Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 15h16
 

Santé

L’hypertension artérielle à Madagascar

35% des adultes en souffrent : Halte aux aliments gras et salés

mercredi 29 juillet 2015 | Randria Maeva

L’Institut Pasteur à Madagascar (IPM) a présenté le résultat de son étude sur l’hypertension artérielle. Selon cette étude, c’est la principale cause des maladies vasculaires cérébrales et les citadins sont les plus menacés. Cela est dû à leur régime alimentaire troublé par la multiplication des « bouffes rapides », des snacks et des divers produits chimiques. En effet, les citadins consomment trop de sel et d’aliments qui contiennent beaucoup de graisse.

Rappelons que l’hypertension artérielle se mesure par la pression artérielle ; « la pression artérielle varie selon chaque individu, par exemple pour une personne âgée, c’est à peu près 14 mais normalement elle devrait varier entre 11 et 12 » explique une infirmière. L’hypertension est héréditaire mais comme il a été dit, l’alimentation quotidienne et les modes de vies (alcool, tabac, stress,…) peuvent constituer des menaces.

En 2014, le ministère de la Santé à Madagascar a publié les chiffres sur l’hypertension artérielle montrant que 35% des adultes malgaches sont concernés par cette maladie et 28% des citadins sont touchés.

Pas que les citadins

L’IPM effectue actuellement une étude à Moramanga ; les prises de tension artérielle dans chaque ménage ont révélé que ce ne sont pas seulement les citadins qui en sont victimes. Les habitants en milieu rural sont également de plus en plus menacés et la majorité des décès sont causés par l’hypertension artérielle. Notons que c’est une étude en cours.

Le projet Médali de l’IPM en 2013 portant sur des études épidémiologiques a même trouvé que l’Accident Vasculaire Cardiaque est plus dangereux que le paludisme. Selon les résultats, 16,8 % sur 86 décès sont des victimes des maladies cardio-vasculaires, 14% étaient dus au paludisme.

Même les enfants

En général, les diabétiques, les personnes touchées par l’hypertension, les fumeurs, les personnes âgées de plus de 40 ans sont les victimes majeures de la maladie cardio-vasculaire. Mais les enfants sont aussi affectés. L’insuffisance rénale, les problèmes neurologiques et les problèmes cardiaques sont liés à l’AVC chez l’enfant de moins de 15 ans. Une situation méconnue des parents car l’enfant présente rarement des symptômes. Les pédiatres conseillent ainsi aux parents de faire des diagnostics et faire la prise de tension artérielle une fois par an pour les enfants. Si le traitement se fait régulièrement, l’enfant ne devrait pas subir des complications quand il sera adulte. « Normalement, la tension artérielle chez l’enfant ne doit pas dépasser les 9, une pression de 11 montre que l’enfant est tendu. Mais comme je l’ai dit, cela varie en fonction de chaque individu, s’il peut supporter ou pas », précise l’agent de santé.

D’autre part, les modes de consommation devraient être régulés, par exemple opter pour les fruits et les légumes pour varier ses aliments, pratiquer le sport, limiter le sel, l’alcool et le tabac.

L’on pense souvent que les mesures prises pour la santé publique ne sont que des conseils futiles ; pourtant tous les éléments touchants la vie de la société sont interdépendants. L’on cherche éperdument des moyens pour éradiquer la pauvreté, pour gagner de l’argent mais avant d’arriver à ce point, il faudrait revoir son bien être intérieurement. Cela permettrait à la personne d’être active dans ses propres activités, allant même jusqu’aux activités économiques de sa région. Mais il est vrai que les moyens doivent d’abord être mis à la disposition de chaque personne.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 29 juillet 2015 à 09:54 | Eloim (#8244)

    Tout ça, c’est une question d’hygiène et équilibre alimentaire. Au fond, c’est un état d’esprit, un mode de vie bien adapté !

  • 29 juillet 2015 à 11:52 | valoha (#7124)

    Eo indrindra no ilaina ny fanabeazam-boho ny taranaka Malagasy ! Atomboka any @ ny fotony ny fomba fisakafoanana, ny sakafo mahavelo sy mampatanjaka, ny fampianarana ny simia / zava-boahary sy ny manodidina antsika.
    Isika dia notaizana t@ ny hena-kisoa matavy, hen’omby ro matavy sy masimasy, akoho rony masimasy, sns...Tsy dia nisy izany sakafo manta hanina miaraka @ ny voasarimakirana kely sy tamotamo kely izany ! Tsy ao @ ny kolon-tsaintsika izany saonjo sy ronono / akondro sy zavoka mifangaro / anan-drano amin’izao anelanelan’ny sakafo maraina sy antoandro ! Ny fisotroana rano vola matetika, na rano tsotra madio 2litatra/andro,sns...
    Misy eto amintsika ny karazan-tsakafo tsara sy mampatanjaka ary maha-ela velona ! Biolijika ! Na ny vahiny aza dia mitanaka mihintsy sy tamana ny amin’io ! Koa isika indray ve no hangetaheta ambony lakana ?!
    Mila sy tokony ampidirina, sy alalinina any am-pianarana ny sakafo sy ny fianakaviana, ny fanabeazam-boho mba tsy ho variana lava haka tahaka ny any ivelany sy anafatra sakafo(tsy manjary) avy ay ivelany isika. Sakafo izay mandany vola vahiny @ ny tsy misy dikany !
    Rehefa mahay mitandro ny tontolo isika dia hadio hatrany ny fianantsika sy ny sakafontsika. Tarigetra tsara atao filamatra ny famokarana avy @ ny tany sy ny rano mamy sy masina eto amintsika, no mampidi-bola lehibe tokoa raha misy rindra sy lamina ! Mahavelona no mahasalama !

    • 29 juillet 2015 à 12:20 | Rivohanitra (#142) répond à valoha

      Misaotra amin’ny toro-hevitra. Na aty ivelany ary dia sitraka ireo .
      Ity resaka zavoka miaro akondro ity dia mbola tsy hitako. Recette mbola andramana io.
      Ny sakafo gasy andavan’andro, anana, tsaramaso , mananasy ary trondro dia tokony lazaina hoe tsara.

      Veloma Tompoko.

    • 30 juillet 2015 à 09:52 | valoha (#7124) répond à Rivohanitra

      Raha miaraka @ ny ronono velona(na bononoka) dia ao tsara ny zavoka + akondro ! Na ho an’ny kilonga io, na ho an’ny lehibe !
      Ny zavoka dia voankazo laharana voalohany ! Ny akondro dia mahavelobevata feno potassium sy manome hery mampatanjaka ! Ny bononoka dia avy @ ny ronono manamafy ny taolana sy ny taova rehetra !
      Mazatoa fa aza variana @ ny vita vazaha lafo no sady feno resaka tsy-voajanahary !

    • 30 juillet 2015 à 23:27 | Rivohanitra (#142) répond à valoha

      Ô ry Valoha !

      Fa aiza no misy antsika no ampilendalendaina bononoka ?
      Ny zavatra sotonina dia hoe asiana ronono na fromage blanc kely.
      Tsy atao ny conserve fa zavatra eny an-tsena foana no entina misakafo.
      Ny zavatra vita vazaha dia lafo hoy ianao, marina izany, nefa ny tena tsy hividianako azy dia izy matsantso no misy sira be loatra.

      Veloma

  • 29 juillet 2015 à 11:59 | Anton (#8594)

    La pression (tension) artérielle se mesure à l’aide de DEUX chiffres (que l’on ne peut dissocier) :
    - la pression systolique (qui est la pression artérielle maximale) anormalement haute est supérieure à 140 mmHg (ou millimètres de mercure) ; le médecin donne, généralement, ce chiffre en centimètres, soit 14.
    - la pression diastolique (la minimale) anormale est supérieure à 90 mm Hg ou millimètres de mercure (donc supérieure à 9).
    Donc, la différence idéale entre les deux chiffres est de 5.
    Quelques exemples :
    12/7 pression artérielle parfaite
    12/8 ; 13/9 pression artérielle ‘normale’
    14/9 : à surveiller
    15/10 : anormale
    Mais également 11/5 ; 12/6 ; 13/7 ; 14/7 ; 15/8. A surveiller

    Pour les enfants, en pratique, on peut retenir les chiffres suivants :
    · Avant 1 an : 8/5
    · De 1 à 2 ans : 9/6
    · De 2 à 4 ans : 10/6,5
    · De 4 à 5 ans : 9/6
    · De 5 à 10 ans : 10/6
    · De 10 à 14 ans : 11/6.

    • 29 juillet 2015 à 20:18 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Anton

      Précieuses indications : merci Docteur Anton

  • 29 juillet 2015 à 12:59 | Jipo (#4988)

    La Santé n’ est pas la priorité des « dirigeants », loin de là, pas plus que l’ éducation, alors tous ces résultats, recherches, analyses, statistiques, ne sont que du temps perdu, de l’ argent foutu en l’ air pour occuper des individus certainement formés pour autre chose, mais qui n’ ont rien d’ autre à faire pour s’ occuper !
    A présent que le ministère est au « courant », vous pouvez « délester » ...
    Le Pays mange mal, et a des carences alimentaires connues, dénoncées, à corps et à cris depuis plus de 50 ans !
    mais quand on n’ a pas les moyens de faire autrement : vous préconisez quoi ?
    trop gras : vous pensez que les vendeurs de mofo gasy, sambos ou nems, changent leur huile tous les combien ?
    Alors trop gras ☻☺☻ .

    • 30 juillet 2015 à 09:58 | valoha (#7124) répond à Jipo

      Never wait for the authorities do look at your health ! In Madagasikara we have got all natural, healthy and fresh ! And hopefully we are going to preserve the ecological techniques of production !
      No need at all to import those food and goods from abroad, even theirprices are reasonable in the market ! THEY ARE ALL HARMFUL FOR OUR POPULATION !!!

  • 29 juillet 2015 à 18:53 | leclercq (#4410)

    Bonjour
    On ne peut faire un pas sans êre confronté à un étal ou plutôt bouiboui où l’on vend des mofo gasy , des mofosakay baignant dans de l’huile incertaine et toutes autres fritures de viandes ou encore de petit sachet contenant une sorte de petit gâteau salé au nom de caca-pigeon j’en ai goûté par curiosité , et toute la journée , que ce soit (à Andravoahangy , Besarety , Mahazo Ambohimangakely et j’en passe ) tout le monde ou presque achète grignote et ça à n’importe quelle heure, c’est très déroutant je dois le dire !!

  • 29 juillet 2015 à 18:55 | leclercq (#4410)

    Au pays où l’on crève la faim , on meurt « GRAS » étonnant non !!

  • 30 juillet 2015 à 11:52 | kartell (#8302)

    De quels maux souffre notre société ?

    Dans le panel de ceux qui peuvent accéder à une consultation médicale, les principales causes des visites chez un médecin sont :

    MST
    Diabète
    Hypertension
    Obésité

    Et effectivement, les trois dernières citées sont une conséquence essentielle d’une alimentation mal équilibrée mais la faute à qui ?...

    Notre entrée fracassante dans le monde de la consommation est en partie responsable, les publicités pour le tout sucré fleurissent dans toutes les rues de notre capitale...

    La séduction du consommateur est à la hauteur de celle des politiques, il suffit de peu pour provoquer l’adhésion du plus grand nombre mais ici, l’illusion du bien-être immédiat est un facteur essentiel mais dont la durée est forcément éphémère et les conséquences à long terme, désastreuses !....

    Après une vingtaine d’années de cette consommation débridée, on mesure les impacts négatifs sur notre santé, le passage entre 40 et 5O ans est devenu le couloir de la mort sans que personne ne tire la sonnette d’alarme !...

    Nos habitudes de consommer sont devenues mauvaises par un manque évident d’éducation et d’apprentissage de l’hygiène alimentaire, nos habitudes du manger gras aura encore un bel avenir devant lui...

    La difficulté majeure dans ce domaine de la santé, ce sont que les conséquences d’une mauvaise alimentation ne sont pas immédiates mais sur le long terme, notion occultée par la majorité de nos compatriotes qui ne l’assimilent pas, nous, qui faisons de notre quotidien, une vie de l’instantané au jour le jour !....

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 334