Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2016
Antananarivo | 14h35
 

Société

Sud de Madagascar

Aucune solution concrète jusqu’ici

samedi 23 juillet | Yvan Andriamanga

Les fameux 21 engagements d’Ambovombe annoncés à grand coups de publicité le 21 février dernier sont jetés aux oubliettes. Après que nos chers, très chers, dirigeants ont exhibé leurs dizaines de 4X4 devant la population affamée du Sud, ils sont rentrés satisfaits dans la capitale. Devoir accompli. Après, rien.

La Sous-Secrétaire Générale des Nations Unies aux affaires humanitaires, Mme Kang Kyung-wha, a remis le dossier à l’ordre du jour en effectuant ne visite dans le Sud de la Grande Île. « A l’issue de ce constat sur le terrain, elle a été reçue par le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, ce 22 juillet, au palais d’Iavoloha » selon le service de la communication de la Présidence qui a publié un communiqué inconsistant qui met tout sur le dos d’El Nino. La faute à El Nino et non à l’incompétence du régime. On a compris.

L’audiovisuelle publique a fait un compte rendu de cette rencontre au sommet et a assuré que les deux parties, ONU et Etat Malagasy vont collaborer pour essayer d’endiguer la famine. On sait pas trop comment et quand mais c’est dit. Nous voila rassurés !

Le Premier ministre avec deux ministres Onitiana Realy et Nourdine Chabani sont également descendus dans le Sud pour dire que le développement est sur la bonne voie car le robinet du financement international s’ouvre. La population affamée du Sud est avide de ce genre de bonne nouvelle !

4 commentaires

Vos commentaires

  • 23 juillet à 10:19 | olivier (#7062)

    « La faute à El Nino et non à l’incompétence du régime. »

    çélafôte à EL Nino....

    Oui mais bon la chocolaterie ROBERT a obtenu un PRIX INTERNATIONAL

    célafety

    « le développement est sur la bonne voie car le robinet du financement international s’ouvre »

    Messieurs les bailleurs, les 4*4 ont besoin d’entretien...les Jets privés également : vite envoyez des sous...qui seront partiellement détournés pour les prochaines tres tres démocratiques zélexions de la Tres tres démocratique république çépamafotiste ( c’est el nino)...

    MDR

  • 23 juillet à 11:09 | TSIKOZA (#7624)

    L’oratrice de l’émission hebdomadaire « invité du zoma » a versé ses larmes d’hypocrisie devant les rapaces du HVM ainsi que la population du sud le mois de février 2016 mais aussitôt après s’est relaxée amplement dans sa voiture de luxe VX tout en rigolant.
    En fait, ils ont trouvés 21 fameux engagements mort né et déjà bien enterrés dans le même lieu d’organisation. Honte et dommage percutants pour nous malagasy. Ce manque de bonne volonté politique manifeste de nos dirigeants qui est à l’origine de tous ce maux qui frappent la majorité des enfants de notre charmante île et en tout ça la corruption fait sa dance aléatoire. Pour une réunion ou concertation ils sont présents et semble honnêtes mais une fois celles ci soient clôturées salut au oubliettes et tant pis pour les malagasy qui sont déjà depuis longtemps pauvres.
    Ce régime aime bien rédiger des documents et des mémorandums mais incapable de les mettre en application, à croire, la pauvreté +++, l’insécurité +++, violation des lois en vigueurs +++, corruption de tout genre+++, chômage++++ etc...... « ACTA NO VERBA »

  • 23 juillet à 12:08 | Jipo (#4988)

    Re .
    A croire que l’ on entretien la famine pour maintenir la vanne des robinets ouverte .
    Tout le monde se presse dans le Sud, l"’ ancien Dj comme les dahalo, la flicaille avec ses 4#4, , la sous secrétaire, étant donné que le secrétaire est occupé de son coté à dilapider de manière plus dispendieuse les aides polymorphes, tout ce déploiement d’ énergie, et d’ argent sous le regard affamé des habitants, : même pas honte ...
    La culture hors sol , dans le genre aquaculture , déplacez-vous en Israel , ça pourrait vous donner des idées, faute d’ apporter de l’ eau à votre moulin .

  • 26 juillet à 14:47 | kartell (#8302)

    La famine du Sud n’intéresse pas un pouvoir peu concerné parce qu’il a bien d’autres chats plus lucratifs à fouetter…
    Il préoccupe plus les ONG internationales que ce fier microcosme de la capitale, venu faire du tourisme dans le sud pour une photo ou un article de presse et proclamer : « j’y étais ! » !...
    On mobilise plus pour dénoncer la voiture officielle prise en otage par un ex-premier ministre ripoux que ces vies sordides de ces milliers malheureux !..
    Les nationalistes font plus de fumée avec les éparses que d’appeler à une réaction active du pouvoir l’égard de leurs compatriotes délaissés !…
    Bref, on fait passer, une fois de plus, le futile, le scabreux avant l’urgence, celle de sauver ces vies en danger dans un silence de ténèbres…
    Mais, il est vrai que cela se passe dans un sud déshérité, loin de l’agitation inutile de la capitale qui continue, quoi qu’il puisse arriver, à se regarder le nombril en pensant sérieusement être la crème et l’essence mêmes du pays…
    On voit où cela à mener jusqu’à aujourd’hui, et, ces bonnes habitudes prennent encore plus d’ampleur comme si « parlez de moi, il n’y a que ça qui n’intéresse » était devenu le nouvel refrain d’une capitale hautaine !….

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 339