Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 03h41
 

Société

Fêtes

Anarchie totale en ville, la mairie complètement dépassée

samedi 19 décembre 2015 | Léa Ratsiazo

Déjà en période normale, circuler en ville s’avère assez difficile, maintenant c’est quasiment impossible. Tous les trottoirs et les 2/3 au moins des routes sont occupés par des marchands, impossible de circuler à pied comme en voiture. Ce qui est sûr qu’il y en a sûrement plus de marchands que de clients sans parler des pickpockets. Des embouteillages monstres sont constatés au centre ville toute la journée malgré les déviations pour les transports publics. La commune a instauré le bazar de noël à Analakely et Mahamasina mais s’avère incapable de gérer les marchés et d’une manière générale la ville. Les marchands ambulants sont partout, bazar de noël ou non.

Jusqu’ici, la nouvelle maire n’a réussi à instaurer la discipline et n’a pris aucune mesure concrète pour rendre la ville un peu moins anarchique. On ne sait pas trop quand elle va prendre des décisions car la capitale devient invivable de jour en jour.

36 commentaires

Vos commentaires

  • 19 décembre 2015 à 09:46 | John Steed (#8470)

    Qui disait que tout allait s’arranger avec Mme la maire ?????

    • 19 décembre 2015 à 11:19 | Menalahy (#9072) répond à John Steed

      Bo,jour John Steed,

      Tous les forumeurs devraient se souvenir que le 07/10/2015 un certain Diplomat avait prédit que Antananarivo changerait de visage, du tout au tout, le 07/11/2015. En mieux bien sûr.

      Nous sommes le 19/12/2015, que voyons-nous comme changement ?

      Lalao Ravalomanana et son mari avaient annoncé urbi et orbi que Lalao Ravalomanana était pressée d’occuper son poste de Maire car elle avait hâte de travailler pour le peuple qui l’a élue.

      Isandra évoque la non-validation de l’organigramme de la CUA. Mais où sont passées les promesses de financement par les Allemands annoncées par le misioka tokana ? Pourtant, pour appuyer leur dire, ils ont montré un « Allemand » comme preuve de ce qu’ils ont avancé ? Pauvre « Allemand » promené un peu partout comme on promène un singe dans un zoo. On n’est pas sorti de Babakotoland, là.

    • 19 décembre 2015 à 15:07 | rabri (#2507) répond à Menalahy

      Des nids, non plus de poules, sur les routes à qques mètres de l’Hôtel de ville mais carrément des « nids » d’hippopotames !!! Des amas d’ordures partout, des embouteillages, ...... Oui, Antananarivo a bien changé de visage, selon les prévisions des fanatiques des Ravalo sur ce forum. Ntssssss !! Taim-bava no betsaka fa tsy hita ny hafitsoka.

      Aiza ity hafitsoka ry Rakotoasitera Fidy & Co e e e ??????? Ary toa hitako teny @ anniversaire-n’i Dada à Faravohitra il y a 1 semaine

    • 19 décembre 2015 à 16:21 | Menalahy (#9072) répond à rabri

      Bonjour Rabri,

      Angaha hianao nahazo fanasana tamin’ny 12/12/2015 no hoe nahita an’i Rakotoasitera teny Faravohitra ? Sa nandeha nitsikilo ireo Zanaky ny Dadany ? Lol.

      Nombreux sont ceux qui ont compté sur les Ravalomanana pour restaurer Antananarivo. Mais on ne les entend plus soutenir ce couple qui a été porté à la Mairie. On dirait même que certains sont devenus des « critiqueurs » après les avoir encensé.

      Ce n’est pourtant faute de les avoir mis en garde qu’il ne faut pas s’attendre à des miracles car des hommes et des femmes providentiels n’existent que dans les romans de gare.

    • 19 décembre 2015 à 23:18 | zanadralambo (#7305) répond à John Steed

      Oh, que oui ! On nous disait qu’on allait voir ce qu’on allait voir. Marc Ravalomanana allait investir sa fortune personnelle, nous affirmait-on, il se faisait un devoir de réussir dans la capitale qui allait être sa vitrine, son laboratoire. Un illuminé (un extrémiste qui se reconnaîtra) n’avait même pas peur d’appeler à l’avènement de Ravalomananamanjaka, fichtre !!!!Le ridicule à son summum, elle a le sang bleu, notre chère Lalao ? Un autre ZD qui semble prendre ses distances avec son gourou, lui, promettait la lune aux naïfs qui voudraient bien voter pour sa championne : les Allemands, qu’il disait, étaient déjà là, ils piaffaient d’impatience pour se mettre à l’œuvre. Notre ami - il se reconnaîtra, j’en ai marre de devoir tout le temps le citer – n’avait qu’une crainte : est-ce que la rigueur des Rainimboto allait s’accommoder du moramora malagasy.

      On aura encore fait avaler des couleuvres au peuple de Tana. Le régime de l’imposteur pourri de 1975 a détruit notre pays. Zafy et les Hery Velona nous ont enfumés, des amateurs qui voulaient jouer dans la cour des grands, le costume était décidément trop grand… Ravalomanana et sa clique nous ont trahis… Les coquins de Rajoelina et la mafia de la Tansition nous ont rappelé qu’il n’y a que des voyous pour succéder à d’autres voyous (n’en déplaise aux menteurs qui, contre toute évidence, nient et nieront jusqu’au bout le coup d’état scélérat ourdi avec la complicité de l’affreux de 75). La preuve avec la marionnette qui gesticule à Ambohitsirohitra. Le patriote qui nous sauvera existe-t-il, est-il seulement né ? Désespoir, quand tu nous tiens

    • 19 décembre 2015 à 23:21 | zanadralambo (#7305) répond à Menalahy

      Bonjour, Menalahy. Mon post qui suit fait presque double emploi avec le vôtre, il est parti avant que je ne vous lise.
      Cordialement.

    • 20 décembre 2015 à 11:34 | Stomato (#3476) répond à Menalahy

      >>Ce n’est pourtant faute de les avoir mis en garde qu’il ne faut pas s’attendre à des miracles car des hommes et des femmes providentiels n’existent que dans les romans de gare.<<

      Et comme l’on sait, les gares avec romans sont pléthore à Madagascar.

    • 20 décembre 2015 à 14:11 | Menalahy (#9072) répond à zanadralambo

      Bonjour Zanadralambo,

      Désolé de vous répondre si tard mais concilier le travail et l’envie de mes enfants pour visiter les marchés de Noël n’est pas de tout repos.

      Il n’y a pas double emploi entre nos posts car vous avez mentionné une ineptie que, moi aussi, j’avais lu sur les forums malagasy : Ravalomanana « étant richissime » d’après ses adorateurs, ils étaient convaincus que leur Sampy allait investir sa fortune personnelle dans le redressement d’Antananarivo (au moins) sinon dans le redressement de Madagasikara.

      Souvent, je me suis bataillé pour leur faire comprendre que ce n’est pas une chose possible, mais vous savez, quand l’être humain est convaincu d’être dans la Vérité, on ne peut rien faire.

      C’est aussi un des mensonges de Ravalomanana qui, sans le dire ouvertement, a fait croire que sa fortune personnelle est un gage pour le redressement du pays.

      Et ses adorateurs y ont cru ayant une forte envie d’un homme providentiel, généreux et qui se sacrifierait pour le pays.

      Son coup d’éclat à Andohotapenaka est l’illustration de cette tromperie permanente que cet homme entretient chez les « marivo salosana ». Ses adorateurs ont écrit que le gouvernement empêche un homme de redresser le pays. Sans connaître le dossier concernant ce terrain mis à part les annonces de son avocat.

    • 20 décembre 2015 à 14:17 | Menalahy (#9072) répond à Stomato

      Oui, dommage qu’aucun dirigeant n’ait pensé à entretenir le réseau de chemin de fer laissé par les « sales colons ». Très dommage.

      Toutefois, ma référence aux romans de gare est une expression pour qualifier ces romans de « litterature » de bas étage (les Nous-Deux si prisés par le genre feminin quand ma mère était jeune fille, SAS, la collection Harlequin, etc).

  • 19 décembre 2015 à 10:15 | Isandra (#7070)

    Tout ça, c’est à cause du refus de la préfecture de leur organigramme lequel oblige la mairesse de dormir sur tas de dossier à traiter quand elle entre au beau palais,...et fait fuire les bailleurs allemands.

    Par ailleurs, la préparation de l’anniversaire de Dada,...

    • 19 décembre 2015 à 10:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Refus de valider,...

  • 19 décembre 2015 à 10:33 | poiuyt (#584)

    « Ce qui est sûr qu’il y en a sûrement plus de marchands que de clients sans parler des pickpockets. »

    Léa, il y a 1 1 1 1 (répétition, surformulation, faux évident, formulation) fautes dans cette phrase. C’est encore ce fucking délestage.

    • 19 décembre 2015 à 11:22 | Menalahy (#9072) répond à poiuyt

      Bonkour Poiuyt,

      Quand j’écrivais que ce big délestage resterait dans les mémoires et les ... annales de MT.com ! ,

      2015 est Annus horribilis pour MT.com ^o ^

    • 19 décembre 2015 à 16:17 | poiuyt (#584) répond à Menalahy

      Piloveramena, on a la sensation qu’il faut rester sur 2 langues, si vous ajoutez une autre langue, celle de Annus horribilis, ce n’est pas sûr que tous suivront.

      Vous savez : c’est à croire qu’aujourd’hui les cerveaux malgaches sont alimentés par de l’ énergie électrique. Un délestage, et rien ne va plus. Un coup d’état est passé par là.

    • 19 décembre 2015 à 16:30 | Menalahy (#9072) répond à poiuyt

      Pour annus horribilis, c’est une experssion que tout le monde a déjà entendu.

      Wikipedia :

      "Annus horribilis (« année horrible » en latin) est l’expression par laquelle fut qualifiée l’année 1992 par la reine Élisabeth II, à l’occasion du 40e anniversaire de son accession au trône à Guildhall, le 24 novembre 1992.

      Cette expression est un jeu de mots qui fait explicitement référence à Annus Mirabilis, l’année miraculeuse 1666, célébrée par un poème de John Dryden, publié en 1667.

      L’expression est reprise régulièrement par la presse économique en diverses occasions n’ayant aucun rapport avec 1992".

      Comme cela, les mémoires se rafraîchissent.

      Ben il y a bien des forumeurs qui s’expriment dans une autre langue que le malagasy et le français, non ?

      Les MPalagasy sont polyhlottes, mine de rien.

      Une petite blague :

      - Question : Comment appelle-t-on une personne qui parle plusieurs langues ?
      - Réponse : Un polyglotte.

      - Question : Et comment appelle-t-on une personne qui ne parle aucune langue étrangère ?

      - Réponse : Un Américain !

    • 21 décembre 2015 à 11:27 | sanois (#8546) répond à Menalahy

      Bjour

      je me permets de rectifier
      la reine anglaise a nomme cette annee d annus horribilis car son chateau et cheres (2 sens) collections et meubles ont brule. Cet horribilis peuple anglais ne voulait pas payer les degats et de plus l union europeenne en voulait aux indemnites versees par la communaute. Elle est un des plus gros beneficiaires au titre agricole

  • 19 décembre 2015 à 10:58 | Saint-Jo (#8511)

    Comme si les difficultés décrites dans cet article n’ont lieu qu’en ces jours où les fêtes de fin d’année approchent !

    Ces difficultés ont lieu tous les jours dans la capitale, jours de préparation de fêtes ou non !

    Il y a plusieurs années déjà que la capitale est devenue invivable !

    Rendre Antananarivo socialement habitable est difficile.

    Une partie de la solution (une partie seulement) se trouverait dans la décentralisation ( ou la régionalisation ou la « landerisation » style allemand ou la « cantonisation » style suisse ou la fédéralisation)

    • 20 décembre 2015 à 14:23 | Menalahy (#9072) répond à Saint-Jo

      Je sais que vous tenez beaucoup à la régionalisation/fédéralisation du pays.

      Mais cette bonne idée n’est pas applicable tant que nous n’aurons pas un Etat fort, un Etat de droit qui peut assurer une Décentralisation effective.

      De plus, tant que les Malagasy n’auront pas le sentiment d’appartenir à un Seul Peuple et à la même Nation, nous risquons de faire voler en éclat la belle unité de façade que nous vivons actuellement.

      Si on appliquait maintenant cette bonne idée, nous risquons de faire un nouveau copié-collé de ce qui vient de l’étranger.

  • 19 décembre 2015 à 13:11 | jansi (#6474)

    Bonjour
    Mme ou Mr Ra8 sont depuis le depart des mauvais choix pour etre a la tete de la mairie de Tana la ou les problemes se reglent grace a des solutions intelligemment elabores par des vrais professionnels en gestion urbaine.
    Sil est vrai que le volet financier est primordial, il faut arreter de nous rassasser de propos populistes genre « sioka tokana » car comme le dirait l’autre contrairement aux routes qui amenent le developpement, « un allemand ca ne se mange pas » meme si R8 continue a insulter les Malagasy avec ses methodes qui ont fait leur temps mais que malheureusement les fanatiques continuent a venerer.
    La question qui se pose est LR8 saura t elle au moins comprendre quil faudrait absoljment s’entourer de vrais pros et non d’amateurs comme le sont ces tikoboys qui doivent plutot revenir chez tiko car il y a du vrai boulot la bas.

    Ceci est aussi un bon avertissement a ceux qui veulent pousser R8 aux prochaines presidentielles. Car R8 ne bénéficiera plus bons dossiers prepares a lavance par un PM comme Tantely Andrianarivo.

    Je viens la aussi de lancer un appel au ressaisement a HR car sa methode de travail melee de tergiversations est la meilleure facon de scier la branche sur laquelle il est assis.

    • 19 décembre 2015 à 13:44 | Menalahy (#9072) répond à jansi

      Bonjour Jansi,

      Je ne sais pas si vous étiez ici lors des discussions sur l’arrêt des remblais.

      Mais il fallait voir la ferveur religieuse des partisans de la famille Ravalomanana comme si la précipitation de ceux-ci pour occuper le siège de la CUA et leurs promesses allaient redonner à Antananarivo son lustre d’antan d’un coup de baguette magique.

      Que le sara-bambe bahoaka qui ne s’est assis sur les bancs de l’école qu’avec une demie fesse boive les paroles d’un hâbleur, je peux comprendre.

      Mais que des personnes qui ont fait des études supérieures à qui on a enseigné à utiliser leur cerveau en arrivent à se ruer dans le fanatisme et dans la « pensée magique » (au sens psychologique de cette expression), je perds pied.

    • 19 décembre 2015 à 13:53 | jansi (#6474) répond à Menalahy

      Helas, on en rencontre des fanatiques pro dans toutes les couches de la societe et meme aussi chez certains « experts » depeches par les bailleurs de fonds.
      Aussi il faut sans cesse rappeler que non seulement R8 et ses fanatiques ne sont pas la solution a la tete de la mairie ou a la direction du pays, mais encore R8 est un politicien avec qui il faudrait surtout eviter de signer un quelconque contrat ou etablir le moindre deal.

    • 20 décembre 2015 à 15:00 | Menalahy (#9072) répond à jansi

      Bonjour Jansi,

      Il est clair qu’un travail de pédagogie continu et répété est nécessaire pour que les Malagasy arrivent à voter non pas pour un candidat mais pour le programme d’un candidat.

      Nous sommes confrontés à ceux obstacles majeurs :

      - le manque de renouvellement du personnel politique,
      - l’obscurantisme de la population par manque d’éducation et d’informations.

      Ah, il est encore loin notre Amérique !

  • 19 décembre 2015 à 16:23 | Rakotoa (#6144)

    Elire est une chose. Mais la liberté s’est située, se situe et se situera toujours à la croisée des volontés individuelles et des volontés politiques. Rejeter la faute et l’erreur sur X ou Y, surtout après élection, c’est faire preuve d’aucun esprit civique. La pauvreté dans notre cher pays a tellement transformé les volontés individuelles (et désirs) que les seuls maîtres à bord sont les politiciens pour qui nous avons donné nos voix. Donc, plus de civisme, plus de responsabilité individuelle à partir du moment où la faute est toujours rejeté sur les autres (les colons, les politiciens, etc.). Une seule transformation possible : essayer de s’auto-éduquer comme malgache, penser aux autres afin de mieux penser à soi (et non l’inverse, dont les conséquences sont les ciments de l’orgueil et de la condescendance). Changer les mentalités demeurent chose aisée à condition que, toute classe sociale confondue, l’horizon des actions s’éloigne des préoccupations individuelles pour devenir préoccupations collectives, au bénéfice de tous. Mais cela s’avère d’autant plus difficile que la pauvreté des moyens financiers a gangréné les richesses intellectuelle et d’estime de soi. Pauvre Madagascar, où allons-nous sans horizon altruiste ? La pauvreté matérielle (nutritionnelle) tue tout horizon et ne s’emploie qu’à se préoccuper que de l’immédiat...

    • 20 décembre 2015 à 15:10 | Menalahy (#9072) répond à Rakotoa

      Bonjour Rakotoa,

      Vous parlez de civisme qui nous manque. En effet, comment ne pas être désespéré quand on lit que des bacs à fleurs destinés à embellir la ville ont été vandalisés. Et que la Mairie n’a trouvé d’autres réponses à ce vandalisme qu’en détruisant aussi ce qui reste ?

      Pourquoi ne pas pénaliser les vandales en leur faisant accomplir un travail d’intérêt général et en leur faisant suivre des séances d’éducation civique ? Est-ce hors de portée de la Mairie ? Ou est-ce que Madame le Maire n’arrive pas à penser que ses administrés ont besoin d’être guidé par la main pour leur faire comprendre le respect des biens communs ?

      « Hianao angaha handova Fanjakana ? »

  • 19 décembre 2015 à 18:05 | Saint-Jo (#8511)

    Critiquer les difficultés de se déplacer ( à pied ou en voiture )
    dans la ville d’Antananarivo
    est chose facile
    parce que toute personne qui vit ou qui passe dans la capitale vit et subit ce phénomène.

    Le constat de cet état de fait est donc quasi-unanime.
    Et ce, d’autant plus que cela génère d’autres difficultés dans le vivre ensemble dans ma ville ( oui ! oui ! j’ai bien dit ma ville ! )

    Actuellement la question qui se pose en urgence est
    . comment faire pour rendre Antananarivo à nouveau socialement habitable ?

    Les points suivants peuvent-ils être, entre de nombreux autres, des pistes à explorer ?
    . rendre la chaussée aux voitures, et le trottoir aux piétons
    . interdire les commerces sur la chaussée et sur le trottoir
    . rendre exclusivement piétonnes certaines rues dans certains quartiers
    . éloigner des centres nerveux de la ville les terminus des taxis-be qui desservent la banlieue proche et lointaine
    . continuer à déménager ailleurs certains centres administratifs qui attirent de nombreuses personnes en quête de documents officiels
    . instaurer un système de contraventions dont les montants sont persuasifs pour toute infraction aux arrêtés municipaux et aux lois en vigueur
    . sérier selon leur honnêteté les agents qui se chargeront de l’application sans faille de ces règles ( ne jamais oublier que nous, les Gasy de Mada, sommes passés maîtres dans la façon de ne pas respecter les règles établies )

    Je répète que ce ne sont là que quelques pistes de réflexions, pour rendre Antananarivo à nouveau socialement habitable.

    • 19 décembre 2015 à 23:28 | zanadralambo (#7305) répond à Saint-Jo

      Ben, ma foi, dites le à l’équipe qui dirige la ville...votre équipe. Et ne faites pas l’innocent, les paroles s’envolent, les écrits restent...dont les vôtres.

    • 20 décembre 2015 à 10:44 | Saint-Jo (#8511) répond à zanadralambo

      Apprentissage de plagiat !

      « Mal, votre foi ! disons-le à l’équipe qui dirige le pays ... l’équipe de zanadralambo ( la vôtre ) ! » Et que les zanadralambo dans votre équipe ne fassent pas les innocents.

      « Les discours plagiés par vous autres sur les discours des chefs d’états étrangers se sont envolés, les copies restent ... dont les vôtres personnels ! »

    • 20 décembre 2015 à 19:40 | zanadralambo (#7305) répond à Saint-Jo

      Vous vous sentez morveux ? Mouchez-vous un bon coup !
      Zanadralambo, je suis, mais je n’ai rien à voir avec les Zanadralambo qui sont au pouvoir. Ce n’est pas parce qu’ un ancien de l’école St Joseph a des tendances fachos que tous les anciens de cette école sont forcément des nazillons comme lui. Ah, cette tendance à généraliser, je reconnais bien là un Zanak’i Dada. En plus, Zanak’i Dada, vous ne trouvez pas que c’est infantilisant ? Dada, Neny...mon Dieu !

    • 21 décembre 2015 à 11:38 | sanois (#8546) répond à Saint-Jo

      pour rehabiliter il faut de largent

      les rues de Tana :

      prendre la cote part des taxes sur les carburants en proportion des vehicules circulant dans la region de Tana
      faire un calcul et remettre cet argent pour la refection dees routes

      si et si

  • 19 décembre 2015 à 21:36 | SNUTILE (#1543)

    « sûrement plus de marchands que de clients »

    Pour résoudre ce problème la France utilise le fichier de pré-enregistrement auprès du service qui gère les espaces commerciaux à occuper. De cette manière un espace numéroté correspondra à un commerçant et limite l’embouteillage.

    Prévoyant la densité de la population qui va s’y rendre, la circulation à vélo ou motorisée est interdite à l’intérieur du dit espace.

    Pour favoriser la visite de la ville mieux localiser les adresses des vendeurs et les regrouper autour de leur provenance pour désengorger le centre.

    Economiquement, c’est un indice de pauvreté. Une pauvreté dépendante concentrée autour d’un unique fournisseur importateur ou grossiste local. A voir les produits à écouler identiques sur un kilomètre.
    Ce qui démontre un contrôle financier à renforcer au frontière, l’argent malgache étant limité en exportation en devise échangeable. Le blanchiment.
    L’Etat doit proposer plus à la population des travaux vivrières agricoles que l’argent de produits finis dont tout le monde y voit une facilité. Mais qui ne s’en rende pas compte qu’ils sont esclaves endettés sous les intérêts car ils sont tous vendeurs, et acheteurs aux grossistes.

    • 20 décembre 2015 à 11:42 | Stomato (#3476) répond à SNUTILE

      Encore heureux que vous n’ayez pas expliqué comme cela se passe en Allemagne !
      Vous seriez blacklisté !

    • 20 décembre 2015 à 15:14 | Menalahy (#9072) répond à Stomato

      C’est peut-être parce qu’il ne connaît pas le système allemand.

      Ou alors il a peur d’écrire des conneries comme certains ici osent le faire, toute honte bue.

  • 20 décembre 2015 à 19:01 | jansi (#6474)

    HR devrait se mefier de r8 qui sera tente de reediter ce que DJ a fait a la tete de la mairie de Tana en 2009 : incapable (comme LR8) de gerer la ville, DJ avait pretexte a l’époque que R8 (Prm) etait la cause de ses echecs.
    Cette fois ci, victime de ses propres turpitudes, R8 va a son tour pretexter que les ennuis de sa femme a la mairie de Tana sont dus au blocage du pouvoir central.
    .

  • 21 décembre 2015 à 02:46 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - Ouvrez des usines et embaucher ces vendeurs/vendeuses vous croyez qu’ils font ça pour s’acheter un 2ème 4 X 4 ????? non non juste pour survivent ...

    - Politiciens sans visions - sans programme - sans formation = 95 % de pauvreté en 2015

    - QUE DIEU VOUS REVEIL

    • 21 décembre 2015 à 02:51 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :

      - Gasy sabotent Gasy et la pauvreté avancent à pas de géant .

      - 1 seul ennemi = la pauvreté
      - 1 seul Ethnie = Malagasy
      - 1 seul SUJET = le développement de MADAGASCAR

      - QUE DIEU VOUS REVEIL

    • 21 décembre 2015 à 11:31 | sanois (#8546) répond à kunto

      UN REVEIL cela sonne

      Qu un dieu se reveille pourcoa pa

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 98