Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 02h41
 

Société

Corruption

Enfin les gros poissons ?

lundi 5 janvier 2015 | Ben

Les employés du ministère de l’Environnement, de l’Eau et des Forêts sont fébriles depuis la révélation au public de l’affaire de détournement de quelques 2,8 milliards d’Ar au moins, présumé commis par l’ancien secrétaire général (SG), l’ancien directeur général des Forêts (DGF) et l’ancienne personne responsable de marchés publics (PRMP). L’histoire des fonds de l’ordre de 4,6 milliards d’ariary dans le compte de SAVA à transférer à Antananarivo était connue de tous les employés car dévoilée lors des réunions après la levée des drapeaux au cours du deuxième semestre de l’année 2013. Sauf qu’après on n’entendait plus la suite. Ce n’est que maintenant que la majorité est au courant que ces responsables auraient détourné les fonds pour des marchés fictifs et pour régler des soit-disants fournisseurs impayés.

Alors que lors de la fin d’année 2013, les employés n’ont eu droit à rien du tout, ni primes, ni fête de fin d’année, même pas un kilo de riz pendant la fête ; pire les employés contractuels n’ont pas été payés pendant de nombreux mois. Ce qui est fréquent.

Omer Beriziky, Premier ministre et ministre de l’Environnement pendant cette époque avait tenté d’abroger, par trois fois au minimum, l’ancien secrétaire général et l’ancien directeur général des Forêts mais sans succès. En raison de bisbille entre l’ancien Premier ministre et l’ex Président de la Transition, ce dernier bloquait toute décision du premier qui passait en Conseil des ministres. Et l’ex-secrétaire général au courant de ces tentatives avortées de son remplacement s’en serait donné à cœur joie. Pour pouvoir utiliser à sa guise et sans contrôle ces fonds, il s’est auto-nommé ordonnateur secondaire de ces fonds ce qui avait provoqué à cette époque des vives discussions entre lui et le directeur administratif et financier en pleine réunion de staff.

La prise de responsabilité du BIANCO (Bureau Indépendant Anti-Corruption) puis de la Chaîne Pénale anti-corruption a été bien accueillie par le public en général et par les employés du ministère de l’Environnement, de l’Eau et des Forêts en particulier. Reste à savoir la réaction du tribunal. À tort ou à raison, certains avancent qu’il suffit de payer pour être libérés au tribunal. Or, compte tenu des montants détournés, il est fort possible que tous ces responsables disposent encore de trésors de guerre assez conséquents. D’où la crainte de certains employés. D’autres rétorquent que si l’affaire est arrivée jusqu’au tribunal, c’est que les preuves seraient suffisantes et ils font confiance à la justice.

Rappelons que l’ancien secrétaire général ainsi qu’un comptable de la DGF et en même temps fournisseur sont mis sous mandat de dépôt jusqu’au procès le 23 janvier. Les autres sont laissés en liberté en attendant. Leur sort dépend du verdict qui sortira après.

19 commentaires

Vos commentaires

  • 5 janvier 2015 à 08:57 | Paulo Il leone (#6618)

    ça devrait me chaud au coeur de lire que les Malgaches font encore confiance à la « justice » de leur pays ! Mais c’est tout le contraire : ça me fait mal au coeur de voir tant de naïveté ! Avez-vous oublié que ceux qui détiennent le pouvoir aujourd’hui sont les anciens alliés (etnonmoins complices) de ceux qui se retrouvent aujourd’hui sur le banc des accusés ?
    Si l’un des pourris devait tomber, il entrainerait tout le monde dans sa chute
    ... et ça il est peu probable que le pouvoir actuel l’accepte !

    • 5 janvier 2015 à 10:31 | Isambilo (#4541) répond à Paulo Il leone

      Cela dépend du degré d’implication de Rajaonarimampianina dans les affaires traitées et du rapport des forces entre lui (aujourd’hui) et ses anciens soutiens.

    • 5 janvier 2015 à 11:21 | caro (#7940) répond à Paulo Il leone

      Quelque part, on peut considerer une certaine naivete, mais au moins cela indique, dans une certaine mesure que malgre la pourriture « quasi » generalisee, il reste tout de meme une petite lueur d’espoir sur l’existence de bonne volonte.

      Dans la logique des choses, en effet, « Si l’un des pourris devait tomber, il entrainerait tout le monde dans sa chute », mais dans la realite, ceci releverait de l’imaginaire car la « quasi » totalite de ceux aux manettes y est trempee. Cela montre a quel point il est difficile pour le pays de se depetrer de la mouise dans laquelle il est enfoncee.

      Sans encenser les « modestes tentatives d’effort » esquissees actuellement, il faudrait juste reconnaitre qu’elles sont amorcees et que le souhait c’est de les voir davantage poussees plus loin et en profondeur.

    • 5 janvier 2015 à 12:06 | Anton (#8594) répond à Paulo Il leone

      A propos des ’pourris’, il faut quand même préciser que Randrianarisoa Pierre Manganirina fut chef de la région Analamanga ...de 2005 à 2008.
      En novembre 2007, il a puissamment soutenu, en mettant tout en œuvre, le candidat Hery Rafalimanana, poulain du TIM et du président Marc Ravalomanana, lors des élections municipales de Tana-Ville ; ce qui n’a pas empêché sa (cuisante) défaite et l’élection d’Andry Rajaloelina avec + de 63 % des voix)
      Cette défaite signa la ‘’perte’’ du chef de région Randrianarisoa Manganirina qui fut limogé (par l’ex) le mois suivant (décembre 2007).
      Après une traversée du désert de plus de trois ans, cet ex-baron du TIM fut nommé secrétaire général par le ministre Randriamiharisoa Joseph (de la mouvance Zafy).
      Après le limogeage du Dr. Joseph Randriamiandrisoa, le ministère de l’Environnement et des Forêts est passé sous l’autorité d’Omer Beriziky, Premier ministre. Comme le chef de gouvernement fut très souvent absent d’Antsahavola…c’est le secrétaire général (de l’époque) Manganirina Randrianarisoa qui est devenu, on le sait, « super–ministre » et ordonnateur secondaire/gestionnaire d’activité au sein de ce département ministériel sensible.
      C’est pendant cette période que des détournements de fonds ont été constatés par le BIANCO ; détournements dont, en tant que ministre de l’environnement et 1° ministre, ne pas s’exonérer Omar

    • 5 janvier 2015 à 12:24 | Isambilo (#4541) répond à Anton

      Mais ce Randriamiandrisoa a dû quitter son poste. Pourquoi ? Et Berziky n’a rien vu ?
      Mais à quoi servait ce directeur administratif et financier si c’est le secrétaire général qui faisait faire le transfert de fonds. Et compte tenu des montants, le Trésor Public regardait faire ou il y avait quelques billets qui se perdaient en chemin ?
      En résumé, il n’y avait pas d’état et le CED est une association de fumistes. Par contre l’argent n’est pas parti en fumée et avec un petit effort il est possible d’en récupérer une partie sous forme d’immobiliers ou de comptes en banque.

    • 5 janvier 2015 à 13:08 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isambilo

      ... Et confisquer les 4X4 et autres « hummers » flambants neufs qui ont « fleuri » dans les rues de la capitale entre 2009 et 2013, en attendant que les heureux propriétaires produisent les documents comptables justifiant de rentrées d’argent traçables leur ayant permis d’acquérir ces véhicules indispensables à la poursuite de leurs activités transparentes comme du bois de rose !!

    • 5 janvier 2015 à 18:41 | caro (#7940) répond à Paulo Il leone

      Le jour ou ca arrive, ce sera la guerre ouverte, le deballage plein public de tout ce qui se trouve encore bien planque a l’abri des oreilles et regards indiscrets.

      Et enfin, le pays se liberera de tout ce fardeau d’hypocrisie bien maquille de belles paroles et de promesses sans fin. Ce sera un mal pour un bien.

  • 5 janvier 2015 à 12:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    « Omer Beriziky, Premier ministre et ministre de l’Environnement pendant cette époque avait tenté d’abroger, par trois fois au minimum, l’ancien secrétaire général et l’ancien directeur général des Forêts mais sans succès. En raison de bisbille entre l’ancien Premier ministre et l’ex Président de la Transition, ce dernier bloquait toute décision du premier qui passait en Conseil des ministres. »

    Qui a présenté le PM ? La mouvance ZAFY Albert et le Ministère de l’Environnement faisait également parti de son quota. C’est le PHAT qui a demandé le limogeage du ministre et normalement de son staff, mais c’est le PM JOB qui l’a bloqué, en devenant à la fois PM et ministre de l’Environnement et des Eaux et Forêts par intérim, mais pas le PHAT comme écrit ci-dessus. La mouvance Zafy à l’image de Ponce Pilate s’en lavait les mains concernant la gouvernance de la transition donc l’ex PM JOB est entièrement responsable dans cette magouille en tant que PM/Ministre de Tutelle et originaire de la SAVA.
    Cessons la désinformation, Mr BEN.

    • 5 janvier 2015 à 12:59 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonne nouvelle

      Ange petit poucet a pu sortir de la ’foret’ grace aux tres petits cailloux...

      Allez ! : tres belle année ange , bonne santé .. d’autant plus que ny kilalao mbola ho ela ... n’est ce pas ???

      Izay osa tanalahy , sa ahoana ??

    • 5 janvier 2015 à 14:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Rakotoasitera Fidy

      Bonne année 2015 à vous aussi ainsi qu’à toute la famille : Que la santé, la prospérité et le bonheur nous accompagne tout au long de cette année.
      Les élites malgaches dans son ensemble jusqu’à preuve du contraire sont définies par les qualificatifs suivants pris 2 à deux :
      - intelligents
      - honnêtes
      - RA8istes

      Mr MANGANIRINA en tant que RA8iste ne peut être qu’intelligent mais pas honnête.
      Les autres intelligents et honnêtes ne pourront jamais devenir RA8iste, il en est de même pour ceux RA8istes et honnêtes qui ne sont pas du tout intelligent comme la plupart des ZD inconditionnels.
      Vous avez le choix entre être intelligent ou honnête pour vous définir mon cher Fidy car vous êtes déjà un RA8iste en sens que :
      - Mr FIDY est un RA8iste intelligent mais pas honnête ?
      - Mr FIDY est un RA8iste honnête mais pas intelligent du tout ?

    • 5 janvier 2015 à 16:08 | Isambilo (#4541) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Pour le moment c’est Ravalomanana qui se promène comme il veut avec un cortège de gardes du corps digne d’un président. Il est capable de se faire attendre le 13, il arrivera juste avant Rajaonarimampianina juste pour le fun !
      Que fait Rajoelina ?

    • 5 janvier 2015 à 17:04 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isambilo

      C’est encore la festivité de la nouvelle année 2015, on ne doit même pas poser cette question à l’endroit d’un DJ.

    • 5 janvier 2015 à 17:06 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mais il ne faut pas oublier que l’apparence est parfois trompeuse.

  • 5 janvier 2015 à 12:32 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Il faut gracier tous les trafiquants et corrompus et emprisonner tous les BDR coupables, voir les bruler ...

  • 5 janvier 2015 à 16:20 | betoko (#413)

    Envoyer en prison ces gros poissons je n’y crois pas trop car tout le monde est corrompu y compris les magistrats chez nous . Peut être qu’ils vont faire deux ou trois mois d’emprisonnement et ils vont sortir blanchis . C’est comme avec ces assassins qu’Hery Rajaonarimampianina vient de libérer

    • 6 janvier 2015 à 12:40 | liliquilit (#7755) répond à betoko

      C’est un peu plus compliqué que cela... Durant la transition, le BIANCO a instruit de gros dossiers de corruption qui ont été littéralement « bloqués » au niveau de la CPEAC du fait d’un interventionnisme excessif de l’exécutif. Le contexte n’est plus le même actuellement, ces affaires peuvent être jugées. Il est vrai que la magistrature et de façon générale la fonction publique est corrompue à Madagascar, mais le pays compte également des fonctionnaires intègres et compétents. Il faut prendre en compte également l’immense frustration de certains hauts fonctionnaires qui ont vu débarquer dans les Ministères des opportunistes qui ont détourné des fonds de l’Etat alors que les conditions de travail dans les administrations devenaient extrêmement compliquées en raison des contraintes budgétaires. Ce n’est pas étonnant si les langues se délient et les dossiers sortent actuellement.Ce n’est qu’un juste retour des choses. Je ne dis pas que tous les gros bonnets vont être jugés mais beaucoup d’entre eux ne bénéficient plus de protection et rien n’empêchera qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.

    • 6 janvier 2015 à 23:35 | caro (#7940) répond à liliquilit

      Je suis toujours impressionnee de votre connaissance des affaires de ce pays avec des propos qui gardent la juste proportion des choses.

      Merci de voir de cette maniere et surtout de constater que le tableau, au lieu d’etre tout noir, ne l’est pas necessairement toujours.

    • 7 janvier 2015 à 02:31 | liliquilit (#7755) répond à caro

      Merci Caro. Quand on travaille sur terrain et au sein d’une administration malgache, on sait faire la part des choses... Ce qui n’est pas le cas de la majorité des intervenants sur ce forum qui ne connaissent rien à rien ! Madagascar est capable du pire comme du meilleur et je ne saurai prédire de quel côté va pencher la balance. Ce que je sais par contre c’est que le système actuel est un système de prédation qui se reproduit et n’a jamais été remis en cause car il n’y a jamais eu de guerre ni de révolution à Madagascar ce qui explique les « mauvaises habitudes » perpétrées par des élites qui ne se sont jamais renouvelées. Ce que je sais aussi c’est qu’il y a des Malgaches qui sont intègres, ont un haut niveau de compétence et de belles convictions. Certains sont dans le système et n’ont d’autre choix que de se taire et de courber l’échine, d’autres sont écartés du système sans compter les nombreux malgaches qui ont préféré l’exil. C’est vrai que les Malgaches ne sont pas aussi combatifs et courageux que les Africains mais quelque part, il faut avoir un certain courage pour ne pas succomber à la facilité et tomber dans la corruption à Madagascar. Ces Malgaches se battent à leur façon, à leur niveau, discrètement, et il est tout à fait injuste, de dire que tous les Malgaches sont pourris et corrompus. Le système est pourri certes, mais tous les Malgaches ne sont pas pourris. On ne leur a pas donné ou plutôt ils n’ont pas pris la place qui leur revient, c’est tout.

    • 7 janvier 2015 à 03:29 | caro (#7940) répond à liliquilit

      Liliquilit,

      Il n’est pas dans mes facons de faire de flatter les gens mais il y a des moments ou il faut dire les choses. Votre contribution a ce forum constitue un apport important de pierres a l’edifice en ce sens que votre connaissance de la realite, ainsi que votre mode de communication conduira a coup sûr certains forumistes, a une meilleure reflexion dans leur affirmation ou meme leur vision des evenements.

      J’exclus evidemment ceux dont la presence n’y est que pour leur propre petite personne. Malheureusement, je m’apercois que vous vous faites extremement rare !
      Merci

      Quant aux petits taux de malgaches integres qui restent et engloutis dans l’ocean des routines et des difficultes quotidiennes, je ne peux que souscrire amerement a votre constat.

      Dans quelques un de mes messages, j’avais souleve que l’une des issues possibles pour ce pays lorsque le calme serait revenu, c’est d’ouvrir de grands chantiers sur plusieurs domaines dont celui de la refonte totale de l’education.
      La formation actuelle ne produit que des gens qui ne servent qu’a perpetuer le systeme existant sans aucune perspective de renovation.

      Pour s’en convaincre, il n’y a qu’a voir le niveau secondaire qui devrait deboucher sur des activites ne necessitant pas de longues etudes. Mais faute de mieux, tout le monde va au superieur sans que le debouche ne soit assure a la sortie.
      De meme, il est absurde que ce pays promeut autant d’officiers superieurs dont l’utilite est loin d’etre justifiee.

      Cordialement

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 85