Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 20h39
 

Politique

Réconciliation nationale

Chacun pour soi

lundi 1er décembre 2014 | Léa Ratsiazo

Si réconciliation devrait être synonyme de rassemblement, ce n’est pas encore le cas chez nous ; pour le moment la réconciliation est source de division, ce qui n’est pas normal. Alors que bon nombre d’observateurs attendent la prochaine étape du processus dirigé par le FFKM qui devrait être le sommet des 5 chefs d’État, les partisans de Hery Rajaonarimampinaina mènent un autre processus. Le VMSA (Vondrona miaro ny safidim-bahoaka sy ny ara-dalàna), regroupant les partisans de l’actuel chef de l’État est en tournée actuellement en province pour mener le « fihavanampirenena mitety faritra ». Antsiranana était la première destination ce week-end et Toamasina sera la prochaine étape en ce début de semaine. Voninahitsy Jean Eugène, un des leaders de ce mouvement réitère que la réconciliation nationale doit être élargie à d’autres sensibilités mais pas seulement aux partisans des 5 chefs d’État. Ce mouvement soutient le leadership de l’actuel chef de l’État pour diriger le processus de réconciliation nationale.

Rappelons que pendant la tenue de la dernière réunion des représentants des 5 chefs d’État initiée par le FFKM, le FFM (Filankevitry ny fampihavanana malagasy) a organisé une séance de collecte de propositions sur la réconciliation nationale en région dont à Ambanja.

On se demande à quoi tout cela rime et où est ce que cela va aboutir si chacune des entités censés faire partie des « réconciliateurs » mène ses propres processus. Il faut sûrement réconcilier les réconciliateurs avant toute chose, ils ne peuvent être crédibles en agissant chacun de leur côté.

30 commentaires

Vos commentaires

  • 1er décembre 2014 à 08:16 | rasoulou (#4222)

    Dans un marché de dupes (Reconciliation Nationale), c’est le le plus dupe qui est le plus perdant, et dans ce cas le plus perdant dans cette mascarade, supercherie, et spectacle de façade c’est l’élu à la tête de la Présidence : Hery !

    Hery est élu jusqu’au jour d’aujourd’hui, il a le pouvoir car il est élu ; et les autres (Rajoelina, Ravalomanana, Ratsiraka etc...) sont des candidats pour 2017, ces derniers ont intérêt à grapiller le pouvoir de Hery, il faut que ce dernier fasse attention !

    • 1er décembre 2014 à 08:18 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Ce spectacle me fait rappeler le film : « Le diner de con », où Hery est l’invité !

    • 1er décembre 2014 à 08:25 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Rectif : lire 2018 au lieu de 2017

  • 1er décembre 2014 à 12:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Selon l’article 168 de la Constitution de la quatrième République Malgache :
    - Dans le cadre du processus de « Réconciliation Nationale,il est institué au CONSEIL du »FAMPIAVANANANA MALAGASY (-FFM-) dont la composition ,les attributions et les modalités de fonction sont déterminés par la loi.

    Le FFKM,comme les « SOCIETES CIVILES » peuvent préparer des rencontres pour des échanges d’idées mais ils n’ont aucune autorité pour le processus de Réconciliation Nationale=Grand Pardon= Amnistie Générale"-
    BREF,pour la "SOUVERAINETE DU PEUPLE MALGACHE.

    Le FFKM ne représente pas « TOUTES LES POPULATIONS de MADAGASCAR. ».

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 1er décembre 2014 à 12:17 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    Le problème c’est que les malgaches oublient facilement dixit l’ex-PRDM DD RATSIRAKA.
    « TSY MILA MAMOHA FOTAKA MANDRY INTSONY » A quoi bon remuer encore l’eau boueuse/la plaie déjà cicatrisée par une réconciliation nationale axée sur la satisfaction des intérêts de certaines mouvances au détriment de l’intérêt général (le présent et le futur de la population malgache).

  • 1er décembre 2014 à 12:18 | Jipo (#4988)

    Cette histoire de réconciliation est une farce , une histoire Belge, un piège à kons, et ils sautent quasiment tous dedans : hery @ 2 mains & sans ciseaux ...

    • 1er décembre 2014 à 14:05 | Eloim (#8244) répond à Jipo

      Ma réponse est double : c’est une farce au cas où c’est l’Etat qui s’en organisera et le PRM HR n’est pas un acteur parmi les 4 autres anciens chefs d’Etat. La deuxième réponse est non dans la mesure où le FFKM mène la barque jusqu’à terme du moins pour la première phase où le PRM ainsi que les 4 anciens s’assoient sur le même banc et vont procéder aux 4F dudit FFKM ; et ce qu’on attendra dans cette première phase c’est qu’on évoquera les CAUSES DE NOTRE PAUVRETE.
      Nous n’attendrons pas que ces acteurs là terminent en beauté avec des accolades ou des signes d’entente mais que tout soit clair sur l’origine de la pauvreté malgré les richesses listées avec les litanies des politiciens.

    • 1er décembre 2014 à 14:34 | Jipo (#4988) répond à Eloim

      L’ origine de la pauvreté dites-vous ?
      Ne me dites pas que vous avez besoin d’ un sommet pour cela !
      Son origine vous la connaissez depuis 50 ans !
      La pauvreté est entretenue par les dirigeants successifs, qui s’ accaparent tout et maintiennent la politique de la main tendue , que ne leur reprochera jamais la population qui se sent moins seule .
      La misère n’ est-elle pas plus supportable à plusieurs ?
      Une occasion pour demander, encore et encore, pour ne pas dire continuer le magataka, Madagascar est loin d’ etre un exemple pour représenter les « francofolies », avec une majorité de la population inculte, et analphabète .
      « Marmailles la mizère » : disent vos voisins ...

    • 1er décembre 2014 à 15:37 | Eloim (#8244) répond à Jipo

      Madagascar est riche mais les malgaches sont pauvres plus précisément « APPAUVRIS ». Pourquoi et comment ?
      Nos présidents successifs ainsi que leurs équipes ... sont des nuls, incompétents et incapables ?

    • 1er décembre 2014 à 17:32 | Jipo (#4988) répond à Eloim

      Ce sont tout simplement des voleurs irresponsables .

  • 1er décembre 2014 à 12:27 | bbernard (#6880)

    Cette soi-disant réconciliation est une vaste bouffonnerie qui coûte beaucoup d’argent et de temps qui seraient bien plus utiles pour ramasser les ordures, curer les canaux et égouts, remettre en route la Jirama, etc...

    • 1er décembre 2014 à 12:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      - « Occupez-vous de vos oignons avant que les tubercules soient pourries ».
      Vous n’avez plus le temps d’avoir des jeunes « pousses »
      Bref :==PAS LE DROIT D’EN EXPLOITER d’autres jeunes pousses".

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 1er décembre 2014 à 14:36 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oh que ça sent pas bon , en panne de couche roséfarisaoul ?

    • 1er décembre 2014 à 15:00 | bbernard (#6880) répond à Jipo

      Il n’existe pas de couches adaptées à ce cas de figure sur le marché mondial.

    • 1er décembre 2014 à 17:35 | Jipo (#4988) répond à bbernard

      me-de moi qui pensais avoir trouvé 1 créneau porteur ☹ .
      En tous cas ça refoule jusqu’ ici .

    • 2 décembre 2014 à 13:44 | bbernard (#6880) répond à Jipo

      Il va falloir bosser dur pour trouver la solution. Mais le retour sur investissement n’est pas assuré car pas assez de clients

  • 1er décembre 2014 à 14:11 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    A tous les forumistes

    Le livre de Pierre Péan

    Nouvelles affaires africaines : mensonges et pillages au Gabon

    Aux éditions Fayard Octobre 2014

    • 1er décembre 2014 à 14:14 | Eloim (#8244) répond à Rakotoasitera Fidy

      Merci de nous ouvrir les yeux !

    • 1er décembre 2014 à 14:17 | Isandra (#7070) répond à Rakotoasitera Fidy

      Le crédule reste et restera crédule,...

    • 1er décembre 2014 à 14:44 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Rakotoasitera Fidy

      Notre ile sœur, en tant que paradis fiscal, n’est pas étrangère à ce genre de pillage.
      La destination finale est l’Inde.

    • 1er décembre 2014 à 15:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotoasitera Fidy

      Vous touchez combien pour la PUBLICITE de ce type.
      Il a avoué qu’il n’a pas de preuve,son travail se fait essentiellement par des témoignages.
      Savez-vous qu’on dit aussi que le Président actuel « IVOIRIEN » n’est past pas « IVOIRIEN » ;

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 1er décembre 2014 à 14:14 | Isandra (#7070)

    C’est pourquoi, le Mouvement Actif pour Préserver les Acquis de la Révolution(MAPAR) en est sceptique,...

    Ces gens-là ne misent par dessus tout que pour leur intérêt personnel dans cette réconciliation nationale : Hery et ses lèches bottes n’ont pour but que renforcer son pouvoir, et plein s’il vous plait,... tandis que le TIM ne milite que pour la libération de leur Gourou,...

    Et Ratsiraka et Zafy ne sont là que pour remplir le décor,...

    La vraie réconciliation, ils l’ignorent,...pour eux, le plus important, c’est que leur objectifs respectifs soient atteints, les restes sont négligeables,...

  • 1er décembre 2014 à 15:13 | caro (#7940)

    En jettant un coup d’oeil sur le retroviseur des crises cycliques au pays, on a :

    -  1972 : mouvement populaire amorce par des manifestations estudiantines ;
    -  1975 : guerre des chefs militaires apres l’assassinat du Cl Ratsimandrava ;
    -  1991 : contestation du regime Ratsiraka appuyee par les chefs politiques ;
    -  2002 : mouvement provoque par les tensions entre « deux chefs » politiques Ratsiraka et Ravalomanana ;
    -  2009 : renversement de Ravalomanana par un mouvement dirige par Rajoelina alors Maire de Tananarive.

    Ce resume rapide fait constater que les crises emanaient exclusivement des politiciens, exceptee celle de 1972. Les populations n’ont jamais ete a l’origine des manifestations si les politiciens ne les ont catalyse aux fins de detroner l’autre et reprendre sa place. Sachant que Tana n’est pas Madagascar.

    Il s’ensuit que toutes idees de reconciliation qui integrent le peuple dans cette mascarade politique n’est que pure diversion. Les desequilibres entre regions sont bien flagrants a cause d’une mauvaise redistribution des richesses qui vient, elle, d’une mauvaise politique.

    Ce qui est a retablir ainsi dans les regions ne releve pas d’une reconciliation, mais d’une politique que l’Etat doit mettre en oeuvre pour un developpement harmonieux et le bien de chaque citoyen.
    Si reconciliation, il y a a faire, ce ne serait qu’entre les politiciens en vue d’un apaisement pour permettre un developpement du pays et reprendre les financements exterieurs dont Madagascar pour l’instant ne peut pas se passer.

    Certains mettent en cause la « legitimite » du FFKM pour mener cette action, ce qui n’est pas forcement sans fondement, mais a force de chercher l’introuvable et le parfait, il n’y aura pas d’apaisement condition necessaire pour sortir rapidement de la situation actuelle. L’intelligence serait de le laisser parvenir a reunir ces chefs politiques pour qu’ils se retrouvent autour d’une table et se mettent d’accord pour s’abstenir d’une quelconque action jusqu’a la prochaine presidentielle ou chacun aura a se presenter s’il le souhaite.

    Il est absolument inutile de chercher a faire plus car le mot « fihavanana » n’a plus le sens dans lequel il est entendu dans le concept originel, du moins en politique, ou se balancer des peaux de banane est monnaie courante.

    http://youtu.be/7_3dZsaH2y4

    En dehors cette possibilite, il convient de mettre tous ces politiciens devant les juges pour qu’ils repondent chacun de ceux pour lesquels ils sont reproches. Et comme juridiquement cette instance n’existe pas, elle sera a creer dans un Etat d’urgence pour situation exceptionnelle, comme le pays a souvent tendance a sortir du cadre constitutionnel.

    • 1er décembre 2014 à 16:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à caro

      Derrière "tout ça,il y a des éléments extérieurs à la cause malgache !Point barre !

    • 1er décembre 2014 à 16:58 | caro (#7940) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pouvez-vous etre plus explicite ?

    • 1er décembre 2014 à 17:43 | Jipo (#4988) répond à caro

      Ce sinistre personnage n’ acceptera jamais sa médiocrité, loin de la moindre compétence, c ’est la FÔTE aux zétranzés s’ il est aussi kon !

    • 1er décembre 2014 à 19:49 | caro (#7940) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      L’idee derriere laquelle vous avez ecrit votre message ne m’echappe pas.

      Évangile de Luc, 6, 41 :

      « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi !
      Ou comment peux-tu dire à ton frère :
      Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ?

      Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

    • 1er décembre 2014 à 19:54 | caro (#7940) répond à Jipo

      Hormis le genre mele-tout dans ce forum avec des slogans a deux balles qui n’ont ni queue ni tete, rien que caresser dans le sens du poil, l’individu ferme les yeux devant les verites qui lui sont dites en face par ses contradicteurs a qui il se permet de faire le gendarme.

      Le pretexte de facade de se faire le patriote exemplaire malgache, ainsi que la complaisance dans le faux-semblant, quasi general dans le pays, et dans lequel certains forumistes se laissent pieger, n’est pas une panacee si l’on veut que le pays avance.

      Pour s’attaquer aux racines d’un mal, il est imperatif de crever l’abces.
      Pour guerir le malade Madagascar, car il l’est surtout en ce moment, il faut accepter d’entendre les quatre verites d’ou qu’elles viennent, et trouver en consequence les moyens d’y apporter les solutions.

      Lorsque l’on ne dispose que de l’arme verbale et le clavier derriere lesquels on se cache, au lieu des moyens financiers ou economiques dont on est tributaire des autres, en l’occurrence les etrangers, il n’est pas valorisant de « copier-coller » la grenouille comme dans la fable de Lafontaine et semer l’hostilite sur ce forum.

      C’est aussi simple que cela !

  • 1er décembre 2014 à 17:51 | lanja (#4980)

    tsy hitako mihitsy hoe nahoana ny pro RAVALOMANANA no miditra @ io reconciliation io , migadra ny lehibenanreo , very zo no dikan izany, ary efa tsy natao nandritra ny tetezamita io , i HR dia avy @ revolution orange ihany, tsy misy fahavononana hanao reconciliation mihitsy ao aminy , jereo fa hoe decentralisation indray hono ilay reconciliation , fandrebirebena momba ny tsy fahombiazana @ sécurité sy ny économie izany ilay izy , ary RAVALOMANANA teo @ fitondrana ,mitavozavoza ,tsy mahay miaro ny fahefana , tsy lasa lavitra koa izany , tsy mila olona toy izany aloha izao ny firenena ... miandrasa fa rehefa kenda ny gasy ,mety miverina @ ilay raika lahy ihany

  • 2 décembre 2014 à 12:53 | monfort (#8295)

    Pourquoi le FFkm a t il privatisé ce processus ?

    Les réconciliateurs doivent etre composés par les Ray amadreny chrétiens, musulmans et par les représentants des chefs traditionnels ( Ampanjaka, Tangalamena) car le ffkm , tres politisé, ne peut et ne pourra pas ê tre OBJECTIF

    C est comme si dans un match de foot , l arbitre dit qu il se sent tres proche de l une des équipes qui jouent ABSURDE

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 319