Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 21h09
 

Transport

Vol Air Madagascar, Ivato-Maroantsetra

4 fois annulé : trop c’est trop !

mardi 7 avril 2015 | Bill
JPEG - 47.5 ko
Le groupe à la merci des caprices d’Air Madagascar.

Aucune amélioration dans le respect du timing et des clients. Des passagers qui ont réservé pour mercredi, ne sont partis que dimanche, soit cinq (5) annulations successives de leur vol. De nombreux passagers à destination de la partie nord est de Madagascar ont failli ne pas fêter Pâques et autres événements familiaux à Maroantsetra. En tout cas, un mariage a du être reporté car le marié n’a pu arriver à temps à Maroantstetra malgré toutes les précautions que la famille en provenance d’Antananarivo a prises. C’était le chahut dans le hall du réseau national d’Air Madagascar dans la matinée du samedi 4 avril 2015. Des éléments du service qui assure la sécurité du site –service privé et non la police précise notre reporter, ont fermé la grande porte d’entrée dans le hall du réseau national aux photographes ; vraisemblablement afin de ne pas ébruiter le désagrément et la colère des passagers et le désarroi des agents d’Air Madagascar. On peut imaginer facilement la scène.

En réalité, les réservations étaient déjà prises et il était prévu que ce groupe prendrait le vol du mercredi 1er avril, regrette un proche du futur marié ; les bagages ont déjà été enregistrés. Mais Air Madagascar a reporté le vol pour le lendemain, puis le surlendemain. Samedi 4 avril, les membres du groupe sont désemparés car encore une fois –trop c’est trop, ils n’ont pu prendre le vol ; c’est dimanche 5 avril seulement qu’ils ont été servis par Air Madagascar.

28 commentaires

Vos commentaires

  • 7 avril 2015 à 09:25 | Jipo (#4988)

    Ah ? ces nouveaux volatiles, il faut le temps de se familiariser, la bonne gestion c ’est aussi ça : à l’ image de ce qui se passe au gouvernement, exemplaire dans l’ amateurisme , faudrait arrêter de prendre les canards sauvages pour des chevaux de courses ...
    Alors ces zavions , on inaugure quand ?

    • 7 avril 2015 à 09:47 | Stomato (#3476) répond à Jipo

      Répétition pour assurer le bon traitement de la venue de 400.000 touristes cette année ?

    • 7 avril 2015 à 10:38 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      Une simulation, comme pour la délivrance d’ un avion vide / le tarmac d’ Ivato pour libérer les lémures & tortues emprisonnés en résidence protézée par nos fins limiers du GIGN Malagasy mais surtout des terroristes fictifs .
      Une preuve de bonne volonté du gouvernement pour mettre en pratique la rekons’il y a çon, entre le PN et les clients, pardon passagers .
      Une leçon de moramora en live, pour mettre les touristes dans le bain , une immersion totale au paradis des lémures .

    • 7 avril 2015 à 11:18 | zaho (#699) répond à Jipo

      Ce qui est triste dans tout cela, c’est le petit personnel d’Air Madagascar qui subit et qui fait le sale boulot qui est insulté. Les VRAIS responsables sont dans leur bureau feutré et ils se foutent royalement de ce qui se passe à Ivato ou ailleurs : Nosy Bé, La Réunion ou ailleurs. Les passagers doivent être dédommagés car c’est inadmissible ce qui vient de se passer. J’avais cru, qu’avec la réception de l’ATR 72-600 je crois, les choses allaient s’améliorer. Je suis au regret de constater que non. Que les incompétents soient virés.

    • 7 avril 2015 à 11:50 | Gérard (#5118) répond à Jipo

      Tous au gouvernement sont occupés à couper les branches du mal mais personne ne songerait une seconde à couper les racines...
      Ils sont tellement occupés à couper les bonnes branches sur lesquels ils sont assis qu’ils ne s’aperçoivent même pas qu’ils vont se retrouver le bec dans l’eau comme d’habitude...

    • 7 avril 2015 à 18:50 | Jipo (#4988) répond à zaho

      Bonsoir .
      Devoir de résultat ou licenciement avec remboursement des salaires.
      Entièrement d’ accord avec vous que le personnel tant au sol que naviguant n’ y peut rien devant cette nomenclature dictatoriale, qui n’ a comme compétence : que son abus de pouvoir et l’ origine de sa caste ...

  • 7 avril 2015 à 10:16 | betoko (#413)

    J’espère que les passagers ont demandé des dommages et intérêts , car selon l’ATAF si l’avionneur n’arrive pas à satisfaire ses clients après 5 heures d’attente , on doit les dédommager

    • 7 avril 2015 à 10:29 | Be-Tsikera (#8458) répond à betoko

      Pourquoi des dommages ? Air Mad est au point mort ! C’est fini ! Point Barre a dit BABAZY.

    • 7 avril 2015 à 10:40 | betoko (#413) répond à Be-Tsikera

      Qu’Air Mad se débrouille , Air Mad est membre de l’ATAF il doit se plier aux règlements

    • 7 avril 2015 à 13:29 | jansi (#6474) répond à betoko

      ATAF c’est koi ?

    • 8 avril 2015 à 08:42 | Stomato (#3476) répond à jansi

      Il doit penser à IATA ou AITA selon qu’il cause anglais ou français...

  • 7 avril 2015 à 10:28 | Gérard (#7761)

    Voyager un premier avril sur air Mad, c’est multiplier les occasions de facéties
     !
    Les 300 ou 400 000 touristes attendus pour renflouer l’économie devront ètre sélectionnés pour leur sens de l’humour ?

    • 7 avril 2015 à 10:44 | Be-Tsikera (#8458) répond à Gérard

      Quel rêve charmant typiquement HVM !

  • 7 avril 2015 à 12:12 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Ah mince , j’ai cru que c’était AirMad qui fut définitivement annulè ... hélas !

  • 7 avril 2015 à 13:37 | DIPLOMAT (#846)

    Et ça parle de développer le tourisme...
    Et ça parle de développer les affaires ...

    Pittoyable

  • 7 avril 2015 à 14:29 | kakilay (#2022)

  • 7 avril 2015 à 15:36 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Mieux vaut être en retard que de faire partie des passagers victimes d’un crash aérien de toute façon c’est le lot des compagnies aériennes dans le monde mais pas le propre d’Air Mad : La sécurité prime avant toutes les autres considérations.

    • 7 avril 2015 à 17:00 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vous connaissiez l’origine du problème vous ?

      Merci de nous l’indiquer.

      Retarder un vol pour cause de changement de pièces, ou de la méteo, ou de l’aeroport, c’est une chose, mais reporter 5 fois le vol en mettant ces annulations votre prétexte, c’est du foutage de G...le .

      Je vous rappel que le transporteur a un devoir de résultat de faire partir les passagers avec une obligation de résultat dans un délai raisonnable.

      Un vol de 1 heure décalé de 4 jours, n’en fait pas partie....
      La sécurité est l’affaire de tous, et ne se négocie pas, c’est une vérité. Mais pas un prétexte.

    • 7 avril 2015 à 17:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à DIPLOMAT

      Concernant la cause du report, il faut la demander à Bill le Kid qui tire toujours plus vite que son ombre en matière d’information même s’il n’est pas LUCKY LUKE.
      Cela n’empêche pas que le temps du coté de Maroantsetra est capricieux surtout en cette période où une dépression sévit au nord-est de la Réunion.
      Une fois en 2007, un vol d’Air Mad reliant Antananarivo-Tamatave-Maroantsetra-Antalaha puis Antalaha-Maroantsetra-Tamatave-Antananarivo n’arrivait pas à débarquer ses passagers dans ce bled à l’aller et puis au retour par 2 essais infructueux (on a frôlé le pire lors du 2ème essai à cause de la pluie et des vents violents). Les passagers ont été débarqués à Tamatave en attendant le beau temps.
      Les natifs de Maroantsetra vont vous confirmer ce genre de problème monnaie courante chez eux.

    • 7 avril 2015 à 18:49 | kakilay (#2022) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Une fois...= à chaque fois.
      Lave-linge de ce qui est plein de mierda :
      celui qui a tout compris depuis la transition.

    • 7 avril 2015 à 19:05 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mr Diego pourrait vous le confirmer :
      Ce n’ est qu’ un problème de compétence, les pilotes Malagasy qui volent en Inter, / le National ne possèdent pas la qualification de vol aux instruments, donc ne peuvent ni ne savent voler de nuit, ils ont le premier degré de pilotaze.
      Aussi dès qu’ il y a un peu de vent, de pluie ou brouillard, naviguant à vue, ils sont perdus tous les accident qu’ il y a eu à Dago sont pour ce motif et les quelques pilotes comme Diego, et bien ils préfèrent voler sur n’ importe quelle compagnie, mais au grand jamais Air Mad, pour la simple raison qu’ air mad préfère se mettre le salaire des pilotes dans la fouille que les payer au salaire international, le résultat, vous l’ avez devant vous depuis l’ indépendance, aussi incapables qu’ incompétents, tant à piloter que diriger une compagnie, moins encore un Pays .
      Excellents délateurs, tout comme profiteurs, mais nullement producteurs .

    • 7 avril 2015 à 19:32 | FINENGO (#7901) répond à Jipo

      Ce sont les anciens pilote de l’armée de l’iair Malagasy Jipo.
      Formé en RUSSIE sur MIG 17 qu’ils ont déjà du mal à faire décoller et atterrir.
      Et encore moins de nuit , crash d’office !
      Et la nuit il sont chauffeur de Taxi.
      Je l’ai connu et vu en 1996.

    • 7 avril 2015 à 22:02 | DIPLOMAT (#846) répond à FINENGO

      FINENGO,

      La compétence des pilotes ne sont pas en cause ni les appareils.
      Certes ils ne sont pas ER (pour les traversés maritimes). Mais à quoi bon.

      ce sont les aéroports qui ne sont pas équipès de Radar d’approche (ILS) en autre.

      Mais les aéroports de Majunga, de Tamatave et de Nosy be étaient équipés. Qu’en est il aujourd’hui ???

    • 7 avril 2015 à 22:04 | DIPLOMAT (#846) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Un soucis méteo qui dure 4 jours ?

      Vous gobez tout vous....

    • 7 avril 2015 à 22:42 | FINENGO (#7901) répond à DIPLOMAT

      Il va falloir réanimer ou ressusciter Mermoz, dans ce cas, il avait l’habitude du Pilotage à VU ....Mdr

      Cordialement...

    • 7 avril 2015 à 22:50 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Et même par mauvais temps ...Mdr

    • 7 avril 2015 à 23:24 | Jipo (#4988) répond à DIPLOMAT

      C ’est un souci moramora ...

    • 7 avril 2015 à 23:38 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      Bonsoir Finengo, j’ avais ( du temps de ma jeunesse) une connaissance pilote de ligne comme Diego, il était pilote instructeur depuis que L’ ENAC n’ embauchait plus les dernières promotions, ceux qui en sortaient étaient « balancés » un peu là ou on voulait d’ eux, d’ ou instructeurs pour former des locaux.
      Il me disait que c’ était dur à en former mais que pour la fierté Nationale, il fallait bien qu’ il y en ait un ou 2 ne serait-ce que pour faire voler la compagnie Nationale,et la représenter : avoir des commandants de bord étarngers, faisait un peu désordre, pour ne pas dire autre chose, aussi un quota était imposé par le Pays employeur, ce qui donnait quelques dérapages souvent prévisibles, mais officiellement imprévus, reportant souvent la responsabilité / les mécanos, qui paradoxalement étaient , contrairements aux pilotes : irréprochables & parfaitement formés .
      Mais chut fô pas l’ dire .
      Quant à la formation en URSS, meme punition , il y avait un quota imposé, et meme si les pistonnés n’ étaient pas totalement a point, de toutes façons, le Pays formateur ne leur donnerait jamais un zingue pour desservir leur Pays , voir si non l’ embaucher pour son plus grand bonheur, lui permettant de voler / 747, ce que Dago n’ est pas en mesure d’ offrir à ses pilotes vu le prix de l’ heure de vol !
      Bonne soirée .

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 258