Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 20 septembre 2019
Antananarivo | 23h24
 

Répondre à un commentaire

25 août à 13:13 | Maestro (#7313)

Suite

C’est fou que le football puisse entrainer tout un peuple à oublier l’essentiel, ce n’est pas la première fois que le football avait été utilisé par les politiciens pour masquer leur incompétence, pour cacher leur inaction, le football est l’un des leviers social pour éveiller l’unité nationale, le football enivre, le football solidarise.

Des voix s’élèvent, pas de politique dans le sport, pas de politique dans le football, rien à faire, les politiciens sont là, ils s’incrustent, pour la simple raison que cette épopée est devenue une affaire nationale, une politique nationale pour le pouvoir en place. C’est vrai et ceci est un fait, A.Rajoelina n’est pas adulé par la population tananarivienne, un autre fait vient s’ajouter à cela et l’opinion en est dissuadée : A.Rajoelina est l’élu légalement de l’HCC*, pas l’élu légitime du peuple, de là il est condamné quérir une légitimité populaire, le football en est un des moyens pense-t-il.

Pourrait-on parler de la genèse de ce succès ?

On a toujours tendance à oublier les artisans principaux d’un succès, la vie est ainsi faite pour que les opportunistes ne ratent aucune occasion pour s’apprroprier l’oeuvre des autres, c’est l’un des plus vieux métier du monde, travestir, helas oui travestir les succes des autres pour soi.

"... TSY MAHALALA MENATRA IO..." jeunes chanteurs malgaches sélectionnés pour l’occasion.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS