Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 30 juillet 2016
Antananarivo | 06h27
 

Société

Vol d’ossements dans le Sud Est

Des élus dans le coup

vendredi 9 novembre 2007 | Eugène R.

Les cadres Zafisoro étaient catégoriques et affirmatifs : « des maires, un ancien député de Farafangana, des opérateurs économiques, voire des pasteurs, font partie d’un réseau spécialisé dans le vol d’ossements humains dans la région de Farafangana ».

Hier devant la presse à Ankadivato, ces cadres Zafisoro, dirigés par le Pr Fulgence Razafindrakala, ont lancé un appel pressant à l’endroit de tous les cadres du Grand Sud Est à faire preuve de solidarité pour endiguer l’extension de ce danger qui menace l’identité des « Foko » de la région de Farafangana. L’appel a été également lancé à l’endroit du pouvoir pour qu’il agisse immédiatement à travers le tribunal local en vue de mener des enquêtes rigoureuses pour punir les auteurs et les commanditaires de ces actes inhumains.

Laxisme

« Nous n’affirmons pas que les juges sont corrompus, non. Nous constatons cependant des laxismes au niveau du tribunal, des laxismes qui permettent aux auteurs de ces vols d’ossements d’agir en toute quiétude et même d’intimider les Ampanjaka et le Fokonolona », a expliqué le Pr Fulgence Razafindrakala. A noter que 12 présumés auteurs (dont un pasteur) de vol d’ossements humains dans le Sud Est sont déjà arrêtés, deux autres sont placés sous mandat de dépôt à la prison de Farafangana. Il faut rappeller que les malfaiteurs, protegés en haut lieu, ont pris pour cible ces derniers temps le tombeau principal du « Foko » Zafisoro, situé à Anakara.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 168