::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 00h28  :  17°C  :  Orage
mercredi 26 novembre 2014
 

 > Divers

Yaourt avarié

1 mort, une quinzaine d’intoxiqués

samedi 20 septembre 2008, par Randria N.

Un jeune enfant de 5 ans a péri, avant-hier, après avoir mangé du yaourt avarié, et une quinzaine en sont encore malades. C’est le triste bilan au sein de quelques familles habitant un petit hameau en contrebas de la cité Akany Sambatra, à Itaosy. D’après les informations recueillies, la denrée à l’origine de cet empoisonnement collectif provient d’une épicerie des alentours de cette localité, des sachets de yaourt à boire dont le tenancier de la boutique s’est débarrassé. Selon les mêmes sources, cette épicerie aurait décidé de reprendre du service après quelques mois de fermeture et ces produits laitiers faisaient partie d’un lot qui était depuis longtemps dans son congélateur. En allant donc jeter lesdits produits, l’homme de peine de cette boutique aurait aperçu des jeunes enfants en train de jouer au ballon, près de la décharge, et leur aurait offert de quoi se rafraîchir, c’est-à-dire, le contenu de son « gony » qu’il allait jeter.

Une manne empoisonnée

Les enfants, profitant de cette manne qu’ils ne savaient pas empoisonnée, ne se sont pas privés de les manger, d’autant plus que ces yaourts ne présentaient aucun signe extérieur de décomposition puisqu’ils étaient encore congelés, et que l’homme de peine lui-même en suçotait un. Une mère de famille nous a déclaré avoir fait ingurgiter des feuilles de patate douce associé à du jaune d’œuf et de l’argile à ces enfants dans le dessein de les faire vomir, ce qui a peut-être sauvé la plupart de ces enfants. Ce qui n’a pas été le cas pour cet enfant de 5 ans qui est décédé, malgré les soins en urgence prodigués par un médecin de la place. Toutefois, certains des enfants qui ont également pris de cette denrée empoisonnée, habitant les fokontany des alentours comme Antanetibe ou Antsahakely, en ont même rapporté chez eux, ce qui laisse supposer que le nombre des victimes risque d’augmenter. En effet, la quinzaine d’intoxiqués que nous avons relatés plus haut habitent tous les abords immédiats de ce dépotoir. Les autres intoxiqués sont actuellement sains et sauf après avoir été soigné à l’hôpital du district sis à Itaosy.

Les responsables du BMH et de la gendarmerie sont descendus sur place hier afin d’avoir de plus amples informations sur cette triste affaire.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 141  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360