Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 2 décembre 2021
Antananarivo | 12h56
 

Répondre à un commentaire

10 octobre à 10:08 | Vohitra (#7654)

« Etre anti français et mendier auprès des français cela signifie quoi ? »…Un questionnement de la part de Vatomena…

Il faut être clair et sans ambigüité la dessus : ce n’est pas la Nation Malagasy entière qui mendie auprès de la France, et des politiciens français…mais ce sont les valets et sujets de la France qui dirigent le pays après avoir eu le pouvoir par la ruse et la tromperie de bourrage d’urnes et de falsifications de listes électorales, et surtout la manipulation et l’instrumentalisation des forces de sécurité locale corrompue se comportant comme des vils mercenaires…

La République Centrafricaine et le Mali, actuellement l’Algérie, ont déjà pris le pas en prenant des décisions idoines pour rectifier la trajectoire en matière de coopération pour le développement et la stabilité politique ainsi que la paix civile au profit de l’ensemble de la population…

La politique française en matière de coopération est actuellement mise à nue par les faits…

La France a l’habitude saigner l’Afrique, et comme si cela ne suffit pas, elle ne cesse de préparer et d’orchestrer des projets de déstabilisation ainsi que d’opposition interne entre les différentes composantes de la Nation dans les pays anciennement colonisés par la France…

Et je le réitère encore : ce n’est pas le peuple Français qui est l’ennemi du développement de l’Afrique, mais les politiciens véreux français ainsi que les bandits français qui ne pensent qu’à piller et saccager l’Afrique !

Bref, une citation bien formulée traduit amplement la situation actuelle à Madagascar :

« Quand le pillage devient un moyen d’existence pour un groupe d’hommes qui vit au sein de la société, ce groupe finit par créer pour lui-même tout un système juridique qui autorise le pillage et un code moral qui le glorifie » Frédéric BASTIAT, économiste politique.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS