Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 août 2019
Antananarivo | 14h07
 

Répondre à un commentaire

11 juillet à 15:01 | diego (#531)

Bonjour, À mon sens, voilà des sujets politiques, économiques et juridiques riches, importants, qui permettront de parler et discuter sérieusement en ce qui concerne le développement Madagascar. Décentralisation et déconcentration et le PM, Ntsay, explique, comment les responsables politiques et les élus vont s’y prendre. Personnellement, je trouve riche et intéressant de la part du PM de prendre les problèmes du pays sous ces deux angles, décentralisation et déconcentration :  des pouvoirs, si je comprends bien. Il reste que ce sont des idées et des projets qui sont encore sur les papiers. Et comme ce sont des bonnes idées et des projets viables, et qui ont tout simplement un bon avenir devant eux, et qui visent, très important, de « décentraliser » les pouvoirs à Madagascar, il faut s’attendre à ce qu’il aurait d’opposition assez tenace, surtout venant des lobbying de la Capitale. Est-ce que le président et son équipe vont y arriver ? Et je me pose la question, si le PM est sérieux ? Ce sont des projets qui pourraient bien au pays et ses dirigeants de lutter sérieusement contre la pauvreté, l’insécurité et bien évidemment, la corruption. Le PM est lucide. C’est bien le même PM qui a dit, a fait comprendre aux Malgaches il y a quelques mois :  que l’Etat Malgache n’a pas fait un seul grand investissement depuis 15 ans. Autrement dit, ni plus ni moins, critiquant les dirigeants et gouvernements successifs à Madagascar depuis 15 ans. Je me rappelle bien, j’ai dit, son temps à Mahazoarivo est compté. Et je me demande s’il n’est déjà sur le départ pour oser faire un diagnostic qui a du sens. Le seul réserve que j’ai, c’est que le PM n’a pas évoqué la modernisation, le renforcement et la réforme des fondamentaux, c’est à dire :  l’Etat et les Institutions. Est-ce que la révision constitutionnelle est-elle vraiment nécessaire ? Il faut prendre mille précautions avant de toucher à la Constitution dans un pays qui est sujet à régler les désaccords politique et les erreurs du gouvernement a un coup d’Etat.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS