Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h42
 

Tribune libre

Réponse du Père Urfer

« ... cette affirmation est fausse »

lundi 21 mai 2007

« Je me permets de vous écrire à tous, par un envoi groupé dont malheureusement seront privés ceux dont je n’ai pas l’adresse sous la main…

Je lis dans l’Express de ce jour le grand titre de première page : « Ravalomanana accable Urfer », affirmant que « l’intéressé avait déjà été expulsé de la Tanzanie avant sa venue à Madagascar ». Le problème est que cette affirmation est fausse. J’en conclus, hélas, que le Président est mal informé. Et que certains de ses conseillers n’hésitent pas à recourir au mensonge et à la calomnie pour nuire à d’autres. Un exercice périlleux, car lorsque le Président répète publiquement leurs dires, c’est lui qui risque d’être accusé de mensonge et de calomnie…

Il est facile de prouver l’erreur. Je suis devenu résident de Madagascar en 1974, au terme de mes études de théologie. J’avais fait, depuis 1968, plusieurs séjours en Tanzanie, et publié deux livres sur la Tanzanie : Ujamaa, Espoir du socialisme africain en Tanzanie (Aubier-Montaigne, 1971) et La République Unie de Tanzanie (Berger Levrault, 1973). Et j’ai fait un autre séjour en Tanzanie, après mon arrivée à Madagascar, pour finaliser deux livres : Eglise et socialisme en Tanzanie (L’Harmattan, 1975) et Une Afrique socialiste, la Tanzanie, (Editions Ouvrières, 1976). Je n’ai jamais eu aucun problème avec les autorités, ayant notamment rencontré le Président Nyerere dont j’admirais la politique… et dont le procès en béatification a été introduit au Vatican, l’an passé, par la Conférence épiscopale de Tanzanie.

Ceux qui ont fait croire au Président Ravalomanana que j’ai été expulsé de Tanzanie sont des ignorants, ou de fieffés menteurs. S’ils ne me croient pas, qu’ils me paient un billet pour Dar es Salam ou tout autre ville de Tanzanie : je me ferai un plaisir de les rencontrer
là-bas !

En attendant, je regrette que certains en soient arrivés au point de justifier l’arbitraire par le mensonge. »

Sylvain Urfer sj

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS