Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 13h26
 

Société

Boursiers d’État en Chine

Expulsés si…

jeudi 28 mai 2015 | Randria M.

Depuis l’année 2012, l’alerte incessante des boursiers d’État en Chine persiste à cause de l’irrégularité de payement de bourse par le gouvernement malgache. Rappelons que les étudiants ont déjà adressé une lettre ouverte aux autorités malgaches pour leur faire savoir la situation.

À la fin de ce mois de mai 2015, 273 étudiants boursiers de gouvernement malgache devront quitter la Chine, si l’État malgache ne paye pas la dette qui s’élève à 5 millions d’euros par an aux universités d’accueil. Ce problème persiste depuis l’année 2012 ; 37 mois de bourses restent encore impayés par l’État. Normalement, un boursier doit percevoir 110.000 RMB par an, soit environ 50.000.000 Ariary, assurant leur billet d’avion, leur frais de scolarité s’élevant à 17.000 RMB jusqu’à 25.000 RMB par an (6.006.900 Ar), leur loyer de 1500 RMB par mois ou 535.500 Ar.

Une petite partie des sommes leur est parvenue depuis l’année 2011, soit 11 mois de leur bourse. Les universités d’accueil se plaignent et les étudiants risquent d’être renvoyés. En effet, les boursiers ne pourront pas renouveler leur visa si les dettes continuent de s’accumuler. En outre, les étudiants en dernière année, qui sont censés obtenir leur diplôme cette année, ne pourront pas soutenir leurs mémoires.

Notons que les boursiers d’État malgaches en Chine sont plus nombreux à Wuhan, mais il y a également les boursiers malgaches de l’Institut Confucius et les boursiers de la Chine. Sandra est une boursière malgache de l’Institut Confucius qui étudie à Jiangxie ; « cela va faire deux ans que j’étudie en Chine, à part le changement de certaines conditions chaque année, comme le déménagement, nous poursuivons nos études sans perturbation et sans embrouille avec les universités d’accueil » nous a-t-elle confié.

Non seulement les boursiers en Chine font face à ce problème d’irrégularité, mais les autres étudiants malgaches dans d’autres pays étrangers subissent également les mêmes problèmes. Il faudrait peut-être renforcer le suivi d’attribution de bourses d’études au niveau du ministère et des organismes responsables, mais également entamer le suivi du déroulement des études des boursiers à l’étranger.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 28 mai 2015 à 10:34 | takaka (#8449)

    Être boursier de Dago. Fallait réfléchir avant d’accepter. Je ne suis pas cynique mais là, c’est ...disons du fahoanifahoany !

    • 28 mai 2015 à 12:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à takaka

      Je suis dépassé par la distribution des bourses à Madagascar.
      DU JAMAIS VUE !!! AILLEURS !
      Un boursier doit servir l’Etat,la Communauté, pendant 10 ans,au minimum.
      SINON,il doit rembourser== la Communauté==ou l’Etat.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 28 mai 2015 à 12:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Ils ont ==« TOUS »==le billet de retour,en partant pour la Chine.
    Maintenant,pour rentrer,ils n’ont qu’à utiliser leur billet de retour.Point barre !
    Malheureusement,c’est un vice à Madagascar de mettre tout sur le dos du « POUVOIR ».
    Le Gouvernement a sa politique éducative selon le PND.Point barre !

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 28 mai 2015 à 12:24 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais ils sont boursiers par l’état malgache , à l’état malgache de prendre leur responsabilité

    • 28 mai 2015 à 23:47 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Si parler aux kons les rendait moins kon cela se saurait !

    • 29 mai 2015 à 08:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Si l’Etat Malgache a suspendu leur bourse,ils/elles doivent rentrer au Pays.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 423