Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 21h04
 

Répondre à un commentaire

2 décembre 2019 à 11:51 | Vohitra (#7654)

Bonjour à tous,

Encore et toujours, une suspicion de manipulation de la liste électorale dans un scrutin est de nouveau à la une des actualités dans le pays.

Personne ne peut nier que la base d’une élection démocratique et crédible, aux yeux de tous, est l’existence et la réalité d’une liste électorale fiable et transparente permettant aux électeurs d’exprimer leurs droits et opinion par la voie des urnes.

Arriver à établir une liste électorale fiable est le premier devoir et obligation de tout organisme chargé de l’organisation et déroulement d’une élection et consultation populaire crédible. Quel que soit la dénomination et autre qualification attribuées à cet organisme, indépendant par rapport à qui ou quoi, il est toujours et reste l’émanation d’un Etat responsable et soucieux d’une vie publique démocratique, car une élection reste une affaire d’Etat. Ici, l’essentiel est de comprendre qu’il est nécessaire de ne pas faire la confusion entre un Etat et un régime politique au pouvoir.

L’Etat, avec ses biens et patrimoines, l’ensemble de la population et ses représentants, l’administration et les finances publiques, ne doit pas être utilisé et manipulé et accaparé, dans la recherche de profit de quelle nature que ce soit en faveur d’un parti politique et d’un régime politique. Autrement, le pays serait dirigé par un régime autoritaire et dictatorial au mépris d’un minimum de démocratie.

La nécessité de l’existence et utilisation d’une liste électorale fiable ne doit et ne devra jamais être ramené à une dualité pouvoir/opposition politique, c’est une exigence démocratique, c’est un devoir et respect absolu des droits civils et politiques vis-à-vis des électeurs, une administration publique neutre est et restera le responsable de la confection d’une liste électorale, il en est de même pour le recensement de la population d’un pays. Qu’en est-il par exemple comme conséquence si, délibérément, on décide d’exclure d’un recensement de population une frange des habitants d’un pays pour des raisons d’opinion politique, ou de diversité liée à la croyance ou religion ou de lieu d’origine ethnique ou de niveau d’instruction ?

La crédibilité et la fiabilité d’une liste électorale ne doivent pas être liées à une exigence ou une demande ou une manœuvre politique de la part des personnalités issues de l’opposition, c’est un devoir de respect vis-à-vis de l’ensemble des électeurs et de la population toute entière.

Aussi, compte tenu du contexte malsain qui prévaut actuellement, il est primordial de pouvoir donner une réponse satisfaisante et acceptable à la question s’il y avait eu ou non une manipulation de la liste électorale lors de la dernière élection du 27 novembre 2019. Afin de pouvoir y répondre, il faudra procéder à :

-  La comparaison de la liste électorale arrêtée en mai 2019 et celle utilisée le 27 novembre 2019

-  D’extraire de la liste électorale utilisée lors du dernier scrutin les rajouts et retranchements d’électeurs opérés après la fermeture de la liste entre mai 2019 et le 27 novembre 2019

-  De faire la vérification si les nouveaux électeurs rajoutés sont bel et bien des habitants réels dans chaque Fokontany où ils avaient votés le 27 novembre 2019

-  De faire la vérification si les électeurs retranchés de la liste utilisée le 27 novembre 2019 sont des habitants résidant dans le Fokontany et recensés comme électeurs dans liste clôturée en mai 2019

La réponse à ces questions va permettre de dire réellement l’existence ou non de manipulation de liste électorale lors du dernier scrutin, et cela indépendamment de l’opinion politique et position de qui que ce soit, c’est une nécessité dictée par la démocratie et une volonté de transparence exprimée, ainsi que le souhait indiscutable de l’avènement d’une élection fiable et crédible dans le pays…

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS