Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 septembre 2017
Antananarivo | 12h15
 

Politique

Réconciliation nationale

Beaucoup sont sceptiques

mercredi 30 août | Bill

Beaucoup d’analystes politiques et observateurs/éducateurs ont livré leur réaction par rapport à la promulgation de la liste des membres du Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM). Si les uns s’attendaient à ce que cette liste comporte aussi les noms des suppléants ou adjoints, ils ont déchanté. D’autres par contre ont tout simplement insisté sur l’échec de cette institution qui, à leur avis n’est destinée qu’aux chômeurs, vu les critères imposés pour postuler à ce poste de conseiller du Fampihavanana. Faly Ramakavelo, analyste politique, pour sa part a souligné les difficultés de cette institution à accomplir ses fonctions de législateur, d’exécutif et de judiciaire à la fois. Serge Zafimahova observateur de la vie publique et membre du Club Développement et Ethique (CDE), quant à lui revient sur les limites inhérentes (voir fichier attaché) à cette institution qui, de son point de vue n’a pas observé les recommandations exprimées par les diverses entités qui se sont penché sur cette question de réconciliation nationale, dont celles du FFKM (Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar).

Pour Serge Zafimahova qui note la bonne foi du comité de sélection, le CFM dans sa composition dégage de prime abord l’impression de résoudre les problèmes des politiciens sinon de trancher sur le déroulement d’un combat de coq auquel se sont livrés les chefs politiques. L’approche adoptée dans la mise en place de cette institution fait montre de la confiscation de la parole par des représentants illégitimes non élus, ne garantissant ni la pérennité ni la stabilité, car elle est davantage motivée pour répondre aux visées des politiciens ; ce qui ne met pas en valeur le véritable processus qui favorise et encourage le vivre ensemble et le développement, tout en balisant l’état de droit, la démocratie et la gouvernance. Et encore, remarque-t-il car des acteurs politiques en conflit à l’époque ne sont pas clean ; et ce n’est pas parce que des anciens détenus politiques crient au scandale parce qu’ils ont été écartés du processus qu’ils ont raison.

En tout cas, Serge Zafimahova dénonce encore une fois, une confiscation du processus de réconciliation nationale, une fois de plus, par une minorité légale qui s’attribue un processus qui doit partir de la base sociale. Il attire l’attention sur les multiples interdits dont ceux liés à la circulation dans certaines parties du territoire de Madagascar imposés à des Malgaches de souches alors qu’elles sont accessibles aux touristes et aux étrangers. De tels interdits peuvent pourtant être levés lui déclarent des tenants de l’autorité traditionnelle, par exemple dans certains sites de la montagne d’Ambre. Pour Serge Zafimahova, les membres du CFM doivent être élus depuis le fokontany. Il estime que le processus de nomination arbitraire et sans légitimité du CFM annonce un échec comme toutes les solutions de sortie de crise d’hier (dinika santatra et autres).

12 commentaires

Vos commentaires

  • 30 août à 09:58 | Parole (#2602)

    Pas de fichier attaché

    Répondre

    • 30 août à 10:42 | Jipo (#4988) répond à Parole

      Bonjour .
      c ’est en option ...
      Je propose d’ interdire à la même bande les ziles zéparses, pour les mêmes raisons, quant à la réconciliation encore une fois : ne pensez-vous pas qu’ il y a d’ autres priorités que vos konneries ???

    • 30 août à 18:01 | dafily (#9983) répond à Parole

      hi parole, de toutes façons on pourra s’en passer, le contenu ne fera pas avancer grand-chose au pays de la cacophonie.

      Si vraiment ils veulent pondre quelque chose de positif de cette énième tentative de vouloir réconcilier des sourds avec des muets, ils auraient intérêt à ne pas être non plus aveugles. Le manque d’une approche moderniste de notre société est latent, voir récurent. Si nous ne savons pas que ce sera un éternel obstacle pour un réel progrès, et cela en de nombreux points, nous serons éternellement ankylosés dans nos turpitudes du temps jadis (argh ! le bon temps des colonies mon colon ! lui a joué dessus). Il faut évoluer messieurs, et reprendre l’histoire à la virgule près n’est pas, à mon sens, la méthode la plus intelligente car elle s’affranchit du temps qui passe, c’est la vie. Cette charrette de la réconciliation nationale crispe tout le monde car si elle se base tout d’abord sur l’état des lieux, elle englobe de toutes façons, une foultitude de tendances, de réactions, de revendications qui grossissent certains travers en tentant d’en occulter d’autres, je parle des « amnistiables » et des non-grata ! La douleur ne rend pas objectif, et nous voyons que c’est l’ingrédient le plus partagé pour des rancoeurs ou des trahisons, comment voulez-vous qu’il y ait aboutissement d’un processus quelconque avec ces défaussements couplés à de la mauvaise foi ?

      Ratsiraka porte une part importante de responsabilité quoiqu’on dise, et sous couvert de fihavanana, on se bouche les yeux avec une pudeur de vierge sans vouloir évacuer le pu de ce furoncle qui a pris racine et qui se mue en métastase pour notre peuple. Nos années Radidy vs Ra8 et la suite ont eu des relents de revanche pour beaucoup, doit-on se demander encore pourquoi, les faits sont têtus ? Zafy a peut-être eu une sagesse certaine, mais sa caravane hétérogène a explosé en plein vol car toujours tenaillé par les crispations sinon claniques, du moins partisanes. Et cela a donné vocation à tout un tas de volatiles plus habiles dans la manipulation, que dans la construction, se repaître d’un moribond est l’apanage des vautours. Nous ne savons pas sortir de nos reflexes claniques rétrogrades et présomptueux, faut-il encore le marteler, c’est là que le bât blesse ? Tant que nous n’aurons pas de respect pour nous-mêmes, nous ne pourrons jamais avoir celui des autres. Et CharlyIndia le sait lui, autant que FoxAlpha, mais ça c’est une autre paire de manches...

      Si nous ne nous retroussons pas les manches pour réellement construire notre nation, en respectant déjà ce qui existe, tout en ayant un esprit de sacrifice (le mot n’est pas si fort), nous ne sortirons jamais du sillon de l’ignorance et de l’immobilisme, car ce sont les adversaires les plus tenaces de tout progrès. Et cet immobilisme constant nous ferait croire que moult conférence sur la réconciliation serait un remède ? Il faut avancer mesdames et messieurs...

  • 30 août à 13:04 | manga (#6995)

    Rien qu’à contempler la liste, force est de constater que les prétendants sont tous issus des gouvernements de toutes les républiques qui se sont précédées depuis l’indépendance ; et n’iront que s’entredéchirer pour en tirer bénéfice le plus lucratif ; et pourquoi pas aussi une demande d’amnistie à notre chère et réputée Clo RAZAY.
    La plupart des heureux élus, et pour ne pas dire la majorité n’ont rien (j’en écarte une poignée) de c’est ce qu’on définit par sainteté à vouloir ranger logiquement les choses comme il faut, et certains mêmes ont déjà des antécédents plus que houleux. Ils se reconnaîtront et nous sommes là en tant que témoins.
    « Aleho miarak’omby arivo toy izay mifampitafa amin’olona folo. »

    Répondre

    • 30 août à 14:15 | Eloim (#8244) répond à manga

      @Manga,
      « ... tous issus des gouvernements de toutes les républiques qui se sont précédées depuis l’indépendance ».
      Vu ce cliché, qu’est ce qu’on attend de ce Conseil, « AUTRES » que ce que le FFKM a initié depuis ... surtout concernant ceux qui nous gouvernaient (ceux qui sont encore en vie) de la République Socialiste jusqu’à maintenant : Ratsiaraka, Zafy Albert, Ratsirahonana, Ravalomanana, Andry TGV et l’actuel PRM ?
      Je rejoins ce que Serge Zafimahova a insinué par une poignée de minorité légale qui prend la place des sages éparpillés dans toute la grande îles (les ray aman-dreny ara-pivavahana, ara-drazana, ara-pahalalàna sy to-teny amin’ny tany ama-monina dans les différents fokontany, ...).

    • 30 août à 16:02 | manga (#6995) répond à manga

      Le mieux pour nous c’est de kopie/kole le mode de gouvernance allemande où la présidence n’est que symbolique mais tout en rendant le droit aux fokontany d’élire leur président respectif. Si l’insécurité est de plus en plus galopante, et d’une d’une manière assez vertigineuse, c’est qu’il y a une très grande part de responsabilité de l’état compte-tenu du rôle de ces arrondissements en la matière, suite à une constitution bâtarde comme la nôtre.
      Ils n’ont aucune responsabilité même dans le quartier où ils ont été nommés : on appelle celà et paraît-il de la décentralisation effective comme le définissent les imbesh en haut lieu.
      Tous ceux qui l’ont conçu doivent obligatoirement la reconnaître et quels qu’ils soient, en ayant l’indulgence de ne plus se présenter déjà dans les affaires de l’état.
      C’est la base qu’on a mésestimé pour fonder un building à très bas étage (dans le sens figuré).
      Et voilà où on en est, il nous faudra encore des siècles pour y remédier.

  • 30 août à 13:40 | rakoto-neutre (#8588)

    =Pour Serge
    Zafimahova, les membres du CFM
    doivent être élus depuis le
    fokontany=
    C’est qu’il raisonne très bien ce Serge.
    Là ce ne sont plus les grands seulement qui en bénéficient mais tout le monde.

    Répondre

    • 30 août à 15:16 | Eloim (#8244) répond à rakoto-neutre

      C’est la raison pour laquelle, on appelle ce processus, une réconciliation « NATIONALE », car celle ci concerne « TOUT LE MONDE » et non pas ceux qui nous ont appauvri de par leur mauvaise gouvernance et leur égoïsme démesuré !

  • 30 août à 14:10 | Antony (#9838)

    Mety izany fa izao, ahoana no fomba tsy hananany fahefana hanongana na haninana ny fahefana mahefa na ho eo ambany fitantanan’ny fitondrana ?
    Teksta sahala amin’ny ahoana no ijoroany ?
    Raha mbola ny fanjakana, ohatra, no mamatsy vola hampandehanana azy dia mbola ho eo ambany vahoan’ny mpitondra izy. Noho izany, mila manao ilay kitapo isan-dahy moa no fiteny azy, amin’izay tonga dia ny vahoaka mivantana no miahy azy. Manao tatitra mivantana amin’ny vahoaka izy amin’izay ataony rehetra.
    Fa izao, hiainga amin’izay ry be kajy rehetra avy eo dia handrefy hoe hatraiza no itiavan’ny vahoaka azy.
    Efa fifidianana mialoha ny fotoana ho azy io.
    Mila mandinika tsara aloha.

    Répondre

    • 30 août à 14:12 | Antony (#9838) répond à Antony

      Hay tsy « kitapo isan-dahy » fa « hetra isan-dahy »

    • 30 août à 18:41 | Antony (#9838) répond à Antony

      Hay mila hazavaina kokoa ilay resaka.
      Tena marina, eto tsy misy ady aman-tafondro. Fa saingy kosa misy ilay fomba fisainana hoe « ... kodiaran-tsarety ny fiainana... ». An’là androany, rampitso ahy indray dia ho hitan’là tsara !
      Izay anie ilay tena tiana ahitsy e ! Mila mifanaraka ny rehetra hoe inona no tena mety amintsika Malagasy.
      Tsy haiko fa tena mbola tsy niaina izany « révolution » izany marina isika Malagasy ka samy miziniziny amin’ny heviny ka raha tokony ho vahaolana dia lasa miteraka olana vaovao indray.
      Be kajikajy loatra, na diso kajy, ka tsy mahalala intsony fa raha miara-mandroso aminao ny manodidina anao dia hihena ny mpisontona anao hihemotra.

  • 30 août à 23:19 | Mihaino (#1437)

    Je suis parmi les sceptiques , je l’avoue .
    CRN de Zafy en 2002, FFKM , et bien d’autres organisations ont essayé de donner des propositions dans diverses commissions afin de régler cette fameuse réconciliation mais sans résultats jusqu’à maintenant !? Comment voulez-vous réconcilier des irréconciliables ?? Les ex-présidents veulent tous reprendre le Pouvoir car ils y ont pris goût !
    Les différentes remarques entendues ici ou là par les observateurs politiques avertis sont loin d’être anodines .
    Pendant les 5 ans à venir , les membres de ce CFM arriveront-ils à accomplir leur mission ?? Je suis d’avis qu’ils auraient du être élus par le Peuple et non nommés si on veut vraiment la réconciliation !
    Mais au fait , on veut réconcilier qui car à mon avis le vrai Peuple n’a jamais provoqué une guerre dans notre Pays !
    Wait and see...

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 435