Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 18 septembre 2019
Antananarivo | 15h08
 

Répondre à un commentaire

13 août à 10:35 | Vohitra (#7654)

Bonjour à tous,

Dans la situation actuelle, il n’y a pas de groupe politique d’opposition au sein de l’Assemblée Nationale, et il n’y a que le TIM qui se réclame ouvertement en tant que parti politique d’opposition à la majorité présidentielle constituée du Mapar/IRD et de quelques vingtaine de députés issus de groupe parlementaire indépendant.

Aussi, en conformité avec l’esprit et lettre de l’article 14 de la loi fondamentale, c’est le TIM qui est le groupe parlementaire qui représente l’opposition au sein de l’Assemblée nationale.

Et en s’inspirant de la proposition de loi présentée par la majorité présidentielle, le chef de l’opposition officielle au sein de l’Assemblée nationale devra être issu du rang des députés membres de l’opposition parlementaire, en l’occurrence le parti TIM. Donc, seul un(e) député élu peut représenter l’opposition.

Mais le sujet abordé ne concerne évidemment que le cadre de l’opposition parlementaire au sein de l’Assemblée Nationale, et il serait difficile et non souhaitable de vouloir contenir et limiter l’existence d’une opposition politique que dans le cadre des institutions de la République.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS