Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 04h15
 

Politique

Changement de gouvernement

Des profils erronés de Premier ministre

mardi 16 février | Bill

Des associations d’individus issus de telle ou telle région se succèdent dans les médias pour mettre en valeur des personnalités qu’elles trouvent aptes à exercer les fonctions de chef du gouvernement. Dernière en date, l’association « grand Sakalava ». Presque toutes ces associations souhaitent que le prochain Premier ministre soit un technocrate ou une personnalité reconnue ailleurs que dans le domaine politique ; qu’elle ne soit pas un politicien ou n’appartienne pas à un parti politique.

Mais un Marc Ravalomanana était inconnu dans le microcosme politique avant qu’il ne devienne président de la République. Il était plutôt réputé pour être un capitaine d’entreprise, un self-made man. Et il a choisi des chefs de gouvernement qui n’appartenaient pas à des formations politiques avant leur nomination. De même, Andry Rajoelina ; il n’était qu’un success story de l’entreprise. Il a nommé un Premier ministre politique en la personne de Monja Roindefo, mais très vite, ce dernier a été écarté car il ne plaisait pas aux « partenaires internationaux ». Aujourd’hui, le président de la République est sorti de nulle part. C’est un technocrate, un expert comptable et à la fois enseignant. Il s’est choisi des chefs de gouvernement qui étaient inconnus dans le domaine politique. Kolo Roger était un inconnu dans le monde politique voire dans le pays. Il en est de même de Jean Ravelonarivo. Officier supérieur promu général, il était davantage un homme d’affaires et un capitaine d’entreprise lui aussi. Il est à l’œuvre et les résultats ne sont pas encore palpables ou du moins ils se font attendre.

En d’autres termes, écarter les personnalités politiques des fonctions de Premier ministre n’apparaît pas comme une recommandation ou une proposition judicieuse au vu des résultats de la gestion de l’Administration de Madagascar depuis ces dernières années. Pire, confier l’Administration à des militaires, à des personnalités ou des opérateurs qui sont étrangers à la politique, est pour beaucoup erroné. Madagascar est toujours en train de s’enfoncer –sauf pendant une certaine période des mandats présidentiels de Ravalomanana, dans l’abime de la corruption, de la mauvaise gouvernance des ressources naturelles et sa population dans les rangs des plus malnutris et des plus pauvres.

En tout cas, sans vouloir se mettre à dos les économistes, experts en ceci ou en cela, sans vouloir offenser les opérateurs et entrepreneurs qui triment et s’acharnent à chercher à augmenter les rentabilités de leurs affaires et entreprises privées, il faut se rendre à l’évidence que nombre d’entre eux n’ont pas vraiment le sens de l’intérêt public ou de l’intérêt général. A notre avis, ils sont plus enclins à penser à leurs bénéfices et à celles de leurs entreprises dans ce qui est service public. Vraisemblablement parce que c’est leur seconde nature. Toujours est-il que malgré qu’ils ne soient pas des politiciens d’origine, ils s’adaptent très vite à la politique et deviennent par la force de choses des politiciens. Mais comme ils ne s’y étaient jamais préparés et n’ont donc aucun projet ni programme à mettre en œuvre que celui des partenaires techniques et financiers, à la rigueur celui du président de la République, ils font de la politique de l’opportunisme, sachant que le temps d’exercice de leurs fonctions est compté.

123 commentaires

Vos commentaires

  • 16 février à 08:48 | hrrys (#5836)

    Alors un technicien ou un politicien ????

    • 16 février à 09:23 | Eloim (#8244) répond à hrrys

      Bonjour hrrys,
      Ca fait un sacré bail. Ravi de vous voir remettre sur le tapis.
      C’est quoi cette histoire d’imposer quoi que ce soit comme profils de tel ou tel personnage ? Une question sensible qui revêt d’une gesticulation ethnique ?
      Je me demande qui cherche quoi au pays ? Qui a voulu faire couler le bateau Madagascar qui commence à s’enfoncer davantage dans la boue de la pauvreté incommensurable ?
      Dans un Etat failli comme Madagascar, toutes ces questions ne trouvent aucune réponse.

    • 16 février à 09:39 | rakoto-neutre (#8588) répond à hrrys

      Bonjour hrrys

      moi, je préfère les deux qualités ensemble.

    • 16 février à 10:31 | hrrys (#5836) répond à Eloim

      Bonjour Eloim, ici lorsqu’on nomme un PM ,on ne part pas du principe de la competence ni de l’experience mais de la camaraderie:la femme de l’actuel PM est une amie de Voahangy Rajao..R8 et ses Tikoboys Rabemananjara,Benjamin,..Rien d’etonnant si on occupe encore le dernier rang de la liste

    • 16 février à 10:37 | hrrys (#5836) répond à rakoto-neutre

      un PM doit etre un politicien issu de la majorite parlementaire..les postes techniques seront attribues aux differents ministres.

    • 16 février à 11:25 | Paulo Il leone (#6618) répond à hrrys

      On fait comme d’hab’ ! .... On change de bocal mais on garde les mêmes cornichons !

      La classe politique malgache me rappelle étrangement les pénuries des ex-pays communistes : pénurie alimentaire totale à part des conserves de chou rouge indigeste importées d’URSS !
      Ici c’est cornichons à profusion !

      Ne vous réveillez surtout pas ! Continuez à rêver tout éveillés !

    • 16 février à 11:48 | hrrys (#5836) répond à Paulo Il leone

      Donc les memes tetes reproduiront les memes actes.Pour l’heure etant donne qu’n y ait pas encore des nouvelles tetes ,il nous faudra faire avec ce qu’on a ,avec la constitution actuelle et les institutions qui en decouleront.

    • 16 février à 11:56 | tgv_ihany (#9410) répond à hrrys

      avant tout c’est une personne capable de redresser l’image de ce president de substitution et aussi colorer madagascar totalement bleu avant 2018.

    • 16 février à 11:58 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Apres le bocal de cornichons..

      Le Bocal de çépamafotistes au vinaigre et aux « zépices pillées par les colons.. »

      Faut ouvrir une épicerie Fine..

      Pas chez Fauchon..chez FauQ..

    • 16 février à 12:20 | Gérard (#7761) répond à hrrys

      Le premier ministre, ici, doit surtout être un sacré bosseur, qui doit trouver 31 ministres, là ou 15 ou 16 suffisent aux Etats unis ou en France

      Dur métier

    • 16 février à 12:25 | hrrys (#5836) répond à tgv_ihany

      Donc,R8 et ANR seront elimines en 2018..Midi avait raison,vous venez de le confirmer

    • 16 février à 12:27 | hrrys (#5836) répond à tgv_ihany

      Donc,R8 et ANR pourraient bien etre elimines en 2018..Midi avait raison,vous venez de le confirmer

    • 16 février à 12:34 | hrrys (#5836) répond à Gérard

      Oui,tout a fait ! l’equilibre regional oblige ! on a 22 regions dont18 ethnies etc..mais le comble ,on choisit toujours les « bon a rien » ,on dit en malagasy « be tsy andraofana »

    • 16 février à 15:11 | rakoto-neutre (#8588) répond à hrrys

      Tu parles de la majorité parlemrentaire.

      Rajao choisit le PM à sa guise et jusqu’à maintenant le PM qu’il a nommé a été un inconnu technicien qui se laisse embobiner par les politiciens dévoués au eégime.

    • 16 février à 19:01 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      on a mieux que le vinaigre.... on a le rhum dzama !

      on pourrait lancer un nouveau produit 100% malgache : cornichons « fihavanana » garantis au bon rhum gasy ! ... prochainement une série limitée « iles éparses » avec saumure aux baies de rose.
      MDR !
      Je suis prêt à me lancer dans l’aventure de la promo à l’international !

    • 16 février à 20:31 | Rakoto (#9043) répond à Eloim

      Votre question me parait en partie erronée, si je peux me permettre.
      Elle est erronée pour une raison simple, c’est que la première compétence du PM est évidemment politique. Pour peu qu’on ai été de près ou de loin dans les « arcanes » du pouvoir, cela va de soit.
      Pour peu qu’on ne l’ai jamais été, il faut bien comprendre une chose, les organes politiques ont normalement vocation à tracer des grandes lignes et à trancher dans le gros du sujet, et cela en concert avec le gouvernement, qu’il doit donc aussi choisir politiquement.
      Si il faut voir quelques exemples, il y a celui de la France, mais il y en a des centaines dans tous les autres pays du monde. En France donc, il faut prendre en considération une machine administrative et une personne de tutelle secrétaire d’Etat ou Ministre, les deux allants de pair. Les techniciens de Bercy et les Ministres qui ont succédé à ce post le savent bien, Bercy est formidable machine administrative qui fonctionne quasiment sans tête, la seule nécessité d’une tête pourrait intervenir sur des questions ou il faut trancher ou des questions de natures extérieures, mais c’est là l’une des particularités, Bercy fonctionne a priori seule.
      Après, le problème a Madagascar est évidemment de savoir si les administrations fonctionnent elles aussi sans tête, on peut largement en douter, mais sans jeter la pierre sur l’un ou l’autre, car il faut mourir ou vivre ensemble, il est tout de même important sur cet aspect d’y avoir un technicien ce fût d’ailleurs le cas du Président de la République qui ceci-dit en passant a quelque peu sauver les meubles de la transition sur le ministere de l’économie.

    • 17 février à 09:49 | sakalava (#9382) répond à hrrys

      Moi j’ai mieux à proposer « un Président ou PM qui aimera son pays, qui sera à la hauteur de sa responsabilité, qui travaillera réellement pour le bien du pays et pour le peuple, qui va une bonne fois pour toute balayer tous ces magouilleurs, qui prendra soin de son peuple » mais ça c’est une autre histoire !!! ravalo, andry, kolo, et tous ceux qui sont passés, ont étaient des gens de l’ombre et....regardez le résultat (catastrophe) sans oublier hery. Hélas c’est pas demain que cela va changer si on continue de laisser toutes ces bandes de voleurs au pouvoir, en attendant le peuple gasy vont continuer à s’enfoncer encore et encore jusqu’au cou dans la m.....e

  • 16 février à 09:08 | toky (#8231)

    Pour un pays pauvre aussi pauvre que Madagascar qui est en faillite dans tout le sens du terme, il nous faut un premier ministre héros :
    - conscient de l’attente de la population en terme de développement
    - qui travaille pour l’intérêt général
    - bâtisseur
    - déterminé : à lutter contre la corruption voire l’éradiquer dans tout le domaine , à lutter contre le trafic d’influence, qui ose lutter contre le mafia politique sans pression ou contrainte
    - capable de rassembler et redonner l’espoir aux malagasy
    - capable de mobiliser tout le monde que le développement de Madagascar est l’affaire de tous
    - de mettre en place des objectifs chiffrables à court et à long terme
    - qui n’est pas lèche-bottes
    Mais pour l’instant : lavitry ny afo ny kitay. Je rêve....

    • 16 février à 09:54 | Noue (#2427) répond à toky

      Heureusement qu’on peux rêver , Madagasikara est loin de trouver la perle rare , d’où est-ce qu’on va continuer à rêver ?

    • 16 février à 10:54 | Isandra (#7070) répond à toky

      J’allais proposer ANR, mais comme l’équilibre régional oblige qu’il faudrait quand même le respecter,...je proposerais Ntsay Christian,...

    • 16 février à 11:09 | Eloim (#8244) répond à toky

      Bonjour Toky,
      Premier Ministre Héro, dites-vous ?
      Comment le trouver et ou le chercher dans un panier à crabe de nos intellectuels ?
      Deux voies doivent êtres empruntées :
      - des noms issus de la « majorité » à l’Assemblée Nationale, selon l’article 54 de la fameuse loi Fondamentale de la quatrième République ;
      - la désignation, une prérogative du PRM - plénitude de droit au choix, influençable ou non selon les critères avancés de tout bord ?
      Vous ne pouvez rien faire. Vous ne faites qu’attendre comme bon nombre d’observateurs. Vos critères ne servent à rien.
      Toky, une équipe va être constituée, animé par l’esprit d’équipe. Comment faire pour en avoir une, dites-vous ? Copinage - népotisme ? Critères ethniques ? Technicité ? Critères politiques - d’obédience puis idéologique ? Mais ce qui est plus GRAVE c’est l’immixtion de la puissance étrangère, vous n’y croyez pas ? C’est un quota comme tout autre qui est devenu une normalité à respecter chez nous.

    • 16 février à 11:15 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra, vu votre prétention à vouloir proposer, un tel ou un tel au sein de l’ Etat, faites vous une place au gouvernement, au moins on pourrait parler de vos actions réelles, que de vos fantasmes.
      Et suite à nos échanges d’hier.
      Je vais vous dire et à d’autres qui ont les mêmes opinions que vous car malheureusement il en existe bel et bien quelques uns ici.

      Vous me parler de l’incrustation de la CI ( Communauté Internationale) dans les élections malgaches.
      Je vous repose ma question d’hier.
      Madagascar est dit Pays Souverain, et beaucoup ici sur le Forum le clament.
      Mais en réalité, est ce que Madagascar est vraiment un Pays Souverain comme on pourrait l’entendre, ou , cette Souveraineté n’est que de façade et que de l’extérieur on peut lui exigé tout ce que l’on veut, car à vrai dire il n’est que Dépendant.
      Voilà la Première question.

      Si vraiment le Pays est souverain, expliquez moi pourquoi se plierait-il aux directives extérieures, et ne s’octroie en aucun cas le droit de dire NON.
      Alors si on n’a pas le choix de ce que l’on veut faire, qu’il soit du Bien ou du Mauvais peut-importe, c’est que l’on est bien sous dépendance que quelqu’un ou de quelques uns, qui vous dicte(ent) ce que vous devriez faire. Ce qui résulte que votre indépendance n’est que sur papier et tout le monde se contre fout.

      Quand avec audace et Culot , vous mettiez tout sur le dos des Colonisateurs, tous les Maux qui tuent à petit feu le Pays et le Peuple, êtes vous consciente de la Gravité de ce que vous avancez. Car pour ainsi dire, vous qualifiez le Peuple de non réfléchi et qu’il se contente de la Mer.de que l’on lui a laisser, sans aucune perspective de vouloir changer quoique ce soit pour évoluer. Mais je pense que vous preniez le Peuple pour moins que rien. Par contre les Dirigeants ont leurs raisons pour que ça ne change pas car il y aurait trop, trop de manques à gagner.

      Vous me parlez des coutumes. Oui les coutumes et les uses existent bel et bien contrairement à ce que vous voudriez laisser entendre. Ni les Religieux, et encore moins les colons n’ont réussi à faire éradiquer les Coutumes et les Uses Malgaches.

      Vous incriminez les Colons des maux suivants, que je Cite :
      · La Division,
      La Marginalisation,
      L’Individualisme,
      L’égoïsme
      Les abus d’autorité.
      Je veux bien admettre que vos dires soient justifiables. Mais en étant conscient (e) que ces choses là n’ont fait que nous détruire, nous ne sommes pas capable en réalité de nous en défaire, car à priori certains trouvent leurs comptes dans l’application de ces 5 citations. Alors à partir de ce moment là, la Division ; la Marginalisation, L’individualisme, l’Egoïsme, Les Abus d’autorité, deviennent le propre des Malgaches, et qui n’a plus rien avoir avec les Colons car ils n’y sont plus depuis plus de 76 ans voir plus. Et depuis ce temps là les Malgaches ont refusé d’évoluer ???? Ou les Dirigeants ne veulent pas que ça évolue , car ils trouvent leur compte ????

      Par ailleurs ces 5 citations vous collent à la peau, car vous êtes la première à l’exercer sur ce Forum à chaque jour que Dieu donne. La Division, La Marginalisation, L’individualisme, l’Egoïsme et l’abus d’autorité, vous le prônez ici tout les jours, au vu de tous.

      Pour conclure écrivez tout ce que vous voudriez sur ce Forum, mais évitez de vous défaire des responsabilités qui vous incombent ainsi que le Peuple en Particulier à ceux qui sont au Pouvoir, qui sont devenus les COLONS et je dirais même Pires que les Colons. Les Négriers sont des Malgaches, et les Esclaves sont eux aussi des Malgaches. A croire que c’est le Prix à payer pour l’indépendance.
      Et ceci n’a qu’une appellation : Esclavage intra muros. On est revenu aux temps des Rois et des Reines voir Pire. Quelle Foutaise !!!!

    • 16 février à 11:30 | Eloim (#8244) répond à Noue

      Noue,
      Ce n’est pas l’existence ou pas de la perle rare qui nous préoccupe. Mais le comportement incompréhensible de notre Décideur, le PRM inamovible et/ou insensible avec ces incompétents qui l’entourent et qui n’arrivent même pas à assumer correctement les taches qui leur incombent :
      - conseiller efficacement le PRM ;
      - le corriger de ne pas dévier dans sa ligne de conduite, se constituer en bonhomme vaillant à l’attentisme (qui écoute avec attention les cris de détresse de la population : l’attente du peuple) ; ...
      Sauf, l’on a affaire à une tête de mule, un prétentieux savant-tout et polyvalent, une attitude déplorable et insolente qui n’écoute personne malgré qu’il ne voit que le bout de son nez, à l’allure où vont les choses actuellement.

    • 16 février à 12:40 | vatomena (#7547) répond à toky

      « Pour un pays aussi pauvre que Madagascar qui est en faillite dans tous les sens du terme.... »
      La France n’a vraiment pas été bien inspiré en s’installant pour le pire à Madagascar .Mais c’est ainsi .Le mythe du pays des trésors de Golconde est increvable .Aujourd’hui ce sont les peuples d’Afrique ,de Madagascar ,d’Orient qui pensent que la vieille Europe est la seule porte de salut .En dépit de tous les risques ,Tous chez Mme Merkel ,en Allemagne !
      En 1941,29 869 français vivaient à Madagascar .12 960 européens exerçaient une profession:3574 dans le domaine commercial , 2691 dans l’administration ,1845 dans l’agriculture ,1261 dans l’industrie et 1027 dans les cultes et les professions libérales ..
      Seulement 1845 personnes actives vivaient des ressources du sol.La légende anti colonialiste prétend que cette poignée d"hommes a ruiné pour toujours la grande ile et que nous en souffrons encore. Perdus dans l’immense brousse,comment un si petit nombre d’hommes aurait pu détruire l’ame malgache comme le croit des personnes comme Isandra. ? Ce qui est remarquable c’est de constater combien un si petit nombre de colons a pu vulgariser dans tout le pays des cultures d’exportation aussi rentables que la vanille ou le girofle . ils ont laissé au petit peuple paysan un trésor à exploiter qui dure encore....

    • 16 février à 12:57 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Il dirait que nos échanges d’hier ne vous ont laissé dormir,...???

      « Mais en réalité, est ce que Madagascar est vraiment un Pays Souverain comme on pourrait l’entendre, ou , cette Souveraineté n’est que de façade et que de l’extérieur on peut lui exigé tout ce que l’on veut, car à vrai dire il n’est que Dépendant. »

      Je me demande pourquoi vous la posez encore, pourtant c’est évidente et claire comme l’eau de roche, Madagascar n’a réellement pas la souveraineté nationale, sinon, la CI n’aurait pas pu empêcher Andry R Président de la transition de se présenter avec Lalao, deux candidats potentiels. Elle s’est permis de priver aux Malagasy leur candidats du coeur qu’ils souhaitaient voir à la commande,...Elle leur a imposé des candidats par défauts qui n’ont pas du tout été préparés pour diriger le pays,...et à nous maintenant de supporter les conséquences et vous pouvez constater que tous les indicateurs allument rouge,...aucun domaine n’est épargné...

    • 16 février à 13:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      On dirait que

    • 16 février à 13:05 | olivier (#7062) répond à Isandra

      Taratata élève Isandra

      Taratata !

      Si Dame Ci a décidé de mettre certains candidats AU COIN, c’est parce qu’ils avaient tous 2 ( 3) des casseroles à laver :

      - fermeture des robinets en 2008 pour l’élève ra8 qui préfère voyager en 737 : car il le VAUT BIEN

      - coup d’état avec 2 pistolets à eau pour un apprenti démokrat tropical à grande vitesse

      Quant à l’eau de roche..Faites gaffe car elle va s"évaporer comme vos forets..et comme vos illusions...

    • 16 février à 13:29 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra,
      Alors si vous reconnaissiez que le Pays n’a aucune SOUVERAINETE, comment pourriez vous avoir des Critiques sur la CI, Les COLONS, pour des Malheurs que les Dirigeants eux mêmes ont créé de toutes Pièces pour enfoncer le Pays.

      Ceci prouve bien votre débilité à chercher à tout prix de se disculper des responsabilités qui vous incombent. Ayez au moins l’honnêteté de reconnaitre si le pays est dans l’état où il est à l’heure actuelle, ce n’est nullement pas la faute de La CI, ni des Colons, mais de nos Dirigeants en Premier lieu et de nous mêmes, car nous le Peuple , nous ne faisons que subir, sans manifester au qu’un signe de révolte, à croire que la situation nous convient. Un dicton nous rappelle à l’ordre : Aide toi, et le Ciel t’aidera.

      Donc vos débilités rangez les en dehors du Forum, car elles deviennent très lassantes.

    • 16 février à 13:41 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      « nous le Peuple , nous ne faisons que subir, sans manifester au qu’un signe de révolte, à croire que la situation nous convient. Un dicton nous rappelle à l’ordre : Aide toi, et le Ciel t’aidera. »

      Si et si, nous(le peuple Malagasy) avions déjà manifesté et fait savoir ce que nous voulions vraiment en 2009, mais c’est la CI qui y a tout capoté et détourné,...

    • 16 février à 13:46 | Isandra (#7070) répond à olivier

      « Si Dame Ci a décidé de mettre certains candidats AU COIN, c’est parce qu’ils avaient tous 2 ( 3) des casseroles à laver »

      Cependant, la décision devait appartenir aux Malagasy,...qu’elle les traite comme des enfants qui ne savent pas ce qui leur convient,...c’est l’avenir de leur pays,...Et maintenant, voilà le résultat,...

    • 16 février à 13:51 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Pauvre Tare, ne confondez pas un Groupuscule de partisans cautionnés et centralises sur Tananarive au Peuple. Vous avez vraiment une vision plus que minable sur ce que c’est un Peuple. A croire que Tana elle seule représente le Pays.
      Ouvrez votre dictionnaire, et faites la Différence entre Peuple et Habitants d’une Ville.
      Arrêtez de nous Prendre pour des débiles, au même titre que vous l’êtes.
      Mais quel Ramassis vous êtes !!!!

    • 16 février à 13:54 | DIPLOMAT (#846) répond à vatomena

      Magnifique,

      Juste un point 30 000 Français pour 4 millions de Malgaches cela faisait 9% .

      Malgré cela, relativiser ce point est très important, d’autant que parmi ces Français, beaucoup n’avait pas l’esprit « coloniale » ;
      C’est une administration à deux vitesses , celle là qui considérait les citoyens Français comme des petits rois, et les « autres » (avec un statut d’indigènes), qui était abjecte .

      A la base , ceux qui furent qualifiés d’indépendantistes ne demandèrent qu’une chose : La fin de l’apartheid de l’indigénat . L’application de la devise de la république Française, et ils avaient raison . Milles fois raison ! Et ceci quelque fut les multiples gouvernements qui se succédèrent.

    • 16 février à 14:03 | olivier (#7062) répond à Isandra

      Eleve Isandra au tableau !

      attention Eleve isandra !

      Apres la ci...

      Viennent les casques bleus..

      Faudrait voir à pas trop pousser mémé « ci » dans les orties ...

    • 16 février à 14:42 | olivier (#7062) répond à DIPLOMAT

      A Vatomena et Diplomat

      Vous qui avez bien résumé la situation...

      Soyons sérieux les amis...

      1) pensez vous que les choses peuvent changer en l’état ?

      2) est il possible de changer les choses sans dresser au préalable un constat réaliste de la situation ?

      3) quid de ces zintelectouelles qui tortillent (...) et qui ne font rien, au nom d’un culture qui leur est popre, et dont ils sont tellement fiers..

      Merci pour votre bonne foi..et good luck aux casques bleus..

       :)

      INCHALA

    • 16 février à 14:42 | Rabemisaina (#7643) répond à DIPLOMAT

      9 pour mille ou bien 0,9 % - même pas 1% ... !!!

    • 16 février à 15:09 | DIPLOMAT (#846) répond à Rabemisaina

      Autant pour moi ! Merci d’avoir corriger

    • 16 février à 16:10 | FINENGO (#7901) répond à vatomena

      Bonjour vatomena,
      Pour faire court, à vrai dire l’histoire du Pays se résume à l’ingratitude.
      On Peut porter critiques sur les Colons, mais delà à leur faire porter le Chapeau, sous prétexte qu’ils ont ruiné le Pays, c’est ni plus ni moins qu’un délire d’insuffisance, pour dissimuler son incapacité de pouvoir Gérer et de Gouverner le Pays.
      Avec toutes leurs fiertés, ils sont incapables ne serait d’appliquer le un Millième du peu de bien que les colons ont fait comme disent quelques uns, à défaut de pouvoir en faire plus.

      C’est l’enfant qui reproche à ses parents de toutes les misères qui lui tombent dessus, sans vouloir admettre que c’est lui même qui a créé la situation dans laquelle il se trouve. En un mot, un comportement irresponsable, ne voulant pas accepter ses tords.

      Les Productions agricoles, à peine viables, à cause des Colons qui s"accaparent des terres et qui interdissent au Malgaches de Planter.

      Les Bois de roses, coupés par le Colons et exporter par le Colons pour s’enrichir sur le compte des Malgaches.

      Les Cailloux de la carrière d’Ambokatra vendu au Réunionnais par les Colons, aussi pour s’enrichir.

      Les espèces endémiques du Pays, volées et vendues par les Colons pour encore s’enrichir.

      Les Voies ferrées que les Colons n’ont jamais voulu entretenir, afin de limiter les déplacements des Malgaches au même titre que les voies routières.

      Les Colons ont fait exploser certains ponts pour enclaver certaines régions du Pays.

      Les Colons empêchent l’Etat Malgache se s’occuper des Cas de Kere dans le sud.

      Les Colons volent les Zébus et tuent des villageois pour le Plaisir.

      Les reproches aux Colons, nous en avons nous Malgaches. Mais nous ne nous sommes jamais battu pour les repousser. Mais les repousser où ?? Car ces Colons tout compte fait ne sont que des Malgaches. Ils sont sur leur Terre, et ils ont le droit de faire ce qu’ils veulent. Les Pires des Colons sont ceux qui sont du Pays.

      Bon Après-midi !!!

    • 16 février à 16:16 | kartell (#8302) répond à vatomena

      & vatomena

      La France, en nous colonisant, a fait une immense erreur de casting parce que se tromper, à ce point, relève autrement que d’une simple erreur politique !…
      Mais, cette période tant discutable, n’a été qu’une simple et longue parenthèse en se rouvrant progressivement à nos marottes ancestrales, au fil de l’indépendance retrouvée, ponctuée par des bilans de faillite collective récurrentes menées par des maîtres d’un pouvoir usurpé….
      Aujourd’hui, on repart à zéro mais avec de lourds handicaps dénommés corruption et mauvaise gouvernance, intimement liés et colonne vertébrale d’une démocratie de paille de plus en plus fragile..
      Difficile, aujourd’hui, de croire à une inflexion des choses, simplement parce que nous avons aucune structure démocratique indépendante et plus encore économique pour laisser croire à un changement éventuel de cap.
      Demain, ceux qui détenaient les clés du palais vont, à nouveau, se représenter pour être réélus, nous allons, ainsi, plonger dans la continuité d’une spirale perpétuelle !…
      Ceux qui crient au dénigrement, nous démontrent ,non par des paroles ou des voeux pieux, que notre avenir sera différent car chacun sait que lorsqu’une maladie devient chronique, un remède, même de cheval, ne suffit pas à remettre le malade sur pied mais enrichit le charlatan !.

    • 16 février à 16:29 | Tsisdinika (#3548) répond à vatomena

      Comme apologiste de la colonisation, on ne fait pas mieux que vous.

      Pourquoi passez-vous sous silence que parmi ces 30.000 français, 8.000 étaient des soldats des troupes coloniales (nombre porté à 18.000 en 1947) ? Croyez-vous que sans ces 8.000 gardes-chiourmes, les 22.000 et quelques civilisés auraient pu rester dans un pays peuplé de sauvages pour vaquer tranquillement à leur oeuvres de développement et de charité chrétienne ? Ces gens n’avaient tout simplement pas leur place ici chez nous. Ils étaient là par la raison du plus fort. Quand on prétend apporter la lumière, on ne porte pas le glaive.

      Dans votre délire révisionniste et, au final, raciste, vous essayez de nous persuader que la liberté et la vie de nos ancêtres n’était pas bien cher payer face aux formidables « héritages » laissés par l’expansionnisme coloniale comme les routes, ponts, hôpitaux, chemins de fer, langue et culture d’une civilisation raffinée... ne pas oublier le système administratif et politique français.

      J’affirme que vos positions sont racistes puisque quand c’était votre peuple qui était sous la botte de l’ennemi, quel cinéma (au propre comme au figuré) pour montrer la souffrance du peuple oppressé et la brutalité inhumaine des envahisseurs. Si seulement nous les Malagasy avions les moyens de réaliser ces grandes fresques historiques à gros budgets façon Jet Li pour raconter l’Histoire du point de vue des vaincus comme dans la Guerre de l’Opium ou la Révolte des Boxers, la colonisation vous paraitrait peut-être moins romantique.

    • 16 février à 16:44 | Turping (#1235) répond à Tsisdinika

      Tsisdinika ,
      Clap ,clap ,clap !

    • 16 février à 17:04 | Mihaino (#1437) répond à DIPLOMAT

      D’après Bernard Pivot , l’organisateur des concours de dictée transmis chez nous , on écrit « au temps pour moi » et grammaticalement , on doit écrire Merci d’avoir corrigé et non corriger (infinitif) !
      Il faut reconnaître que la langue de Molière est difficile par rapport à celle de Shakespeare , plus proche du Malagasy , sans féminin ni masculin , mais« the »en anglais et « ny » en malgache !
      Avez-vous remarqué que ce sont les Anglais qui ont traduit la Bible en premier en Malgache et que les premiers dictionnaires MALAGASY- FRANCAIS / FRANCAIS-MALAGASY ont été écrits par les missionnaires anglophones ?! Avec les Anglicans , Les Norvégiens et les Luthériens ont suivi cette voie pour prêcher les bonnes nouvelles dans toutes nos régions ! Les cathos (ECAR : Eglise catholique romaine) ont enseigné évidemment le catéchisme en malgache en respectant la traduction littérrale de la Bible traduite par les missionnaires protestants et les « Dera » , fihirana chants ! Les sectes ont fait leur apparition et poussent comme des champignons dans toute l’île !? Bizarre , chacun interprète à sa façon comme les politiciens (cf art.54 de la Constitution) les écritures saintes alors que le Christ a bien prédit : ’HO IRAY IHANY IZY REHETRA " !
      Vœux pieux de Jésus bien sûr car les chrétiens actuels « prient le dimanche mais volent des poules le lundi » ( Mivavaka ny andro alahady dia mangalatra akoho ny alatsinainy) teny gasy mazava bé !

    • 16 février à 17:05 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      "Le principal objectif de la colonisation est l’exploitation économique de Madagascar. Pour réaliser ce but différentes mesures ont été prises par l’administration coloniale : le code de l’indigénat, le pacte colonial, et les impôts et prestations.
      1. Le code de l’indigénat
      C’est l’ensemble des règles qui placent les indigènes sous la domination des colons. Le non-respect de ce code expose l’indigène à des punitions très sévères. Les mesures d’ordre social et politique ont été prises. La société coloniale a été divisée en deux classes :
      • La classe des dominants constituée par les colons : les Français qui ont tous les pouvoirs administratifs et politiques ainsi que tous les moyens de production.
      • La classe des dominés constituée par les Malgaches.

      • Le colonial et l’économie de traité

      a- Le pacte colonial...est un système économique qui oblige chaque colonie à ne vendre et à n’acheter qu’à sa métropole. Son objectif est de rendre l’économie de Madagascar dépendante de celle de la France. Il élimine la concurrence des autres pays et il fait de Madagascar une source de matières premières pour l’industrie française et un débouché pour vendre des produits manufacturés. Pour favoriser ce pacte des mesures ont été prises :
      • Les transports de produits entre Madagascar et la France se font par l’intermédiaire de grandes compagnies de navigation françaises ; exemples : CLM : Compagnie Lyonnaise de Madagascar, CMM : Compagnie Marseillaise de Madagascar, SICE : Société Industrielle Commerciale de l’Empire.
      • Il est interdit de construire des usines à Madagascar pour ne pas concurrencer les usines de la métropole.
      • Les produits des autres pays sont taxés à la douane tandis que les produits français entrent librement.
      - L’économie de traité
      Pour développer l’économie de traité, la France remplace l’économie d’autosubsistance par l’économie de marché. C’est une politique des colonisateurs qui consiste à acheter les matières premières à bas prix et à revendre les produits finis à prix élevé. Pour assurer le bon fonctionnement de l’économie de traité, les Français adoptent une loi sur le régime foncier et deviennent propriétaires des terres des Malgaches. Ces derniers doivent alors travailler dans les plantations françaises.
      Les impôts et ses prestations
      a- L’impôt
      est une somme d’argent que l’on doit payer aux autorités. Pendant la colonisation l’impôt était une source d’argent pour l’administration coloniale. C’est aussi un moyen pour forcer les Malgaches à travailler dans les plantations françaises. L’impôt est un moyen pour éduquer et civiliser les malgaches par le travail. L’impôt permet le contrôle de la population. Les différents types d’impôt sont
      Le bilan de l’économie malgache sous la colonisation
      La colonisation a eu des aspects négatifs
      a- Les aspects négatifs
      La France n’a pas cherché à développer Madagascar. Son principal objectif était de piller nos richesses :
      Madagascar était devenu un fournisseur de matières premières.
      Madagascar était aussi devenu un marché exclusivement français."

    • 16 février à 17:20 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      On entendait ce genre de discours entonné par les pro-Dada ou par les gens à 15.000Km qui se sont contenté des informations que leTNN & ses acolytes leur ont servi, qualifiant cette révolution salutaire comme sectaire,...

      Cette révolution s’est répandu dans tout Madagascar, nous étions à Fianar, Toliary, Ambositra, Manakara, etc, alors que les autres aux provinces de Toamasina, Diego, Mahajanga,...

      Elle a été validée et approuvée par la population en 2013, à travers des élections, à l’issu desquelles le poulain de Ra8 JLR a été éliminé haut la main, n’ayant proposé comme programme que le retour de Ra8,...En effet, les Malagasy lui a répondu, non merci,...

    • 16 février à 17:20 | vatomena (#7547) répond à Tsisdinika

      Bonjour
      Je me trompe peut etre mais je crois deviner en vous un complexe de « refoulé » Mais mon opinion n’a pas d’importance .Je vais ajouter une remarque à mes dires .Oui ,les colons ont fait beaucoup pour Madagascar et avec peu de moyens et dans un contexte difficile . Deux guerres mondiales ont entravé leurs initiatives . L’argent et les hommes ont manqué .Ils étaient étrangers au pays.Ils devaient s’adapter. ILs étaient sujets aux fièvres pernicieuses.En dehors des plateaux ,le climat leur était hostile .Ils ignoraient les qualités ou les défauts des terres à cultiver ,les semences profitables ou sans avenir .Ils sont restés 70 ans en laissant un gros héritage en infrastructures que nous n’avons pas su sauvegarder .Et quand je vois les ruines qui en témoignent je tire un moment de fierté .Et je me dis :’ ils n’ont pas fait cela tout seuls .Une main d’oeuvre malgache courageuse et disciplinée était avec eux pour batir et construire .’ Mais pourquoi donc nous n’avons pas su donner suite ,dites le moi . Presque 60 ans d’Indépendance !

    • 16 février à 17:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      N’oubliez non plus que Tana est la capitale de Madagascar où les gens originaires des différentes régions de Madagascar habitent,...

      Par ailleurs, la plupart des révolutions dans ce monde commencent dans leur capitales avant de se répandre autres endroits,...Kiev en Ukraine,...Ouagadougou au Burkina, le Caire en Egypte, entre autres,...

    • 16 février à 17:47 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Bien avant que Galliéni abolisse l’esclavage ,il y avait à Madagascar des dominants et des dominés . Et ,les ’dominants " étaient plutot féroces /
      La « corvée » due aux rois ,princes ,ministres était encore plus contraignante que le Smotig. Les pauvres gens soumis à la corvée royale travaillaient pour le seul bien etre du seigneur et maitre ,ceux enrolés par le Smotig travaillaient pour le bien public (routes ,ponts ,tunnels par exemple)
      Aux premiers jours de la Colonisation ,il n’y avait rien à exploiter .En dehors du commerce des esclaves ,du riz ou des zébus ,Madagascar n’avait rien à exporter .Il appartenait aux colons de créer des richesses et des activités pour pouvoir s’installer durablement et vivre dans le pays.
      Rendu à lui meme,Madagascar ne sait toujours pas créer des activités pour employer son immense jeunesse qui se corrompt dans un chomage forcé . Où est la révolution ,où est le progres ? Qui sera le Sauveur ?

    • 16 février à 17:54 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Ecoute Isandra,
      Tu pourras avoir toutes les thèses que tu voudras et comparer qui tu veux au Pro-Dada.
      Tu n’arriveras jamais à démontrer que le Peuple Malgache aurait soutenu, ta Révolution Orange, qui n’est Révolution que pour ceux qui veulent le croire. Ta révolution n’a rien de Révolution, ce n’était qu’un Coup d’Etat, perpétré par un Groupuscule Minable de Tananarive. Démontres moi le contraire en me disant que tout Madagascar s’est levé le jour de Ton coup d’Etat. Même ceux qui n’étaient pas au Pays savaient ce qui c’est passé. Ni Tamatave, ni Diego, ni Tuléar et Fort-Dauphin, ni Majunga et les autres n’ont crié allégresse. Tu pourrais me citer ne serait ce que le non de deux côtiers tué l’or de leur affrontement du lundi Noir ???.

      Je te l’avais dit, racontes ce que tu voudras ici sur le Forum, mais évites de prendre les autres pour des débiles comme toi tu l’es. Les 5 plaies que tu attribues aux Colons c’est toi qui le Porte sur ton front. Menteuse, égoïste, individualiste et j’en passe. Tu veux essayer de refaire l’histoire, mais l’histoire te rattrape et tes histoires te rabaissent aplus bas que les indésirables. Tu fais parti de la honte du pays, comme si que le Pays en aurait besoin d’une de plus .

    • 16 février à 18:04 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Isandra, je te signale au passage que le désarroi du Pays vient pour une forte pourcentage des Gens de Tana, qui se disent plus intelligents, et plus affutés, ayant le désir de sous mettre les autres régions à leur bottes. Mais les Poules pourront espérer avoir des dents avant qu’ils y arriveront a mettre en oeuvre leur fantasme. Comme dirait Basile Tananarive n’est pas Madagascar, elle n’est qu’une ville de Madagascar. Et la différence est GRANDE.

    • 16 février à 18:27 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Pour une fois vos écrits son lisibles et compréhensible...Mais merci internet.
      Ca tout le monde le sais et ça fait parti de l’histoire de Madagascar et de la France.
      Mais posez vous la question de savoir, n’ayant plus de Colons sur le territoire, comment se fait-il que Des Malgaches au Pouvoir, dit responsables du pays une fois l’indépendance acquise applique et voir plus, en ayant un peu de jugeote pour comparer, les effets néfastes que l’on reproche tant aux Colons, car malgré tout le Peuple vivait mieux, mangeait à sa faim, Pas autant de Dahalo, encore moins de Kidnapping avec demande de rançons, et de meurtre Gratuit.
      La plus part des portes ne sont pas fermées à clé pendant le sommeille, ni des absences de chez soi et pratiquement pas de vol.

      Et à l’heure actuelle les vécus des Malgaches sont à l’inverse de ce que je viens de citer plus haut. Donc avec votre Tête de Piaf, dis moi pourquoi ???? Et où sont vos soient disant Mieux de votre indépendance ????

    • 16 février à 18:27 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Lire : sommeil

    • 16 février à 19:10 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Il semble que vous veuillez nous signifier que les Français n’ont jamais pratiqué l’esclavage,...pourtant, Napoléon Bonaparte a ré-légalisé l’esclavage le 20 mai 1802.

      Pour moi, l’esclavage est aussi abominable que la colonisation,...du fait qu’une partie de la population est condamnée à être soumise, dominée,...sous emprise d’une autre partie dominante,...

    • 16 février à 19:20 | Jipo (#4988) répond à Mihaino

      Mihaino bonsoir.
      Pivot n’ est pas parole d’ évangile et si vous avez raison pour le participe passé, « autant pour moi » et non « au-x temps » des colonies est d’ à propos et juste.
      « Il en est autant pour moi » voir : de même ...
      le temporel ici, n’ a pas lieu d’ etre 🙂 .

    • 16 février à 19:32 | DIPLOMAT (#846) répond à Mihaino

      Avant d’être écrit en langue Française, la bible était en latin.
      Et ceci pendant 16 siècles.
      16 siècles pendant lesquels la sainte église catholique maintenait ses fidèles dans l’ignorance, car au delà d’une langue qui n’était plus pratiqué par le petit peuple, et donc incompréhensible, ces derniers ne savaient pas lire.
      Je crains donc , cher Mihaino, que nos braves amis Anglais, et Norvégiens, pour mieux soumettre le peuple , n’ont fait que reproduire la politique des catholiques avant l’arrivée de l’imprimerie.
      Enfin, j’admets ici faire des fôtes en « veux tu en voilà », car je vous confesse (pour rester dans le ton de l’eglise : = ) ) que j’ai une vrai profession qui ne me laisse trop guère le choix de me relire . C’est une faute je concède.

      Par contre , il est vrai qu’il y a polèmique sur Autant ou au temps, et je crois savoir que la langue Française, en ce moment évolue (en bien ou en mal c’est un autre débat que je vous laisse) mais voici ce que j’en pense :

      Autant pour moi est une locution de modestie, avec un brin d’autodérision. Elle est elliptique et signifie : Je ne suis pas meilleur qu’un autre, j’ai autant d’erreurs que vous à mon service : autant pour moi. La locution est ancienne, elle se rattache par un détour de pensée à la formule que rapporte Littré dans son supplément : Dans plusieurs provinces on dit encore d’une personne parfaitement remise d’une maladie : il ne lui en faut plus qu’autant [...] elle n’a plus qu’à recommencer. »

    • 16 février à 19:33 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      Puisque vous assimilez la Colonisation à l’esclave.
      Un Bureau ou Organisme à vous de choisir , de reconnaissance mondiale de l’esclavage existe.
      Vous n’aviez qu’à leur adresser un courrier en les rappelant, qu’ils ont omis d’inscrire la Colonisation des Français à Madagascar comme esclavage. Je pense que la vraie descendance d’esclave vous auriez entendu, je m’imagine dans quel état vous seriez réduite.
      Mais quand on veut refaire l’histoire à sa guise, il faut reconnaitre qu’il y a un prix à payer.
      Pauvre de vous. Je n’ai jamais vu une personne aussi délabrée du cerveau que vous. Quelle Misère, quelle Honte !!!!

    • 16 février à 19:34 | Mihaino (#1437) répond à Jipo

      Merci JIPO , bonne note est prise quoique l’autre faute grammaticale est trop flagrante ! N’est-ce-pas ??

    • 16 février à 19:40 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Pour Isandra et j’ajoute à ne pas vous déplaire, que cette organisme est affilié à la CI ’ (Communauté Internationale ). Que vous chérissez tant.

    • 16 février à 20:08 | franc (#9391) répond à vatomena

      Mais j’hallucine !!!!!! Mais t’es lourd ! Combien de fois faut-il te le repeter que MADAGASCAR N’A RIEN DEMANDE A ETRE COLONISE PAR TES COLONS de m... Toi, Finengo, et d’autres heritiers du padesm si la nostalgie vous ronge à ce point vous n’avez qu’à vous mettre sur la place de ces gens victime d’esclavage tour à tour et de demander aux peuples malagasy de vous faire subir le même sort que ces encêtres. Je serai heureux de vous voir vous mettre à l’oeuvre.

    • 16 février à 20:33 | franc (#9391) répond à olivier

      Va t’occuper de ton omby plutôt, toi et ton ptit copain babakoto du pole nord ! Je me demande bien de quoi vous vous melez !

    • 16 février à 20:37 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Vous cultivez les erreurs ,Isandra ,vous portez des oeillères. Il est vrai que Napoléon a rétabli l’esclavage dans les iles mais temporairement . Le peuple de France ne l’a pas suivi dans cette entreprise .A la mort de Napoléon 1 la pratique de l’esclavage était encore la plus courante ,la plus normale à Madagascar.Le capitaine de vaisseau négrier était assuré de faire cargaison pleine à Andévorante ,à Foulpointe ou à Tamatave .L’offre malgache dépassait la demande .Les populations cotières et celles des plateaux n’avaient pas encore de la vanille ou du girofle à vendre ,alors ,elles mettaient sur le marché leurs frères ,leurs soeurs ou leurs prisonniers de guerre . En France ,il n’y avait aucun marché aux esclaves.......Sous le règne des rois de l’imerina la quasi totalité de la population vivait sous domination .Cela paraissait tellement naturel à tous qu’il n’y avait pas de révolte.Cet esprit de soumission existe encore : à voir comment on se courbe devant les élus et comment on se laisse piller par eux

    • 16 février à 21:01 | vatomena (#7547) répond à franc

      Mais j« hallucine ! Les bezanozano ont ils demandé aux Radama de les décimer et de les vendre sur la cote.Mais j’hallucine .!Le roi n’a t »il pas fait embarquer ses soldats sur un vaisseau français pour les déposer à Fort dauphin et écraser une révolte des Antanosy ! Mais j’hallucine !,la reine Bety fait don de sa terre à un petit caporal français . Mais j’hallucine.Il est un roi malgache qui vend son ile de Nosy Be à la France contre une retraite payée à vie . Mais j’hallucine.! Un gouvernement malgache qui demande des dollars ,des euros ,à la france ,à la terre entière / J’hallucine,j’hallucine !

    • 17 février à 10:34 | vatomena (#7547) répond à Tsisdinika

      Bonjour
      Je me trompe peut etre mais je crois deviner en vous un complexe de « refoulé » Mais mon opinion n’a pas d’importance .Je vais ajouter une remarque à mes dires .Oui ,les colons ont fait beaucoup pour Madagascar et avec peu de moyens et dans un contexte difficile . Deux guerres mondiales ont entravé leurs initiatives . L’argent et les hommes ont manqué .Ils étaient étrangers au pays.Ils devaient s’adapter. ILs étaient sujets aux fièvres pernicieuses.En dehors des plateaux ,le climat leur était hostile .Ils ignoraient les qualités ou les défauts des terres à cultiver ,les semences profitables ou sans avenir .Ils sont restés 70 ans en laissant un gros héritage en infrastructures que nous n’avons pas su sauvegarder .Et quand je vois les ruines qui en témoignent je tire un moment de fierté .Et je me dis :’ ils n’ont pas fait cela tout seuls .Une main d’oeuvre malgache courageuse et disciplinée était avec eux pour batir et construire .’ Mais pourquoi donc nous n’avons pas su donner suite ,dites le moi . Presque 60 ans d’Indépendance !

    • 17 février à 11:16 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      @ ISANDRA --- Lu ailleurs : Pauvre colon ,pauvre misère

      Le temps béni des colonies a-t-il réellement existé ? Sans doute pour quelques fonctionnaires ou militaires de passage qui percevaient une solde améliorée et jouissait d’un congé en métropole .Mais ils étaient souvent condamnés à passer trois longues années dans des pays brulés de soleil où pas un seul SDF parisien ou ingénieur malgache n’accepterait de vivre. Certainement aussi pour de grandes sociétés minières ou agro-industrielles mais capitalistes et apatrides .
      Quant au Colon-d’où serait venu tout le mal -il exploitait le plus souvent une terre ingrate..Il vivait dans la peur du cyclone,du criquet , de l’inondation ,tout comme son voisin malgache .Il subissait les contraintes d’une administration tatillonne et incompréhensive . Tenaillé par les fièvres ,il vivait dans l’isolement,loin des écoles pour ses enfants ,loin des hopitaux ,des salons de réception ,de la lumière ,de l’eau courante .Il craignait perpétuellement l’agression ou l’empoisonnement par des jaloux si ses cultures venaient à réussir.A la fin ,les variations de la bourse des produits tropicaux achevaient de le ruiner .En général il était moins à envier que le céréalier de la Beauce ou celui du Morvan.

    • 17 février à 12:04 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Cependant, les Malagasy ne leur ont pas demandé à venir s’emparer leur terre,...c’était leur décision unilatérale,...

      En tout cas, pour les anciennes colonies les conséquences sont néfastes, lesquelles ont causé plusieurs dégâts qu’elles n’arrivent pas à les effacer jusqu’à aujourd’hui.

      CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES
      - Les Africains n’auront plus de terres : elles sont confisquées par le pays colonisateur et parfois données à des entreprises privées européennes. Les Africains s’appauvrissent.
      - Les Africains devront travailler pour les colonisateurs, principalement dans l’exploitation des matières premières... rien de très payant. Les Africains s’appauvrissent.
      - Les matières premières sont acheminées vers les métropoles afin d’y être transformées. Peu de capitaux serviront à ouvrir des usines en Afrique. Les Africains s’appauvrissent.
      CONSÉQUENCES SOCIALES
      - Les colons reçoivent les meilleures terres ;
      - plusieurs colonies ont recours au travail forcé... travail sous la menace ;
      - les colons ont accès aux postes administratifs... il y a beaucoup de discrimination.
      - la discrimination est telle que les Africains ne peuvent habiter dans les mêmes quartiers que les Blancs.
      CONSÉQUENCES CULTURELLES
      - L’éducation est l’outil de colonisation et d’assimilation par excellence : on enseigne aux Africains l’histoire, la religion, les lois et les valeurs européennes.
      - Les Africains adoptent malgré eux la culture des Européens

      Aujourd’hui, les Français sont divisés, partagés en deux,...les Français du 19e siècle qui continuent à défendre aveuglement la colonisation, à garder leur mentalité, Vatomena & cie et les Français du 21e siècle comme Hollande qui condamnent cette abominable politique,...respectant le droit de l’homme,...

    • 17 février à 19:23 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Ah ,les droits de l’homme ! Vous soulignez là le plus grand échec du Colonisateur .Malgré les écoles ,les lycées ,les facultés que le colonisateur a parsemés partout , le colonisateur n’a pu implanter cet idéal d’une façon durable . Une fois le colon parti ,les’ pères de l« Indépendance africaine ’ sont devenus des potentats, bourreaux de leurs peuples ,allant jusqu »aux massacres pour régner sans partage. Le président du Zimbabwé en est la parfaite illustration pour l’Afrique de l’Est et Sékou Touré pour l« Afrique de l’Ouest. Dans ce role Ratsiraka a été aussi une référence .L »Afrique tranquille ,apaisée est devenue le pays des personnes déplacées .On est meme revenu à l’esclavage ancestral. Somalie ,Erythré ,Rwanda ,Burundi ,Congo....Les enfants soldats tortionnaires ,on n« avait pas connu celà au vieux temps de la colonie .Où est le respect des droits de l »homme chez nos voleurs de zébus et nos militaires qui fusillent dans la brousse de pauvres gens . Vous n’étes donc pas au courant ?

    • 17 février à 19:41 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vous savez pourquoi ces gens que vous citez là se sont comporté ainsi ? Parce qu’ils avaient été tous formés et façonnés par les colonisateurs. Ils n’ont retenu que les valeurs coloniales et voilà le résultat,...

    • 17 février à 21:19 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Soyez lucides ,ils se sont comportés ainsi parcequ« ils n’étaient plus sous une tutelle coloniale . Ils sont tout naturellement revenus à leurs coutumes tribales ,à leur authenticité .C’est ça la liberté pour eux . Il est difficile de leur reprocher d’etre ce qu’ils sont vraiment . On avait chassé leur naturel ,il est revenu au galop . »Authenticité " clamait tous les jours Sésé Sekou Mobutu Bagwanda du Zaire.

    • 18 février à 11:04 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Ah ,les droits de l’homme ! Vous soulignez là le plus grand échec du Colonisateur .Malgré les écoles ,les lycées ,les facultés que le colonisateur a parsemés partout , le colonisateur n’a pu implanter cet idéal d’une façon durable . Une fois le colon parti ,les’ pères de l« Indépendance africaine ’ sont devenus des potentats, bourreaux de leurs peuples ,allant jusqu »aux massacres pour régner sans partage. Le président du Zimbabwé en est la parfaite illustration pour l’Afrique de l’Est et Sékou Touré pour l« Afrique de l’Ouest. Dans ce role Ratsiraka a été aussi une référence .L »Afrique tranquille ,apaisée est devenue le pays des personnes déplacées .On est meme revenu à l’esclavage ancestral. Somalie ,Erythré ,Rwanda ,Burundi ,Congo....Les enfants soldats tortionnaires ,on n« avait pas connu celà au vieux temps de la colonie .Où est le respect des droits de l »homme chez nos voleurs de zébus et nos militaires qui fusillent dans la brousse de pauvres gens . Vous n’étes donc pas au courant ?

    • 18 février à 11:35 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      Le malheur de Madagascar s’appelle désormais Indépendance ,impuissance,irresponsabilité. Le pays ressemble de plus en plus à Haiti.Le peuple n’était pas majeur pour organiser son Indépendance .Cela se confirme avec chaque gouvernement .

    • 18 février à 11:48 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      En fait, nous n’avons jamais eu une vraie indépendance,...parce que notre mère est une mère poule(sens péjoratif).

      Après presque 65 ans d’infantilisation de notre mère patrie(période de colonisation),...c’est l’indépendance de façade.

    • 18 février à 13:16 | vatomena (#7547) répond à Isandra

      L’infantilisation : c’est aujourd’hui.La colonisation a été un éveil .La décolonisation manquée a été un retour à l’impéritie . le modèle républicain français n’a pas pris . a été détourné parceque mal compris .

  • 16 février à 09:23 | manga (#6995)

    Tous les pronostics ont été évoqués dans cet article et je n’en disconviens point.
    Sauf que ces nominés, quels qu’ils soient, ont tous l’apparence d’être un « sain » (trompe l’œil) avant de siéger, mais une fois comme souhaitait le père de l’indépendance : « Pisodia zahay, Pisodia zahay mandra-pahafatinay », tout chemin ne mène qu’à Rome.
    Et c’est en ce moment que le commun des mortels ne verrait que le mauvais côté des choses quelle qu’en soit l’issue.
    Le Président de la République, pensant pouvoir gouverner avec une stabilité hors pair en n’ayant que des HVM dans les rangs du gouvernement ainsi que dans l’autre chambre, aura du fil à retordre pour pouvoir redresser la situation mais ce qu’il tardera à convaincre lui-même est qu’il ne fait qu’imiter ses prédécesseurs : le cercle vicieux.
    Voilà un demi siècle que Madagascar adopte le même principe d’Antan qu’est le favoritisme
    Aucun parti ne peut se permettre de déclarer opposant, et ce qu’estime « l’ingrat » comme une épine de moins .
    Sauf que ces « heureux » récipiendaires n’ont jamais sollicité de l’être à part leur narcissisme une fois au pouvoir.
    Et quand un officier de l’armée en fait partie, la situation devient de plus en plus tendue (le moins que l’on puisse préjuger)
    Le progrès tant rêvé ne verrait le jour que par le biais d’une cohabitation où le président préside et le gouvernement exécute, en d’autres termes oblige lesdits tenants à la séparation des pouvoirs.

    • 16 février à 10:48 | hrrys (#5836) répond à manga

      Manga peut-on confier ce poste a un technicien et rien de plus ? Non, une chose est sure, pour garantir la stabilite politique ,je ne cesserais pas de rappeler ici qu’il faut etablir une entente avec les etats major politiques existants au sein de l’assemblee nationale et tout ira pour le mieux.

    • 16 février à 11:51 | manga (#6995) répond à hrrys

      Hrrys,
      Votre échange avec Eloïm reflète certains articles de la bâtarde constitution élaborée à la « hat » pour se faire élire et qu’un référendum a validé donc légal que légitime. Lesse béton...
      Et voilà notre cher nouvel désigné veut mettre son grain de sel puisque dans un premier temps :
      - La constitution, dans ses articles, ne correspond pas à un certain tempérament propre à notre cher Président, mais comme révèle Midi d’hier :
      - Comment éliminer physiquement les deux principaux belligérants et adversaires directs compromettant le délire éternel d’entamer un second mandat.
      Changeons carrément de sujet pour le respect envers un des contributeurs qui reproche en martelant la façon dont bon nombre martyrisent tous les tenants de pouvoir depuis la déclaration de l’indépendance (il se reconnaîtra) :
      Vous n’allez certainement pas contredire ce que je vais vous rappeler :
      - La nomination du Président de la Chambre Basse est contestée en dénichant la Juge de son perchoir. Je vous demande comment il a souillé le bras droit du regretté fondateur du parti, en l’occurrence ; Le sieur Manassé ESOAVELOMANDROSO.
      Et je ne vous dirai pas pas pourquoi le Général de Division (puisque que je ne reconnaîs qu’un seul) voici déjà une quarantaine d’années, voulait, en son temps, un gouvernement apolitique ; donc : technique.
      Hrrys, la plupart de ceux nommés ministres depuis l’ère Ignace étaient et sont que seront des sortants des grandes écoles (tout en écartant catégoriquement celui qui vient d’être nommé par le président lui-même).
      Sur au moins une centaine, il n’y en avait qu’un seul qui a eu l’audace de démissionner (dans sa juste valeur) et poursuivi en justice pour insubordination.
      Qu’est ce qu’ils ont fait pour la nation. Ne sont-ils dans l’obligation de vénérer leur gourou en lieu et place de la conviction qu’ils se sont acharnés.
      Je vous réitère qu’un de mes promos rencontré à l’aéroport de Trudeau préférait tout abandonner pour rejoindre son grand-frère qui vient tout juste d’être nommé premier ministre, et c’est vraiment lamentable puisqu’une place politique n’a jamais été impérative.
      Souvenons que ce pays n’a eu qu’un seul amiral mais on avait quand même osé lui botter les fesses
      Tout ce que j’ai avancé est de nature à vous convaincre que la politique prime dans notre pays et ce qui n’a jamais fait avancé quoi que ce soit.

    • 16 février à 12:18 | hrrys (#5836) répond à manga

      Notre pdt est incapable de suivre a la lettre ce qui est ecrit noir sur blanc dans notre constitution,avouez-le Manga ! quand meme on a au moins ce texte de reference ,n’est ce pas ??? a mon avis ,les dispositions bancales devraient etre radicalement changees au lieu de tergiverser sur un seul article controverse.Ici ,qui dit pacte de responsabilite dit sosy (sauces ou fric)

  • 16 février à 10:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Comme j’ai écrit maintes fois sur ce forum, le PRM doit d’abord définir son programme à court terme (2ans et il n’a plus beaucoup de choix) et ensuite chercher le profil du PM et des membres du gouvernement qui lui convient. Concernant le programme, je lui conseille vivement de n’adopter que les 2possibilités suivantes :
    - Austérité.
    - Autosuffisance alimentaire.
    - Election présidentielle de 2018.

    Quel est le profil du PM et des membres du gouvernement ?
    Les non-dits exigent que le PM soit du littoral/de la côte.
    Rendons à césar ce qui est à césar et devant les lacunes flagrantes du PRM sur l’administration publique, ce dernier n’a qu’à choisir un PM administrateur civil secondé de 3 vice-premiers ministres technicien chargés de la sécurité intérieure, de l’autosuffisance alimentaire ( agriculture, élevage, pêche et commerce) et enfin du développement économique (grande mine et énergie, BTP, etc..). A ces VPM seront rattachés des secrétaires d’état techniciens dans leur domaines respectifs.
    Les domaines nécessitants la nomination des ministres seront évidemment ceux de la souveraineté nationale (Affaires étrangères, Défenses, Finances et Budget, Education, Justice, Intérieur, etc..).
    Les postes sont donnés à titre indicatif et des améliorations peuvent être apportées.

  • 16 février à 11:32 | Mihaino (#1437)

    Comme tout le monde a fait son pronostic , je vais proposer plusieurs personnalités qui ont fait leurs preuves et possèdent de solides expériences & compétences requises pour devenir PM :
    - Ranjeva Raymond
    - Andrianarivo Tantely
    - Simon Pierre
    - Horace Constant
    - Naika Eliane
    - Sahondra Rabenarivo
    - Sarah Georget
    - Onitiana Realy
    De toute façon , le dernier mot appartient au PRM Hery .

    • 16 février à 11:39 | Takebo Ramasy (#9258) répond à Mihaino

      Fanendrena Praiminisitra ---
      MBA AOKA IZAY ITY FANOVANA OLONA rehefa HO TONGA NY VOLA ITY E !
      PM RAVELONARIVO = PM mpiaritra ny tsy fahampiana rehetra
      PM VAOVAO = PM mpiara-mihinana sy misôsy satria hoavy ny vola Banque Mondiale...

      TSY MISY TANJONA MIHITSY ITY FIRENENA ITY !!!
      Satria vonoina ankolaka ary ny tompony tsy mahatsiaro tena ihany no mamono an’i Gasikara !!!

    • 16 février à 11:42 | Takebo Ramasy (#9258) répond à Takebo Ramasy

      MITSANGA RY OLONA NIANATRA E !
      Avotantsika ny Firenena fa latsaka ankady...
      rehefa mamo sy tia tena ny mpitondrantsika.
      Ka tsy misy manome volant intsony eo avy eo...

    • 16 février à 12:30 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Mihaino

      Bonjour,

      Vous avez vu juste en faisant revenir les morts pour devenir PM (feu Simon Pierre si je ne me suis pas trompé).

    • 16 février à 12:32 | Turping (#1235) répond à Mihaino

      Mihaino,
      Vos pronostics peut-être n’engagent que vous même, ce qui n’exclurait la nomination d’un personnage parmi la liste.
      - Si on voulait choisir une personnalité nouvelle qui est censé de rétablir un peu d’ordre moral,je dirais Raymond Ranjeva l’ancien président de la TPI de la Haye.
      Les autres sont versatiles.

    • 16 février à 12:36 | Turping (#1235) répond à Turping

      lire : censée

    • 16 février à 13:48 | Mihaino (#1437) répond à plus qu'hier et moins que demain

      NON et MILLE FOIS NON PQMD ! Il était à la tête des partisans de l’ AREMA en compagnie de la fille de Ratsiraka ANNICK POUR PLANTER DES ARBRES ! Vous devez suivre les infos malgaches avant de dire des bêtises ! Simon Pierre a fait un court discours retransmis sur nos médias ( TV Plus , TVM , ...) et je peux vous assurer qu’il a encore sa tête sur les épaules ! C’est un vrai technicien honnête et intègre durant le règne de Ratsiraka .
      Vous l’avez confondu avec feu Rakoto Ignace , j’imagine ?!!

    • 16 février à 14:06 | Mihaino (#1437) répond à Takebo Ramasy

      Tsy maintsy soloina ry Takebo Ramasy ireo TSY MAHAVITA AZY AN ! Io hevitrao tsy te-hanova n’inona n’inona io mihitsy no tsy hampandroso ny Firenena !
      Tazomy eo foana ary ireo PM na Minisitra tsy namokatra dia ho hitantsika ny vokatra ê ! Adala ve ireo mpamatsy vola no miteny hoé : " Mbola tsy mahafa-po ny vokatra (résultats promis) sy ny fahaizana mitondra (gouvernance) !
      Raha manaraka ny vaovao eran-tany ianao dia ilaina ny CHANGEMENT : na mametraka démission ny minisitra na voatery esorina satria tsy mahavita azy eo imason’ny vahoaka izay mijaly ary DISO FANANTENANA amin’ireo olona nofidiny !

    • 16 février à 14:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Mihaino

      Je lui souhaite longue vie.

      Ils sont tous justes bons pour expédier les affaires courantes mais pas pour relancer un programme de développement.
      Dommage mais au nom de la règle non écrite de l’équilibre régional j’aurais préféré pour notre pays un PRM côtier et PM originaire des haut plateaux car le premier ne ferait jamais un bon PM. 

    • 16 février à 15:28 | rakoto-neutre (#8588) répond à Takebo Ramasy

      Ka ireo mpanolotsaina atokisan-dRajao anie no manoro hevitra dia roso koa Rajao, toy ny teo aloha ihany dia nesorina i Kolo Roget.

    • 16 février à 16:42 | Tsisdinika (#3548) répond à Mihaino

      Moi, j’y verrai plutôt José Kely. Lui il est déjà à Mahazoarivo en tant que conseiller :-)

    • 16 février à 19:30 | Mihaino (#1437) répond à Tsisdinika

      Effectivement , j’ai oublié José Kely que j’ai admiré de par ses compétences et son integrité !
      Bref , si vous permettez , mes choix ne sont pas anodins car j’ai connu ces hautes personnalités de loin et de près :
      - Ranjeva Raymond , en tant que Président de l’ EESDEGS des années 80 et qui a signé mon diplôme de DEA et qui m’ a nommé Responsable des études en Capacité en droit et en gestion à Toamasina
      - Simon Pierre , en tant que Ministre de l’Agriculture de l’AREMA , m’a désigné comme technicien avec les autres techniciens agricoles de son département d’étudier et de CONCEVOIR la construction du SILO sis à ANDOHATAPENAKA pour stocker les produits secs ( paddy , riz, maïs , manioc ....) Nous avons réalisé les études et le grand silo de l’Océan indien a vu le jour !
      - Horace Constant , nous étions voisins à Toamasina quand il a travaillé à SOLIMA ( Raffineries de Toamasina ) ! Nous avons joué au foot-ball ensemble car il était un excellent foot-balleur ! Connaissant parfaitement son parcours , je suis à même de dire que c’est un homme intelligent , intègre et compétent ! Ambassadeur au Canada , enseignant admiré par ses étudiants à l’INSCAE
      - Tantely ANDRIANARIVO , PM de RATSIRAKA , bien vu par la BM , le FMI , l’UE , la BAD .... C’est un personnage d’envergure internationale qui maîtrise parfaitement l’économie mondiale et les enjeux économiques du XXIè siècle avec les nouvelles technologies galopantes ! Il parle couramment la langue de Shakespeare et la langue de Molière évidemment .
      - Pour ne pas trop occuper cette colonne , je rends hommage aux femmes que j’ai proposées ! Vous avez sûrement noté que j’ai respecté la parité homme/femme ! NAIKA ELIANE du TIM , SAHONDRA RABENARIVO DU SEFAFI , ONITIANA REALY DU GOUVERNEMENT ACTUEL , SARAH GEORGET DES VERTS & ECOLOGIE sont des femmes formidables à mes yeux car elles ont des convictions et de visions à court & moyen& long termes ( cf leurs interviews dans les médias audiovisuels , dans la presse écrite etc , etc , .....) ce sont des femmes calmes qui ne crient pas comme Lalatiana R. , proche conseillère de ANDRY actuellement ,Présidente de Freedom , parti récemment créé , journaliste d’investigations qui vocifère quotidiennement sur sa radio Free .fm ;

    • 16 février à 22:30 | Mihaino (#1437) répond à Turping

      Depuis mes interventions sur MT.com , une dizaine d’années déjà , j’assume tout ce que j’ai écrit et il est évident que mes pronostics n’engagent que moi ! Le modérateur a supprimé maintes fois mes réactions car je dérange ses PATRONS et son serveur installé en France que les forumistes avertis ont bien démasqué ! Peu importe , continuons à réagir !
      - Deux poids , deux mesures , ai-je dénoncé car je n’ai pas encore compris que mon ami DIEGO , ISANDRA n’ont jamais été censurés d’après leurs dires ??!! D’ailleurs , c’est grâce à ISANDRA que mes réactions supprimées par MT.com , parues sans problème sur Midi- Mcar, sont transférées en copié-collé sur ce forum ! TOUT UN MYSTERE pour moi à moins que DIEGO & ISANDRA soient des actionnaires dans ce site lu dans le monde entier !
      Au fait , que sont devenus les Léa RATSIAZO et les autres éditorialistes & journalistes de MT.Com ???

  • 16 février à 12:02 | Turping (#1235)

    Quel est le profil idéal d’un PM ?
    _Un PM devrait mettre en exergue une politique gouvernementale que le PRM impose.
    Est-ce que tel a été toujours le cas ? le défilement des Hommes à la tête de la primature ,on en a vu une pagaille ne serait-ce que pour divertir les profanes .Seules les actions qui comptent dont les malgaches n’ont jamais vu les couleurs sur le long terme concernant le développement pérenne .
    - Déjà si l’apothéose se reposant sur le vrai programme sociétal s’il en existe sera mise en application pour en finir avec les gabegies ,se remplir les poches pour faire la politique ,c’est déjà pas mal !

  • 16 février à 12:16 | FINENGO (#7901)

  • 16 février à 12:37 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    hery n’ a aucun programme, aucune formation politique, et aucune vision de l’avenir autre que le bout de son nez.
    Comme hollande aussi bigleux qu’ auto-suffisant.
    C ’ est un comptable, qui grâce aux quotas a pu s’ expatrier pour revenir prétendre etre plus compétent dans sa discipline, au point que : faute de concurrents, on lui a offert un poste d’ enseignant .
    ( pourtant quand ils ont des titres, ils n’ hésitent pas à les étaler, cf Kolo ou Robinson entre autres ) ce dernier s’ est bien gardé de le faire, preuve de modestie ou usurpation coutumière à la manière Ceausescu ?
    Pourtant quand il a eu l’ occasion de mettre en pratique les théories dont il a été endoctriné, excusez du peu, mais on aurait aimé connaitre son bilan honoris causa du temps du Dr dj, au point que pour ses performances il ait réussi à se faire élire présida , c ’est dire le niveau et la « démokracie » souveraine ambiante !
    Avec un tel curiculum vitae comment voulez-vous qu’ il soit en mesure de « choisir »une équipe à laquelle il n’ a jamais appartenue, avec laquelle il n’ a jamais travaillé, et qui n’ ont aucune affinité autre que celle de l’ avidité et arrogance ?
    N’ appartenant à aucune famille politique, qui n’ ont : aucun projet, vous voudriez que cet arriviste en ait , alors qu’ en tant qu’ expert il n’ est pas capable de faire la différence entre un morceau de plomb et d’ argent !
    Prêt à se fourvoyer avec un noceur fils à papa inculte & incompétent sans scrupule au point de racketter sa belle mère !
    Faut redescendre là, ou prendre du diamox , vous commencez à manquer d’ oxygène grave , « la tête a fini émaillé oté » ...

    • 16 février à 13:00 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      « amaillé oté » , ah ce correcteur d’ eaurtaugraf !

  • 16 février à 13:17 | betoko (#413)

    Pour quoi personne n’a fait référence à l’article 54 de la constitution de la IV éme république pour qu’on puisse nommé un premier ministre . Dois je comprendre que notre constitution n’a plus aucune valeur ?

    • 16 février à 13:37 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      Soyez en rassuré Monsieur BETOKO, ni nos Institutions, ni notre Constitution et Même notre Gouvernance et notre Pays n’ont plus de Valeur au vu du MONDE.
      La seule valeur que l’on lui accorde c’est d’être Exploité jusqu’à ce qu’il se vide de son sang.
      Le Cailloux vers la Réunion en est une preuve parmi des milliers.

    • 16 février à 14:00 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Betoko,
      Je ne fais pas partie de ceux qui n’osent même pas se référer à ce fameux article 54, un point clé qui tacle à tout bout de champ le tenant du pouvoir qui ne fait que blablater de ce qui est état de droit.
      Certes, l’imperfection de la constitution n’est pas une excuse valable pour la violer ; mais mettons en tête que plus hardiesse encore de constituer une majorité « VRAIE » sans parler, d’une part, de la corruption en haut lieu ; et d’autre part, l’arithmétisation du calcul politique par chuchotement dans le couloir de l’hémicycle et hop la voilà la majorité par coup de baguette magique ?
      En outre, la stabilité fictive prônée par le PRM est loin d’être acquise. Un fait inévitable, si remaniement en vue, une bombe à retardement l’attend à l’Assemblée Nationale. Fautif comme lui de ne pas avoir mené à terme le Mémorandum pour la stabilité car ce truc à ce que tout le monde le sache reste au stade de « bluff » qui est loin de voir le jour jusqu’à présent.
      Ce truc peut servir d’alibi solide pour convaincre l’opinion publique sur la constitution évidente de la majorité à l’Assemblée.
      Quoi qu’on dise, le PRM se trouve dans une situation vulnérable juridiquement parlant, d’un côté, il a voulu se contenter de la majorité acquise au Sénat, comptant également les sièges raflés de la communale, ... considérés comme GAGE de la stabilité politique aux yeux de la CI et du peuple malgache ; et de l’autre côté, la possible violation répétée de la constitution compte tenu de l’article 54 qu’on ne peut pas ignorer quelque soit la façon dont il va constituer la majorité à l’Assemblée Nationale, à sa manière.

    • 16 février à 14:55 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à betoko

      Parce que le PRM l’a balayé 2fois et comme il n’y aura jamais 2 sans trois donc à quoi bon s’y référer encore maintenant, sauf pour ceux qui courent après le siège ou qui cherche un tremplin pour l’élection présidentielle de 2018 : Notre PRM n’est pas assez Pharaonique pour élever encore un autre Moïse.

    • 16 février à 17:05 | Tsisdinika (#3548) répond à FINENGO

      Que d’histoire pour ces blocs de granite exportés à la Réunion... Il n’y a pas de différence entre ces rochers et les autres produits d’exportation comme la vanille ou le letchi, sauf peut-être que c’est Colas qui le fait et le doute est permis sur le rapatriement des recettes car il y a la magie des rapatriements des bénéfices vers la maison-mère enrégistré dans un paradis fiscal (?). Madagascar est riche de substances de carrière et de minéraux industriels et j’espère qu’il y aura beaucoup d’autres clients dans le futur afin que le pays puisse transformer son légendaire potentiel en espèces sonnantes et trébuchantes.

      Vous me parlerez d’impact environnemental. Si on devait planter du riz dans le but d’en exporter, combien de milliers d’hectares de terrains pensez-vous qu’il faudrait défricher ? L’ empreinte d’une carrière, ça fait combien de milliers d’hectares ?

      Vous me parlerez de ressources non-renouvelables. Arrêtez d’utiliser de l’essence ou du gasoil alors parce qu’autant que je sache le pétrole n’est pas une ressource renouvelable et pourtant la plupart en consomme sans remords ni vergogne.

    • 16 février à 17:33 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire ...qui cherchent...

    • 16 février à 19:55 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      L’Algérie une oeuvre Française.pps - lafautearousseau
      lafautearousseau.hautetfort.com/media/01/00/2794355074.pps
      L’Algérie de 1830 à 1962. L’œuvre Française. Cliquez pour avancer. « La France n’a pas colonisé l’Algérie, elle l’a fondé… » Ferhat Abbas Président provisoire ...
      Cliquez / Google pour ouvrir ce pps en haut de page et voir ces horribles colons à l’ oeuvre, leurs destructions, et ce que les nationalistes en ont fait ...
      Une sorte de similitude avec Madamegazpard ...

    • 16 février à 20:11 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Faire un copié/collé des 5 premières lignes et chercher / Google ou autre moteur puis telecharger pour visionner , un autre son de cloche caché à dessein , certainement la volonté de ouak/ ...

    • 16 février à 20:15 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      lafautearousseau.hautetfort.com/media/01/00/2794355074.pps
      Taper / Google ou firefox : QDB ...

    • 17 février à 01:37 | FINENGO (#7901) répond à Tsisdinika

      Bonsoir Tsisdinika,
      J’ai lu votre Post assez tardivement, ce qui fait que ma réponse soit un peu Tardive aussi.
      Personnellement je n’ai rien contre les exportations. Il suffit que l’exploitation de ces ressources soit faite dans les règles avec un souci de préservation environnementale, et que toutes exportations soient dans la clarté qu’il puisse bénéficier au Pays et au Peuple.

      Je vais même vous dire, malgré que ça braille pour l’exportation des Bois de rose ici sur le Forum, que la désolation est justifiée car ce n’est plus ni moins que de la dilapidation en ce qui concerne ce dernier. Mais si l’exportation des Bois de rose aurait été règlementée, pour préserver l’espèce, il aurait été aussi bénéfique que d’autres exportations. Mais malheureusement on le sait pertinemment que tout est fait et traiter sous Table que ni le Pays ni le Peuple ne voit pas la couleur de ce que rapporte leur richesse, seule les Dirigeants en sont les seuls et uniques bénéficiaires. Tellement désolant que ça donne envie de gerber.
      Bonne nuit !!!!

    • 17 février à 01:51 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Et ’ajoute Tsisdinika,
      Pour une éventuelle projet d’exportation de riz, les surfaces cultivables il y en a suffisamment, il suffirait de reprendre les anciennes propriétés qui on été mis en friche pour ne pas dire à l’abandon et d’y replanté, car dans les années 196O jusqu’en 70, Madagascar exportait 50 mille Tonne de riz, appelé Riz de luxe de Madagascar avec les superficies existantes et du matériel agricole de l’époque.

  • 16 février à 16:31 | lefona ihany (#6757)

    « Il a nommé un Premier ministre politique en la personne de Monja Roindefo, mais très vite, ce dernier a été écarté car il ne plaisait pas aux « partenaires internationaux ». »
    Tout est déjà trop clair non ? Ce sont les partenaires qui dictent ils ont dicté tous les dirigeants Malgaches depuis..poufff...des lustres !
    Ah.. nos chers (dans les 2 sens) partenaires, amis, vazaha, zétranzés de tous bords et horizons...comme vous nous aimez tellement ! On vous zaime aussi, mais plus que vous ! A la folie,
    passionnément..! Nous, « on » n’est QUE des Malgaches, mais notre pays ne vous a jamais laissé indifférents. Merci ! C’est vrai kil est bô !
    Merci, pour celle belle colonisation du passé ! Et toutes ses aides et ONGs à profusion...là, c’est trop gentil ! On ne pourra jamais vous remercier assez ! Alors, prenez nos terres, nos richesses, nos femmes aussi..en guise de reconnaissance de notre part ! Surtout ne vous en faites pas quand à notre âme, esprit et intellect ! Si pas mégarde l’un de nous ose montrer qu’il a un peu d’esprit, vous savez comment le neutraliser ! Et « on » vous y aidera ! Promis, juré ! C’est indéniables, vous êtes de si grands saigneurs !

    • 16 février à 17:00 | Turping (#1235) répond à lefona ihany

      Lefona ,
      En parlant de l’absence d’une vraie souveraineté nationale ,et cela depuis l’indépendance octroyée sous dépendance ,vous avez vu au juste d’avoir mis les pieds sur terre ,que tout est dicté depuis l’ordre venant de l’extérieur .
      - Même la nomination du prochain PM ,le remaniement gouvernemental ,la BM ,le FMI , les comités membres du FED dont sur les pieds d’oeuvre pour ne pas dire politique de la françafrique ,condition sine qua none de l’octroi des aides pour les pieds nickelés générant des endettements sans que de vrai programme sociétal soit mis en avant dans cette histoire. La tendance nationaliste patriotique en écartant l’extremisme ,sûrement ne rentre pas sur les lignes de mire de cette nomination à 99%.Pourtant ,le vrai changement avec une vision d’ouverture , de rigueur ,....les clés sont là ,entre les mains de l’esprit novateur ,des gens qui en ont marre de la politique politichienne.

    • 16 février à 17:03 | Turping (#1235) répond à Turping

      .....les membres du FED concoctent sur les pieds d’oeuvre,....

  • 16 février à 16:55 | diego (#531)

    Bonjour Finengo,

    Comme je vous ai dit, si je pose des questions ce que je veux bien comprendre le trajectoire qu’on impose au pays et les objectifs de ceux qui le dirigent et ceux qui auraient l’ambition de le diriger demain !

    Vous voyez, j’arrive difficilement à suivre et à comprendre quand la crise politique n’est plus dans les états majors des partis politiques, mais déborde et vient remettre en cause la Constitution du pays.

    Je ne vois absolument pas la logique derrière la mise en cause de la Constitution par les politiciens quand ils ne sont pas au pouvoir, et veulent tout imposer tout en voulant se mettre au dessus de la loi quand ils sont au pouvoir.

    Vous dites que nous sommes en IVe République ! Maintenant vous avez la lourde tâche de nous expliquer la légalité du dernier référendum. J’espère que vous avez des explications constitutionnellement valides, qui aurait du sens.

    Il est tout à fait irrationnel de vouloir lutter contre la pauvreté et dans le même temps on prive le pays des appareils politique pour le gouverner.

    L’économie, c’est quoi ? C’est le Capital, le Travail et la Confiance. Et c’est partout pareil. Si à la base, le pays n’est pas bien institué, on ne réussirait pas les réunir.

    Je ne fais que constater Finengo. Tous ce que j’évoque ne sont que des faits. Je me demande donc comment ce pays pourrait sortir de la pauvreté si les politiciens et ses dirigents ignorent les processus à suivre pour obtenir une stabilité politique et le rendre gouvernable en tout temps, pire, apprécient point les rôles cruciaux et la place de la Constitution et les Institutions dans le pays ?

    Il faut en parler et avoir des discussions rationnelles !! C’est peut être ce qui se déroule dans le pays sous vos yeux qui n’a aucun sens, vous ne croyez pas ?

    • 16 février à 17:35 | Turping (#1235) répond à diego

      Diego ,
      - Pour en arriver là ,il faut constater analyser les causes cycliques des désastres ,les instabilités politiques ,coups d’état répétitifs ,....voire les symptômes pourquoi la constitution est -elle toujours tripatouillée par les prétendants successifs ? qui parmi d’eux est le plus fautif ?
      - La paupérisation au fil du temps dans l’ensemble a toujours entraîné un dérèglement car le politique n’a jamais répondu aux besoins nécessaires .
      - Je fais allusions à votre raisonnement comme si le désordre institutionnel n’a daté que depuis 13 ans pour faire figurer Madagascar dans les rangs des pays africains les plus prospères .On rêve ?
      - L’économie c’est quoi ? si vous voulez faire de discussions rationnelles cohérentes ,c’est le marché du travail en ne le confondant pas avec le marché de l’emploi ,.....
      - Un pays surendetté ,ne vivant que l’aide sans de vrai programme sociétal depuis la révolution socialiste ne peut le satisfaire avec les problèmes pré-cités .
      - Avec les plagiats que tout le monde essaie de calquer aucune analyse en termes microéconomiques (analyse néoclassique ) comme la l’analyse keynésienne(approche macroéconomique )n’ont jamais été mises en oeuvre sans parler des analyses récentes .Même l’analyse marxiste n’a pu être mise en place par Didier Ratsiraka pendant la révolution socialiste (23ans de règne) plaçant toujours ce pays sur la voie de sous développement.
      - Oui ,les règlements de compte entre les protagonistes,le manque de vision unanime ,....l’ingérence étrangère nous démontre toujours à quel point la voie de sortie est encore loin ?!

  • 16 février à 18:55 | diego (#531)

    Bonjour Turping,

    La pauvreté et le sous-développement des pays qu’on dit pauvres, surtout en Afrique, ont deux origines qui sont extrêmement liées :

    - l’héritage de la colonisation, il est lourd à porter ;

    - et la compétence, manifestement pas au rendez-vous, l’absence d’expériences conséquence manque de recul, et l’attitude irresponsable conjuguée avec la pauvreté de l’éducation des élites de ces pays !

    Je veux bien que vous vouliez me donner des leçons économiques, pourquoi pas. Qu’est-ce qui n’est pas cohérente dans ce que je viens d’écrire plus haut ? Les facteurs producteurs de l’économie c’est le Capital, le Travail et la Confiance, avez-vous un problème avec cela ? Ne me faites pas dire des choses que je n’ai pas dit.

    Je vous ai lu, bien sûr, mais comme toujours, je ne vois pas où vous voulez en venir, ni comment prendre le corps de ce que vous m’écrivez. Quels sont donc les messages et qui est, sont les destinataires de ces messages, moi uniquement, ou aussi vos compatriotes ?

    Contester ce que j’écris ? Vous avez le droit, mais je ne vois pas comment et je ne suis pas certain sur quelles bases vous le faites, et quel est en fait votre objectif ?

    Je fais une définition toute simple de ce que l’économie, à travers ses facteurs producteurs :

    - le Capital, Travail et la Confiance.

    Je ne l’ai pas inventé, je l’ai appris à l’Université comme tous mes camarades. Toutes les questions économiques ont pour origines notre propension à désirer davantage que ce que nous pouvons obtenir.

    Je me souviens encore, comme si c’était hier, les deux questions de l’économique qu’il fallait absolument retenir :

    - un, comment les choix des agents économiques déterminent-ils ce qui est produit, et comment, et pour qui ?

    - deux, quand la poursuite de l’intérêt individuel sert-elle l’intérêt social ?

    Vous avez remarqué que je ne parle pas de la dette. Je ne parle pas de la monnaie, de la mondialisation, etc....Je parle de l’État, de la Constitution et des Institutions du pays et de Budget, de l’instabilité politique et de l’insécurité et surtout du chômage.

    Comment j’aborde le chômage par exemple ? Comment le résoudre ? C’est un problème que tous les pays, pauvres et riches, veulent et doivent impérativement résoudre, la paix sociale et la pérennité de la retraite en dépendent.....les gens qui travaillent doit être plus nombreux que ceux qui sont en retraite !

    Mais comment créer des emplois ? A Madagascar ? Ahhhhh, comment ?

    J’ai l’habitude de dire, et sans prétention, il existe une science de l’économie......on sait que si l’on prend certaines décisions, l’on obtient certains résultats. L’emploi n’est pas quelque chose que l’on traite en soi, il est, bien évidemment, le résultat d’une situation économique. Comment pour l’améliorer ? Cela dépend de la conjecture. Il faut que la conjoncture appelle les dirigeantes des entreprises à augmenter leurs effectifs. Qu’est-ce que cela veut dire :

    - plus exactement, c’est donc un problème d’économie d’entreprise, d’investissement, et de recherche et par la suite, très important, la Confiance....la confiance envers le pays ses gouvernants et la solidité des institutions dudit pays.

    • 16 février à 19:37 | Turping (#1235) répond à diego

      Diego rebonjour,
      - Le capital ,le travail ,la confiance ......ces notions existent ailleurs avec les bases politiques beaucoup stables ,la constitution ,les institutions bien solides depuis des lustres .
      - Je vous pose tout simplement si les malgaches croient encore et ce depuis un certain moment aux Hommes politiques ? les politiques ?
      - Non ? la confiance n’est pas au rendez-vous car il y a un grand fossé entre les dirigeants et le peuple malgache .Il n’y a jamais vraiment eu de travail fait allant dans le sens basé sur la confiance ,le vrai marché du travail résultant du boom économique néanmoins pour répondre sur les critères de Maslow.
      - Un état en faillite depuis longtemps ne peut créer de véritables richesses matérielles ,et humaines (confiances),. L’absence d’une politique de marché du travail ,les problématiques évoquées avec l’effet domino ainsi engendré a entraîne de paralysie sur le domaine socio-économique .
      - Vous le savez bien que avec une certaine stabilité économique ,des institutions fortes ,beaucoup de pays traversent une période difficile car même avec le slogan : Capital ,travail , confiance si la croissance économique sur le long terme n’est plus au rendez-vous le pays sombre .Il y a aussi les concurrences déloyales ,beaucoup d’agriculteurs surendettés ne pouvant plus payer leurs charges se flinguent,....
      - Le problème de Madagascar c’est l’absence du vrai projet sociétal depuis le temps d’Antan et c’est la raison pour laquelle j’ironise un peu sur votre slogan ; capital ; travail ,confiance ....
      - Dans l’état actuel des choses,e

    • 16 février à 21:14 | rakotoson (#8023) répond à Turping

      @Turping

      Vous ne croyez pas si bien dire .Mais , au moment ou le remaniement gouvernemental / ou ministériel est dans l’ air, j’ aimerais attirer l’ attention de tous ( tes ) sur l’ art consommé des journalistes de Midi Madagasikara de publier « leurs » pronostics dans de telles circonstances . Pronostics nominatifs ( svp ! attention du peu ! ) pire que reprennent sans vergogne - le copier / coller est entré aussi dans leurs meurs - certains de leurs confrères de la presse écrite et audiovisuelle . A croire que que l’ opinion publique est censée suivre leurs articles comme les courses de chevaux sur les Hippodromes de France et de Navarre et que la RTA donne en pâture aux mordus des paris hippiques .

      Dans notre pays , les Journaux & Médias , c’ est comme les partis politiques - il y en a près de ... 130 partis politiques à Madagascar - ça pousse comme des petits pains . C’ est , du moins , le nombre qui ressort du dernier recensement du Mininter . J’ ai appris , la semaine dernière , sur RFI , dans le cadre de la Journée Internationale de la Radio qu’ on en dénombre plus de ... 400 stations de radio à Madagascar - dont plusieurs dizaines de radio évangélique . A côté de ces chiffres « faramineux » pour un pays de 22 millions d’ habitants , il n’ y a qu’ à Madagascar où l’ on recense une soixantaine de candidats à une élection présidentielle ( celle de 2013 ) où les bulletins de vote étaient présentés comme des ... cartes de loto .

      Alors , avec tout ça , le pronostic des journalistes de Midi Madagasikara c’ est tout un art . Voire relève d’ une science que nos journalistes « maty hanina » pratiquent haut la main . Le PRM avait dernièrement à plancher sur pas moins de 400 dossiers , apprend -t- on des médias , de candidats inscrits au quota « présidentiel » pour le Sénat. Chose curieuse , il n’ y a pas de quota de prévu par la Constitution pour l’opposition - alors qu’ il y a onze fauteuils pour Mahazoarivo et 21 pour Ambohitsorohitra . Vous croyez que des commentaires intelligents fusaient de la part des journalistes . Et , on ose clamer haut et fort sur tous les toits que « Madagascar est un pays souverain , qui respecte la démocratie et qui est un Etat de droit » . A la vue de ces demandes de candidature , on se demande pourquoi les journaux ne publient pas , dans leurs colonnes , dans la rubrique « OFFRE D’ EMPLOI » : « PRM cherche PM » ; « PM cherche ministres » ; « ministres cherchent directeur de cabinet » ... Salaires et avantages motivants.

      Lors du « casting » , au Colbert , pour la nomination d’ un Premier ministre - là où on dénombrait justement près de 400 candidatures - je ne me rappelle plus de qui il s’ agissait alors , ils étaient venus en complet cravate , costume sombre , noir ou bleu marine .C’ est dingue ! Et , comme toujours , les journalistes n’ avaient pas d’ autres commentaires à émettre que de parler de leurs noms et de leur CV.

      Midi Madagascar est le champion national toutes catégories - et depuis plusieurs années - des gros titres donnant - à la une excusez du peu ! - les noms des présidentiables , des premiers ministrables , des ministrables , des présidentiables à l’ Assemblée nationale et au Sénat ... Je vous fais grâce de reproduire encore ici de qui il s’ agissait . La meilleure est que les autres titres , stations de radio , de TV ont repris sans vergogne ces pronostics comme de l’ argent comptant .Et , pourtant , à chaque fois , ces journalistes sont à côté de la plaque . Ils ne s’ en rendement même pas compte ; un peu comme ces politiciens qui promettent la lune à tout bout de champ .

      J’ ignore si ce genre de pratique se fait sous d ’ autres cieux . Sinon , nos journalistes sont champions toutes catégories du « n’ importe quoi » . ils sont à mettre dans le « Guiness des Records » .

  • 16 février à 20:51 | Jipo (#4988)

    Le politiquement correct français. Ou l’art de cacher les réalités
    et parler la langue de bois.
    L’Algérie colonisée !
    G. D’U5D
    La désinformation laisse croire que la France
    aurait pillé l’Algérie........
    Et nos politiques de tous bords
    sont trop lâches pour afficher que :

    La France « coloniale » c’est : 70.000 kms de routes

    4 ports internationaux (Bougie)

    Une douzaine d’aéroports importants.

    4.500 kms de voies ferrées

    À la place du bidonville turc appelé Casbah

    Des dizaines de villes modernes......
    port d’Alger.1950.

    Des dizaines de stations balnéaires (Castiglione)

    Des milliers de bâtiments administratifs.

    Des centaines de ponts ,viaducs ,tunnels châteaux d’eau ,églises ( Notre Dame d’Afrique )

    Des milliers d’écoles,instituts ,hôpitaux maternités ,dispensaires (Jardin d’essai.Alger)

    31 centrales hydroélectriques outhermiques. (Cavallo)

    Des infrastructures gazières et pétrolières. (Hassi Messaoud)

    Une agriculture exportatrice. Plaine de la Mitidja
    marécages à paludisme , transformés en grenier !

    Depuis un demi-siècle , qu’ont-ils donc fait de l’Algérie Française des Pieds-Noirs ?

    Céréales.
    Avant:exportation : 600.000 quintaux de grains 700.000 de semoule
    Aujourd’hui:Importation : 5 à 30 millions quintaux,an

    Fruits.
    Avant:exportation : Oranges (200.000 tonnes par an) Figues sèches (120.000 quintaux)
    Olives (50.000 quintaux)
    Huile d’olive (100.000 hectolitres )
    Aujourd’hui : Production locale insuffisante au pays !

    Légumes.
    Avant:exportation : Pommes de terre:500 à 1 million qtx Tomates,carottes,oignons,haricots verts, melons, dattes..
    Aujourd’hui : Production locale insuffisante aux locaux.

    Bilan :
    Dilapidation de l’héritage « colonial » !
    Un quart de ses recettes en hydrocarbures découverts et abandonnés par la France
    dans un Sahara qui n’était même pas Algérien lui sert à importer ses produits alimentaires !

    Soyons justes elle exporte quand même !
    Même leur président Bouteflika ancien FLN
    vient se faire soigner à Paris chez son colonisateur.

    Et datte sur le couscous.......
    Ils imposent : mosquées. burqa.
    interdiction du porc. viande hallal
    gym en pantalons. piscine séparée.
    docteur femme. polygamie.
    circoncision.

    Pitoyables Français !!!
    Ribéry , prie Allah pour nous.... ....pauvres mécréants !

    Toutes ressemblances avec une autre « ex- kolonie » ne peut etre que fortuite ...
    Désolé pour les photos couleurs 😢.

  • 16 février à 21:08 | vatomena (#7547)

    Vous oubliez une chose ,Jipo .L"Algérie française ,c’est une Algérie où les indigènes musulmans restent à vivre chez eux ,dans leurs villages ,dans leurs familles , Au lieu d’aller chercher une survie dans l’ancienne métropole . Ils doivent etre plus de 5 millions en France

    • 16 février à 22:35 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Bonsoir .
      Vous multipliez par 3 votre estimation et vous aurez un vision plus claire de la situation, sans parler des non recensés, ni des migrants en quête de taratasy.
      En france 20 % sont des immigrés mais chut fô paldire, ça fait désordre ...
      15% de la population française est d’ origine maghrébine et surtout muslim , modérés cela va de soi ...
      Dans les prisons, 60% est muze !

    • 16 février à 23:39 | kakilay (#2022) répond à Jipo

      cpasvotrefôte...

    • 17 février à 04:20 | vatomena (#7547) répond à Jipo

      pour eux ,l"avenir serait donc la prison . ou le géolier ?

    • 17 février à 10:25 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      Toujours autant d’ humour ...
      C ’est la politique de l’ UMPS depuis et encore plus , qui ne représentent que 50% de la population .

    • 17 février à 10:30 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Certainement pas, nous envisageons un referendum, et un moratoire, pour apporter de la main d’ oeuvre à Madagascar qui va se faire un plaisir de les accueillir ...
      Bien sur que leur place n’ est pas plus en Tôle que en france , tout simplement.
      Devant une telle situation comment réagiraient vous dirigeants ?
      La vélocité avec laquelle vous délivrez les nationalités , voir prolongations de visas ou séjour parle d"’ elle meme, mais bien entendu, vous etes prêt à donner des leçons de vivre ensemble, n’ est-ce pas ?
      A voir l’ harmonie qui règne entre les ethnies , les karanes et les chinois que vous n’ accepterez jamais ...

  • 16 février à 21:38 | diego (#531)

    Bonjour Turping,

    Je ne vois toujours pas où vous voulez en venir !

    Qu’est-ce que vous voulez corriger dans ce que j’écris ? D’ailleurs j’ai toujours dit et répéter, invariablement, les mêmes choses depuis six ans. Je ne vois pas, toujours pas !!!!

    Quand je dis, il faut que la classe politique soit, un, capable de se réconcilier, deux, de réconcilier le pays, c’est pour que le pays soit gouvernable et surtout pour reconquérir pleinement la Confiance des Bailleurs des Finds et de la CI. Ce n’est pas une caprice, c’est une constatation. Tous sont clairs me semble-t-il. Un, dans quelle situation politique se trouve le pays ? Deux, dans quel état est l’économique du pays ?

    La logique à suivre, me semble-t-il, c’est de sceller la réconciliation de la classe politique pour ramener tout le monde à parler et respecter les mêmes choses, les mêmes valeurs et de s’accorder donc à mettre en place les nouvelles règles. C’est de cette manière que le pays arriverait rapidement à mettre en place des processus électoraux respectables et durables.

    Si le pays souhaite obtenir des aides dont il a besoin, les dirigeants et toute la classe politique doivent admettre et réaliser que les Bailleurs des Fonds et la CI exigent l’existence d’un État solide, des Institutions fortes et peu corrompues et une stabilité politique soutenable.

    Alors je ne vois absolument pas et je ne comprends pas la logique derrière tout ce que vous me dites ! Les facteurs producteurs de l’économie ne changent pas suivant le pays. Et pour les réunir, il faut un État et une stabilité politique, qui vont mécaniquement libérer l’énergie et faire avancer le pays....

  • 17 février à 00:19 | Mihaino (#1437)

    En écoutant le journal de TV Plus de ce soir , j’ai appris que le GOUVERNEMENT RAVELONARIVO pourrait DEMISSIONNER CE VENDREDI ! Quelques ministres performants vont rester , semble—t-il , et deux noms sont cités pour être PM :
    - PARAINA AUGUSTE
    - HORACE CONSTANT ( prévu dans mon pronostic ).
    Wait and see .....

    • 17 février à 10:07 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Mihaino

      C’est du bonnet blanc et blanc bonnet entre ces trois hommes (des gens bons pour se servir mais pas pour servir : des hommes des pouvoirs successifs). Qui que ce soit l’heureux désigné, il ne saurait jamais combler les lacunes actuelles de notre PRM donc c’est juste quelques sièges en plus pour les copains et les promotions et rien à l’horizon pour la population.

    • 17 février à 12:10 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      D’autant plus qu’il s’agit de 2 ambassadeurs ; le premier en Italie et le second au Canada, donc tous les deux sont déconnectés de la réalité du pays.
      Comme il en a le secret, le PRM pourrait nommer le 1er pour faire un clin d’œil (ou pour affaiblir à l’image du parti Leader Fanilo) à l’AVI du président Ratsirahonana voire le second car tout ce qui touche le Canada intéresse notre PRM actuel : Disons 50/50.

    • 17 février à 12:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Et en nommant le 1er, le PRM va faire 2coups en affaiblissant également le soutien du PM actuel car tous les deux sont natifs de Farafangana : Diviser pour mieux régner.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 105