Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 octobre 2018
Antananarivo | 22h52
 

Répondre à un commentaire

13 juillet à 11:19 | kartell (#8302)

C’est une excellente nouvelle, les caïmans vont pouvoir se refaire les dents, potentiellement limées, avant d’être chassés, par, de plus malins, qu’eux, dans quelques mois !….
Le pouvoir, aux mollets vacillants, chante sa bonne gestion et porte à bout de bras, la confiance affichée par le FMI, multirécidiviste, urgentiste du pays !….
Si le FMI a bien consenti cette aide, relativement modeste, c’est qu’il ne veut pas à avoir, à l’investiture prochaine, du nouveau caïd de l’île, à faire face à un état de délabrement avancé, et, qu’une aide, trop conséquente, de sa part risquerait d’euphoriser ses nouveaux maîtres, dans des excès récurrents !….
La politique de la petite rustine est privilégiée à celle d’un rechapage complet, terreau, favori,d’une corruption obèse !….
Le pouvoir, en place, a, tôt fait, de chanter sa joie de se voir adouber par l’instance internationale, très regardante, avant de lâcher son lest, mais, il est en train d’accommoder l’événement à des signes positifs de l’économie nationale, pour démontrer au quidam, qui voudrait encore l’écouter, que la métamorphose, elle arrive puisque le FMI, crache au bassinet !…
Les raccourcis en politique sont choses courantes, mais, en période pré-électorale, ils sont une règle absolue, surtout, lorsque, le tenant du titre escompte bien conserver sa couronne !….
Les débats de savoir si des signes, avant-coureurs, font cette aide de dernière minute, un bon point ou plutôt un bonnet d’âne, il est bien difficile de croire le scénario présenté par les sherpas du pouvoir, prêts aux raccourcis, les plus croquignolesques, pour donner au boss, une image de winner, tardif, du pays !...
Relevons, tout de même, que cette aide est sujette à certaines contraintes dont on peut douter qu’elles soient respectées, mais l’odeur de l’argent frais donne au pouvoir, une telle énergie à faire des courbettes au donneur que sa soumission, aux exigences du FMI, paraît feinte, d’autant que cette occasion, offerte sur un plateau, était en or !….
Et, par les temps qui courent, c’est du pain…béni !…..

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 234