Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 02h29
 

Politique

Élections communales et municipales

4 dossiers de candidatures sur les 1693 communes dans tout Madagascar

jeudi 30 avril 2015 | Léa Ratsiazo

Sur les 1693 communes à travers l’île, seules 4 communes ont reçu des dossiers (1 par commune) de candidature pour les prochaines élections municipales et communales jusqu’ici. À une semaine de la date de clôture des dossiers de candidature dont 5 jours ouvrables, seuls 4 dossiers de candidatures sont déposés à travers toute l’île : 1 à Analamanga, 1 à Sabotsy Nahemana, 1 à Anosy et 1 à Fieferana. La Commission électorale nationale indépendante pour la Transition (CENIT) rappelle aux potentiels candidats qu’aucun report de la date des élections ni du dépôt de candidature n’est prévu jusqu’ici ; autrement dit dépêchez vous ! Les Organes de vérification et d’enregistrement des candidatures (OVEC) informent qu’ils ont pris des dispositions pour les jours à venir car ils prévoient une affluence les derniers jours. Il est sûr que les candidats soutenus par les grands partis vont déposer leurs dossiers les derniers jours mais la crainte demeure quand même sur la possibilité d’un nombre dérisoire de candidats voire même d’absence de candidats dans certaines communes, notamment les petites communes rurales.

Dans la commune Atsimondrano, certains candidats réclament le report de la date de dépôt de dossiers de candidature en invoquant les multiples lacunes de la part de l’administration dans la préparation de ces élections. Ils rappellent ainsi la publication du montant de la caution la veille de la date d’ouverture de dépôt de dossier, la nomination des préfets de région une semaine après alors que ce sont ces préfets qui publient le nombre des électeurs dont dépend le nombre des conseillers… Les responsables des OVEC reconnaissent que la question financière constitue le principal problème des candidats. Aussi Razafimbelo Télesphore, responsable au sein de la direction des impôts, rappelle que le minimum de perception exigé par le fisc pour la délivrance du certificat fiscal à l’endroit des paysans et autres petits travailleurs s’élève à 16 000 ariary. Sauf que sur terrain, ce n’est pas toujours le cas surtout dans les « tany lavitra andriana », se plaignent les politiciens non proches du régime. Betiana Bruno, ancien sénateur et membre du parti UNDD affirme ainsi que dans le Nord à Vohémar et Sambava, le montant du certificat fiscal varie en fonction de la tête des candidats et de l’humeur des agents du fisc. Pour les candidats exerçant les mêmes métiers, le montant du certificat peut monter à 50 000 ariary/ an, multiplié par 5 (car le fisc exige le paiement pour ces 5 dernières années) jusqu’à 200 000 ariary dans certains cas, alors que d’autres n’auraient à payer que 16 000 ariary. Ce parti politique dénonce la ploutocratie de ce régime qui conditionne la participation des citoyens à la vie de la nation en fonction de leurs moyens financiers. Le MAPAR et l’ARMADA dans son ensemble dénoncent depuis le début ce genre de concurrence déloyale. Selon le groupement des opposants, le régime HVM cherche tous les moyens, légaux ou non, pour éliminer les candidats autres que ceux du régime.

Rappelons qu’une augmentation de 3,40% des électeurs a été constatée par la CENI-T. Le nombre d’inscrits sur la liste électorale s’élèverait à 8 484 717 soit 278 878 électeurs de plus par rapport aux élections de 2013. 144 nouvelles communes, pas toujours connues du grand public, sont également créées.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 30 avril 2015 à 09:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « ILS N’ONT JAMAIS PAYE D’IMPÔT DANS LEUR VIE et MAINTENANT ILS VEULENT FAIRE DE LA POLITIQUE POUR S’ENRICHIR==vite==et ==très vite==comme les »AUTRES".Point barre !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 avril 2015 à 10:17 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ce n’est que de la CANDIDATURE donc cessez de tirer plus vite que votre ombre car vous n’arriverez jamais à faire jeux égal avec le célèbre LUCKY LUKE.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 75