Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 21 novembre 2017
Antananarivo | 10h37
 

Politique

Assemblée Nationale

Aucune trace de la révision constitutionnelle

mercredi 25 octobre | Ny Aina Rahaga

La deuxième session ordinaire du Parlement a débuté depuis la semaine dernière, plus précisément mardi dernier. Presque tous les projets de lois à adopter au niveau de l’Assemblée nationale sont connus, mais aucun signe qui a trait à la question de révision constitutionnelle à ce jour. Sont notamment prévus et seront examinés, le projet de loi portant Code de l’électricité à Madagascar et le projet portant réforme du Fonds National de l’Electricité ; mais également celui autorisant la ratification de l’accord de prêt relatif au financement du projet « Usines d’engrais », conclu le 28 juin 2017 entre la République de Madagascar et l’Eximbank de l’Inde ; le projet de lois fixant le régime juridique de l’immatriculation et de la propriété foncière titrée, le projet de loi relative aux zones économiques spéciales et le projet de lois sur le Développement de l’industrie.

Ces premiers projets de loi seront discutés et adoptés au niveau de l’Assemblée nationale à partir de jeudi prochain jusqu’au 9 novembre. Des projets de loi importants dans le dessein que se fait le régime actuel du développement de Madagascar. Il en est par exemple le cas du Code de l’électricité ou encore celui des Zones économiques spéciales (ZES) et enfin le projet de loi sur le développement de l’industrie.

Pour la seconde période, l’on sait que cinq autres projets de lois seront déposés au Parlement pour adoption qui se focalisent surtout sur le secteur bancaire. Il s’agit entre autres du projet de loi sur la Microfinance, du projet de loi régissant l’activité et le contrôle des Bureaux d’information sur le crédit, du projet de loi modifiant certaines dispositions de la loi n° 095-030 relative à l’activité et au contrôle des établissements de crédit et enfin du projet de loi sur le recouvrement et l’affectation d’avoir illicite. La rencontre entre le gouvernement et le Parlement est quant à elle prévue pour le 23 et 24 novembre prochain.

Jusqu’à l’heure actuelle au niveau de la Chambre basse, on ne parle plus ou presque plus de l’intention du régime de réviser la Constitution. Un projet qui s’est avéré assez périlleux après discussion au niveau de la société civile et de la société politique pour le régime Rajaonarimampianina. D’ailleurs, la nomination de Rivo Rakotovao en tant que sénateur de Madagascar dernièrement semble conforter la thèse que le pouvoir a modifié sa stratégie pour se maintenir au pouvoir. Toujours est-il que la session ne fait que commencer et que des surprises pourraient apparaitre en cours de route. En ce qui concerne la loi de finances, elle devra passer en conseil des ministres dans les prochains jours. Le projet portant sur le Code électoral sera quant à lui remis officiellement ce vendredi selon nos sources.

14 commentaires

Vos commentaires

  • 25 octobre à 10:20 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    On dirait que la peste a fait reculer la révision constitutionnelle : C’est le point positif à mettre à l’actif de cette épidémie.

    • 25 octobre à 10:29 | I MATORIANDRO (#6033) répond à plus qu'hier et moins que demain

      tena tsy ampy henakisoa mintsy ty olo ty !!!

      Ny mifanohitra @zany lazainao zany aza no tokony ho izy !!!

      Zao mintsy no fotoana mora mahalany izay atao rehetra satria tsy misy afaka mivorivory sy manao fampielezan-kevitra ankalalahana fa tonga dia mandatsa-bato ; mandeha @zay ny fikafika rehtra nampianarin’i domelina nandritra ny fifidianana t@ 2013 !!!

      Ny zavatra tena tsapa aloha zany dia efa manomboka mihitsoka ny masinina hery vay manta ao anaty antokon’dry heridegan vy miaina !!!

      Samia velonaina !

    • 25 octobre à 11:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Salama ianao ry namana Matoriandro

      Tsy ampy izany sakafonao izany fa tokony mbola ampiana divay.

    • 25 octobre à 11:22 | I MATORIANDRO (#6033) répond à plus qu'hier et moins que demain

      de hanesoarana 2 na 3 reo jiovavy fiondanao @ alina reo fa lany ny ranom-betronao ka lasa tsy afaka mandinika afa-tsy ny tendron’le mofo menakeley enao !!!

      Samia velonaina !

    • 25 octobre à 12:20 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      La peste ne fait rien reculer du tout ( à part quelques golfeurs ) mais masque les manipulations qui se trament en coulisse, pendant que la population tremble devant cette épidémie opportune, qui en arrange plus d ’un ...
      A l ’ image de votre approche de la religion , qui bien que commune à beaucoup de vos frères n’ en demeure pas moins : bien singulière , votre conception du positif comme Félicie .

  • 25 octobre à 10:53 | betoko (#413)

    A la lecture de tous ces projets de loi à examiner , je me demande combien sont les députés capables de comprendre quelque chose , Je pense à Nicolas Randrrrianasolo dont le niveau d’instruction est plus que lamentable
    Ne vous inquiétez , la projet de loi sur la révision de la constitution sera examiner en toute hâte à une semaine de la fin de la cession parlementaire et sera voté comme une lettre à la poste , à moins que exécutif va demander aux députés et sénateurs ,une cessions extraordinaire

    • 25 octobre à 11:06 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à betoko

      Betoko, ok s’il s’agit de la loi de finance 2018 mais pas la révision constitutionnelle qui exige le vote des 2/3 de l’AN et du Sénat pour son adoption donc c’est plus qu’une lettre à la poste.

    • 25 octobre à 11:55 | Mihaino (#1437) répond à betoko

      Bonjour Betoko ,
      Je doute fort comme vous que la plupart de nos députés ne savent pas lire et comprendre la loi des finances !!
      Une phrase a attiré mon attention dans cet article : « Des surprises pourraient apparaître en cours de route » ! Ny Aina Rahaga aurait-il d’autres infos sur le déroulement de cette session ordinaire ?? Serait-il probable de la prolonger pour une session extraordinaire ??Nous utilisons le conditionnel car il faut s’attendre à tout et à n’importe quoi avec tous nos dirigeants actuels .
      Wait and see.....

  • 25 octobre à 12:11 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Toujours l’ unique préoccupation majeure : le budget, le reste n’ est que décoration de façade .
    Quant à la nomination de racoutouvaovao, comme déjà dit, c ’est la solution trouvée pour contourner la constitution et mettre l’ homme de paille ad hoc , en attendant de reprendre le crachoir .
    Une fine manoeuvre dont l’ honoris causa & son cercle restreint : ont le secret ...

  • 25 octobre à 12:41 | valoha (#7124)

    Hanao izay hifikirany eo @ ny fitondrany ny mpitondra ankehitriny sy ny hvm. Ka mety daholo izay fomba rehetra amin’izy ireo ! Be ny mety vita, fa misy ihany koa ny mamoa fady nataon’ity fitondrana ity, izay tsy azo ivalozana ! Mila sy tokony ifototra @ ny Fahendrena Malagasy sy ny Soatoavina Malagasy ny fampandrosoana sy izay fanarenana eto an-tanindrazana ! Toa mamely daholo, anefa, indrisy, izay tonga eo ! Tsy mamely fahizay, fa misy zava-miseho mamoa fady mafy @ntsika Malagasy(taolam-paty efa ho 1taona mahery tratra tany Atsinanana tany, ohatra / tany lasan’ny vahiny etsy sy eroa / trano maron’ny vahoaka may fahatany tsy fantatra hoe ’nahoana ?’ / harem-be misoaka mivoaka tsy hita fery / sns....). Tsy n/misy hita izay marina sy tohin’ny fikarohana rehetra ! Toa tsy n/misy voasazy mafy ho ohatra mba tsy hiverenan’izany intsony ! Tsy misy tamberim-bidy, na soa vita @ ny toerana avy eto @ ny Faritra isany nobangaina nangalana ny harem-be avy !... Fa mihevitra ve ity fitondrana ity fa azy ireo ny Tany sy ny Vahoaka ? ka manao izay daniny izy ireo ?! Fahefana nampindramina no azy ireo(hvm), ary hisy farany izany, ka avy eo indray vao hifampitady lava eto !! Mifikitra mafy eo, ary tsy h/mihevitry ny hiala intsony, angaha(Toa ireo filoha maro maneran-tany - midika ho mavozo / tia-tena / tenda an-kanina diso toerana / ...izay tsy foto-pisainana Malagasy mihitsy). Izao toa manao kajikajy etsy @ ny Lapandoholona, etsy Tsimbazaza ihany koa, Governemata,....! Mihazakazaka mafy manorona ny toe-karena(izay tokony ho natao vao tonga teo @ ny fitondrana !) miaraka @ ny vahiny Agglisy / Italiana / Marokana / Sinoa / Rossiana / Fratay / sy izay mbola hataony, mba hanome asa ny gasy hvm, angaha ! Ny ataon’ny karana sy sinoa valovotaka, izay tohanan’ny masoivohon’izy ireo avy, manginy fotsiny ! Ny lalana tsy misy fijerena azy eto Gasikara, ny tetezana, sns... miandry vola sy fanampiana lava vao hihetsika ! Ny pesta - manao ny ataony ! Ny tsy-fandriampahalemana — mampi-teny ny moana !... Diso marina loatra ny voalazan’i Pasitora Mahiol - ’tsy misy tokony hisy hiandrasana vahiny ny fampandrosoana ny Tany’, ’Misy tso-drano avy @ ny Zanahary sy ny Razana Malagasy i Gasikara, ary azo atao tsara NY MIARA-MISALAHY MAMPANDROSO AZY MIALA AVY @ NY MPONINA(FOKONOLO, FOKONTANY) SY NY ZAVA-BOAARY AVY AO AMINY’. Diso marina loatra io ! Ary tsara jeren’y Loholona sy ny Solombavambahoaka akaiky + governemata+fitondrana miaraka malaky, fa tsy ho variana lany andro @ ny filalaovana lalana sy Lalampanorenana eo. Dinihana miaraka izany ao afara ao, rehefa hiaraha-manapaka ! FAHENDRENA MALAGASY AVOKOA IZANY !!!

  • 25 octobre à 12:52 | Isambilo (#4541)

    Il n’est pas nécessaire de modifier la constitution. Le président du sénat va partir à la retraite parce qu’il est légèrement fatigué, mais avec une petit capital au cas où. Le nouveau président du sénat sera Rivoenkembahoaka qui vient d’être nommé par son patron. Et le tour est joué. Rajaonarimampianina peut démissionner de son poste selon ce qui est prévu par la constitution sans se soucier de la suite. Son dépendant veille au grain le temps de faire la propagande et de se faire élire faute de concurrents.

  • 25 octobre à 16:11 | Eloim (#8244)

    A quoi servira-t-il d’insister alors que des coups assénés se multiplient et proviennent des quatre coins du monde ? Cela ne veut pas dire qu’on est à court d’idées. La nomination toute récente de Rivo Rakotovao au Sénat va servir d’une arme à double tranchant. Mais la question qui se pose, est-ce qu’il y aura une réorganisation au sein du Bureau Permanent de la chambre haute ? Ce qu’il ne faut pas oublier que les Sénateurs HVM ont intenté une fois de renverser par motion le Président actuellement en exercice, peut être pour défaillance physique à cause de l’avancée de son âge ou à cause des disputes lors des échanges tumultueux sur les avantages farfelus dudit Président qui créent des jaloux (?). Une chose est sûre c’est que cette nomination de Rivo Rakotovao en dit autant davantage sur la stratégie de faire gagner le candidat d’Etat par ce parti au pouvoir.

    • 25 octobre à 17:51 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Eloim

      kendam-bomanga nasesiky ny tanany ihany zany ny atoko heridegan vy miaina nanendry an’ty olo lany daty ty ho flou-cena.

      Mbola tantara be io vao ho afaka !!!

      Samia velonaina !

  • 25 octobre à 19:54 | ratiarivelo (#131)

    Ho henjana ny lalao ry ZAREO o ???? ny antony : jereo itony hataon-dry nehatra mody hafindra eny ANOSY :rano eo An**** no sahaza an’ILEIO fa tena be fika ****** Ho hitanareo eo anie e ?? io no tena SEFO de BANDY ? Samy tsarae !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 406