Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 septembre 2016
Antananarivo | 09h33
 

Energie

Défaillance de fourniture d’électricité

« C’est pas la faute à la Jirama »

jeudi 10 décembre 2015 | Bill

Hier mercredi 9 décembre, le service communication de la Jirama informe ou plus exactement s’est dépêché de corriger ce qui s’est dit dans la journée : la station thermique d’Ambohimanambola a pris feu. Faux dit la Jirama. Ce n’est pas la station thermique de la Jirama mais c’est la station thermique appartenant à la société Fraise. Il y a une grande différence à bien considérer car si la fourniture d’électricité sur l’axe interconnecté venait à être perturbée, ce n’est pas la faute à la Jirama mais la faute à Fraise dont une partie des installations a pris feu.

En fait la Jirama n’y est pour rien, veut-on faire comprendre.

Mais le commun des abonnés de la Jirama ne connaît pas les fournisseurs de la Jirama ; il n’a pas conclu un quelconque accord de fourniture de services avec aucune autre entité – et d’ailleurs le peut-il car la Jirama n’a pas d’autre concurrent. L’abonné ne connaît que la Jirama si jamais l’électricité au foyer lui était coupée et détruit ses équipements. La Jirama ne peut être qu’accusé de défaillance et d’incompétence, voire de manquement au contrat et donc coupable devant la justice de l’imaginaire populaire des abonnés car il est la cause et source de préjudices innombrables et incommensurables. Les communicateurs de la Jirama auront beau expliquer que ce n’est pas la faute à la Jirama mais la faute aux fournisseurs de services mais l’abonné, réduit depuis longtemps au silence, n’a pas à entrer dans les détails des marchés conclus ailleurs par elle. Ce qui importe pour l’abonné, c’est le respect du contrat que la Jirama a signé avec lui.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 10 décembre 2015 à 13:29 | Menalahy (#9072)

    Conclusion : le cépamafôtisme est toujours bien vivant.

  • 10 décembre 2015 à 19:34 | jack (#8654)

    Et à Ambanja c’est la faute à qui ?
    55 heures de coupure vendredi samedi dimanche et depuis 8à 10 heures par jour. à quand la privatisation de la jirama ?

    • 10 décembre 2015 à 20:53 | Menalahy (#9072) répond à jack

      C’est la faute à « pas de chance » ou alors c’est la faute à « cépamafôtisme ».

      Au choix du client :-)

    • 12 décembre 2015 à 17:01 | jack (#8654) répond à Menalahy

      La faute à pas de chance !!!
      Vendredi 11/12/2015 20 heures de coupure à Ambanja.
      Vols de carburant, huile, trafique de câbles et de compteurs, branchement
      illicites etc, etc, et tout cela au vu et connu de tous y compris du directeur
      ou son seul souci est de pas coupé une minute les jours de fêtes musulmane.
      A, j’oubliais vous ne trouverez pas ce directeur aux heures de prières, il est à la mosquée !

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 498