Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 23 septembre 2019
Antananarivo | 03h19
 

Répondre à un commentaire

11 février à 11:39 | kartell (#8302)

La parole des africains, c’est davantage une immense plainte de sa pauvreté, mais aussi des conflits inter- ethniques voir entre voisins hégémoniques plutôt que celle de parler d’une impossible seule voix...
Il faut reconnaître une chose : Rajoelina excelle dans ce symbolique angélique, dans ce dithyrambique qui balaie tout sur son passage jusqu’à se demander comment il peut oser enjoliver un quotidien aussi terne pour un eldorado du futur ?...
A flagorner de la sorte cette assemblée de potentats, il ne pouvait recueillir que ce qu’il avait semé en « surflattant » les égos présents dont la concentration au mètre carré était phénoménale..
Ce n’est pas avec de tel discours que cette Afrique besogneuse pourra s’extirper de ses ornières actuelles parce qu’elle se complait à croire que l’émergence c’est aussi simple qu’une exhortation distillée par un annonceur professionnel devant une tribune conquise d’avance….….
Rajoelina semble ne pas avoir quitté ses habits de publicitaire, il a pris l’habitude de caricaturer des faits économiques en croyant qu’on pourrait vendre un avenir comme une lessive low-cost ...
Adepte forcené de la méthode Coué, il est en train d’appauvrir davantage la parole politique parce que ses incitations au miracle sont associées à une impasse étourdissante sur tout ce qui a conduit à la situation actuelle : la corruption dans toute sa splendeur...
En discourant de la sorte, Rajoelina tente de s’offrir une stature internationale qui semble lui tenir à cœur afin d’élargir sa dimension nationale trop réductrice pour son ego mais il n’est pas sûr que ses sorties internationales théâtrales soient appréciées avec autant de jubilation par les Malagasy exigeant un recentrage présidentiel sur le pataquès local qui, lui exige plus que des discours, fussent-ils " rassembleurs et frondeurs" !….

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS