Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 5 mars 2021
Antananarivo | 14h11
 

Répondre à un commentaire

14 janvier à 10:57 | Vohitra (#7654)

Bonjour à tous,

Mis à part l’aspect lié à la santé publique, il y a de fortes raisons de penser qu’i existe des connotations d’ordre politique derrière cette mesure…

D’abord il y a la stratégie de manipulation de masse en créant un sujet ou un fait pouvant jouer une diversion délibérément voulue dans la perception et l’esprit de la population, on sait tous que le sujet brûlant de l’heure est l’exportation frauduleuse de 73,7 kilo de lingot d’or appréhendée en Afrique du Sud avec les trois passeurs…

Ensuite, comme corollaire de cette situation, cette manière d’obliger ceux qui ne portent pas de masque faciale a comme toile de fond de créer à nouveau une atmosphère de psychose semblable à la période de confinement avec ses mesures restrictives de mouvement, en particulier l’interdiction de réunion publique…en faisant planer au dessus de la tête du public la menace d’une loi d’urgence…dissuadant ainsi le public de participer dans des manifestations d’opinion par rapport aux événements ayant trait à la vie de la Nation…

En tout cas, obligeant ainsi les gens à faire des travaux d’intérêt général sans qu’il y ait des équipements de protection adéquate (gants, bottes, petits matériels…) risquerait de générer des problèmes de santé encore plus sévères tels les amibes, microbes, bactéries…pour citer les travaux dans les canaux et égouts…alors que la supposée infraction de départ est l’absence même de port d’outil de protection pour la prévention contre une maladie…

Les responsables sanitaires étatiques feraient mieux de sanctionner lourdement d’abord les organisateurs de ces réunions publiques autorisées par l’Etat en l’absence de prise de mesures de prévention adéquate visant à briser la chaîne de transmission du Covid 19…

Savez-vous que le prix d’une masque faciale adéquate est presque identique aux prix d’un kapoaka de riz dont l’absence durant une journée est une menace certaine pour la vie et la santé en général… dans un pays où la famine est en passe de s’étendre à grande échelle avec 92 % de la population vivant au dessous du seuil de pauvreté...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS