Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 05h53
 

Economie

Industrialisation

Du plomb dans l’aile en raison de problèmes énergétiques

mardi 4 novembre 2014 | Valis

Le site de ZEREN à Toamasina sera transformé en zone économique spéciale (ZES) ; c’est ce que le ministre de l’Industrie et du secteur privé, Jules Etienne, envisage de faire de ce qui reste de cette unité industrielle qui date de l’époque de la révolution socialiste. Didier Ratsiraka qui fête ses 78 ans ce jour avait promu la diplomatie tous azimuts mais qui penchait surtout vers l’Est. Il avait en outre encouragé les investissements à outrance et créé plusieurs unités industrielles, qui finalement n’étaient que des « éléphants blancs », dont l’entreprise du cuir à Ambositra et cette entreprise qui devait produire de l’engrais (ZEREN) à Toamasina. ZEREN qui n’a pas réellement conduit sa mission, a menacé la ville et les habitants de Toamasina plusieurs années durant en raison des citernes d’ammoniac abandonnées sur place par la société qui a fermé ses portes.

Avec les problèmes actuels d’accès à l’énergie électrique que connaissent les ménages et les entreprises à Toamasina, on s’interroge quel investisseur sera attiré par ce projet et choisirait de s’installer dans cette ZES malgré la proximité du port. Le risque de braderie ou de déséquilibre dans les contrats ne pourrait être écarté du moment que les éventuels investisseurs devraient créer leurs propres infrastructures énergétiques. À beaucoup d’égards et en raison des faiblesses énergétiques –d’autant que l’on parle ces derniers temps d’assèchement du bassin hydrographique qui conduira à l’arrêt prochain de la centrale d’Andekaleka, la partie malgache se retrouverait en position de quémandeur dans toutes négociations relatives à ce projet de ZES sur le site de l’ancien ZEREN à Toamasina.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 4 novembre 2014 à 11:18 | Paulo Il leone (#6618)

    Didier le sénile fossoyeur de la nation et boucher de 1991 toujours vivant ? Dommage ! Il ne perd rien pour attendre....
    Quant aux problèmes énergétiques, il me semble avoir lu sur ce forum des articles et posts nous assurant que Madagascar serait à l’horizon 2020 la nouvelle puissance pétrolière du monde rivalisant bientôt avec la Russie et autres pays exportateurs de pétrole !?
    Le réveil est douloureux ? Ce n’est pas plus mal : il vaut mieux affronter la triste réalité que de croire naïvement à des lendemains radieux et se gargariser de rêves chimériques pendant que 95 % de la population vit dans une misère noire.
    Vive l’indépendance lamentable de la misère et de la faim !

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 173