Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 16 août 2022
Antananarivo | 21h03
 

Répondre à un commentaire

24 juin à 15:10 | kartell (#8302)

Vous brossez le portrait du pays avec justesse et surtout, emprunte d’une lucidité caustique mêlée d’amertume, plus proche d’un dépôt de bilan avec un état des lieux, non seulement, délabré, mais dépourvu d’avenir prometteur..
La faute à qui et pourquoi ?..
Aujourd’hui, l’unique subterfuge, utilisé, reste cette vieille ficelle du déni permettant, ainsi, de se soustraire aux questions embarrassantes et surtout d’éviter d’aller au fond des choses : le changement radical des mentalités et des habitudes ..
Nous en connaissons son maître d’ouvrage qui persiste et signe, prêt à poursuivre son mandat électif jusqu’au bout de la nuit …
Inaugurer les inaugurations aura été le seul changement notable de ce quinquennat en poudre de perlimpinpin !..
La seule nouveauté politique aura été celle de piocher dans le réservoir de la diaspora avec un succès que l’on attend toujours, mais, avec ses échecs, retentissants !..
Reste, ces nouvelles alliances engagées, dont on ignore, tenants et aboutissants, sans aucune ligne de conduite claire, sinon celle d’être séduits par ceux-là, mêmes, qui voudraient achever de briser le plafond de verre d’une bilatéralité, née à l’indépendance et qui aujourd’hui, connaît des différents de plus en plus marqués avec des Éparses, en grain de sable, permanent..
C’est dans cette atmosphère d’opacité monumentale, tant sur le plan intérieur, qu’international, que d’avenirs politique et économique que s’est déroulée l’ouverture de ces festivités, hier, cornaquées par des évangélistes, puisque mandatés par un pouvoir, maître-d’oeuvre, exclusif !..
On pouvait espérer plus consensuel que cela, pour fêter l’unité nationale qui après 72 années d’existence, vit des moments délicats ..
Des festivités, même réussies, ne feront pas oublier un passé et un futur problématiques, à l’image du feu d’artifice qui fait briller les yeux un court instant avant de les plonger, immédiatement après, dans le noir de la nuit et de la Jirama…
Et cette indépendance fatiguée a-t-elle encore réellement la même signification qu’à sa naissance ?, on peut en douter fortement, désormais !..

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS