Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 mai 2021
Antananarivo | 03h23
 

Répondre à un commentaire

8 avril à 12:31 | lé kopé (#10607)

"L’enfer , c’est les autres " Jean Paul Sartre ,
Dans une pièce de théâtre (Huit Clos) , cet auteur a essayé de nous démontrer sa vision sur ce sujet . Ceci n’est qu’une introduction , (appropriée ou pas ), mais notre actualité Nationale nous fait constater que" l’enfer c’est chez nous "actuellement .Pour être plus concret , malgré l’ouverture de plusieurs centres de soins (Andohatapenaka , Palais des sports , CTC à Alarobia ...), on constate une pénurie d’espaces pour recevoir les malades, pénurie du personnel soignant , pénurie de médicaments qu’il faut payer , pénurie de bouteilles d’oxygène , délestage entraînant des victimes , et une pléthore de malades attendant la mort dans les allées des hôpitaux , ou dans les voitures , sinon le retour au domicile pour mourir loin des tumultes de la promiscuité . Et la liste n’est pas exhaustive !!! Si la douleur des proches de ces mourants pouvaient porter un nom , je crois que cela hanterait à jamais ces décideurs qui sont devant le fait accompli...de leur incompétence .Quand certains se gargarisent d’être au pouvoir , et de le répéter à tout bout de champ , ils se ridiculisent eux mêmes . Car le fait d’être de détenir un poste important , ne vous dégage pas d’en assumer les responsabilités .Quelle est notre stupéfaction , quand on appris que les vols d’Air France continuent leurs rotations une fois par semaine (cause de propagation du virus), alors que votre Calife affirme que les frontières sont fermées . La gazette de la Grande île a fait paraître dans son journal d’hier( le Ministre de la Santé Publique avoue les failles du 7 Avril 2021) qu’un observateur vivant dans la commune d’Andraijato (Fianarantsoa), a vu passer pas mal de convois mortuaires en l’espace de quelques heures. Et dire que depuis plusieurs mois , le Scanner de cet Hôpital (manarampenitra) est en panne , et que les test pour le covid n’existent plus , car il faut aller à Ranomafana ,ou dans la Capitale pour le faire . On comprend mieux pourquoi , il n’y avait eu aucune comptabilisation depuis belle lurette . Bref , le Pays passe actuellement de mauvais moments , et après les états de lieu d’usage , il est temps pour ceux qui en ont les moyens (Diaspora), de proposer des stratégies pour sortir le Pays de l’impasse . Ce n’est plus l’affaire des Dirigeants incompétents (ils ont fait leurs preuves), mais de toute bonne volonté . Montrons leur que la solidarité , qui est l’essence même de notre communauté est bien réelle . A vos marques ... Lé Kopé

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS