Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 12 mai 2021
Antananarivo | 14h03
 

Répondre à un commentaire

9 avril à 16:11 | Isandra (#7070)

Ce que Actutana ne sera jamais diffusée, un blogue ne commente(il ne rapporte pas) que les faits divers qui réjouissent les andafy manonjana.

Lu sur France info :

"Le CVO+, remède élaboré à base d’artémisia, est en rupture de stock. La seconde vague a pris de court les pharmacies et l’usine productrice du "médicament". Faute de gélules, les Malgaches ont inventé leur propre décoction. Inutile de préciser que les habitants des villes ne peuvent avoir accès aux plantes pour fabriquer leur propre "mangidy", nom de la tisane."

Jeune afrique :

"Quel mal frappe Madagascar ? Depuis la fin de la première vague, en septembre 2020, on croyait le pays tiré d’affaires. Les hôpitaux avaient repris une activité normale. En août 2020, des spécialistes interrogés par Jeune Afrique estimaient même probable que le pays avait atteint une certaine immunité collective.

Une hypothèse aujourd’hui balayée. Depuis la mi-mars, le Covid s’est réveillé. Plus dur que jamais. Les hôpitaux débordent de patients. Les malades manquent d’oxygène et en meurent. Et la maladie dégénère plus vite en forme grave et en décès.

L’assassin, cette fois-ci, s’appelle « variant sud-africain ». Un nouvel avatar du coronavirus, aussi connu sous le nom de code B.1.351 ou encore 501Y.V2, plus résistant aux anticorps, selon une étude de l’institut Pasteur de Paris datée du 26 mars, et au vaccin de Pfizer (le seul étudié)."

Ce variant est plus contagieux et dangereux que le virus classique.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS