Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 06h30
 

Politique

Statut d’Antananarivo

Imbroglio et polémique après la décision de la HCC

mardi 24 février 2015 | Léa Ratsiazo

Ceux qui ont pensé que la décision de la HCC (Haute Cour Constitutionnelle) sur l’anti-constitutionnalité de la loi portant statut particulier de la Capitale va clore, ou au moins calmer un peu soit-il, le débat sur ce sujet ont tort. Les polémiques ont enflé de plus belle depuis la publication de la déclaration de la HCC. Evidemment si la HCC a déclaré la loi portant statut particulier d’Antananarivo conforme à la Constitution, elle aurait été taxée tout de suite de parti pris et de béni oui-oui. Mais même combien la décision de la HCC n’est pas d’emblée favorable aux tenants du pouvoir, la HCC est accusée par les opposants de jouer le jeu du régime et de ne pas être si indépendante que cela. Selon les opposants, les MAPAR 1 en tête, cette décision de la HCC est une manœuvre dilatoire des tenants du pouvoir pour bouleverser les élections communales. Le député Naivo Raholdina du MAPAR affirme que « la HCC n’est point indépendante dans ses décisions. Ce rejet par la HCC de la loi portant statut particulier d’Antananarivo est un ordre venant des tenants du pouvoir qui ont peur d’échouer dans la capitale ». Par la même occasion cet élu demande la dissolution du bureau permanent de l’Assemblée nationale qui a trafiqué le procès-verbal de la session pendant laquelle cette loi a été adoptée suivant la décision de la HCC.

En tout cas les tenants du pouvoir dont le HVM, sont soupçonnés de vouloir organiser des élections communales partielles et d’exclure Antananarivo dans un premier temps. Le parti VPM/MMM a déjà lancé un avertissement dans ce sens le lendemain même de la publication de cette décision.

Au niveau de l’Exécutif, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Olivier Mahafaly, précise que la HCC est indépendante et qu’il respecte ses décisions. Il envisage de concocter un nouveau projet de loi portant statut d’Antananarivo en incluant cette fois-ci tous les acteurs et parties prenantes concernés par le projet. Une fois prêt, ce projet de loi sera soumis au Conseil de ministres. L’Exécutif va tout faire pour respecter les calendriers électoraux prévus selon le ministre et une autre session extraordinaire de l’Assemblée nationale est envisagée pour adopter ce projet de loi.

La Commission électorale nationale indépendante (CENIT) par le biais de son nouveau président Mamy Ralaiariliva n’est pas aussi affirmatif en ce qui concerne le calendrier électoral. « Une assemblée générale extraordinaire de la CENIT se tiendra incessamment et nous prendrons des décisions idoines après. Car dans le cadre des élections communales, la liste définitive des communes aurait dû être publiée le 05 mars prochain », explique-t-il.

Bref, ne pouvant pas résoudre les problèmes quotidiens de la population ni réduire la pauvreté, les politiciens de tous les bords ne cessent de créer de diversion avec des polémiques à n’en plus finir.

56 commentaires

Vos commentaires

  • 24 février 2015 à 09:17 | betoko (#413)

    J’avais raison , je disais que le ministre de l’intérieur va pondre un autre projet de loi et il va encore demander aux députés de se réunir pour une séance extra ordinaire et voilà encore une dépense pour l’état .
    On dirait que l’exécutif cherche vraiment la bagarre avec les tananariviens
    Nous verrons la suite

    • 24 février 2015 à 12:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Il faut « juste » revoir le texte de projet de loi sur le « STATUT PARTICULIER »,==« très particulier » d’Antananarivo.

      - "Le particularisme d’Antananarivo....
      Son particularisme s’explique du fait de sa==situaion==dans dans un un certain nombre de « DOMAINES » :
      - Poids d’Antananarivo dans le domaine économique et démographique,
      - Imbrication d’Antananarivo dans le « TERRITOIRE » qui l’entourait
      mais surtout
      la place d’Antananarivo dans==« le domaine politique »" :
      - « DOTER ANTANANARIVO »==siège des POUVOIRS PUBLICS de l’ETAT==d’une organisation autonome peut constituer ==« une concurrence »==pour les « AUTORITES ETATIQUES ».
      De plus,les « AUTORITES ETATIQUES » ne peuvent souhaiter laisser à==une autorité locale==le soin d’assurer le maintien de l’ordre.

      - « LE TERRITOIRE DE LA VILLE D’ANTANANARIVO »
      Les six arrondissements seront maintenus.
      Il y aura des « Maires d’arrondissement » .*
      Le Maire d’Antananarivo ne sera pas élu directement par les « POPULATIONS d’ANTANANARIVO ».
      Il est élu par==ses pairs==, les « CONSEILLERS MUNICIPAUX » des six arrondissements« ,eux-mêmes élus par les »Antananariviens" pour 06 ans,désignés par les électeurs ,à l’issue de deux tours des élections municipales.
      Les fonctions du Maire d’Antananarivo peuvent prendre fin ,à la suite de sa démission ou de son décès.
      Il est des fonctions que Maire d’Antananarivo :
      - ne peut être « Pésident du Conseil Régional »,
      - ni Maire d’Arrondissement.
      En revanche,il peut être « MEMBRE » du Gouvernement ou d’une « Assemblée Parlementaire ».

      Un nouveau texte de projet de loi sur le « STATUT PARTICULIER » d’Antananarivo tout en précisant que :
      - les "AUTIRITES ETATIQUES NE PEUVENT SOUHAITER LAISSER A UNE AUTORITE MUNICIPALE//LOCALE ==LE SOIN D’ASSURER ==LE MAINTIEN DE l’ORDRE.
      Une remarque personnelle :
      - « L’Etat a le monopole de la violence légitime sur un territoire et une »Population« ,ce qui se traduit par une doctrine de la »SOUVERAINETE :
      - intérieure (-Police,Justice-)
      - extérieure (-Défense,Diplomatie-)

      Alors au boulot,Messieurs les experts sur la « TERRITORIALITE » et les statuts particuliers..de certaines villes.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 24 février 2015 à 09:28 | Saint-Jo (#8511)

    Dans un état de droit et démocratique, on ne critique pas le verdict d’une cour. Si on n’est pas d’accord on porte l’affaire devant une cour de rang supérieur. Et quand on a atteint la cour la plus haut placée dans la hiérarchie on accepte son verdict sans hausser le ton. Et c’est la cas de la HCC.
    Par exemple, aurait-on idée qu’aux USA des politiciens critiqueraient une décision de la Cour Suprême ? Impensable.
    Mais les politiciens gasy, eux, se croient au-dessus de toutes les lois.
    Et ce sont les membres de la frange des politiciens qui ont le plus violé la loi, allant même jusqu’à faire un coup d’état (foulant ainsi au pied la loi constitutionnelle de l’époque), qui critiquent et osent donner des leçons de droit à la HCC.
    Un des gros problèmes de ce pays est le fait que trop de politiciens se croient être les seuls dépositaires de l’intelligence, de la sagesse et de toutes les décisions à prendre dans l’intérêt du peuple gasy. Quitte à faire couler le sang des innocents pour assouvir leur soif de pouvoir dans le seul et unique but ... d’assouvir leur soif de richesses dérobées au bon peuple.
    Dur, voire très-très dur l’apprentissage de la démocratie et de l’état de droit, hein !

    • 24 février 2015 à 09:45 | betoko (#413) répond à Saint-Jo

      Justement , est il si difficile d’appliquer la loi dans ce pays et pourquoi chaque président de la république ne respecte pas la constitution sachant pertinemment que c’est une cause d’instabilité chez nous
      Les crises successives n’ont rien appris à nos dirigeants , Pourquoi l’île Maurice et le Sénégal suivent scrupuleusement la constitution ?

    • 24 février 2015 à 09:57 | Chrichri (#8664) répond à Saint-Jo

      Bravo !Je trouve que c’est une analyse clairvoyante et intelligente de la situation réelle du pays.

    • 24 février 2015 à 11:28 | mpitily (#1212) répond à Saint-Jo

      Ravalomanana y compris (cf vos deux derniers paragraphes).

    • 24 février 2015 à 12:15 | Abigail A (#8818) répond à betoko

      Une habitude qui devient ...très MALAGASY : quand une décision politique ne peut s’appliquer parce qu’elle est contraire à la Constitution, on modifie la Constitution !

    • 24 février 2015 à 12:19 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - « Respecter la Constitution »-
      De qui parlez-vous ?
      Il y a des divergences dans les interprétations des loi.
      - « TOUT LE MONDE RESPECTE LES LOIS ».Point barre !
      Exception près :
      - de SEM Lala Norbert RATSIRAHONANA dans son expression :
      - « extra-constitutionnelle » en 2009 ;

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 février 2015 à 12:54 | Saint-Jo (#8511) répond à mpitily

      Tout le monde politique et tout le monde militaire, sans exception, devraient faire l’objet d’enquêtes objectives, approfondies, honnêtes, sans concession et sans distinction de rang.
      Tout le monde.

    • 24 février 2015 à 13:06 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Pourtant,...c’est facile de la comprendre,...Nous nous permettons de critiquer la HCC,...car cette institution censée neutre ne l’est pas, est atteint de la virus de la politique politicienne laquelle base sa décision, son interprétation en fonction de l’atmosphère politique et la posture du tenant de pouvoir,...devenant manipulable pour élargir le pouvoir et s’y maintenir,...

    • 24 février 2015 à 13:25 | betoko (#413) répond à Abigail A

      Mais Hery Rajaonarimampianina ne veut pas modifier la constitution ni même l’amender et pourtant c’est nécessaire

    • 24 février 2015 à 13:28 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le premier qui ne respecte pas la constitution est Hery Rajaonarimampianina et aussi la HCC , article 54 , article 72

    • 24 février 2015 à 14:20 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      Qu’une enfant de l’Isandra critique un verdict d’une Haute Cour, constitutionnelle ou pas, n’a rien d’étonnant.

      L’état de droit et la démocratie ne sont pas faits pour des gens qui croient être dépositaires de tous les pouvoirs.
      Ni pour les gens qui ne savent pas où est leur place dans la société.
      Ni pour ceux qui ignorent où commence leur droit et où s’arrête leur liberté.

    • 24 février 2015 à 15:35 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      Saint Jo,
      Vos dires :
      « Un des gros problèmes de ce pays est le fait que trop de politiciens se croient être les seuls dépositaires de l’intelligence, de la sagesse et de toutes les décisions à prendre dans l’intérêt du peuple gasy. »
      - A ne pas négliger ! les politiciens ne se croient pas être les seuls dépositaires de l’intelligence mais aussi ils se croient tout faire.
      - Ceux qui détiennent successivement le pouvoir exécutif a une grande influence sur le pouvoir judiciaire ,la HCC,....parlementaire,militaire .
      - En quelques sortes ,le mot pouvoir a tendance à englober tout sans distinction ,sans séparation .Le pouvoir de l’absolutisme qui compromet la démocratisation de tous les organes étatiques dans le cadre d’agir avec transparence .
      - La plus importante c’est le manquement du pouvoir public ,la société civile forte comme nouveauté pour pallier à ces grandes lacunes avant de parler un état républicain ,démocrate où la souveraineté du peuple devrait être respecté .

    • 24 février 2015 à 15:58 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Je préfère loin d’être catalogué ignare,...le fait de ne pas croire une décision de la HCC laquelle n’est pas indépendante, manipulable...,entend toujours l’avis du tenant de pouvoir avant de décider quoi que ce soit,...source de notre crise cyclique(revoir l’histoire...),...plutôt de se prétendre intelligent,...mais naïf qui avale aveuglement,...tous ce qu’on lui propose,...

    • 24 février 2015 à 16:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Le mépris est souvent une arme de gens étant à court d’argument,...

      "La hauteur de l’orgueil se mesure à la profondeur du mépris. » ’André Gide,

    • 24 février 2015 à 18:50 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      Mais Turping, tous ces politiciens gasy eux-mêmes et leurs supporters parlent de démocratie et état de droit.
      Ce n’est pas moi qui en parle publiquement puisque je ne tiens pas de discours officiel ni privé, et je ne me suis engagé dans aucun des camps politiques gasy que je trouve ridicules tous autant les uns que les autres.
      Et tous ces mauvais comédiens donnent l’impression d’y croire pour de vrai.
      A mon humble avis, en réalité ces gens-là parlent de chose qu’ils ignorent totalement.
      Se réclamer de la démocratie et de l’état de droit mais critiquer en même temps un verdict donné par la cour la plus haute de l’état ? Pareille chose n’existe nulle part. Sauf dans ce pays, bien entendu.
      A la réflexion, ce n’est guère surprenant quand on pense que même les politiciens putschistes prêchent la démocratie et l’état de droit.
      Et l’on s’étonne que ce pays n’arrive pas à se relever.

    • 24 février 2015 à 20:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Vous allez devenir fou avec ces deux articles 54 et 72 de la Constitution.
      SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA n’a pas pas violé la « CONSTITUTION » !

    • 24 février 2015 à 22:11 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      Exactement ,la tendance c’est de parler d’un d’état républicain à outrance sans républicain ni de démocrate et encore moins en parlant d’un étatde droit sans que la démocratie règne totalement.
      - On peut parler parler de la politique partisane ,courtisane idolâtrique où souvent l’appartenance qui prend le dessus .
      - La loi constitutionnelle à géométrie variable ,tripatouillée à sa convenance où l’absence des règles acceptés par tous fait défaut selon la conjoncture et l’instabilité politique ainsi engendrée dûe au coup d’état par exemple .On se pose toujours la question si la justice est impartiale ? où est la séparation de l’état et la justice ?
      - Dans le média on a entendu parler de cet événement que si cela s’est passé ailleurs suite à cet événement médiatique rendu par la HCC ,le Ministre de l’intérieur aurait dûdémissionner ,est-ce le cas ? On est à Madagascar ,il ne faut pas s’inquiéter !

  • 24 février 2015 à 09:40 | I MATORIANDRO (#6033)

    Mivaralila tanteraka ny fitondrana entin’i t(h)erivaimanta !

    Ny hcc dia tsy manaraka ny lojika intsony fa manao izay hitsin’ny lohany sy manao sarimihetsika fotsiny !

    Tohizo ihany ny hadalanareo io fa raha afaka @ ty fotoam-pahavaratra ty reo vahoaka ataonareo kilalao reo dia ahita ny tsy fahitanareo tokoa ianareo mianakavy reo !

    Rehefa tsy hay le asa dia tokony miala fa tsy reo mbola tsy nahomby indray no mbola tambatambazana sy omena voninahitra ary mbola ankasitrahana sy hindrahindraina indray aza !

    Samia velon’aina !

    • 24 février 2015 à 18:54 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Iza moa izao no tena mitehaka sy mankalaza an’io fitondrana io, raha tsy Ra8 sy ny tariny,...kanefa asian’i Hery tady(laisse) mba hitazonany azy sao miboriaka ity zaza maditra iny (enfant terrible),...

  • 24 février 2015 à 10:48 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Devant un régime qui n’a ni foi ni respect de la loi, que peut-on espérer ?

    • 24 février 2015 à 11:35 | mpitily (#1212) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Avec la complicité aveugle et silencieuse de la CI de surcroit ?

      => Kudeta ?

      Que Dieu nous vienne en aide !

    • 24 février 2015 à 13:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à mpitily

      Oui !
      Mpitily
      Je vous rejoins dans cette idée de ==« complicité »==internationale.
      Un exemple :
      - le FMI annonce que Madagascar perd des tonnes d’or par an ::2 014 ou 2013
      En plus,il arrive à localiser le destinataire-bénéficiaire du trafic illicite :
      - DUBAĨ
      PAS d’autres commentaires de la part du FMI ????
      C’est bizarre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 février 2015 à 14:09 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cessez vos ragots de kon-cierge !
      Et comme vous vous masturber à le kémander, apportez nous les preuves ou bouclez-la !
      Qu ’est ce qu’ il en sait le FMI des trafics polymorphes à Dago, de plus qu’ en a-t-il à « cirer » ???

    • 24 février 2015 à 16:41 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Alain Ramaroson l’avait déjà dit sur les ondes de free fm il y a plus d’un mois

  • 24 février 2015 à 11:38 | Gérard (#5118)

    Le peuple malgache a compris depuis longtemps que les manigances et autres outrages au peuple ne concerne que ceux qui en se moquant de la population s’enrichissent sans aucune vergogne.
    Mais un jour il faudra payer chèrement ce qu’on fait endurer au peuple en brassant du vent pour remplir les pages des journaux en décisions creuses.

    « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

    • 24 février 2015 à 14:00 | tsimahafotsy (#6734) répond à Gérard

      Bonjour Gerard !
      Vous vous distinguez de tous les arrogants et habituels persifleurs qui polluent ce forum malgache.
      Des hommes comme vous sont indispensables sur ce forum. Çà nous change de certains vazaha et de vieux schnocks réactionnaires qui étalent leurs stupidités, qui prétendent aimer le pays, le peuple malgache, mais qui ne nous apportent RIEN sur le plan des idées. Avec eux les invectives et la vulgarité crasse font office de débat.
      J’ai apprécié votre post sur le crédit et la liberté et j’espère sincèrement votre assiduité sur ce forum pour qu’ensemble nous puissions nous enrichir mutuellement avec nos débats.
      De la pédagogie,encore de la pédagogie, toujours de la pédagogie, c’est le plus important !
      Au nom du peuple malgache, (mais pas de ses dirigeants prédateurs) merci à vous !

  • 24 février 2015 à 11:49 | Turping (#1235)

    Léa ,
    - Logiquement que ce soit l’une ou l’autre décision qui a été prise par la HCC ,si cette décision n’émane du calcul politicien ,de conflit d’intérêt pour agrandir encore l’incompétence de ceux qui nous dirigent ,la pauvreté ,l’insécurité ,... le reste c’est secondaire .
    - Si le sondage a montré que la majorité de la population d’Antananarivo ainsi que les 11 députés d’Analamanga sont hostiles au découpage des communes ,c’était au gouvernement de de discuter sur ce projet au lieu d’imposer afin d’amender une loi de vote à l’assemblée nationale .
    - Le fait que la minorité des députés de la côte a voté pour Antananarivo ,un vote validé par l’assemblée nationale ,nous démontre que rien n’a jamais été respecté dans ce pays en commençant par la loi constitutionnelle toujours tripatouillée par les tenants successifs au pouvoir à leur convenance d’autant plus que leur éligibilité reste toujours un sujet de contestation après des coups d’état successifs quelques que soient leur forme .
    - Logiquement,si ce découpage n’a pas d’intérêt lucratif ,de conflit d’intérêt politique, de HVM -isation d’Antananarivo si en parlant tout simplement de la distribution de la compétence ,de la décentralisation financière ,cela n’aurait créé autant de polémique .

    - Force est de constater ,que les choses les plus urgentes passent toujours au second plan pour sortir de cette crise endémique sans fin .
    - D’après la déclaration du Ministre du travail ,Maharante Jean de Dieu ,sur les 158 000 fonctionnaires qui touchent mensuellement leurs salaires ,seuls les 118 000 qui ont été répertoriés par l’état malgache . Les 40 000 employés fantômes représentant 40 000 emplois fictifs génèrent un coût mensuel de 20 milliards Ariary de perte pour l’état soit d’une valeur équivalente de 6,6 millions d’euros par mois .Il n’y a pas de quoi se poser la question quant à résolution de la problématique de base et le non développement de ce pays en parlant de la corruption ,etc.... à côté .
    - C’est comme si c’est les aides servent à gaver les incrédules ,les voyous ,comment peut-on parler du développement si le laxisme reste toujours de coutume et us sans casser les tabous avant tout ?
    - Ceux qui continuent à toucher leur salaire mensuellement s’explique par le manquement de rigueur ,de la politique d’austérité de la part de l’état à endiguer les fléaux majeurs qui minent ce pays . Ce n’est pas normal que les personnes décédées ,ceux qui ont changé de boulot ou ceux qui sont partis ailleurs à l’étranger continuent toujours de percevoir du salaire .
    - Alors que bonne gouvernance signifie bonne gérance . Les 10 000 FRAM ont été intégrés à la titularisation bientôt après formation et stage .
    - Si on ampute 40 000 emplois fictifs — à ces 10000maîtres FRAM ,il reste encore 30 000 emplois à créer ou dans l’amélioration du salaire afin de réduire la corruption .Par ailleurs l’argent pourra servir aussi à construire des portions de route sur la RN44 , .... avec 6,6 d’euros les entretiens des routes d’Antananarivo ,des provinces seront ,avec des projets d’aide au développement agricole ,le rendement agronomique .....au boulot les fainéants !
    - Rien n’est impossible à condition que la politique volontariste soit au rendez-vous pour aller vers l’avant.Comme l’adage dit chaque jour suffit sa peine ,je m’arrête là pour aujourd’hui.

    • 24 février 2015 à 12:02 | Turping (#1235) répond à Turping

      - Face à cette polémique ,Maharante JDD a l’intention de solliciter la GPEC de l’union européenne (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences)pour recenser physiquement ceux qui travaillent afin de démasquer ceux qui sont à l’origine des ces actes frauduleux.Si cette histoire ne concerne que les gros bonnets au col blanc des Ministères publiques,les 40 000 emplois fictifs pourraient être ,réduits à quelques centaines de têtes,pactole bien partagé .Pour étouffer l’affaire ,le scandale si des investigations sérieuses ne seront faîtes dans l’urgence, l’état fera mine d’ignorer la déclaration qui a été faîte a veille dans l’attente de la prochaine aide ,hélas !

    • 24 février 2015 à 12:34 | Mihaino (#1437) répond à Turping

      Toutes les réactions ci-dessus de Bekoto, St-Jo , Turping .....sont « incroyables mais vraies ! »
      Hélas et mille fois hélas que notre belle île ressemble à un terrain de jeu pour tous ces politicards sans vergogne , toujours esclaves du FRIC !
      Je ne crois pas à une fatalité quoique la situation tragique actuelle me laisse parfois à penser que le redressement économique , l’avenir meilleur de nos futures générations s’éloignent de plus en plus ......!
      Que de temps perdu avec ces bisbilles politiciennes et improductives !

    • 24 février 2015 à 13:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Turping,
      Ce problème des « fonctionnaires fantômes » ne date pas d’aujourd’hui..Il existe depuis la « PREMIERE REPUBLIQUE ».
      Les fonctionnaires stagiaires « MALGACHES » à l’étranger ne rentrent pas après « leur stage » pour des raisons diverses :
      - piston,
      - mariage,
      - avoir des « FAMILLES » installées à l’étranger
      MAIS...ils continuent d’être classés toujours fonctionnaires.
      - "Quelques malins ont profité de cette faiblesse de l’ETAT MALGACHE et la routine s’installe.
      J’ai trouvé un cas==très flagrant==pour un spécialiste en « TRANSMISSION »..
      Parti en Allemagne==en stage==juste après son stage il a rejoint sa soeur ,employée Chez « AIR FRANCE »,du coup il a pu s’introduire chez « Sch...ger » comme spécialiste en électronique.
      Dix ans d’ancienneté dans cette boîte,je retrouve son nom dans les rangs des « FONCTIONNAIRES MALAGASY ».
      Bien sûr,il n’est pour rien mais il y avait quelqu’un qui tirait la « FICELLE » à Madagascar.
      Sans bruit,il fut rayer discrètement de cet « OUBLI ADMINISTRATIF ».
      TURPING,je connais très bien le problème des « FONCTIONNAIRES FANTÔMES ».
      Même en France,beaucoup se croient fonctionnaires,sans bien regarder leur statut,au moment de « CHANGEMENT POLITIQUE »,beaucoup se retrouvent sur le « Q ».
      Le problème des « FANTÔMES-FICTIFS » n’est pas seulement malagasy.
      Rassurez-vous.
      Dès qu’on parle de MADAGASCAR,on met un peu plus de « SAUCE PIMENTEE » ! ou téléphone arabe.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisdoa gmail.com

    • 24 février 2015 à 13:35 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile ne raconte que des konneries venues des téléphones arabes

    • 24 février 2015 à 14:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Vous voulez un exemple précis,proche de MOI..
      Un jeune médecin Malgache vient en spécialité,en France..par chance « ON » a trouvé quelques moyens pour le caser quelque part ==faire fonction de..".
      Etant marié avec une « MAGISTRATE »,,au bout de dix ans,son épouse trouve le moyen de ==venir==en France pour une Mission avec une certaine prolongation de séjour.
      Mon -« ami médecin »- demande d’aller en mission :-« Médecin sans Frontières ».
      En guise de récompense,son épouse a demandé le « DIVORCE » et elle s’est installée en France.
      - « TOUT EST POSSIBLE EN FRANCE QUAND ON VEUT S’Y INSTALLER »-.

      - « France// Madagascar,comme les deux deux doigts d’une main »-.

      FH//HR:même combat !
      des rendez-vous importants :
      - 2015 pour FH ;
      - 2016 pour HR ;
      - 2017 pour FH ;
      et 2018.pour HR,
      JE SERAIS SUR PLACE,,en 2018 !

      Le PADESM ert ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

      B

    • 24 février 2015 à 14:54 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile ,
      - Pourtant ces employés fantômes créant des emplois fictifs sont les gangrènes,les premières causes du non développement de Madagascar Basile .
      - Prenez l’exemple du dysfonctionnement de nos Ambassade à l’étranger.Aux USA ,le FBI a tiré les sonnettes d’alarme concernant les gaspillages .
      - Le salaire très élevé de tous les fonctionnaires en dehors les emplois fictifs ,les détournements considérables ,.... gaspillages d’argent public énorme ,ce n’est pas normal !
      - Avant de parler de reformes ,changement ,développement ,ce cancer qui gangrène ce pays reste toujours le freinage s’il n’y a pas de mesures concrètes à entreprendre ,... les bisbilles des députés ,les Ministres qui détiennent le pouvoir ,il est temps que cela s’arrête pour concrétiser enfin le programme de développement réel .
      - Justement ,cette mauvaise coutume et us datant de la 1ère République nous démontre le non avancement de ce pays car l’argent public est dilapidé infructueusement.

    • 24 février 2015 à 15:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Turping,
      j’avais parlé ==par dégoût== :
      - "Tous les fonctionnaires déposent leur démimissio et et une lettre de réembauche ==immédiate==.
      Il y a une solution intermédire adoptée :
      - installer des « POINTEURS » à l’entrée et à la sortie des "BUREAUX.
      BREF :=« PORT DE BADGE » !

  • 24 février 2015 à 13:33 | takaka (#8449)

    Sur ce forum, tout le monde est agrégé en droit constitutionnel et droit public. Terrible ! La loi s’interprète différemment et est faite pour être interprétée. Mais ce n’est pas à la portée des tout venants : tilapia, blackbass, pirina et autres.
    Alors vos g...ules !
    Veloma.

    • 24 février 2015 à 13:40 | betoko (#413) répond à takaka

      Concernant l’article 54 de la constitution je me base sur la déclaration de Jean Eric Rakoroarisoa qui disait en 2014 , dés la proclamation des résultats des élections législatives , il disait c’est claire que c’est le MAPAR qui a obtenu le maximum de voix parmi les groupes de parti politique , donc c’est au MAPAR de faire des alliances avec un ou d’autres groupes politiques pour avoir la majorité à l’assemblée nationale et c’est à eux de proposer à Monsieur Le Président de La République de proposer le nom du prochain premier ministre . Est ce la cas en ce moment ?

    • 24 février 2015 à 14:37 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Mais est-ce que la situation politique est restée inchangée depuis ?
      Quels responsables politiques auraient reçu de nouvelles directives provenant des donneurs d’ordres d’au-delà des mers ?
      Voilà des paramètres qu’il ne faut négliger.
      Vous allez voir, les semeurs en eaux troubles à la botte de l’Etranger vont se manifester rageusement après avoir lu ce post.

  • 24 février 2015 à 14:18 | iarivo (#5822)

    Au-delà d’une manœuvre dilatoire des tenants du pouvoir pour bouleverser les élections communales, il y avait surtout nécessité pour le gouvernement de tenter de calmer le jeu suite à la menace des employés communaux d’engager une grève illimité si cette loi de découpage de la capitale n’était pas retiré !!!

    Cela ressemble à s’y méprendre à cette histoire d’arestation de ces deux journalistes de Madagascar Matin qui furent rapidement libéré suite à la pression populaire !!!

    Ce ne sera donc que partie remise puisque c’est de l’avenir même du régime en place qu’il est question !!!

    Une nouvelle mouture sortira dare-dare des tiroirs du ministère de l’Intérieur d’ici quelques semaines pour couper l’herbe aux pieds des employés communaux dans leur revendication, tout en muselant la capitale !!!

    Il ne peut y avoir que complicité et entente illicite entre le régime en place et la HCC, une de plus (et ce ne sera pas la dernière), un arrangement de fortune pour éteindre le feu sans perdre la face !!!

    En tout cas, cela nous démontre bien que le régime HVM et consorts sont très fragilisé (un tigre en papier carton) lorsqu’il doit faire face à une pression, un mouvement de masse du fait de son manque flagrant de légitimité !!!

    • 24 février 2015 à 14:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      Iarivo,
      - êtes-vous proche d’un certain dépioté mapar d’antananarivo.
      Il a sorti la même co...nne...rie :
      - « COMPLICITE ».

      Basile RALMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 24 février 2015 à 14:43 | iarivo (#5822)

    MAPAR 1 ???

    C’est quoi ça, MAPAR 1 ???

    Il n’y a qu’un seul MAPAR, le MAPAR !!!

    Et cela que ce soit en tant que groupement de partis politiques ou comme groupe parlementaire !!!

    Il est pourtant bien inscrit MAPAR dans le registre du bureau permanent de l’Assemblée nationale !!!

    Les adhérents des groupes parlementaires MAPAR 2 et MAPAR 3 sont bien TOUS membres du groupe MAPAR sinon ils n’auront pas pu être députés !!!

    Les MAPAR 2 et MAPAR 3 ne sont que des verrues cancérigènes qui se sont formé sur le dos du MAPAR, elles doivent être coupées et éliminées le plus rapidement possible pour eviter qu’elles infecte et contamine le MAPAR lui-même !!!

    • 24 février 2015 à 14:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      Merci de belle démonstration qui ne tient pas debout !
      IL N’Y AURA PAS DE DISTITUTION des « dépiotés ».Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 février 2015 à 20:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      - "Il suffit de cinq dépiotés pour faire un groupe !

  • 24 février 2015 à 15:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Madagascar-FMI
    - « IL FAUT FAIRE ATTENTION » !
    Le FMI ne va pas nécessairement ==encourager==le Gouvernement Malgache à s’endetter,==du moins==« MASSIVEMENT ».
    Mais les prêts vont dépendre :
    - du projet
    - et de la manière dont cela va être financé.
    CE SERA EXAMINE AU CAS PAR CAS.
    La dette publique Malgache est ==relativement==contrôlée,Madagascar est très vulnérable,parce que :
    - les recettes sont très basses (-moins de 13 % de pression fiscale-).
    IL SERA DIFFICILE DE PAYER CES DETTES.

    • 24 février 2015 à 16:47 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Autant le FMI que La Banque Mondiale ils nous prêtent du fric soit disant pour nous aider , mais c’est plutôt pour remplir les caisses des pays développés . Ces deux institutions se sont fait épinglés à maintes reprises par des économistes du tiers monde

    • 24 février 2015 à 18:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Rakotobe=bekoto=kotobe !
      C’est Maintenant seulement que vous vous en rendez compte.

      Pour MOI,cela fait cinquante ans que j’ai dit cette réflexion.
      Je ne suis pas pour lmes « BLING-BLING ».
      Je n’ai jamais mis les « PIEDS » dans une boîte de nuit.
      Je fréquente les ==« CASINOS »== pour cause et cetera..
      Ce sont dans ces derniers endroits qu’on démasque l’hypocrisie de « PLUSIEURS PERSONNES »..insoupçonnables ==comme== :
      - « MIANDRY FATY AN’I MADAGASCAR ».
      ==« LE BAL DE L’HYPOCRISIE »..
      Cordialement
      Bekoto.
      Je vais vous donner un exemple précis :
      - 1 stylo à 0,50 euro pourrait être facturée pour 1,50 euro pour un séminaire.
      UNE REUNION POUR LES PAUVRES DANS UN PALACE à 05 étoiles,facturée à combien et cetera.

      LA GRECE,==après===les jeux olympiques,la descente ==en==enfer..
      Les jeunes français pour un « MATCH » de foot..,à combien le prix d’entrée pour aller voir un footballeur payé à 100 000 euro/mois.

      BEKOTO
      A combien est-il vendu l’avion du Président Marc RAVALOMANANA ,acheté à plus de « X » millions de dollars,source,paraît-il de ses mêlées avec les partenaires financiers internationaux.

      Avec le nouveau Ministre des Finances et du Budget ,nous « GAGNERONS » la bataille de la « PAUVRETE ».

      FINIS les bling-bling !

      Il est de retour au Pays pour MADAGASCAR.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

      On donne de l’aide pour pouvoir acheter...

    • 24 février 2015 à 19:17 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ah ouais et que faites vous dans les casinos ???
      repérer les joueurs pour les dénoncer comme une balance que vous etes , à l’ école c’ était msieur c’ est lui et dans la vie idem : une pourriture et fier de l’ etre, Jusqu’ à balayer Ave Rapahael, pour reperer les allées/venues, et des rentré, dans la cage d’ escalier à épier tout ce qui bouge !
      Vous êtes puant roséfarisaoul

    • 24 février 2015 à 20:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      AH !..
      IL EST TOUJOURS LÀ,CE POVR ONC:KON

  • 24 février 2015 à 17:41 | Solofo Rasamiharimanana (#8655)

    EST-CE QUE MA PAUVRETE EST CONFORME A LA CONSTITUTION ?

    • 24 février 2015 à 18:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Solofo Rasamiharimanana

      OUI !
      Parce que vous êtes « honnête ».
      Cordialement.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 février 2015 à 18:27 | Mihaino (#1437) répond à Solofo Rasamiharimanana

      TRES BONNE QUESTION ! MERCI !
      En lisant toutes les interventions ci-dessus , je persiste et signe que nous tournons en rond comme des bourriques !
      Pourquoi ne pas prendre la tangente à ce cercle vicieux qui nous enferme voire qui nous étouffe pour nous sortir de cet « imbroglio & polémique » infernal !
      Solution : Réduire les émoluments & avantages & faveurs octroyés à nos politicards . Dès qu’on touche à leur porte-monnaie , ils vont abandonner la politique et le politique ! Mea culpa si je me trompe !

    • 24 février 2015 à 18:56 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      Mihaino,
      Bonjour !
      Je viens de relire « COSTA -RICA »,un Pays sans Armée mais en flèche pour l’EDUCATION et LA SANTE.
      l’Homme Malgache,en question était en séjour//mission internationale dans ce Pays si ma mémoire ne me joue pas un « TOUR ».
      Cordialement

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 février 2015 à 19:20 | Jipo (#4988) répond à Solofo Rasamiharimanana

      Autant que les enrichissements personnels des dépités .

  • 24 février 2015 à 21:53 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - ce n’est pas une priorité le statut d’Antananarivo : Notre priorité = VAINCRE LA PAUVRETE ...
    - courir après plusieurs lièvres on attrape du vent ...
    - QUE DIEU NOUS GUIDE

  • 25 février 2015 à 10:44 | Sandry (#7931)

    Pourquoi tant de méfiance à l’égard de la HCC ? Alors que c’est la plus haute juridiction de ce pays ? Elle est censée être la gardienne de la Constitution. C’est là que le bat blesse. Depuis l’empêchement rocambolesque du Pr Zafy en 1994, suivi de l’imbroglio juridico-politique de 2002 et confirmé par les événements du 17 mars 2009, cette cour s’est fourvoyée. Elle a perdu une grande partie de sa crédibilité. Son image de garante de la Constitution a pris un sérieux coup.

    Mais de quelle Constitution s’agit-il ? C’est le deuxième problème. Celle de la 4ème République a été rédigée par un comité dont les membres ont été choisis selon leur affinité avec le régime transitoire. Du coup, son adoption s’est faite sans l’aval d’une grande partie de la population et des acteurs politiques. Il n’est pas étonnant que les tenants du pouvoir, à commencer par le PRM, n’hésite pas à fouler aux pieds certaines de ses dispositions, en profitant d’un pseudo manque de clarté dans la rédaction.

    Aussi faudrait-il que la HCC regagne la confiance de la population en faisant plus de communication. Quand son président répond sèchement aux journalistes « Un avis de la cour ne se commente pas », c’est le genre d’attitude qui n’est pas pour redorer son image. La communication, messieurs nos gouvernants, c’est le seul moyen d’avoir l’adhésion de la population. Alors, mettez-y un peu du votre !!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 143