Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 avril 2018
Antananarivo | 13h27
 

Transport

Transport

Encore saturation et blocage au Port de Toamasina

lundi 26 mars | Ny Aina Rahaga

Le port de Toamasina, premier port de la Grande Ile et non moins premier portail économique de Madagascar est complètement à l’arrêt depuis samedi soir. Une situation due à une saturation du port en terme de place. Cela fait en effet quelques mois que la situation concernant le chargement et le déchargement des containers au port de Toamasina pose des problèmes, surtout au niveau du MICTSL (Madagascar International Container Terminal Services Limited). MICTSL qui n’est autre que le concessionnaire du terminal à conteneurs au port de Toamasina. Plus précisément depuis le mois de juin de l’année dernière. Face à cette situation, certains navires continuent de passer par l’alternative de l’ile Maurice où les débarquements de marchandises à destination de Madagascar sont faits, puis récupérer par des plus petits bateaux. Mais d’autres armateurs ont tout bonnement décidé de ne plus venir à Madagascar à cause de cette lenteur. Auparavant, les navires qui devaient débarquer à Toamasina devaient attendre en mer, ensuite entrer un à un, une situation qui créait un embouteillage en mer. Certains importateurs ont même été obligés d’aller récupérer leurs containers dans d’autres pays tels que le Sri-Lanka afin de pouvoir les acheminer vers Madagascar. Ceci alors que la majorité de ces importations concernent des produits de première nécessité. Cette situation pourrait entrainerait encore une hausse des prix et une risque de pénurie des produits de première nécessité dans le pays.

Solution

Le ministère du transport avait à plusieurs reprises essayé de trouver des solutions avec les différentes entités au niveau du port de Toamasina. Un communiqué du ministère du transport datant d’il y a une semaine annonçait que « des mesures de révision et d’amélioration des échanges de données entre GasyNet et MICTSL sont en train d’être mises en place pour garantir la fluidité du parcours des containers ». Force est de constater que la situation n’a pas réellement évoluée. Le service des douanes a également été mobilisé afin d’assurer un système permanence le samedi matin pour les importations et le samedi entier pour les exportations. La SPAT (Société portuaire à gestion autonome de Toamasina), de son côté aura à aménager cinq hectares pour une espace d’entreposage de containers et ce avant la fin de cette année. Malgré les mesures annoncées, la situation n’est pas pour le moment prêt de s’améliorer. Celle-ci nécessite pourtant d’être résolu dans les plus brefs délais.

22 commentaires

Vos commentaires

  • 26 mars à 09:13 | DanBe (#2256)

    Et ne parlons pas de la modification au 01 avril, qui va recentraliser le paiement des droits de douanes à Tana....
    Cela va encore alourdir et ralentir les dédouanement, même des autres port de Mada...
    On marche de plus en plus sur la tête.

    • 26 mars à 09:23 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à DanBe

      Bonjour,

      Sans oublier l’augmentation de façon exponentielle de la corruption.

    • 26 mars à 11:15 | Houpert Claude (#9408) répond à DanBe

      De claude Houpert :

      Les communications routières posent de graves problèmes !
      Les accès maritimes se bouchent et la désorganisation est telle que les bateaux vont décharger dans d’autres ports , le pire, étrangers !
      Cette situation n’est pas faite pour maintenir une certaine compétitivité sur les prix mais une aggravation de la situation pour les malgaches dont les prix des matières premières et des biens vont s’envoler !
      Comme pour les liaisons aériennes, il faudra prendre le « taureau » par les cornes et arriver à désenclaver la situation de nos ports si on veut maintenir un trafic capable d’alimenter rationnellement Madagascar . Tout reste à faire !

  • 26 mars à 09:15 | LOVAXEL (#10217)

    Bonjour

    qu’en pense le ministre des affaires étrangéres ?
    c’est bien lui l’homme fort de Madagascar
    comment le régime en lui-même peut-il survivre sans la mane de la SPAT

  • 26 mars à 09:54 | Isandra (#7070)

    Les mauvaises langues disent, ils ont fait exprès pour que ça bloque pour créer des pénuries,...dans cette période de soudure,...!!!

    Et pendant ce temps, le régime a la tête ailleurs,...et dépassé par l’événement,...

    C’est pourquoi, on vous dit tous les jours, il nous faut un homme d’Etat dynamique-réactive, charismatique pour résoudre tous ces problème et exorciser tous ces maux qui frappent notre pays,...

    • 26 mars à 10:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Hery a beaucoup de créneau dans son agenda, il était le 22 mars à Isorana(Isandra) pour inaugurer des bornes fontaines(grande infrastructure...???).

      Et ironie du sort, à la veille de son arrivée, cet village a été attaqué par les dahalos,...les centaines de militaires venus assurés la sécurité de Hery n’ont pas intervenu, malgré l’appel de secours de la population,...

    • 26 mars à 12:18 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Ce n’est pas le charismatique Rajoel qui pourra égaler l’administration coloniale . Il est venu au pouvoir et on a bien vu ce qui est arrivé : le pire .!

    • 26 mars à 14:15 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ vatomena

      Avez-vous noté que ce publicitaire (des nuits chaudes de la capitale, mais c’était dans un autre vie !) est affublé, par les médias complaisants voir complices, de titre, pompeux et usurpateur, de président…de l’échec ?….
      Notre vision de la démocratie dénote de notre myopie avancée qui explique beaucoup de choses mais l’essentiel est ailleurs dans notre petit monde, étriqué, où le mafieux d’hier, est devenu, le temps d’une future élection, le roi, virtuel, de tous les espoirs !…..

    • 26 mars à 15:09 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,...

      L’administration coloniale avait pu bénéficié des financements pour qu’elle puisse fonctionner,..contrairement à Andry :

      « Le gouvernement royal de Madagascar a contracté, le 4 décembre 1885, auprès du Comptoir d’escompte, au taux de 6 pour 100, un emprunt de 15 millions remboursable au bout de vingt-cinq ans, dont le produit était principalement destiné au règlement de l’indemnité de guerre due à la France. À la garantie de cet emprunt étaient affectées les recettes des douanes de six ports de l’île. En cas d’insuffisance, le gouvernement de Madagascar s’engageait à affecter à l’emprunt les recettes d’autres ports et les autres ressources du royaume. (…) »

      Il est à noter que c’est la France qui avait envahi Madagascar, et celui-ci qui a du être pour payer cette indemnité,...

    • 26 mars à 16:33 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Penchez vous donc sur le miracle de l’administration coloniale . Elle avait eu la folie de prendre en charge une grande partie de l’Afrique dont Madagascar , des iles et des terres en Amerique ,en Asie ,en Océanie . Elle ne construisait pas des routes ,des hopitaux ,des écoles seulement chez nous . Malgré les guerres mondiales qui épuisaient et ruinaient la métropole ,elle réalisait ,elle développait . Elle laissait un héritage . Nos administrateurs malgaches n’ont jamais été handicapés par des dépenses et des destructions guerrières .Ils ont toujours connu,vécu dans la paix mais ils n’ont rien construit .

    • 26 mars à 17:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,...

      Un petit extrait :

      « La Première Guerre mondiale est suivie d’une certaine expansion du domaine colonial français, puisque la Société des Nations accorde à la France des mandats sur l’est du Togo, sur la majeure partie du Cameroun, sur la Syrie et le Liban. Si la France concède à la Libye devenue italienne 150 000 kilomètres carrés, elle retrouve les territoires de l’Afrique-Équatoriale qu’elle avait abandonnés à l’Allemagne en 1911. L’empire colonial avait fourni, pendant la guerre, des troupes, des travailleurs, des denrées alimentaires, des matières premières et de l’argent par le truchement des emprunts de guerre et des bons de la Défense nationale. »

      En deuxième guerre, Madagascar était laissé pour compte de la métropole pendant certains temps, et entre les mains de Vichystes,...

    • 26 mars à 21:36 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Isandra

      Dynamique pour vendre la BNI de façon holeuse ...
      Charismatique pour les trafiquants en tout genre.
      Réactif pour danser du cul.

  • 26 mars à 10:35 | SNUTILE (#1543)

    L’incompétence à la gestion des conteneurs vide et le bourrage de crâne à ne pas avoir accepter le suivi informatisé des emballages récupérables. Il est temps de réagir et renvoyer immédiatement tous les conteneurs vides.

  • 26 mars à 11:28 | Ibalitakely (#9342)

    Fa ny bdr sns lasa foana any @ seranana hafa.

    • 26 mars à 21:39 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Ibalitakely

      Efa hatramin’ny transition io crime environnemental io : Radomelina nila volabe maika be potika tanteraka ny ala.

  • 26 mars à 12:41 | Isambilo (#4541)

    Nous en sommes donc au niveau de la gestion des parkings. Ce n’est même pas un gag ! Et si on demandait l’avis des gestionnaires du parking de Jumbo ?
    Même chose que cette histoire de loi électorale , une question d’organisation. pas plus.
    On vole bas, très bas.

  • 26 mars à 13:33 | LOVAXEL (#10217)

    vatomena

    je ne connais pas en profondeur l’histoire politique et sociale malgache
    vous évoquez Rajoel
    vous faites allusion à l’ancien Président de la Transition ?

    disposait-il de toutes les cartes en mains, financements, recul, maturité pour gouverner
    le peuple malgache en particulier , grand adepte des circonvolutions de langage

    je ne parle pas de son expérience dans les affaires

    comme son prédécéseur, il semble avoir réussi dans son créneau

    savez-vous si comme Marc R , il faisait participer une chèvre au Conseil des Ministres ?

    • 26 mars à 16:42 | vatomena (#8391) répond à LOVAXEL

      Lovaxel — Je me détourne de tout l’appareil politique qui se met en scène .Je lui accorde aucun crédit aucune confiance ,aucune ambition autre que celle de se servir .,

  • 26 mars à 15:54 | RAMBO (#7290)

    Claude Houpert écrit
    Comme pour les liaisons aériennes, il faudra prendre le « taureau » par les cornes et arriver à désenclaver la situation de nos ports si on veut maintenir un trafic capable d’alimenter rationnellement Madagascar . Tout reste à faire !

    Merci pour le « nos ports » cela me va droit au coeur ! Vous êtes adoptés à 100%. Soyez bénis.

  • 26 mars à 16:03 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Tu pourras toujours refaire l’histoire.
    Et en même temps accuser les Colons, donc en réalité la France de la décadence, de la déchéance de Madagascar.
    Car imagines toi que depuis 43 ans bientôt 44 ans, les destructeurs de ton Pays ne sont autres que des Malgaches comme toi, qui sont aussi pourris que toi.
    Tu pourras toujours accuser ces Colons, que ni ton Père, ni toi même n’auraient connus.
    Dans leurs tombes ils doivent avoir une pensée pour Madagascar et toi, certainement.
    Isandra tu es d’’une naïveté hors du commun.
    Ca reflète bien ce que c’est la Classe dirigeante Malgache.
    D’ailleurs je cite un passage de ton Post qui est loin d’être compréhensible .
    Je cite :
    « Il est à noter que c’est la France qui avait envahi Madagascar, et celui-ci qui a du être pour payer cette indemnité,... »

    Pourras-tu nous expliquer le fond de ta pensée, car ce que je cite ci-dessus n’a aucun sens.

    Et Toi Isandra, toi dois être un peu glinglin moi pas comprendre ce que toi dis, ton français là même est le parler français de la Génération Malgachisation, toi être la fille de l’Amiral de Malheur, expliques toi Isandra car moi n’a pas comprendre.

  • 27 mars à 09:41 | Ibalitakely (#9342)

    Inona koa moa no mahagaga anareo amin’izany fa na ny orinasa efa misy & mampiasa olona tsy ho isaina aza vonoina fa fanafarana fanafarana fanafarana ihany no mety nanomboka ho folo taona izay, tahaka izay nefa mety efa nanondrana vary fa tsy manafatra. Oise rafanonganana e !!

  • 27 mars à 13:39 | Ibalitakely (#9342)

    Fa ny tena loza & aza manaraka ny eritreritro ka rehefa avy eo dia mikoropaka miolomay mamoaka entana any @ seranana misy fitoanana rehetra any dia lasa tafiditra mora ho azy eto daholo na entana lany daty na entana fôpla fa indrindra fitaovam-piadiana, aza misy any izany rey olona !!

Publicité


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 571