Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 septembre 2019
Antananarivo | 21h41
 

Répondre à un commentaire

2 août à 19:29 | diego (#531)

Bonjour rebey,

Rien de personnel, mais que vous n’offrez aucune solution. Je crois que vous racontez des blagues, en tout cas, c’est ce que je pense.

Les solutions politiques, économiques et juridiques sont nombreuses, c’est assez surprenant, comme les politiciens et dirigeants malgaches, vous n’offrez même pas une seule.....même pas une copie collée.....

Bon tempérament du peuple et quoi encore, le bon réflexe des élites ? C’est la solution que vous cherchez à vendre auprès des Banques, Bailleurs des Fonds et des vos compatriotes malgaches ?

Vous ne suggérez même pas un seul grand Investissement.

Ce ne sont pas des solutions. Je me permets de vous expliquer, pour proposer des solutions, un, il faut connaître le pays, deux, il faut connaître ses systèmes politiques, son droit, et trois, il faut connaître sa situation politique et économique. Surtout surtout, il faut connaître et prendre conscience, en ce qui concerne les politiciens, que Ma Madagascar est un pays rural, autrement à mutation lente.....mais aussi très commerçant, c’est une Île, c’est à dire, l’évolution pourrait être relativement rapide dans plusieurs secteurs économiques.

Vous parlez de Rome antique, Cesar, Taïwan, je ne vois pas le rapport avec Madagascar

Vous avez du mal à définir ce que la Souveraineté d’une Nation indépendante, et cela vous pose problème, me semble-t-il.

Et enfin, Il ne faut pas oublier qu’on a à faire avec un des pays les plus pauvres de la planète, occupe la 4e ou 5e dernière place, dans lequel, le « droit » est aussi fragile que les politiciens, les élus, l’Etat et les Institutions.

En fait, comme la majorité des politiciens et dirigeants malgaches, vous avez du mal à mettre les mains sur les problèmes auxquels votre pays doit faire face. C’est inquiétant car il me semble que les problèmes vous préoccupent.

Ce n’est pas une question d’intelligence, mais d’une connaissances de son pays, par exemple, et des bonnes connaissances du structure politique, économique et juridique du monde dans lequel tout pays évolue, une bonne connaissance de la mondialisation par exemple et des conventions que le pays a signé.

C’est utile pour les échanges entre les citoyens d’un pays que les citoyens comprennent en fait un peu mieux comment l’économie, la politique et le droit s’articulent autour de la souveraineté d’une Nation Indépendante.

Enfin, à noter, je critique le système malgache et les élus malgaches, les gens qui font, votent des lois, autrement dit, les parlementaires.

Je vous réponds par politesse.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS