Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 novembre 2017
Antananarivo | 23h52
 

Société

Enseignants FRAM

Contrats de travail remis en grande pompe

samedi 16 septembre | Ny Aina Rahaga

10 000 enseignants FRAM venus de toutes les régions de la Grande ile ont été convié dans la capitale malgache pour une remise de contrat de travail hier. Une cérémonie en grande pompe au Palais des sports de Mahamasina a été organisée par le ministère de l’Education nationale (MEN) à cette occasion. Les contrats de travail de chacun de ces 10 000 enseignants FRAM qui se trouvent désormais être des fonctionnaires ont été remis en main propre par nul autre que le président de la République lui-même. L’évènement a donc plus ressemblé à une campagne présidentielle aux allures de grand show du chef de l’Etat qu’à une simple remise de contrat de travail. Des contrats qui d’ailleurs ont été imprimé sur carton du style chèque de tombola. Questionnés tout d’abord sur leurs venus à Antananarivo pour cette occasion, les enseignants concernés ont déclaré avoir eux-mêmes payé leurs voyages et dépensé en moyenne 60 000 Ariary en frais de transport, d’autre plus encore. Outre cela, ces derniers ont déploré le fait que les critères de sélection pour l’obtention de ces contrats sont loin d’être clairs. Un responsable au sein du MEN a d’ailleurs souligné qu’il n’y avait pas de critères finaux mais que la priorité avait tout de même été donnée aux enseignants ayant suivi une formation pédagogique.

Question de priorité

Chacun ses priorités, c’est ce qui a été constaté lors de cet évènement. D’un côté, les tenants du pouvoir ont voulu démontrer qu’ils étaient du côté des enseignants tout en voulant les rallier au camp présidentiel. Il faut savoir que la remise de contrat de travail aux enseignants FRAM d’hier n’est pas la première mais bien la quatrième vague. Sans que les trois premières vagues n’aient bénéficié d’une telle mobilisation de la part de l’exécutif. Selon le ministre de l’Education, le régime Rajaonarimampianina prévoit de continuer le recrutement des enseignants FRAM jusqu’en 2020. D’autre part, les enseignants qui sont désormais dans la fonction publique ont fait savoir que l’Etat devrait plus se focaliser sur la rénovation des infrastructures dans les écoles éloignées des villes. Certains établissements publics étant dans un état déplorable et non propice à l’éducation des enfants dans la Grande ile. Enfin, des citoyens interrogés sur la question de l’éducation et du recrutement des enseignants FRAM ont déclaré que l’Etat devrait plutôt penser à la mise à jour des programmes qui sont désuets dorénavant.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 16 septembre à 11:49 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Les tenants du pouvoir se croyaient disposer des bonnes bases en faisant les yeux doux aux maîtres FRAM alors que c’est la branche la plus fragile de la société dans tous les sens du terme : La voie du seigneur est impénétrable.

  • 16 septembre à 17:47 | valoha (#7124)

    Raha mijery madio dia hafa ny mpampianatra FRAM raisina ho mpiasam-panjakana(na ihany koa mpiasam-bahoaka) sy ny FRAM nomena fifanarahana ara-asa(contrat de travail !). Sasanangy roa samy manana ny azy ireo ! Koa, aoka hazava sao lasa propagandy mialohan-taona fotsiny ihany izy ity ! Ary mba nisy ve fifampiresahana t@ ny Antenimierendohaolona sy Antenimierambahoaka ny @ ny fahitana loharanom-bola handoavana ny karaman’ireto mpampianatra vao noraisina, miampy ny efa eo ireto ? Sa dia peta-toko toa ny teo aloha hatrany no mitohy ? Tsy misy maha ratsy ny fandraisana mpampianatra FRAM mihintsy, fa kosa, aoka mba ho mangarahara sy tsy ho lasibatra fotsiny ihany izy ireo. Sao toa ny ’afo mololo’ fotsiny ihany indray avy eo ! Avy eo, afaka taona vitsy, hanao girevy hitaky karamsa,sns...indray !!!!

  • 16 septembre à 21:13 | Jipo (#4988)

    tout râtelier dehors, comme il aime à chaque opportunité de se montrer .
    Et Claudine dans tout ça : prézidia ?

  • 17 septembre à 18:46 | dominique (#9242)

    ils n’ont tous rien compris !! c’est pas un contrat de travail sur la grande ile qu’ils cherchent tous !!! mais c’est du pognon a rien foutre !! allez les faires bosser du côté de Sambava et bien je vous souhaite bien du plaisir pour en trouver 1 sérieux même une femme de ménage très bien payée c’est introuvable alors les Meck !!! faut mieux pas en parler déjà le samedi soir tous bourrés ou presque ....voila le menu et bien la vérité ...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 159