Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 16 août 2022
Antananarivo | 22h34
 

Répondre à un commentaire

24 juin à 12:03 | Besorongola (#10635)

COMME À L’ÉPOQUE OÙ LA FAMINE FRAPPAIT LE BANGLADESH ET L’ ÉTHIOPIE, MADAGASCAR FAIT PITIÉ À L’AUMÔNERIE INTERNATIONALE.

Usurpateur, Mr Ho,se targue d’être le seul capable à trouver des financements depuis 62 ans mais en réalité les meilleurs ont ouvert la voie pour lui. La preuve :
6,4 milliards de dollars de financement annoncés à Paris
vendredi 2 décembre 2016 | Yvan Andriamanga
A l’issue de la première journée de la Conférence des bailleurs et investisseurs pour Madagascar qui se tient à Paris pour 2 jours, le Chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina qui conduit la délégation s’est montré satisfait des résultats « Nous avons largement atteint les objectifs que nous nous étions fixé. Nous avons noté vos préoccupations, ce sont aussi les nôtres, l’Etat de droit, la lutte contre la corruption, la bonne gouvernance, l’amélioration de l’environnement des affaires. Ces programmes seront menés à bien par le Gouvernement et ces engagements sont les nôtres » a déclaré le Président malgache. Ceci après la promesse de financement du PND (Plan national de développement) pour 6 milliards 400 millions de dollars pour les 4 prochaines années par quelques bailleurs.

La France a annoncé une aide de 100 millions de dollars pour trois ans. La Banque africaine pour le développement (BAD), représentée par son Président, annonce le déblocage d’1 milliard de dollars. Et le système des Nations unies, par le biais de l’UNDAF a confirmé le soutien pour Madagascar à hauteur de 523 millions de dollars.

Néanmoins, le FMI (Fonds monétaire international) n’a pas manqué de rappeler que Madagascar, pays fragile à faible revenu, demeure exposé à des risques considérables. Les conditions météorologiques défavorables et la détérioration des termes de l’échange figurent parmi les facteurs de risques exogènes. De plus, la sécheresse prolongée dans le sud du pays entraîne des coûts et crée des besoins sociaux croissants.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS