::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 18h21  :  17°C  :  Soleil et nuages épars
jeudi 31 juillet 2014
 

 > Société

Région d’Androy

10 % des médecins demandent d’autres lieux d’affectation

vendredi 9 janvier 2009, par Herimanda R.
JPEG - 79.3 ko

Le ministre de la Santé : « L’objectif du Projet est de motiver les agents de santé travaillant en brousse ».

« Rien que dans la Région d’Androy, 10 à 15 % des médecins demandent une affectation en ville ». Cette information est du Dr Marcellin Randriamanantena, directeur de l’Administration et des Ressources humaines au sein du ministère de la Santé et du Planning familial.

« Ils y ont travaillé pendant un certain temps, 6 mois tout au plus. Et déjà, ils ont l’intention de quitter les lieux », a-t-il ajouté.

Même s’il ne l’a pas dit expressément, force est de constater que les conditions de travail des médecins et des agents de santé, en général, dans les brousses sont assez difficiles. Les zones sont enclavées. Il n’est pas du tout facile d’y vivre, surtout pour les nouveaux venus qui veulent s’y installer.

Assurer la couverture sanitaire permanente

Le ministère affirme avoir reçu beaucoup de demandes d’affectation. Cette situation est un peu inquiétante car « les besoins du pays sont énormes. Notre défi est d’assurer la couverture sanitaire permanente en ressources humaines », a déclaré le ministre Paul Richard Ralainirina.

Face à cette situation, le ministère de la Santé et du Planning familial, en partenariat avec la Banque mondiale, met en place le Projet « Initiative pour le redéploiement et la rétention des professionnels de la santé dans les Régions d’Androy, Melaky et Vakinankaratra ». C’est un projet doté d’un budget de plus de Ar 1,524 milliard.

Dans ce premier temps, seules les Régions d’Androy, de Melaky, et de Vakinankaratra sont concernées. Ultérieurement, 5 autres Régions s’y ajouteront.

Ce Projet a pour objectif de motiver les agents de santé qui travaillent dans les zones enclavées. Il prévoit une dotation de matériels et équipements, une formation, des indemnités et d’autres avantages en nature et en numéraires à ces agents.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 515  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360