Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 00h40
 

Société

Les enfants et leurs droits

Écoutez-les tous !

vendredi 21 novembre 2014 | Ra Bens (Photos), Valis
JPEG - 222.1 ko

Le jardin d’Antaninarenina (en face de l’Hôtel du Louvre) a abrité un événement dont les acteurs sont des enfants ; il en était de même sur la place de l’Hôtel de ville à Analakely. Des associations et organisations de défense des droits de l’enfant ont tenu à marquer la date du 20 novembre, 25è anniversaire de la signature de la convention internationale des droits de l’enfant (1989- 2014).

JPEG - 186.7 ko

La célébration n’est pas seulement dans le but de montrer les acteurs dans la promotion des droits de l’enfant, c’est aussi un moment destiné à rappeler et à interpeller sur les cas encore nombreux de non respect des droits de l’enfant. Ces droits sont au nombre de douze (12) mais dans le cas de Madagascar, même les plus basiques de ces droits ne sont pas toujours respectés : le droit à être nourri, vêtu, d’avoir un toit et d’être cajolé par ses parents. Heureusement qu’il y a des associations caritatives qui entretiennent des centres et des foyers qui les accueillent et veillent sur eux, les prennent en charge pour les éduquer et leur fournir les instructions et formations pour les armer à faire face à la vie.

JPEG - 211 ko

D’après les estimations des associations de défense des droits de l’enfant, un quart des enfants malgaches de 9 à 17 ans sont contraints de travailler pour aider leur famille et plus d’un million d’enfants ne sont pas scolarisés. Le Bureau international du travail confirme que dans beaucoup de régions de Madagascar, le travail des enfants prend la forme d’exploitation sexuelle à des fins commerciales et c’est un véritable fléau contre lequel il a conduit toute une campagne de sensibilisation et de mobilisation auprès des diverses entités impliquées (parents, éducateurs, administration, et les opérateurs dans le tourisme et l’hôtellerie).

JPEG - 204.5 ko

Dans le cadre de cette journée, le projet « Listen : Contribution à la promotion de la démocratie à travers la liberté d’expression des enfants » (Listen- Henoy Zahay), financé par l’ambassade des États- Unis a organisé à l’intention des enfants au jardin d’Antaninarenina un atelier artistique de dessin et de peinture leur permettant de s’exprimer pour parler de leur situation, de leur vécu et de leur entourage, mais aussi de leurs rêves et de leurs souhaits. « Il faut apprendre à l’enfant dès maintenant à s’exprimer car un enfant qui a été habitué à partager ses opinions aujourd’hui sera attentif et engagé aux affaires publiques de son pays demain, tel est l’esprit qui anime cette initiative », déclare le promoteur du projet « Listen-Henoy Zahay ».

JPEG - 197.3 ko

Cette journée du 20 novembre a permis à beaucoup de parents mais aussi à des enfants de rue de réfléchir sur les droits des enfants. Aussi bien à Antaninarenina qu’à l’Hôtel de ville à Analakely, les acteurs des événements ont attiré également l’attention d’autres enfants qui sont dans l’extrême pauvreté ou au portillon de la délinquance car ils sont bien avant l’âge, livrés à eux-mêmes et à la rue, à la mendicité et aux petites combines pour pouvoir survivre. Ceux-là, curieux comme le sont les enfants, s’informent alors que d’autres admirent ceux qui sont d’une autre classe, pas vraiment d’un autre quartier car ils peuvent cohabiter dans le même fokontany, mais d’une autre catégorie, dessinant les milieux dans lesquels ils vivent ou qu’ils rêvent et leurs aspirations à évoluer dans la ville avec de beaux habits et de belles coiffures. En tout cas, les enfants n’ont pas oublié le temple ou l’église dans leur imaginaire. Appréciez le diaporama de l’atelier du jardin d’Antaninarenina et écoutez ces enfants.

Portfolio

1 commentaire

Vos commentaires

  • 21 novembre 2014 à 12:05 | leclercq (#4410)

    Bonjour à tous
    Ecoutez-les mais aussi regardons-les bien en face , ne détournons pas yeux même si ça nous dérange ! ils méritent au moins cela , quand à vous autres Mrs les gouvernants tout parti confondus, continuez à vous empiffrer avec appétit et merci pour eux .

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 136