Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 19 juin 2018
Antananarivo | 05h15
 

Répondre à un commentaire

7 décembre 2017 à 18:04 | papangue (#9623)

@RAMBO,

Non Hery est la par hasard, il n’est pas du tout l’homme de la situation, tous les voyants sont au noir :
- Insécurité partout , campagne,villes
- Pauverté totale de la population : 92 % selon la BM
- Famine dans le Sud
- Insalubrité permanente (d’ou ces maladies datant du moyen âge)
- Education en berne, enseignant pas payés ou mal payés, FRAM pour les pauvres
- Corruption générale ,à commencer dès votre arrivée à Ivato et au retour aussi ( il faut faire attention jusqu’au dernier moment) même dans l’avion, ou un grand du régime peut même vous empêcher de voyager ou de changer de place car c’est sa palce habituelle , cette dernière mésaventure était arrivée à une personne agée , dégagée par un Co(n)lonel .

Tout ca pour dire qu’a force de tout siphonner , vous les 200000 qui profitez, l’Etat ne peut faire appel qu’au FMI , c’est le dernier recours.
La vérité c’est que le régime est aux abois, en jouant les apprentis sorciers, celui qui est la par hasard, n’a pas vu venir la spéculation sur le riz.

3500 ariary le kg, 700 le kapoka, mais vous vous rendez compte ?
Il n’y a plus que les hotels qui achètent les gony ...

Depuis longtemps le vahoaka na mange plus de viande, devenu vegetarien par nécessité , et même vegétalien car le poisson est hors de prix.

Il n’y aura de réel développement que avec des gens bien formés et bien nourris.

Trop de gasy sont malnutris, cela a des conséquences graves sur les facultés motrices et la force musculaire pour les paysans.

Même s’ils se font prendre les malfaiteurs sont relachés par un pouvoir local ultra-corrompu à outrance, sans parler des faits divers scabreux , dus tous pour la plupart à la misère généralisée dans laquelle la clique de 2009 a plongé le pays.

Il faut arrêter ’accuser la CI , le FMI, la BIRD, c’est tous le dirigeants depuis 1975 ( Didier R) à maintenant qui en sont la cause.

Il ne faut pas trop tirer sur la corde, la réaction des gasys paut être extrême.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 130