Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 4 mars 2021
Antananarivo | 02h20
 

Répondre à un commentaire

12 janvier à 19:11 | Besorongola (#10635)

Selon Isandra Rajoelina choisit la politique de développement qui consiste principalement à créer des emplois, afin que bon nombre des Malagasy, les pauvres puissent trouver de travail, et nourrir eux-même leur famille, et sortir dans leur situation, au lieu de leur distribuer des aides en permanence. Pour ce faire, il faut promouvoir les investissements, que ce soit publics ou privées. Malheureusement, les budgets de l’Etat y sont très limités, il faut qu’il ait recours aux partenariats avec les autres investisseurs, qui ne sortent leur argent que pour des projets non seulement, ils jugent rentables, mais, aussi les RIS ne sont pas longs et sont directs.
....................
Vous avez parfaitement raison Rajoelina à les yeux plus grands que son estomac car il devait savoir avant de faire croire, dixit Rajao, à une émergence rapide que LES BUDGETS DE L’ETAT SONT LIMITES et il n’y a pas les moyens pour faire les fêtes, son terrain de prédilection.
Des spécialistes sont en train d’étudier en ce moment dans notre équipe l’impact où les retombées éventuels de tous ces projets futiles comme Tanamasoandro, les Stades et Picines les plages Miami... soit-disant des projets phares de ce régime mais ils constatent que le village Tanamasoandro abriterait (s’il voit le jour) des bâtiments administratifs comme à Anosy et des commerces de luxe et ne crée en rien de richesses. Combien de Malgaches pourraient trouver leurs avantages dans ces projets sauf les nantis et les membres du régime ? Depuis sa rehabilitation à la hâte le Rova ne rapporte toujours rien car les frontières mondiales continuent de fermer et pour longtemps.. Les Stades et piscines risquent de tomber en ruine faute d’entretien et de budget car les jeux des îles sont menacés par la prolongation de la crise mondiale. Les Îles Maldives et l’Éthiopie ont respectivement décliné l’organisation respective des jeux des îles et de CAN car leurs dirigeants savent que ce serait une suicide pour l’économie de leur pays en ce temps de crise d’organiser ce genre d’événement. Et l’homme de spectacle de service est le seul à trouver cela une opportunité alors que son pays est le plus pauvre du monde.
On parle aussi de Telepherique, de Tramway alors que 90 % des routes sont impraticables...Quand Rajoelina comprendra que ce sont tous des projets d’un pays émergé tout ça. Les pays qui ont le taux de croissance à 7% et plus de 2000 USD /tête d’habitant de PIB eux mêmes réfléchissent 2 fois avant de se lancer dans ce genre de projet tandis que Rajoelina FAIT CROIRE que notre pays, dans son état actuel ait la capacité économique de réaliser tout cela Et le comble c’est que beaucoup applaudissent et rêvent déjà de vivre comme en Europe en espace de 2 ans. C’est cela la véritable INFANTILISATION DU PEUPLE. Lamentable !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS