Comme dirait l’autre : La chien Aboie, la caravane passe.
    Mais à cette allure, la caravane n’ira pas loin...Xmdr
    Bonne journée..!!
    Salutations à la Famille..!!!

    Répondre

    • 13 novembre à 13:47 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Vatomena,...

      Méfiez vous ! Cette sympathie envers vous ne dure que jusqu’au moment où les Andafy(vazahas mainty) Zana et Tsima arrivent avec leur accolades fraternelles,...Il y aura un changement de ton à 360°,...

    • 13 novembre à 15:04 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      Vos prestations sur le forum ,Isandra ,sont pour moi du plus grand interet . A travers vous je peux voir s’étaler toutes les idées fausses ,tous les malentendus , toutes les illusions qui ont conduit le pays à sa perte . Le diagnostic à faire est alors plus facile .

  • 13 novembre à 13:48 | RAMBO (#7290)

    Il n’y a pas 36 solutions : où nous utilisons la force genre venir en masse en pirogues là bas et s’installer. Ils ne peuvent pas nous bombarder (en bouclier humains). Ou bien la négociation mais !!!!!????

    Répondre

    • 13 novembre à 13:54 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,...

      Mais ? C’est le gouvernement de la France qui devait initier cette négociation de cette réintégration, selon l’ONU, pas nous,...!

      J’ai une idée, si on loue pour trente ans aux Chinois ou aux Russes ces îles ,...et à eux de se débrouiller pour expulser les squatteurs,...

    • 13 novembre à 13:56 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Rambo,
      Excellent ,excellent !
      100 km en pirogue à deux balles ,cela va être du sport .
      Pourquoi ne pas utiliser les chars à zebus amphibies ?
      T’inquiètes pas les Français enverrons une navire hôpital pour secourir les rescapés !
      Pas de besoin de tirer sur qui que ce soit !
      Bouffon assassin !

    • 13 novembre à 14:01 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Isandra,
      C’est sur que les russes et les chinois qui ont aussi des problèmes de territoires non reconnus vont se mettre dans ce type de piège à con à la gasy .
      Faut quand meme pas prendre les dirigeants de ces pays que pour des niais !

    • 13 novembre à 14:45 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Rambo,
      Cette idée de remplir des pirogues pour squatter les îles éparses n’est pas une si mauvaise idée que cela .
      Il faut que tous les grands nationalistes zéduqués et engagés y participent .
      En effet si tu veux que cette opération soit reconnue de l’ONU il faut la présence de personnalités de premiers plans .
      Invite aussi tous les andafy bons teints et grandes gueules .
      J’espère qu’il n’y aura pas de tempête ce jour là.
      Apres ces petites réflexions, je crois que cette idée va être enterrée à jamais

    • 13 novembre à 15:02 | FINENGO (#7901) répond à RAMBO

      @ RAMBO

      13 novembre à 13:48 | RAMBO (#7290)

      Il n’y a pas 36 solutions : où nous utilisons la force genre venir en masse en pirogues là bas et s’installer. Ils ne peuvent pas nous bombarder (en bouclier humains). Ou bien la négociation mais !!!!!????
      +++++++++++++++++++++++++++

      Monsieur le Fin Politicien RAMBONKISOA.
      Il n’y a qu’une, rien qu’une Solution.
      Ce n’est pas la Peine de vous tortiller du Q.
      Remets le Pays sur Pied, qu’il aie au moins le rang d’une Nation digne de ce Nom, pour pouvoir discuter avec d’autres nations.
      Le cas contraire contentez-vous de ce qui vous arrive.
      C’est bien Malheureux pour le Peuple, mais quand on a des dirigeants comme votre bande de voleurs qui ne valent rien. Le résultat est là.

    • 13 novembre à 15:13 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Rambo @ Prudence — On ne va pas à la guerre sans eau ni biscuits .Il est sur que nul soldat français ouvrira le feu sur vous . Débarquez en nombre ,dans le plus grand nombre et la soldatesque du 2éme RPIMA vous laissera crever de faim et de soif .Ne comptez pas sur les récoltes du paysannat malgache cultivant les iles éparses .
      ni sur les pécheurs. Ils n’ont jamais été là .Iles éparses peut etre mais surtout iles désertes en dehors d’une présence épisodique française .

    • 13 novembre à 15:25 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Isandra !
      Vous avez peut-être raison.En 1975, c’était la peur des Russes et des Nord Coréens qui poussait Giscard à donner l’ordre aux militaires français de quitter Mada sans un moindre coup de feu.Mais personnellement comme notre cher Président, je suis pour la co-gestion de ces îles. La France est notre alliée historique et il serait commode de développer ces îles avec Maman qu’autrement.
      Mba mihantahanta amin’i Màma ê !

    • 13 novembre à 15:32 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Rambo,
      Ton idée géniale (pirogues,iles éparses )est déjà enterrée ?
      Pourquoi tu réfléchis pas un peu avant d’écrire des inepties ?
      Tu vois c’est comme d’écrire que la France est alliée de Madagascar ,c’est faux !

    • 13 novembre à 16:05 | vatomena (#8391) répond à RAMBO

      Quand on parle effrontément de «  »rattachement des iles éparses à la zone économique de Madagascar ’’ de quoi parle -t-on ? Il n’y a pas d’économie à Madagascar ! Si c’était le cas ,cela se saurait .On aurait un niveau de vie acceptable .On aurait de l’électricité partout....

    • 13 novembre à 17:03 | Jipo (#4988) répond à RAMBO

      Envoyez Stalonne avec 12 salopards, il vont éradiquer tout ce qui ne va pas et rétablir le paradis et souveraineté perdus comme : sur la « Grande Ile » ...
      Pour cela, commencer par bruler tout ce qui peut l’ être, puis envisager de vendre le sable qui reste , aux Saouds, et enfin faire appel aux techniciens hollandais , pour construire des polders pour les agrandir !
      Et si tout va bien comme d’ hab , de l ’ élevage piscicole hydroponique , avec l’ aide des Turcs & Israéliens, sous la surveillance avisée des Chinoix, les Malgaches restant les banquiers et « gestionnaires » comme à leur habitude, rompus pour ce faire , depuis 50 ans, avec un résultat honoris causa mention tsara be, Cf : zirama, & Air mad, à inscrire au palmarès de la bonne gouvernance .
      J’ allais oublier notre émérite ministre du tourisme, qui moyennant quelques milliards construirait ( / les chinoix) quelques golfes, après avoir importé quelques usines de désalinisation ...
      Comme quoi, il n’ y a pas que les frantsay qui ont des idées & pas de pognon 🌾
      Même pas honte ...

    • 13 novembre à 18:56 | Stomato (#3476) répond à RAMBO

      Le 13 novembre à 13:54 | Isandra (#7070) répond à RAMBO ^

      >>Mais ? C’est le gouvernement de la France qui devait initier cette négociation de cette réintégration, selon l’ONU, pas nous,...!<<

      Mais bien sûr, vous avez raison !
      Quand vous avez faim vous attendez que le cuistot vienne vous servir, et que le cultivateur vous apporte son riz ?
      Même pas capable d’initier une négociation pour une cession que vous demandez !
      Décidément vous êtes grave très grave ! Marary loha !

    • 13 novembre à 19:34 | Jacques (#434) répond à RAMBO

      Pour un « milliardaire » de votre trempe l’idée d’y aller, je cite « en masse en pirogues et s’installer » relève d’une intelligence bouchée. Cela suppose que vous-même n’alliez pas être du voyage, les pirogues n’étant pas un mode de transport apprécié des ploutocrates. Vous voulez ainsi inciter les pauvres pêcheurs gasy à s’y rendre, à l’image du bac-3 qui avait poussé des pauvres gens pour se faire massacrer en 2009. Pas raisonnable, votre trouvaille.

  • 13 novembre à 14:01 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra
    13 novembre à 13:47 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    Vatomena,...

    Méfiez vous ! Cette sympathie envers vous ne dure que jusqu’au moment où les Andafy(vazahas mainty) Zana et Tsima arrivent avec leur accolades fraternelles,...Il y aura un changement de ton à 360°,...
    +++++++++++++++++++++++++++

    Madame Isandra au lieu de t’occuper des autres occupes-toi un peu de ton Q.
    Tu sais ce qu’il te dis le Vazaha Mainty. « Je vous emmerde Madame Isandra »
    A tout à l’heure Madame la Nationaliste ratée.!!!

    Répondre

    • 13 novembre à 14:07 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,

      Un Finengo dirait, la vérité blesse,...hihihi, sans rancune dirait Ratiti,...

    • 13 novembre à 15:20 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      Salutations ,Finengo--- les oies et les canards cancanent sur le marigot . C’est leur nature .Laissons les vivre dans le marigot .C’est leur monde ..

  • 13 novembre à 14:53 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra

    13 novembre à 14:07 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    FINENGO,

    Un Finengo dirait, la vérité blesse,...hihihi, sans rancune dirait Ratiti,...
    ++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Mais je vais t’apprendre une Chose Madame Isandra.
    Les Nègres-Blancs existent et c’est loin d’être une insulte.
    Et ils s’en portent très bien. Et se ne sont pas des Mendiants, ni des voleurs.
    Les Nègres-Blancs Gagnent bien leur vie, comme les Blancs. Et même certains un peu plus que les Blancs, c’est normal. Ils ont tous les deux les mêmes droits et les mêmes devoirs
    Et ça. Ca te fais C.hier. Eh oui je te comprends..!!!

    Répondre

    • 13 novembre à 16:22 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,...

      "Les Nègres-Blancs existent et c’est loin d’être une insulte.
      Et ils s’en portent très bien. Et se ne sont pas des Mendiants, ni des voleurs."

      Je doute fort que Vatomena soit d’accord avec vous,...qui pense que Maman accueille ces gens(ex Zana, Tsima, etc) chez elle par générosité, mais non pas parce qu’elle a besoin d’eux,...Selon lui, en quelle que sorte elle prend à sa charge une partie de la misère de ses anciennes colonies,...à part les aides qu’elle envoie aux pays,...

    • 13 novembre à 17:47 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      Isandra — Vatomena a une certaine idée de la chute de la France . La grandeur annoncée avec cette immigration qui aurait été ’ une chance pour la France ’ n’est pas au rendez vous . Echec ! La france appauvrie n’a plus les moyens de materner à la fois les indigènes des anciennes colonies et ceux qui fuient éperdument leur Indépendance. Elle doit choisir à qui elle accordera ses bienfaits . Elle ne doit pas perdre de vue ses interets . Qu’elle ouvre sa porte aux immigrants les plus actifs ,les plus instruits ,les plus ambitieux est dans son interet le mieux compris . Qu"elle ferme sa porte aux illétrés ,aux fanatiques, aux délinquants ,ce serait pour sa sauvegarde .

  • 13 novembre à 15:54 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO (#7290)

    Monsieur RAMBONKISOA.

    Vous qui êtes dans la politique, vous devriez le savoir, ce n’est ni la Peur des Russes ou quoi que ce soit en 1975. Allez-y voir Ratsiraka il vous l’expliquera.
    Ratsiraka avait demandé à la France de rompre tous les accords Franco-Malgaches, y compris la Présence Militaire, et les exploitations Agricoles tenues et gérées par les Français. Les rizeries d’Ambatondrazaka et de Maroantsetra qui furent nationalisées, suit la coopération dans l’enseignement. Voilà en gros comment ça s’est passé.Et de là il a noué des relations avec les Russes.Les Chinois pour Beaucoup plus tard pour ne pas dire Ravalomanana jusqu’à ce jour.
    Comment peut-on se mêler de la politique, sans la maitrise du minimum.???
    Il Faut être un Politichien Malgache.

    Répondre

  • 13 novembre à 16:07 | Eloim (#8244)

    Tout le monde sait qu’avant la période coloniale, ces îles faisaient partie de Madagascar. L’octroi mystérieux de l’indépendance de la « Grande île » exclut, depuis la proclamation de ladite indépendance, ces îles du grand continent (qu’on l’appelle désormais la grande île) et qu’on enseignait comment dessiner un Madagascar comme le pied gauche d’untel (bien sûr, avec des petites îles comme Nosy Be, Ste Marie, ... et sans ces îles dites Eparses). Comme si c’était déjà prévisible de l’inculquer depuis le jeune âge des citoyens dits libres de Madagascar nouvellement indépendant.
    Ces résolutions de l’ONU, datées de 1979 étaient bien claires et invitaient l’Etat Français d’engager des dialogues en vue de céder ces îles à Madagascar. Le terme « inviter » revêt une attitude moins offensive malgré que la restitution de ces îles par la France se faisait par la force.
    Deux schémas se présentent actuellement :
    - des malgaches s’en contrefichent complètement de la restitution de ces îles, malgré la valeur de ce qu’on appelle patrimoine national, sans tenir compte bien entendu des valeurs matérielles (ressources naturelles : des gisements pétroliers, des pierres précieuses, faunes, flores, ...). Des malgaches qui pensent qu’il faut plutôt s’occuper des « ventres » des 22 millions d’âmes affamées que d’aller se débattre sur des îles que certains disent « îles désertes », inoccupées, ...
    - Des étrangers ou pseudo-étrangers ou des prétendants l’être qui défendent tout bêtement l’intérêt véhiculé par les politiciens en faveur de cette politique coloniale, qui arrivent à insulter des malgaches qui se battent pour leur « PATRIMOINE » de façon pacifique, bien sur. Des étrangers ou des concitoyens qui traduisent mal cette bataille en la xénophobie. Phobie déplacée car ça n’a rien avoir avec la sollicitation de s’engager à la poursuite des dialogues, des dialogues, logiquement qui n’ont plus de raison d’être.
    Donc, la leçon à apprendre, c’est que quelque soit le degré de notre pauvreté, avec la mendicité récurrente ou pas, avec qui que ce soit à la tête du pays, ces îles font partie de Madagascar (pas uniquement la Grande île, comme on l’appelle ainsi à l’accoutumée) et nous devrons faire touts nos possibles de les restituer de façon pacifique, donc avec des dialogues.

    Répondre

    • 13 novembre à 17:49 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Eloim

      Eloim,
      Quelqu’un demandait ce matin qu’est ce qui avait changé entre 1979 et aujourd’hui .
      Bizarrement alors que les gens des plateaux (pas marins pour un sous) se foutaient complètement de ces îlots perdus,la découverte de gisement gazier de l’autre coté du Mozambique à réveillés leur patriotisme bien maigre .
      Le trait a été forcé par l’attribution par les français de permis d’exploration sur la zee crée par ces îles .
      S’en était trop ,le nationalisme gasy, bizarrement soutenu par des gens qui ne reconnaissent que dans l’entité m.erina,s’est brusquement ragaillardi
      Alors que pendant 50 ans les français se sont occupés de ces îles sans rien en attendre ,les gasy exigent aujourd’hui leur restitution .
      Faisons deux hypothèses dans le cas d’une restitution par la France !
      1)Il y a du pétrole ou du gaz sous le Mozambique !
      - Ou iront les profits de cette exploitation ,vers le peuple ?
      - Comment seront gérés les problèmes environnementaux ?
      2) il n’y a pas de pétrole sous le Mozambique .
      Les îles resteront en l’état et les gasy s’en détourneront immédiatement !
      Je cherche seulement a démontrer que ces histoires de nationalisme sont des foutaises et que seul l’argent motive les souverainistes de pacotille !

    • 13 novembre à 19:02 | Stomato (#3476) répond à Eloim

      ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

      Vivement que du pétrole, du gaz, des diamants et autres pierres précieuses soient trouvés sur les iles éparses.
      Cela permettra à Madagascar de devancer le Vénézuela !
      Ou plus simplement l’imiter, seule performance malgache possible.

  • 13 novembre à 16:12 | FINENGO (#7901)

    @ vatomena (#8391)
    Quand on lit ce qui se dit ici par certains.
    Ca donne envie de rire et de pleurer à la fois.
    Des indécis sur tous les plans et à tous niveaux.
    C’est bien Malheureux. Même pour celui qui dit qu’il fait de la politique.
    Aller en Pirogue sur les Iles éparses. Proposer la cogestion, et je ne sais quoi encore.
    Pendant ce temps la le Peuple meurt, et la Nation coule.
    Rien à en tirer, mais rien.
    Aller je vais peindre mes volets...Xmdr
    Bon après-midi !!!!

    Répondre

    • 13 novembre à 16:27 | Eloim (#8244) répond à FINENGO

      Vous faites partie de ce que je classe dans mon premier tiret là-haut ! Un citoyen responsable doit avoir le sens de la VALEUR de ce qu’on appelle « patrimoine national » comme vous qui êtes en possession des vos immeubles, vos voitures, ... comment vous les protégez ? N’est-ce pas ? Des raisons occultées ou quoi ? Ainsi, notre pauvreté n’est pas un prétexte de dévaloriser nos richesses « CACHEES » ?

  • 13 novembre à 17:20 | Jipo (#4988)

    « RICHESSES CACHEES » non de Dieu quel est le clampin qui les a cachées, car depuis 50 ans que vous les avez récupérées, manifestement , soit vous êtes mauvais chercheurs, soit elles n’ existent que dans votre tête ?
    Votre terre si riche, qu’ en avez-vous fait au point que plus un Malgache ne veuille la travailler, au point que vous en soyez à importer du Riz pour survivre, au point que vous la donniez aux étrangers pour la travailler à votre place, au point de reprocher à ceux qui la font fructifier, de vous enlever le riz de la bouche ?
    En quoi « Votre pauvreté » vous empêche-t-elle « de valoriser vos richesses » ???
    baobab dans la main payés à rien f .. si non qu’ exploiter vos compatriotes que vous affamez avec votre mentalité souveraine .
    Un devoir d ’ingérence s’ impose ./ mais la CI est non seulement complice, mais également coupable !

    Répondre

  • 13 novembre à 17:58 | vatomena (#8391)

    Question : Qui a appris aux malgaches que le graphite ,par exemple ,pouvait etre une richesse ?

    Répondre

    • 13 novembre à 18:13 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,...

      Les colons, 72000 T exportés en 1902.

  • 13 novembre à 18:24 | vatomena (#8391)

    Question : Qui a appris aux malgaches que le graphite ,par exemple ,pouvait etre une richesse ?

    Isandra : 72 000 tonnes de quoi ? De peaux de zébus ? et quelle était la valeur du matériel importé ?
    Une rue empiérrée ou bitumée : Combien de tonnes de riz à l’exportation pour payer cela ?
    Un pont sur la Betsiboka . : Combien de peaux de zébus à vendre pour payer cette utilité

    Répondre

    • 13 novembre à 18:33 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      On parle de graphite, non,...je me suis trompé, c’est plutôt 78.000 Tonnes de Graphites,...en 1902,...

    • 13 novembre à 18:43 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      Tenez vous bien,...je ne plaisante plus maintenant, on sort le chiffre :

      - En 1924 : 302.000 tonnes des produits divers exportés estimés à 388 Millions de Francs,...Ouah !

    • 13 novembre à 19:06 | Stomato (#3476) répond à vatomena

      Isandra (#7070) répond à vatomena ^

      >>Tenez vous bien,...je ne plaisante plus maintenant, on sort le chiffre :
      - En 1924 : 302.000 tonnes des produits divers exportés estimés à 388 Millions de Francs,...Ouah !<<

      Et en 2016 quelle valeur d’exportation ?
      Et quid de la balance commerciale de Madagascar ?
      Je ne vous demanderai pas la valeur de la matière grise exportée !

    • 13 novembre à 19:54 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Graphite
      Le graphite est utilisé dans la sidérurgie, la construction métallique, électrique et sert également
      d’alliage.
      L’utilisation domestique la plus courante est la fabrication du crayon. Le graphite figurait parmi les
      principaux minerais exploités à Madagascar au début du 20ème siècle. En 1925, le pays était le
      premier exportateur de graphite et aujourd’hui avec la concurrence de la Chine, cette activité a
      perdu de son importance. A ce jour, les gisements se situant vers Ambatolampy, Ampanihy et au Sud
      de Vatomandry restent exploités par quelques sociétés à capitaux français telles que les Etablisse
      - 
      ment - Gallois. La production annuelle globale moyenne est de 7 000 tonnes

      Donc ,sous la colonisation , madagascar était le premier producteur mondial du graphite
      cela rapportait certainement plus au pays que le commerce des esclaves .
      7 000 tonnes par an aujourd’hui ,c’est faible .
      C’est comme pour le riz .L’importation a remplacé l’exportation . Et le nombre de bouches à nourrir double en moins de 20 ans . Le malgache pourra-t-il se nourrir par lui meme . Déjà il maigrit. Déjà l’estomac sonne creux .

  • 13 novembre à 19:08 | diego (#531)

    Bonjour,

    Qu’est-ce que ça veut dire exactement une ZEE de Madagascar ?

    La majorité des élus ne maîtrise même pas le droit malgache et voilà que ces mêmes élus veulent embarquer le pays à affronter les élus français sur le droit international ?

    Répondre

    • 13 novembre à 20:00 | kartell (#8302) répond à diego

      D’après Wikipédia

      « Une zone économique exclusive (ZEE) est, d’après le droit de la mer, un espace maritime sur lequel un État côtier exerce des droits souverains en matière d’exploration et d’usage des ressources. Elle s’étend à partir de la ligne de base de l’État jusqu’à 200 milles marins (environ 370 km) de ses côtes au maximum, au-delà il s’agit des eaux internationales. »

    • 13 novembre à 20:19 | vatomena (#8391) répond à diego

      Il faudrait se renseigner ,Kartell . Je crois que la ZEE a été élargie il y a une vingtaine d’années . Il faudrait savoir à combien de Kms elle était fixée au moment où l’indépendance a été accordée à Madagascar . C’était déjà un beau cadeau de la France que de livrer à l’administration malgache Sainte Marie ou Nosy Be . Ces iles ,par achat ou par contrat ,appartenaient bien à la France

  • 13 novembre à 20:06 | akam (#7944)

    - Le regime Sarko a legifere sur le statut des TAAF (pour les naifs, y compris les fameuses 4 iles/Bassas da India,Europa, Glorieuses, Juan de Nova que bon nombre de pleurnichards evoquent a chaque reprise et Tromelin qui est revenue a 50/50 aux mauriciens).
    - CAD que les TAAF font partie de la France, donc les lois votees a Paris s’appliquent egalement dans les TAAF. Et meme si le capital humain est exclus de ces statuts administratifs (car ces iles sont inhabitables), la France, representee par le prefet de la Reunion, gere de facon responsable ces grandes etendues environnementales dotees d’une faune et d’une flore exceptionnelle.
    - De ce statut, il apparait evident que d’un, le regime gasy actuel ne dispose d’arguments, scientifique ou/et militaire, pour occuper ces iles. De l’autre, (en cas de restitution car c’est cela qu’il s’agit), ce regime qui est en train de brader le pays aux chinois n’aura aucun scrupule a ceder rapidement ces endroits hostiles aux plus offrants…
    - Parler d’inclusion des 4 iles dans les ZEE gasy, c’est « rever » ! Souviens-toi de l’interview de HRM a sa sortie de l’Elysee en juin dernier : n’a-t-il pas pose la question stupide de se demander encore a qui appartient ces iles ? alors qu’il est le PRM democratiquement elu. De visu, c’est qu’il ne sait donc pas qu’il est PR gasy, et, a defaut de biceps, qu’il n’ose meme pas elever la voix pour rappeler aux journalistes de l’hexagone si ces iles font bien partie (le present) du babakoutoland.
    - En bref, c’etait l’image pathetique du subordonne face a Jupiter, rappelant a nouveau le tableau humiliant de l’indigene courbe devant Gallieni.
    - Repose-toi le pourquoi de la reussite mauricienne d’avoir plie la France a cogerer l’ile Tromelin ? L’argument comme quoi la France fait partie du conseil de securite et que cette partie du globe est l’une des plus strategiques dans l’ocean indien ancrent solidement la France dans ces eaux agitees de l’hemisphere sud. Ce ne sera pas Jupiter qui restituera les TAAF aux gasy. Et notamment de la part des gasy, cela exige des « tonnes d’arguments » qui sont de nature : juridique, economique, scientifique, environnementale… et militaire. Est-ce que l’etat gasy actuel travaille dans ce sens ?

    Répondre

  • 13 novembre à 20:06 | FINENGO (#7901)

    @ Eloim (#8244)

    Pour répondre brièvement à vos questions.
    Les iles éparses cela fait 57 ans jour pour jour, il n’appartient plus à Madagascar, tout en reconnaissant que c’est un bien malgache dans l’absolu.
    Que demain Madagascar aurait les iles éparses avec tous les Branleurs qui se succèdent au Pouvoir, les iles seraient au même titre que la Grande ile, elles vont êtres bradées, voir saccager.
    Avant de courir derrière deux lièvre à la fois, faites déjà que la Grande ile et son peuple retrouve un minimum de Bonheur et de stabilité. Et ce n’est nullement pas le cas au jour d’aujourd’hui. Après chacun fait ce qu’il veut. Je ne vous oblige en rien, et quelque part je dirais, ceci ne fait pas parti de mes problèmes. Vos iles gérer les , revendiquer les comme bon vous semble. A l’heure actuelle c’est une perte de temps me semble t-il.

    Répondre

  • 13 novembre à 20:52 | diego (#531)

    Bonjour kartell,

    On ne gagne pas un éventuel procès contre la France avec Wikipedia !

    La France est experte dans les procédures et les élus français respectent scrupuleusement la Constitution de leur pays. Les élus Malgaches ne reconnaissent même pas la Constitution de leur pays, mais ils veulent que la France respecte l’intégrité territoriale de Madagascar.

    C’est complexe et dangereux comme situation. Il n’est pas interdit de penser que les lobbyistes chinois sont derrières la fièvre et agitation territoriale qui gagne la Capitale et le microcosme tananarivien !

    Mr R. Hery devrait se souvenir de ce qui est arrivé au régime Ravalomanana à vouloir définir et se frotter à la politique française.....

    Répondre

    • 13 novembre à 21:46 | kartell (#8302) répond à diego

      Un procès ? lequel, car qui va payer les avocats, côté Madagasikara, pas les français, en tous cas !…..
      De toute manière, il y a sur notre planète, un nombre considérable de différents territoriaux qui restent en statu-quo pendant des décennies sans qu’aucun accord puisse aboutir !….
      Les îles éparses sont, dans ce cas, mais contrairement à une croyance générale, ce contentieux permanent arrange le pouvoir en place, quel qu’il soit, car, ce différent récurrent avec le colonisateur ( un must !) permet de faire diversion lorsque les affaires du jour deviennent encombrantes et resté en l’état, il permet aussi au pouvoir de le ressortir de sa boîte, à sa guise et en fonction de son actualité en faisant une risée appuyée à ses nationalistes affamés, aux anges !…..
      L’intimidation malagasy est de pure forme, elle est destinée à son seul public et Paris a bien compris ce petit jeu, en s’abstenant de toute réaction et commentaire tout en adoptant le même discours : les îles éparses sont françaises !….
      Gageons, tout de même que l’approche des présidentielles fasse monter les enchères malagasy mais c’est une éventualité escomptée, à laquelle Paris, s’attend, bien sûr, tout en sachant que cette escalade sera purement verbale, destinée à l’usage unique, de ses électeurs !….

  • 13 novembre à 21:45 | lysnorine (#9752)

    Manodidina ny HEVI-DISO amin’ny hoe « FANAMPIAN’i Frantsa » an’i Madagasikara, dia tsara ny mampahatsiahy ny tompon’andraikitra Malagasy ny votoatin’izany pôlitika frantsay izany araka ny fanazavana nataon’ny jeneraly de Gaulle, teo anelanelan’ny fihodinana 1 sy faha-2 tamin’ny fifidanana prezidàn’i Frantsa tamin’ny Desambra 1965.

    Novelariny tsara tamin’izay ny TOMBONTSOA BE azon’i Frantsa amin’ny fifikirany amin’ny zanataniny Afrikanina taloha, takonana ao ambadiky ny MODY HOE FANAMPIANA, ary mbola manazava foana mandrak’ankehitriny ny ANTONY maha-mafy orina ny nantsoina taty aoriana hoe « FrançAfrique » sy ny « Francophonie »

    « Deuxième entretien télévisé entre le général de Gaulle, candidat à la présidence de la République, et Michel Droit, rédacteur en chef du Figaro littéraire, entre les deux tours de l’élection présidentielle.
    http://fresques.ina.fr/de-gaulle/fiche-media/Gaulle00111/entretien-avec-michel-droit-deuxieme-partie.html
    14 décembre 1965
    [...]
    Michel Droit
    Mon Général, je voudrais que vous répondiez à deux autres questions maintenant qui touchent certaines dépenses engagées par votre politique et que beaucoup jugent exagérées. A savoir les dépenses pour la force de frappe et les DÉPENSES AU PAYS DU TIERS MONDE .
    Charles de Gaulle
    [...]
    Alors vous me dites les PAYS SOUS DÉVELOPPÉS . Je sais bien. On parle des dépenses extraordinaires que nous faisons pour les pays sous développés.

    Michel Droit
    Oui, on dit que la France ENTRETIENT DES ROIS NÈGRES et ne dépense pas d’argent pour elle.

    Charles de Gaulle
    La France donne en effet, au total, quelque chose comme deux milliards de nouveaux francs pour la coopération des pays sous-développés. Voilà ce qu’elle fait. Ces deux milliards, CE N’EST PAS DE L’ARGENT PERDU à beaucoup près. D’abord, c’est ainsi que nous gardons avec ces pays là des LIENS EXTRÊMEMENT ÉTROITS au point de vue CULTUREL, ça va de soi, puisqu’ils parlent tous français, au point de vue POLITIQUE même. Au point de vue ÉCONOMIQUE, C’EST CERTAIN puisqu’ils sont UN DE NOS GRANDS DÉBOUCHÉS DE NOS EXPORTATIONS . Et puis enfin, au point de vue de NOTRE SYANDING INTERNATIONAL. Car il est bon qu’un pays comme la France ait des amis, et des amis qui soient des AMIS PARTICULIERS . Pourquoi pas ? Et en effet c’est ce que nous faisons. Un pays comme la France NE PEUT PAS RENONCER À UN RÔLE D’AIDE INTERNATIONALE . Elle n’en a pas le droit ou ALORS ELLE NE SERAIT PAS LA FRANCE . Et elle l’est. Par conséquent, CET ARGENT QUE NOUS DONNONS POUR L’AIDE aux pays sous-développés N’EST DE L’ ARGENT PERDU À AUCUN POINT DE VUE . Je considère même que C’EST UN TRÈS BON PLACEMENT.

    Répondre

  • 13 novembre à 21:47 | RAMBO (#7290)

    Finengo.
    C’est toi qui ne comprends rien à la politique. Pose-toi la question :« Pourquoi la France a accepté en 1975 le départ des français à la demande de Ratsiraka et une poignée de délégation Gasy, facilement sans rouspéter ? » Tu ne regardes que les conséquences (des banalités) mais tu ne vois pas plus loin que ton képi Caporal Chef.
    J’ai décidé de ne plus te répondre parce que tu m’as dit clairement que tu n’aimes pas Mada. Tu ne m’intéresses pas..mais aujourd’hui, exceptionnellement je suis content de savoir qu’un certain angus_o’beef te l’a mis bien là où il faut. Je n’ose pas parler comme lui même si j’avais envie mais comme par hasard en angus_o’beef j’ai mon interlocuteur de ta trempe et que tu mérites.

    Répondre

  • 13 novembre à 21:56 | FINENGO (#7901)

    Bonsoir....!!!!!!!!

    Prenez le temps de lire.
    Et lire intelligemment.
    Voilà comment Madagascar a basculer à Partie de 1975 par une seule Famille, la Famille Ratsiraka.
    http://gasikar-histo.e-monsite.com/pages/independance/republique/repub

    Bonne soirée....!!!!!

    Répondre

    • 13 novembre à 23:40 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à FINENGO

      Histoire trafiquée par les m.rn comme d’habitude

    • 14 novembre à 01:47 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      Merci : très instructif !

  • 13 novembre à 22:44 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO
    Puisque tu prétends que je ne dis que des >banalités.
    C’est que tu détiens la vérité.
    Alors dis nous de quoi il tient cette vérité de 1975, et quelle bénéfice t’as pu en tiré, mon Général puisque tu m’appelles caporal-chef.
    Décris nous ta maîtrise de la Politique, ne serait ce que celui de Madagascar.
    Je te répondrais sans encombre et sans bavure sur ce qui s’est passé depuis 1975.
    Dis moi ce que tu en sais. Mon Général de première classe.

    Répondre

  • 14 novembre à 08:26 | lysnorine (#9752)

    @ Isandra 13 novembre à 13:27 |
    [...]
    « Ce dont nous avons besoin, ce sont PARTENAIRES pour développer rapidement notre pays,...comme un adulte digne de son nom,... »

    Inona marina moa no hevitr’ity hoe « partenaire » na « namana » ity ?

    Ahoana sy ahoana avy moa izany hoe « développement rapide » izany na fampivelarana haingana na fivelaran’ny « tokantranom-pirenena » (ekônômia) haingana ?

    « Namana » karohana ve ireo satria efa MANANA vinavinan’ asa mazava tokony hiteraka TOMBOM-BAROTRA sy TOMBON-KARENA ARA-DALÀNA ny tena ?

    Sa « namana » tongatonga ho azy mitondra vinavinan’asa efa nomaniny mialoha tany ho any ka atolony fotsiny toy ny « hanina omena andevolahy : tsy tian-kano, tian-kano » ? Tsikaritra tsara ve ny antony mahatonga azy hitsofoka amin’izany raharaha-na fampivelarana tokantranom-pirenena vahiny aminy izany ?

    Ary inona no antony ilana ilay « namana » sy ny zavatra andrasana sy antenaina ho entiny ?

    Raha tsy mazava tsara ao an-dohan’ny tompon’andraikitra ny valin’ireo fanontaniana ireo alohan’ny hitsobotsobohany amin’ny hoe « fiaraha-miasa amin’ity antsointsoina lava hoe “partenaire stratégique” ity, dia ho voa mafy foana ihany tahaka ny nahazatra hatramin’izay.

    Misy lesona avy amina mpampianatra Kamerone - Jean-Paul POUGALA - ity mety hanampy ny mpitondra fanjakana sy ny mpanao fanjakana TSY AZO TAMBIM-BOLA AMAN-KARENA sns., hihodivitra amin’izany fahavoazana mpitranga foana tamin’ny lasa izany, ANTONY MAHAMAFY ORINA ny FANDROSOAN’ny FAHANTRAN’ny sarambaben’ny vahoaka Malagasy sy Madagasikara amin’ny lafi-javatra rehetra.

    http://pougala.org/partenariat-strategique-et-non-transfert-de-technologie/

    « Leçon de géostratégie Africaine n° 99 :
    Shanghai le 18 Mai 2016

    « Comment Financer vos projets ? PARTENARIAT STRATÉGIQUE ET NON AIDE FINANCIÈRE »
    Il y a longtemps que j’affirme que le TRANSFERT DE TECHNOLOGIE N’EXISTE PAS. Personne ne viendra nous offrir sur un plateau d’argent des technologies nouvelles qui lui permettent de faire la différence sur le marché. Ou on passe par l’espionnage industriel pour entrer en possession des secrets de fabrication, ou alors, il existe une forme très à la mode et qui marche très bien, c’est le PARTENARIAT STRATÉGIQUE . Il s’agit tout simplement de prendre acte que PERSONNE NE VEUT CÉDER SES SECRET, pour plutôt, TROUVER ET PROPOSER à ceux qui sont à la pointe, de FAIRE ENSEMBLE OU TOUT SIMPLEMENT de NOUS ACCOMPAGNER comme PRESTATAIRE TECHNIQUE et TECHNOLOGIQUE sur ce que nous voulons construire.

    PAR ERREUR, les AFRICAINS en majorité croient qu’un partenaire est celui qui apportent les FINANCEMENTS. C’EST FAUX. Chaque fois que quelqu’un a mis de l’argent dans votre projet, ce projet ne vous appartient plus. Comme l’autre fable de ceux qui prétendent vous TROUVER LES FINANCIERS de vos projets. Là aussi, ce sont des choses dites par CEUX QUI NE CONNAISSENT PAS L’INDUSTRIE. Je ne connais personne en Suisse, prêt à mettre de l’argent dans le projet d’un Malien qu’il ne connait pas.Si vous êtes Gabonais, demandez-vous si vous mettrez de l’argent dans l’entreprise de quelqu’un que vous ne connaissez pas dans un pays que vous ne connaissez pas, comme au Bangladesh ou au Laos, par exemple. Non, ce n’est pas possible. On vous trompe parce que vous refusez de faire fonctionner votre cerveau.

    UN PETIT COURS DE BOURSE POUR LES NULS
    Nous vivons dans une société très financiarisée. Chacun, se pose d’abord la question de savoir quel PLACEMENT lui RAPPORTERAIT LE PLUS À MOINDRE COÛT. Et si les entreprises européennes ont des problèmes de trouver des LIQUIDITÉS, c’est bien parce que même les BANQUES qui sont supposées les financer, PRÉFÈRENT JOUER À LA BOURSE et acheter les BONS DU TRÉSOR d’un pays comme l’Italie ou l’Espagne, car ça rapporte gros et elles se disent qu’après tout, un pays du G7 ne peut pas tomber en faillite.

    On arrive ainsi à ce qu’on appelle sur les marchés le SPREAD. C’est la DIFFÉRENCE DE RENDEMENT d’un TITRE entre un pays réputé vertueux et un autre qui l’est moins. L’Allemagne qui est triple A sert comme référence pour les pays européens avec la base 100. Chaque jour donc, les autorités françaises, italiennes, espagnoles, scrutent à la loupe, ce Spread pour leurs pays respectifs, qui serait, la différence de rendement entre les titres qu’ils viennent de mettre sur le marché et ceux du trésor allemand. Lorsqu’un gouvernement fait des reformes comme celle du travail en France, c’est pour donner un signal à ceux qui prêtent l’argent à la France à travers la bourse. C’est pour les flatter, afin que ce fameux Spread tendent vers le 100 allemand. Car MOINS les “investisseurs” ou mieux les PRÊTEURS D’ARGENT font CONFIANCE à un pays et PLUS il faudra leur donner d’argent en INTÉRÊTS (pour acheter leur argent) afin qu’ils acceptent d’ACHETER VOTRE BON DU TRÉSOR. On dira alors que le SPREAD est ÉLEVÉ.. Et c’est ce Spread élevé qui a fait manger son chapeau à François Hollande lorsqu’il arrive à la présidence et découvre que c’est dans son intérêt de taire les critiques contre l’Allemagne. Mais il oublie de le dire à son ministre de l’économie Arnaud Montebourg. Chaque fois qu’il criait contre l’Allemagne, le Spread augmentait en bourse, c’est à dire que la France EMPRUNTAIT PLUS CHER sur les marchés.
    (Hotohizana)

    Répondre

    • 14 novembre à 08:36 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Isandra 13 novembre à 13:27
      « ....partenaires pour développer rapidement notre pays,...comme un ADULTE digne de son nom,... »
      (Tohiny)

      QUELLES LEÇONS POUR LES [ASPIRANTS !!] INDUSTRIELS AFRICAINS ?

      Pour l’industriel PRIVÉ africain, il est donc évident que si les ÉTATS comme la FRANCE ou l’ITALIE ont des DIFFICULTÉS DE TROUVER DES FINANCEMENTS POUR PAYER les salaires des policiers, magistrats, enseignants etc. CE NE SERA PAS UNE ONG QUI FERAIT LE CONTRAIRE quelque soit ses PROMESSES DE VOUS AIDER À TROUVER DES FINANCIERS ici ou là. Qu’ils aillent d’abord aider à faire que leurs propres pays trouvent cet argent SUR LES MARCHÉS sans être obligés de faire des RÉFORMES IMPOPULAIRES et ensuite ils pourront venir aider les pauvres africains à trouver l’argent gratuit (!) pour leurs projets.

      La solution est une SEULE lorsque vous êtes faibles, petits, pauvres et sans ressource : COMMENCER PETIT. Si vous avez 1000 F CFA, faites le projet de 1000F CFA. Et assurez-vous que ce projet soit SUFFISAMMENT RENTABLE pour vous permettre de gagner ensuite 2000F et puis 5000F etc. Je ne connais pas une autre voie sans risques exagéré.

      Et quand vous pourrez faire des PROJETS PLUS GROS, trouvez-vous un PARTENAIRE STRATÉGIQUE qui accepte de PARTAGER avec vous SES SECRET INDUSTRIELS, mais PARCE QU’IL Y GAGNERA QUELQUE CHOSE et non par piétisme. Pour cela, assurez-vous à TOUJOURS METTRE EN PREMIER LIEU CE QUE CE PARTENAIRE GAGNERAIT À VOUS CÉDER SES SECRETS. Et surtout, soyez CRÉDIBLE dans votre démonstration !!! Cela se sent quand on est faux. L’industriel est déjà un EN-FUMEUR par excellence. Et donc, il a DÉJÀ IMAGINÉ TOUS LES SCÉNARIOS POSSIBLES QUE VOUS LUI PROPOSERIEZ avant votre arrivée. Donc, ça ne vous convient pas de jouer au malin. Ca ne marche pas ou pas pour longtemps. METTEZ-VOUS À SA PLACE et dites-lui, ce qu’il aurait déjà choisi lui-même comme LA MEILLEURE SOLUTION POUR LUI.

      (Hofaranana)

    • 14 novembre à 08:43 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @Isandra 13 novembre à 13:27
      « ....partenaires pour développer rapidement notre pays,...comme un ADULTE digne de son nom,... »
      (Tohiny sady farany)

      EN RÉSUMÉ :

      Pour bien comprendre cette leçon, il faut savoir que le SPREAD est tout simplement la DIFFÉRENCE DE RENDEMENT entre le BON OBLIGATAIRE du TRÉSOR ALLEMAND et les autres pays de l’Union Européenne.

      Lorsque en Europe, tu as de l’argent sur ton compte bancaire, ton gestionnaire t’appelle avec un petit BARATIN afin que tu l’investisses sur un titre qu’il t’indique. Mais très souvent, la banque te pousse à mettre ton argent sur les TITRES d’une ENTREPRISE qui est SUR LE POINT DE DÉPOSER LE BILAN. Ainsi faisant, la banque utilise ton argent pour RÉDUIRE SES PROPRES PERTES DANS LE FINANCEMENT PASSÉ DE CETTE ENTREPRISE . Cela s’est passé en Italie avec la PARMALAT. C’est au tribunal qu’on a compris comment l’ESCROQUERIE DES BANQUES marchait sur les POSSESSEURS DE COMPTES COURANTS chez eux.

      Alors, les gens sont devenus plus malins. Ils préfèrent désormais investir leur argent sur les BONS DE TRÉSOR DES PAYS . Plus un pays est exposé (à risque faillite) et plus l’intérêt proposé pour attirer les investisseurs téméraires est élevé.

      Si par exemple, tu achètes les titres du Cameroun, tu es rémunéré à hauteur de 5%, mais si tu achètes les titres allemands, tu n’auras que les 0,75% d’intérêt sur ton argent. C’est cette différence entre les 5% des titres du Cameroun et 0,75 % des titres allemands qu’on appelle “Spread”.

      Problème : certains INTELLECTUELS camerounais de la DIASPORA sont à ce point IGNORANTS qu’ils ne savent pas que chaque fois qu’ils vont manifester au Trocadero contre le Cameroun, ils CONTRIBUENT À AUGMENTER ce fameux “Spread”. Chaque fois qu’ils profitent d’un banal fait divers comme l’affaire du “bébé Vanessa” ou l’affaire de Laquintini pour SALIR l’image de leur pays, ils contribuent sans se rendre compte à l’enfoncer dans le CYCLE INFERNAL DU SUR-ENDETTEMENT . Car PLUS LES NOUVELLES SONT MAUVAISES sur un pays, PLUS SON IMAGE SE DÉGRADE et PLUS LES AGENCES DITES DE NOTATIONS lui attribuent un “SPREAD” ÉLEVÉ. Et lorsque ce pays NE PRODUIT PAS GRAND CHOSE, plus on est CERTAIN QU’IL NE POURRA JAMAIS REMBOURSER SA DETTE . Et comme personne ne voudra plus lui prêter de l’argent, voilà que des PAYS PIRE ENDETTÉS, mais MIEUX NOTÉS comme la France ou l’Italie, vont EMPRUNTER à 3% et le RE-PROPOSER au Cameroun à 16%. Cette escroquerie s’appelle : L’ AIDE AU DÉVELOPPEMENT.

      Et si on ne pouvait pas rembourser la dette à 5%, il est évident que ce n’est pas à 16% qu’on le ferait. C’est comme cela qu’un matin, POUR ÉCHAPPER À LA FAILLITE, ce pays sera TRÈS CONTENT (!!) que ses BAILLEURS DE FONDS TOUS RÉUNIS AUTOUR D’UN GROUPE DE PRÉDATEURS appelé : le CLUB DE PARIS [qui] lui décerne la médaille de Pays Tres Pauvres Sur-Endetté et lui demandera de PRIVATISER les Télécoms, l’eau, l’électricité etc. Ça ne fait rien si le pays qu’on désigne ainsi comme PPTE a une dette qui n’est que le 14% de sa richesse nationale, contre 130% pour un autre comme l’Italie qui devient même DONNEUR DE LEÇON EN MATIÈRE DE LA BONNE GOUVERNANCE DES FINANCES PUBLIQUES . c’est le monde à l’envers, mais ça marche comme cela et il faut le savoir.
      EN CONCLUSION :

      Il n’existe personne nulle part prêt à te financer sans te connaitre. Ceux qui te promettent de te trouver un financier NE SAVENT PAS comment ça marche. OU ALORS ILS TE TROUVERONT UN TRAFIQUANT QUI VEUT JUSTE RECYCLER SON ARGENT SALE . Et les conséquences sont souvent désastreuses, à vouloir se mettre DANS LES BRAS D’UN MAFIEUX . Quoi faire alors ? Commencer PETIT, avec ce qu’on a. LORSQU’ON PARLE PROJET EN METTANT L’ARGENT EN PRIORITÉ, C’EST BIEN LA PREUVE QU’ON N’A PAS LE BON PROFIL POUR LANCER UNE TELLE ACTIVITÉ. Vous ne pouvez pas chercher qu’on vous donne un montant exorbitant pour UNE ACTIVITÉ QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS TESTÉE . Et lorsque le BANQUIER que vous rencontrez vous REFUSE LE FINANCEMENT, ce n’est pas parce qu’il est tribaliste ou raciste, IL N’A TOUT SIMPLEMENT PAS LE COURAGE DE VOUS DIRE QUE VOUS ÊTES UN K...ON. Et que votre PROJET NE TIENT PAS DEBOUT, surtout que vous voulez être salarié d’un côté et patron de l’autre avec son prêt. On commence petit, on GRANDIT LENTEMENT et ce sont les [anticipations ! des] EXIGENCES DU MARCHÉ qui vont prétendre que vous passiez à la VITESSE SUPÉRIEURE et là, je ne connais pas de banquier qui vous refuserait de vous vendre l’argent, car VOUS PRÊTER L’ARGENT N’EST PAS UNE FAVEUR, c’est le GAGNE PAIN DU BANQUIER qui est bien content de trouver des projets qui tiennent debout. Ou alors, vous vous faites ACCOMPAGNER par un partenaire stratégique qui souvent vous accompagne avec les MACHINES, ce qui n’est pas rien. MAIS PREND UNE PART dans votre affaires.
      Jean-Paul Pougala

    • 14 novembre à 09:26 | Stomato (#3476) répond à lysnorine

      >>EN CONCLUSION :
      Il n’existe personne nulle part prêt à te financer sans te connaitre. <<

      Et encore moins de monde pour te financer quand on te connait !
      N’est-ce pas Sardina ?

    • 14 novembre à 17:57 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      N.B. « Et lorsque ce pays NE PRODUIT PAS GRAND CHOSE, plus on est CERTAIN QU’IL NE POURRA JAMAIS REMBOURSER SA DETTE . Et comme personne ne voudra plus lui prêter de l’argent, voilà que des PAYS PIRE ENDETTÉS, mais MIEUX NOTÉS comme la France ou l’Italie, vont EMPRUNTER à 3% et le RE-PROPOSER au Cameroun à 16%. Cette ESCROQUERIE S’APPELLE : L’ AIDE AU DÉVELOPPEMENT.[...]

      « VOUS PRÊTER L’ARGENT N’EST PAS UNE FAVEUR, c’est le GAGNE PAIN DU BANQUIER qui est bien content de trouver des PROJETS QUI TIENNENT DEBOUT. »

    • 14 novembre à 18:17 | Stomato (#3476) répond à lysnorine

      Le 14 novembre à 17:57 | lysnorine (#9752) écrivait :

      >>N.B. « Et lorsque ce pays NE PRODUIT PAS GRAND CHOSE, plus on est CERTAIN QU’IL NE POURRA JAMAIS REMBOURSER SA DETTE . Et comme personne ne voudra plus lui prêter de l’argent, voilà que des PAYS PIRE ENDETTÉS, mais MIEUX NOTÉS comme la France ou l’Italie, vont EMPRUNTER à 3% et le RE-PROPOSER au Cameroun à 16%. Cette ESCROQUERIE S’APPELLE : L’ AIDE AU DÉVELOPPEMENT.[...]<<

      Et le fait d’accepter cette escroquerie s’appelle association de malfaiteurs !!!
      Mais si vous suiviez attentivement ce qui se passe dans l’économie mondiale, vous sauriez que la France n’emprunte pas à 3%, mais plutôt aux alentours de 2%.
      Il y a même eu une période pendant laquelle la France empruntait à des taux négatifs.

      Au fait puisque la chose économique vous intéresse, pourquoi Madagascar ne prend-il pas exemple sur le Costa Rica ? C’est un pays comparable qui s’en sort plutôt pas mal...

    • 14 novembre à 18:47 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re Costa Rica.
      July 8, 2010
      “ NATO Orders 7,000 US Marines To Costa Rica As Gulf Oil Disaster Quake Fears Grow
      http://www.whatdoesitmean.com/index1386.htm
      “Under PRESSURE from NATO, Costa Rica this week granted the US military a six-month window to bring the 7,000 Marines, five planes and 46 warships into its territory by a vote of 31-8 vote by its Legislative Assembly with some lawmakers WARNING that their Nation was GIVING UP ITS SOVEREIGNTY” .

    • 15 novembre à 08:49 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « approvisionnement en électricité, à partir des énergies renouvelables »

      Hoy i POUGALA etsy aloha :

      « PAR ERREUR, les AFRICAINS en majorité croient qu’un PARTENAIRE est celui qui apportent les FINANCEMENTS. C’EST FAUX. Chaque fois que quelqu’un a mis de l’argent dans votre projet, ce projet ne vous appartient plus. Comme l’autre fable de ceux qui prétendent vous TROUVER LES FINANCIERS de vos projets. Là aussi, ce sont des choses dites par CEUX QUI NE CONNAISSENT PAS L’INDUSTRIE. [...]

      Toa manamarina izany tokoa izao fanambarana nataon’ny ministra Malagasy iray izao :

      « Le ministre malagasy de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures reste POSITIF quant à l’OBTENTION DE CONTRATS DE FINANCEMENT sur l’APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ, À PARTIR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES , à l’issue des 2 jours de séminaire. »

      [« Exploitation des énergies renouvelables - Les Français optent pour les partenariats locaux » http://www.laverite.mg/economie/item/4999-exploitation-des-énergies-renouvelables-les-français-optent-pour-les-partenariats-locaux.html]

      Raha ny tatitra momba ny JIRAMA tao anatin’ny TAONA MAROMARO no visavisaina, dia mahalasa fisainana ny tohin’ny tenin’i Pougala hoe :

      « ll n’existe PERSONNE NULLE PART prêt à te financer sans te connaitre. Ceux qui te promettent de te trouver un financier NE SAVENT PAS comment ça marche. OU ALORS ILS TE TROUVERONT UN TRAFIQUANT QUI VEUT JUSTE RECYCLER SON ARGENT SALE . Et les conséquences sont souvent désastreuses, à vouloir se mettre DANS LES BRAS D’UN MAFIEUX . »

      Hoy koa izahay tetsy aloha ny amin’ny vinanavinan’asa :

      « “Namana” karohana ve ireo satria efa MANANA vinavinan’ asa mazava tokony hiteraka TOMBOM-BAROTRA sy TOMBON-KARENA ARA-DALÀNA NY TENA ?

      « Sa “namana” tongatonga ho azy MITONDRA VINAVINAN’ASA EFA NOMANINY MIALOHA tany ho any ka atolony fotsiny toy ny “HANINA OMENA ANDEVOLAHY : TSY TIAN-KANO, TIAN-KANO” ? Tsikaritra tsara ve ny ANTONY mahatonga azy hitsofoka amin’izany raharaha-na fampivelarana tokantranom-pirenena vahiny aminy izany ? »

      Miditra tsara amin’ity sokajy faharoa ity angamba ny vinavinan’asa toa maro karazany tetehin’ny Frantsay hihaza tombon-karena sy tombom-barotra (« investisseurs français ») amin’ny hoe hamatsiana elektrisité an’i Madagasikara :

      « Dans tous les cas, ce séminaire constitue une occasion d’encourager ces investisseurs français à FINANCER les projets d’approvisionnement en ÉLECTRICITÉ . CHACUN DE CES PROJETS (?) , incluant des INSTALLATIONS DURABLES (?), va durer 20 à 25 ans, ce qui entraîne une création conséquente (?) d’emplois locaux ».

      Asa raha mba misy hitsofohan’ny JIRAMA sy ny fanjakana malagasy ihany ny famolavolana na ny fifantenana ny vinavinan’asa hatao, ny fankasitrahana izay kasaina hatao sy ny fitsipahana izay tsy mifanaraka amin’ny takin’ny toe-java-misy.

      Raha ny fahitanay azy dia HISAKANANA ny fivelaran’ny zava-bita tahaka itony no tena antony izany fihetsiketsehana izany :

      « Belobaka électrifié grâce à “Power Africa” »
      http://www.madagascar-tribune.com/Belobaka-electrifie-grace-a-Power,23393.html

      « Cette CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE de Belobaka est la PREMIÈRE parmi les 100 autres unités qui seront mises en place à travers le pays...“La mise en œuvre du projet veut qu’à travers ’VILLAGES MALGACHES’ résulte une installation pouvant aller jusqu’à 10 mégawatts généré par énergie solaire avec une batterie capable de stocker jusqu’à 88 mégawatts pour servir à plus de 27,000 ménages et entreprises à Madagascar” a déclaré l’ambassadeur des Etats-Unis lors de l’inauguration. »
      (Hofaranana)

    • 15 novembre à 08:59 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      BELOBAKA vs « Exploitation des énergies renouvelables - Les Français optent pour les partenariats locaux »
      (Tohiny sady farany)

      Asongadina eto fa vinavinan’asa nateraky ny fiaraha-miasan’ ny orinasa Société Henri Fraise Fils sy CATERPILLAR ary FLUIDIC ENERGY io TANTERAKA soa aman-tsara tany BELOBAKA io, ary ny TEKNÔLOJIA ampiasaina amin’izany dia efa fantatra tsara :

      Zahao :

      1° CATERPILLAR AND FLUIDIC ENERGY TO COLLABORATE ON INNOVATIVE METAL-AIR ENERGY STORAGE SOLUTIONS FOR EMERGING MARKETS
      https://www.cat.com/en_US/news/engine-press-releases/caterpillar-and-fluidicenergytocollaborateoninnovativemetalairen.html

      “ Caterpillar Inc. today announced that the company has made an equity investment in Fluidic Energy as part of an agreement to DEVELOP ADVANCED ENERGY STORAGE SOLUTIONS for emerging markets.

      “The companies will collaborate on the development of high-volume, low total-energy-cost solutions that use RECHARGEABLE METAL-AIR TECHNOLOGY managed by integrated controls intelligence for telecommunications and other MICROGRID APPLICATIONS where power from the utility grid is unreliable.

      “Metal-air energy storage technology developed by Fluidic Energy enables EXTENDED RUNTIMES, offers a modular architecture for scalability, delivers long-life performance in an environmentally friendly package, and SUPPORTS REMOTE MONITORING for real-time site visibility, battery control and monitoring, and uptime analysis.[...]

      “ ’RECHARGEABLE metal-air solutions will consistently store energy at the lowest cost, and Fluidic Energy is THE ONLY COMPANY IN THE MARKET THAT HAS SUCCESSFULLY COMMERCIALIZED THIS DISRUPTIVE TECHNOLOGY FOR ENERGY-STORAGE SYSTEMS’, said Steve Niehaus, Caterpillar vice president with responsibility for the Electric Power Division.” [...]

      “Fluidic Energy is an ENERGY STORAGE SOLUTION company that is enabled by groundbreaking battery technology and integrated smart-grid intelligence. Formed in 2006, Fluidic is the first company to develop and commercialize a high-cycle life rechargeable zinc-air battery”

      http://fluidicenergy.com ;

      https://www.greentechmedia.com/articles/read/fluidic-energy-is-the-biggest-zinc-air-battery-startup-you-havent-heard-of#gs.WIu93Ww

      “Fluidic Energy Is the Biggest ZINC-Air Battery Startup You Haven’t Heard Of“
      Our sweet spot is four to 24 hours, and at $200 to $300 per kilowatt-hour, we’re ready to serve the LONG-DURATION market.”
      [...] Fluidic is in production and has shipped 50,000 of its battery cells, a total of more than 10 megawatts of battery storage for deployments in developing nations as a replacement for diesel generators or lead-acid batteries.

      http://www.powermag.com/collaboration-and-innovation-produce-a-powerful-microgrid-solution/?pagenum=1
      “Collaboration and Innovation Produce a Powerful Microgrid Solution

      Caterpillar is supporting the development of its MICROGRID TECHNOLOGY with investments in FLUIDIC ENERGY for ENERGY STORAGE , an agreement with FIRST SOLAR for an integrated PV SOLAR SOLUTION , and an equity investment in Powerhive, which provides energy solutions for emerging markets.

      Asa na manao ahoana na manao ahoana ny teknôlôjia kasain’ny Frantsay hampiasaina amin’izany vinavinan’asa maromaro harosony eto Madagasikara izany, oharina amin’ny any Caterpillar-Fluidic Energy, ary taiza avy sy tamin’inona avy no efa nampiasany azy.

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 369