Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 septembre 2019
Antananarivo | 21h41
 

Répondre à un commentaire

31 juillet à 13:12 | rakotobe (#7825)

Les va-et-vient entre les sphères économique et politique sont devenus si fréquents aujourd’hui qu’on ne s’en étonne même plus ou presque. Les exemples sont ainsi légions : Bernard Tapie ou Thierry Breton par exemple en France, mais également Silvio Berlusconi, Marc Ravalomanana, Michael Bloomberg...
Il apparaît difficilement conciliable de prétendre vouloir servir l’intérêt général quand on a passé l’essentiel de sa carrière à poursuivre le sien plus particulier.
ces hommes d’affaires doivent garder le profil bas , surtout lorsqu’on est dans l’opposition, afin de ne pas attirer les foudres du pouvoir, ce que n’a pas fait Mbola Rajaonah.
ç’aurait pu être Ravalo , cela viendra peut être !!!
Mais les bourreaux du pouvoir actuel doivent aussi savoir que leur futur sort n’en sera pas autrement lorsqu’e l’alternance interviendra. On apprend toujours à son insu que le pouvoir( celui qui rend fou ) n’est pas éternel.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS