Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 18 août 2019
Antananarivo | 21h50
 

Répondre à un commentaire

18 mai à 10:37 | Isandra (#7070)

On peut rajouter cet extrait d’un article de midi pour mieux comprendre cette affaire : « « Abus de fonction, favoritisme, prise d’avantages injustifiée, faux et usage de faux, trafic d’influence ». Ce sont les infractions de « grande corruption » qui pèsent sur trois personnes relevant de la Représentation permanente de Madagascar auprès des Nations Unies à New York dont l’Ambassadeur en poste au moment des faits. Il n’avait pas répondu depuis 2015 aux convocations du Bianco même après son remplacement en janvier 2018, à quelques mois du terme du mandat du président Hery Rajaonarimampianina. Ce dernier avait fini par lâcher l’ancien chef de la Représentation qui aurait trempé dans la vente de la Résidence de Madagascar à New York courant 2007, et l’achat d’une nouvelle Résidence et d’une Chancellerie la même année, c’est-à-dire du temps du président Marc Ravalomanana. Les procédures de passation de marché ainsi que l’utilisation des recettes issues des transactions avaient été considérées comme douteuses. » N’oubliez pas non plus qu’au temps de Ravalo où des milliards ont été détournés à Manakara, sans compter de l’argent qui est sorti d’une manière non catholique auprès de la BC,...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS