Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 18 septembre 2019
Antananarivo | 14h11
 

Répondre à un commentaire

25 août à 13:14 | Maestro (#7313)

Suite

Depuis que lui même le premier buteur de la CAN, Anicet, en 2017 boudait sa présence pour jouer avec le BARÉA , depuis qu’à même cinq personnes dormaient dans un 20m2, depuis que les joueurs étaient orphelins de mécènes sauf la Commune urbaine d’Antananarivo par sa mairesse, les Mbola Rajaonah, Briand Randrianirina, feu John Elite, et le ministre du sport Anicet.R, sous l’impulsion du Président de la République de l’époque Hery Rajaonarimampianina, personnes, niet, nada, rien, personne n’a entendu parler ni de loin, ni de près l’aide de Andrianirina Rajoelina, pour que Lova Ramasimanana tente de sauver la mise en travestissant les faits, personne n’est dupe jeune homme.
C’est vrai en 2017, Hery Rajaonarimampianina avait d’autres priorités, lui même n’avait jamais pensé que cette équipe de BARÉA allait connaître une telle éclosion, remettre les choses sur les rails, après une période de transition catastrophique étaient ses priorités :

. Reprendre et rétablir nos relations avec les bailleurs de fonds.

. Rétablir l’ordre social, grèves par-ci, grèves par-là.....

.....

Du coup tant bien que mal, le couple présidentiel aidait, souvent par des soutiens personnels, il aidait le foot, la pétanque, le judo, l’athlétisme, le basket etc... On voyait Mbola Rajaonah partout, visiblement pour exécuter les instructions de son patron politique.

Parenthèse, vous les politiciens malgaches, le jour où vous vous rendrez compte que le sport est une priorité, Madagascar embrassera le développement, un peuple sain est un peuple productif, une des façons pour alléger les dépenses sanitaires. Le sport fait parti des produits marketing les plus porteurs, le sport est un vecteur de développement.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS