Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 octobre 2019
Antananarivo | 13h05
 

Diplomatie

Conseil des ministres

Yvette Sylla, Camille Vital, Omer Beriziky et Rija Rajohnson nommés ambassadeurs

jeudi 19 septembre | Arena R.

Quatre personnalités politiques connues par leur proximité au régime de la Transition, dirigée autrefois par Andry Rajoelina, viennent d’être nommées ambassadeurs de Madagascar à l’étranger, lors du conseil des ministres hier à Iavoloha.

Yvette Sylla, l’épouse du regretté Jacques Sylla, ancien Premier ministre du régime Ravalomanana, est nommée ambassadeur déléguée permanente de Madagascar auprès de l’UNESCO à Paris. Avant cette nomination, elle était déjà membre du gouvernement de la coalition nationale de Christian Ntsay et a manifesté à plusieurs reprises son soutien et fidélité à Andry Rajoelina en prêtant main forte à l’équipe de la présidence dans ses actions.

L’ancien Premier ministre de la Transition, Camille Vital, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Madagascar à Maurice. Bien qu’il ait soutenu le candidat présenté par Marc Ravalomanana au second tour de l’élection présidentielle de 2013, cet homme politique a toujours affiché sa loyauté à Andry Rajoelina, une loyauté visiblement récompensée. Le général Camille Vital, est également un proche du ministre des affaires étrangères, Naina Andriantsitohaina, la fille de ce dernier étant marié à son fils.

Jean Omer Beriziky, un autre ancien premier ministre de la Transition est également reconduit à son ancien poste d’ ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, représentant permanent de la République de Madagascar du royaume de Belgique et de l’Union européenne à Bruxelles. Tout comme d’autres malheureux candidats du premier tour de l’élection présidentielle 2018, Jean Omer Beriziky a soutenu Andry Rajoelina lors du deuxième tour de cette élection.

L’ancien directeur de cabinet de la Haute autorité de la Transition (HAT), Rija Olivier Hugues Rajohnson, discret mais proche de Andry Rajoelina, est également nommé au poste d’ « Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Madagascar auprès de la République française ». Ce poste d’ambassadeur de Madagascar auprès de la France a été vacant depuis des années.

Malgré ces nominations au poste d’ambassadeurs de Madagascar, beaucoup de postes restent encore vacants au niveau de la représentation de la Grande île à l’étranger. C’est le cas notamment de l’ambassade de Madagascar au Japon, l’ambassadrice en poste, Mireille Rakotomalala ayant été démise de sa fonction depuis quelques semaines.

Au mois de février, juste après la prise de fonction de Andry Rajoelina, neuf ambassadeurs et deux consuls généraux ont vu leur nominations abrogées. Sans surprise, la nomination à ces postes honorifiques est toujours liée au changement de régime. Le gouvernement étant libre de nommer qui il veut au poste d’ambassadeurs, c’est souvent un moyen de recaser les amis du pouvoir, une vieille pratique politique habituelle dans le pays. Rares sont en effet les diplomates de carrière qui soient nommés au poste d’ambassadeurs.

105 commentaires

Vos commentaires

  • 19 septembre à 08:49 | elena (#3066)

    Ce n’est pas seulement les amis du pouvoir, c’est aussi la famille.
    Le fille de Naina est mariée à un Vital, fils ou Neveu de Camille ?Quant à Rija, c’est l’oncle de Mialy.
    C’est pas ce qu’on appelle du népotisme ?

    • 19 septembre à 09:29 | Isandra (#7070) répond à elena

      Elena,

      Parce que placer les TIKO’s boys partout, de la mairie aux tête d’institution et designer sa femme candidat de la mairie au grand dame des autres fidèles, n’est pas du tout Népotisme ???

      C’est une coutume répandue dans le monde de choisir les camarades les plus fidèles occuper les postes stratégiques comme Ambassades dans des grands pays comme la France, les Etats unis.

      Ce n’est pas pour rien que Ravalo avait nommé son ancien ministre Feu Narisoa Rajaonarivony Ambassadeur aux Etats Unis, puis en France.

    • 19 septembre à 09:30 | betoko (#413) répond à elena

      Vous avez peut être raison sauf qu’un de ces ambassadeur avait soutenu Ra8 lors de d’élection présidentielle et s’ils sont compétents je ne vois pas où est le problème et de plus ils ont fait des grandes études.
      Pendant le régime de Hery Rajao un ex chauffeur de taxi beau fère de Madama B a été nommé comptable à l’ambassade à Paris

    • 19 septembre à 09:54 | elena (#3066) répond à elena

      Rien de changé sous le soleil de l’IEM, alors ?
      On pensait à un renouveau, une nouvelle ère, avec des valeurs nouvelles.
      C’est raté.

    • 19 septembre à 09:58 | Isandra (#7070) répond à elena

      Elena,

      Hihihihi !

      On ne change pas les formules qui marchent, tsy hita izay maharatsy azy,...

    • 19 septembre à 10:13 | Maxim (#5960) répond à elena

      Isandra,

      et pourtant vous racontez tous les jours la défaite de l’ ancien régime. Donc le peuple n’espère rien de vous, vous allez échouer aussi.

    • 19 septembre à 10:13 | elena (#3066) répond à elena

      Bravo Isandra, chacun appréciera !

    • 19 septembre à 10:41 | I MATORIANDRO (#6033) répond à elena

      @ inandra lohan’nagidina

      Inona ny atao hoe népotisma ry vendrana ???!!!

      Havakavana na fianakaviana ry lohan’angidina.

      Tsy misy iraharahianay na alikadia aza no tendrena fa tsy hoe havakavana sy olona efa antitra be ; bebe sy dadabe. Ngah tsisy tanoranora ao @ tanora gaigy vendrana ao.

      De maninona koa no tsy tonga dia notendrena daholo ny banga rehetra fa ireo 4 ireo ihany ???!!! Satria tsy niomana nareo ary tsy manana olona sahaza ny toerany afa-tsy ireo kitoatoa ihany.

      Tohizo ihany oah io kitoatoa io fa rehefa merefotra io de hitan’satroka bonetra tsara ny ifehezana azy.

      Samia velonaina ahita ny fiafaran’naina.

    • 19 septembre à 11:21 | Isandra (#7070) répond à elena

      Mpiesona antoandro,

      Népotisme, sao dia heverinareo fa langue ny babanao ary io, ka faritana amin’izay mahametimety anareo any.

      Izany no tena force an’ity filoha tanora ity, hainy ny manambatra ny karazan’olona rehetra hiara hiasa aminy, na tanora, na safiotra, na antitra, na avy aiza fiaviana na avy aiza, rehefa manan-talenta sy mahay dia izay.

      Ny ao amin’ny kandidà mairie Tana izao dia tanora zokony no natalotra,...

      Fa tsy mba hoatran’ny sasany mandany andro, mandany andro mijery tetiarana sy taona ary ny papier vao tendrena, ka raha tsy resaka fampanarahana omby izy ity ko.

  • 19 septembre à 10:00 | nez_gros (#10715)

    - Paris -bruxelles:1h20mn en TGV ; - Paris-Unesco:30mn à pied, Paris-Marseille:4h en TGV, ca ne sert à rien d’avoir 3 ambassadeurs, 1 suffit
    - Tamatave-ile maurice : 2h de pirogue, ca ne sert à rien d’avoir un Ambassade la bas.

    - Et je ne parle même pas l’utilité et surtout l’efficacité réelle d’un ambassadeur malgache partout dans le monde
    - Et l’époque où nous vivons, c’est à dire le haut debit 5 G Internet

    vous avez capté ou pas gros

    • 19 septembre à 11:11 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      Les Ambassades malgaches ne servent à rien,
      C’est quoi notre politique Extérieur ? avons nous une quelconque souveraineté à l’extérieur
      L’iran, le venezuela, la chine, le yemen, la coree du nord, hong kong, en avons nous notre avis ?
      Un chargé commercial suffit, et encore.... car l’OMC a exclu les AFRICAINS sur le marché internationaux

      Finalement un secrétaire suffit, pour taxer le passeport , le visa, les copies et documents divers

  • 19 septembre à 10:01 | Maxim (#5960)

    Rien empêche le régime de mettre tous ce qu’il veut où il veut, c’est comme ça la politique.
    A Madagascar, on place la personne soit par copinage, soit pour qu’elle ferme sa gueule et la compétence c’est pour le jardinier ou autre technicien.

    • 19 septembre à 10:55 | betoko (#413) répond à Maxim

      Sont ils incompatants déjà ? Vous n’allez quand même pas nommé un illettré comme ambassadeur ?
      C’est qu’il faudrait faire c’est de seconder ces ambassadeurs par des éléments sortis de l’ENAM et qu’en est il de leur salaire , est ce que c’est toujours aussi exhorbitants et injustifiés ?

    • 19 septembre à 11:01 | Maxim (#5960) répond à Maxim

      Betoko,
      Ils sont supers diplômés,. Compétents ? ils ont encore l’occasion de nous prouver. Ou bien ils continueront à profiter et exploiter l’avantage de s’enrichir et vivre loin des problèmes que 90% de malgaches vivent quotidiennement.

    • 19 septembre à 12:41 | Beandroy (#3943) répond à Maxim

      Nez-gros.
      Eh toi là Nez_gros hahahahaha ! Je ne t’ai pas oublié gros. Mais je ne fais que passer en coup de vent aujourd’hui. Donc à bientôt pour mes réponses à tes diverses questions d’hier.
      T’as capté ou pas ?

    • 19 septembre à 12:54 | nez_gros (#10715) répond à Maxim

      @ beandroy, on est là gros, on a tout capté, tu veux jouer la prolongation, tu cherches ton anti-sèche, ton élément de langage TGV pour me répondre, mais tu n’as pas de reponse gros, c’est aussi simple que cela, cherche pas à comprendre gros.
      On est là gros, on bouge pas, et Big up tout de même ty à tsihombe noho ambovombe ane gros

  • 19 septembre à 11:06 | Jipo (#4988)

    Mais ou sont passés les 350 4#4 de notre vénérable CV : avec les zélicos Belges ?

  • 19 septembre à 11:16 | Vary-Manta (#2623)

    Ah ouiiii !
    Ces fameux Ambassadeurs : le club des Vendus, de fils- et filles-à-papas. Ces diplonates surpayés, qui ne servent quasiment a Rien ! Si de par malheur, tu est à l’étranger et tu as besoin de quelque chose, ... "Désolé, nous ne pouvons rien faire pour vous."
    Cest une assurance retraite hors-norme, aux frais des pauvres malagasy !!! Ça dit tout sur ce gouvernement.

  • 19 septembre à 11:16 | Vary-Manta (#2623)

    Ah ouiiii !
    Ces fameux Ambassadeurs : le club des Vendus, de fils- et filles-à-papas. Ces diplonates surpayés, qui ne servent quasiment a Rien ! Si de par malheur, tu est à l’étranger et tu as besoin de quelque chose, ... "Désolé, nous ne pouvons rien faire pour vous."
    Cest une assurance retraite hors-norme, aux frais des pauvres malagasy !!! Ça dit tout sur ce gouvernement.

  • 19 septembre à 11:26 | dahalo (#8794)

    Ce qui me sidère dans ce pays c’est cette manière de reprendre les mauvaises habitudes de ces prédécesseurs que l’on dénigre pourtant avec véhémence.
    Je suis d’autant plus sidéré que quand je vois le nombre de sortant de notre école d’administration dans la filière diplomatie, c’est encore des gens qui n’ont aucune formation afférente à ce domaine que l’on nomme ambassadeur ou représentant diplomatique de Madagascar. Autant fermer cette filière si l’on continue à nommer nos représentants de cette manière puisque l’on ne fait que créer des frustrés qui sont sous employés dans des obscurs bureaux du MAE

    • 19 septembre à 17:57 | Jacques (#434) répond à dahalo

      " Je suis d’autant plus sidéré que quand je vois le nombre de sortant de notre école d’administration dans la filière diplomatie, c’est encore des gens qui n’ont aucune formation afférente à ce domaine que l’on nomme ambassadeur ou représentant diplomatique de Madagascar. "

      Eh oui, dahalo, quel gâchis. L’une des raisons d’ailleurs qui empêchent ce pays d’évoluer, les vraies élites, en l’espèce les administrateurs civils, n’ont pas voix au chapitre. Ils n’y sont pas reconnus alors qu’ils devaient constituer le poumon quant au bon fonctionnement étatique du bled. Les gouvernants successifs les ont toujours ignorés, priorisant le copinage et autres clientélismes.

      Les nominations qui viennent d’être publiées ne m’étonnent guère, c’est à l’image du magouilleur qui en est le géniteur. Si l’on jette un œil dans le rétro l’on s’aperçoit que ces quatre impétrants ont un point commun, celui d’avoir prêté allégeance au calife (le bac-3) lors de la Transition. Au delà du point commun, le cas des 2 oiseaux ex-PM est on ne peut plus frappant : l’ex-militaire qui a plus servi dans le civil a été mêlé dans bien d’histoires louches telles BDR et "importation illicite" de quelques 350 véhicules 4x4 qui n’a connu aucune contrainte douanière. Quant à l’autre zozo qui, lui aussi, fut un temps un PM d’une nonchalance et d’une mollesse sans pareil, eh ben il s’était permis un soi-disant luxe d’établir une liste des trafiquants de BDR qu’il avait remis au bac-3 en prenant bien soin d’y exclure le nom de ce dernier. " Je vous revaudrais cela un jour ", lui avait-il sans doute susurré à l’époque. Le mec était PM et n’ignorait pas l’identité des gros brigands du bled et il n’en avait cure, de brêle -me dites-vous- il n’y en a pas 2 ! Le v’là donc nommé ambassadeur. C’est tout cela aussi le charme de babakotoland.

      Un mot concernant celui qui va être ambassadeur à Paris : bon courage pour les travaux à entreprendre au 4 av Raphael qui est devenu une vraie basse-cour.

      Ps. De cette nomination de Vital, qu’en penserait-il, le papizano qui avait écrit ceci : http://andriamananoro.net/politique-madagascar/dossier/3596-camille-vital-une-sincerite-douteuse-a-propos-de-lsesr-350-autos-4x4.html

    • 19 septembre à 18:09 | olivier2 (#9829) répond à dahalo

      Moi ce qui me sidère, c’est que des gens fassent semblant d etre surpris...

      Comment des gens aussi BRILLANTS font pour faire semblant de tout ?

      La reponse est tres simple : complicité...

      Chronique d un echec collectif annonce...

      😂

    • 19 septembre à 18:27 | Turping (#1235) répond à dahalo

      Dahalo,
      Par contre ,pendant la 1ère République voire au temps de Ratsiraka que nous dénigrons ,la nomination d’un diplomate se faisait selon sa compétence sans faire recours au népotisme systématiquement .Citons par exemple ,le feu Henri Raharijaona et consorts .....Ils n’étaient la honte d’un pays en dérive .
      c’est que le parti politique a une corrélation étroite à leur nomination.
      N.B// Comme j’étais occupé ,j’ai mis un peu du temps à vous répondre.

  • 19 septembre à 11:26 | Isandra (#7070)

    Il est marrant que les ZD qui ont soutenu un homme de 70 ans, pendant les élections présidentielles, qui viennent ici aujourd’hui critiquer l’âge de ces hommes murs nouvellement nommés, pourtant, le poste du président est dix fois compliqué que ces postes d’Ambassadeurs.

    • 19 septembre à 11:53 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      On s’en moque de leur age, pourquoi toujours mettre de coté les vrais diplomates , des gens qui ont suivi la formation adéquate à ce métier, on a des énarques dans ce pays on a des sortants de l’ENAM, on des sortants de sciences po et pourquoi c’est toujours les potes que l’on nomme à ces postes et pourtant vous avez brandi tout le temps depuis 10 ans que allez amener des nouvelles pratiques. Je ne vois pas pourquoi on critique ses prédécesseurs avec zèle si c’est pour reprendre exactement les même pratiques qu’eux

    • 19 septembre à 12:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Dahalo,

      Bien sûr, je suis d’accord, il faut nommer de gens compétents, mais, cela ne veut pas dire que seuls les sortants de ces écoles que vous avez cité, sont compétents, les autres non.

      En n’oubliez pas que l’expérience est plus , par exemple, dans le domaine du travail, l’expérience est devenu un critère de sélection de plus en plus important : plus on a d’expérience, plus ’’notre valeur’’ augmente. Ce n’est pas pour rien que certains pays ont mis en place la VAE, car l’expérience conduit à la connaissance.

      Ces gens-là ne sont pas n’importe qui, ils ont tous déjà occupé des postes importants, minimum ministère. Ici, Rajoelina choisit l’expérience.

      Concernant l’âge, Macron a choisi un retraité pour l’Ambassadeur des Etats unis,...!

    • 19 septembre à 12:29 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra

      ty tena lohan’angidina fozaoran tsy manjary mihintsy !!!

      Tsy hoe antitra be fotsiny reo fa efa lany daty otran"ny rakolokoloka.

      tsy mahagaga aloha izany satria ny mpandravatafaraitsitomponandraikitra tsy nisy lasa lavitra t@ fianarana fa mampandihy fitombenana fotsiny sy mifoka rongony no ataony de miloka sy misotro.

      Rhefa jenjina izy dee matory sy manofy voalavo efatra.

      Samia velonaianahita ny fifaran’naina.

    • 19 septembre à 12:35 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra

      Ngah tsy tadidin-driko ny vavan-driko t@ nanendrena an-dravorotsiloza sy ny vavan’reo mpanao gazety tsy vanona mpivarotra fitombenana t@ zany fotoan’andro izany ???!!!

      Ririnin-dasa tsy tsaroana o ???!!!

      Samia velonaina ahita ny fiafaran’naina.

    • 19 septembre à 12:56 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mpiesona,

      Any amin’ny route circulaire any no misy lany daty, fa tsy aty.

    • 19 septembre à 13:09 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra

      Any @ route circulaire ???!!!

      Mamely tena ndray i dondrona lohan’angidina !!! Hi3 !!!

      Samia velonaina ahita ny fiafaran’naina

    • 19 septembre à 13:31 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      De quelle expérience vous parlez Isandra, est ce que ces gens ont déjà été diplomate dans leur carrière (sauf JOB) si oui d’accord avec vous mais si non eh ben ils n’ont rien de plus que les diplomates de carrière ayant suivi une vraie formation pour cette carrière et cela reste toujours du copinage.
      Etre diplomate est une vraie carrière avec formation et tout et non une récompense pour service rendu

    • 19 septembre à 14:42 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Dahalo,

      (Vous êtes le rare dahalo qui sont encore en activité, car les restes, soit ils sont en prison, soit ils s’enterrent à cause des traquent que nos forces spéciales mènent dans différentes régions de Mada, hihihi !...).

      Vous êtes un peu figé dans cette idée d’élitisme, pour ne pas dire borné.

      L’une est ancienne chef de la diplomatie, deux sont ancien chef du gouvernement(chef du chef de la diplomatie), et le dernier était ministre et plusieurs fois intérim d’un chef diplomatie, feu Herizo R,...

      Ces postes leur permettaient évidemment d’acquérir de l’expérience en diplomatie de haut niveau,...N’oubliez pas non plus que la connaissance n’a jamais devancé la notoriété dans une relation,...

  • 19 septembre à 12:18 | betoko (#413)

    Dahalo
    Le problème si un sortant del’ENAM ne va pas trahir son pays au profit d’une puissance étrangère par exemple ? En revanche ces sous nommés sont des personnalités sûr qui n’irons pas dévoilé des secrets d’État moyennant finance à une puissance étrangère

    • 19 septembre à 12:29 | Beandroy (#3943) répond à betoko

      Isandra et Elena
      J’aime beaucoup vos échanges ; je les trouve amusants car vous avez chacune du répondant. Continuez !!!

    • 19 septembre à 13:27 | dahalo (#8794) répond à betoko

      De quels secrets vous parlez, on en a des secrets importants qui intéresseraient ces pays qui sont loin devant nous en terme de développement. C’est pas plutôt le contraire non. ENAM je ne connais pas trop mais ENA et Sciences po par contre ont toujours été les écoles des diplomates et des grands politiciens français. Il n’y a pas de raisons que ça ne le soit pas pour ce pays

  • 19 septembre à 12:29 | Isambilo (#4541)

    Qui n’a rien à voir mais plus important que ces histoires d’ambassadeurs :
    Un vol a eu lieu au château de Vaux-le-Vicomte ce matin. De l’argent et surtout des objets précieux ont disparu.
    Il se trouve que le manuscrit de Flacourt fait partie des biens de ce château. Il faut mille fois plus que la couronne en plaqué or de Mavo. Et c’est là qu’on verra si l’ambassadeur à Paris va se bouger pour savoir si ce manuscrit ne fait pas partie des biens volés. Et qu’il ne faut pas attendre qu’Allibert s’en préoccupe.
    Je rappelle aux illettrés que c’est l’un des plus anciens écrits et témoignages sur notre histoire.

  • 19 septembre à 12:47 | nez_gros (#10715)

    Ny tonta ihany no avadibadika, on reprend les mêmes et on recommence,
    On est vraiment en plein KALON’NY FAHINY
    nous on a capté gros !

    • 19 septembre à 13:07 | Isandra (#7070) répond à nez_gros

      La squelette,

      Hihihi ! Ils sont comme le vin, plus il est vieux, plus il est meilleur...!

    • 19 septembre à 18:19 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      et toi là Isandra, vieux vin ou pas, l’alcool est dangereux pour la santé grosse,
      Faut boire avec modération.
      là on voit que le TGV en a abusé beaucoup, toi aussi d’ailleurs grosse, attention la santé mentale !

  • 19 septembre à 13:29 | FINENGO (#7901)

    Que peux t’on dire sur ces nominations ???????
    Pas Grand chose.
    Ca a une forte ressemblance et la Puanteur de la Transition de 2009.
    Entre les magouilles de 4x4 d’un certain Vital qui n’a jamais été éclaircies et des liens familiaux qui se croisent dans les Ministères, une façon comme une autre pour que ça se passe entre soi, et de faire ce que l’on veut.

    Quant à la Sylla, son Beau-père Albert Sylla, doit se retourner plus d’une fois dans sa tombe en voyant ce que son fil Jacques Sylla aurait fait de son éducation durant la Transition et relayer par son épouse pour des intérêts inavouables.

    Le Beriziky, fidèle parmi les fidèles du Bac-7 rien de bien surprenant.

    Etant l’ancien directeur de cabinet de la Haute autorité de la Transition (HAT), Rija Olivier Hugues Rajohnson, ne peut espérer mieux.

    Rien de bien nouveau.
    On assiste à l’émergence des Bandits et des Crapules au Pouvoir.
    C’est bien Babakotoland.

    • 19 septembre à 14:04 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Finengo,
      Juste pour une petite question :
      ’A moins que je me trompe ,le feu Jacques Sylla ,n’était -il pas un Saint Marien ? de Sainte Marie ?
      - Je sais qu’il était un avocat de formation avant de devenir premier Ministre de son vivant et Ils habitaient à Tamatave dans les années 80 avec sa R16 de l’époque.

    • 19 septembre à 14:09 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Et sa femme était professeur d’Histoire -Géographie au Lycée Jacques Rabemananjara .Ils ont eu un fils ,son prénom :Jaovita .

    • 19 septembre à 14:34 | betoko (#413) répond à FINENGO

      Je connais un Rija Rajhonson et aussi un Hugues Rajhonson mais ce n’est pas la même personne Sont ils de la meme famille ? En tout cas Rija Rajhonson en ma connaissance est quelqu’un d’integre depuis toujours

    • 21 septembre à 12:29 | rayyol (#110) répond à FINENGO

      Je suis en retard de quelques jours Mais je peux vous donner la solution pour un cas un ex 1 er ministre a voulu se presenter comme depute dans le sud Mais comme Andry n en voulait pas et avec raison car cet homme n est pas du tout apprecie ici Il l a fait taire en lui proposant un job d ambassadeur d une importance minime Service rendu et l on se tient par la barbichette

  • 19 septembre à 14:33 | kartell (#8302)

    Les postes les plus prestigieux sont à l’évidence les emplois dorés d’ambassadeurs qui récompensent une cour qui n’attend que cela ...
    La compétence a fait place à la complaisance voir à la copinerie d’autant que ces postes diplomatiques sont loin d’être des emplois de forçats ....
    En récompensant de la sorte ses troupes fidèles, Rajoelina fait en sorte de se constituer une garde prétorienne lui permettant d’établir une base élargie de son pouvoir à l’étranger....
    Les diplomates de formation n’ont plus la parole, le pouvoir préférant offrir ces postes à une petite élite, qui hier, restait en jachère sur l’île et qui aujourd’hui se voit offrir des perspectives leurs permettant grâce à leurs fonctions de bénéficier d’avantages qui leurs assureront un avenir sans problème...
    Le pouvoir est en train de peaufiner sa toile d’influence en verrouillant tous les rouages d’un état désormais ficelé à l’orange vif...
    L’émergence promise a pris un goût d’absolutisme prononcé qui nous rappelle celui d’un passé récent dont on nous avait assuré pourtant, de ne plus avoir recours....
    La volonté de vouloir se différencier de ses prédécesseurs a vite eu ses limites mais pouvait-il en être autrement lorsqu’on conserve les mêmes et que l’on privilégie le copié/ recollé ?....

  • 19 septembre à 14:42 | olivier2 (#9829)

    La moindre des politesse eut été, me semble t il, de confier le consulat Général de Madagascar sur Juan de Nova à Arlette Ramaroson..

    Une ile "très select" qui refuse d’accueillir de vulgaires touristes sacs à dos ( aux moeurs douteuses, cela va sans dire !)..puisqu’elle n’accueille qu’une poignée de militaires et de tortues néo colonialistes...

     :)

    • 19 septembre à 16:24 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Olivier2,

      Il faut qu’Olivier II prenne le trône du Roi de cette île, afin qu’elle puisse lui rendre la lettre de créance,...Re- :)

  • 19 septembre à 16:00 | lé kopé (#10607)

    Bonjour ,le poste prestigieux d’Ambassadeur n’est fait que pour inaugurer les chrysanthèmes et les avantages inhérents .Certains titulaires de ces postes ont reconnu (pas sous le coup de l’alcool et autres produits euphoriques…) que durant leurs mandats ,ce sont les subalternes qui font leurs boulots ,et eux ne font qu’aller de représentation en représentation diplomatique pour passer le temps .Sans oublier de faire le Buseness traditionnel. Il y en aura qui vont me contredire, mais les faits sont réels et celui qui se sent morveux ,se mouche.

    • 20 septembre à 00:12 | Maxim (#5960) répond à lé kopé

      Lé kopé,
      C’est l’objectif quand de faire la politique à Madagascar ,il n’y a pas de surprise.
      Pour stopper ces pratiques, moi je ne sais plus où je vais déposer les dossiers.
      Tout est lié, tout est ramifié. On est perdu dans une toile d’araignée.

  • 19 septembre à 16:08 | diego (#531)

    Bonjour,

    Diplomatie et Politique sont semblables, je dirais ce sont les mêmes choses.

    La Politique n’est pas très bien comprise par ceux qui la font à Madagascar. Les dirigeants et les élus et la classe politique, les partis politiques font de la politique mais leur pays régresse.

    Ils ont des projets de développement, mais leur pays continue à s’appauvrir.

    Pourquoi ? La réponse est toute faite me semble-t-il :

    - ces gens pensent diriger une entreprise !

  • 19 septembre à 16:13 | lé kopé (#10607)

    La perspicacité de Kartell est toujours appréciable comparée à la morosité du Forum qui ne vole pas haut et s’arrête aux règlements de compte des deux camps adverses , ne changez pas l’ami avec vos critiques objectives et impartiales.

  • 19 septembre à 16:21 | akam (#7944)

    - Ces nominations decoulent de decision politique…s il faut commenter ? Prezida a recompense ses potes. Se faire representer dans ces lieux, ou les affaires grouillent et rapportent, symbolise que Prezida veille a son argent qui, d’ailleurs, coule a flot au palais…car sinon il n y a aucun interet a se faire representer dans ces lieux.
    - Si le Pdt du Vatican est reparti tout en etant outre de sa visite qu il y a un abysse entre les riches et les pobres de ce pays ! je plains le cher papy car les 10% continuent de montrer qu ils n en ont cure.
    - Faux-Q et courtisans du palais iront se pavaner dans des endroits chics ou l ariary n a aucune valeur. Inutile d aller fouiller d ou vient l argent utilise lors des elections PRM ? Ni la liste ‘dite connue’ des rosewood-men ? l origine des 320 "4wd" importes en 2013 ? C est maintenant resolu !
    - Avant-hier Prezida s est montre en public avec une nouvelle vision masquee par ces lunettes d intello. Cette fois-ci, il a tenu a soulager ses longues oreilles en envoyant en Europe celui qui le gene avec sa fameuse liste ‘doree’ de rosewoodmen qu i l n a pas confie au CITES. ..
    - Ca rappelle les jeux de vilains comme ceux pratiques par le duo HRM-Rivo… ca reviendra un jour a la surface. Angoisse par ces brouhahas nocturnes Prezida a vite accelerer ces nominations qui offrent un lendemain qui chante a ces "Ministres hautement qualifies" qui n ont pratiquement aucun compte a rendre de leurs missons. C est du babakoutoland tout crache car cela fait 59 ans que ca se pratique.
    - Y a pas a chialer car il n y a eu aucun ambassadeur, qui a apporte ci ou ca a ce pays ? Etre ambassadeur n exige aucune formation specifique. Ceux issus du babakoutoland n’en sont meme pas capables de parler correctement ni le francais ni l anglais. Et on est en 2020 ?

    • 19 septembre à 17:25 | Beandroy (#3943) répond à akam

      Nez_gros.
      Eh toi là gros, je te demande tout d’abord de bien inspirer et respirer.
      J’ai lu ton post de 12h54 et ce qui m’amène à revenir malgré mes occupations.
      Hier, tu m’as demandé la provenance de l’argent de campagne de Rajoelina et si les Malgaches ont le droit de le savoir.

      Je voudrais te rassurer d’emblée que je ne soutiens pas aveuglement Rajoelina. Car outre les bonnes raisons pour lesquelles la population d’Antananarivo l’a élu Maire, je trouve sincèrement que Rajoelina est un vrai patriote et qu’il a une noble ambition de sortir notre pays de la pauvreté.
      Maintenant pour revenir à tes questions, il y a lieu de retenir que lors des Présidentielles, chaque candidat s’entoure d’un comité de soutien chargé notamment de réunir des fonds. L’argent ainsi récolté est destiné exclusivement au financement de la campagne électorale.

      Il y a donc une course infernale aux levées de fonds qui se fait en coulisse entre les Partis avant même l’ouverture de la campagne électorale et à ce "jeu" là, le comité de soutien de Rajoelina a fait du bon travail, notamment auprès des sociétés multinationales. Donc en guise de réponse à ta première question, je te demande de prendre bonne note que l’argent utilisé lors de sa campagne n’appartenait pas à Rajoelina au même titre que le milliard de dollars obtenu et utilisé par Obama lors de sa campagne en 2012 qui ne lui appartenait pas non plus. (Je te vois déjà dire il ne faut pas comparer Rajoelina à Obama gros).

      Pour ta deuxième question, sache que pour le moment, nous n’avons pas de loi relative à la transparence du financement des Partis politiques. Tous les Partis à Madagasikara ne sont donc pas soumis à l’obligation de transparence.
      T’as capté ou pas ?

    • 19 septembre à 19:16 | Vohitra (#7654) répond à akam

      @ Beandroy,

      le financement d’une campagne présidentielle à partir de fonds alloués par les multinationales est interdit par le code électoral en vigueur, alors vous maintenez toujours ce propos ?

  • 19 septembre à 17:12 | Isambilo (#4541)

    Restons dans le superficiel. On nomme ambassadeur une personne à qui on veut faire un cadeau, une personne qu’on veut éloigner, un employé pour faire des achats pour soi. Et toujours une personne qui n’a aucune capacité de prendre une initiative ou une décision. Pour cela il y a ce qu’on appelle ministre des affaires étrangères ou un premier ministre ou un chef d’état.

    • 19 septembre à 20:19 | Beandroy (#3943) répond à Isambilo

      Vohitra
      Je le maintiens.
      C’est le financement des campagnes par des États étrangers et des sociétés nationales à participation publique qui sont interdites par la loi en vigueur .

      Quant à la disposition relative à l’interdiction du financement étranger à savoir des personnes physiques ou morales qui figurait dans un premier temps dans les nouvelles lois électorales, pour ton information, elle a été rejetée par la HCC en mai 2018 suite à la démonstration de force des 73 députés.

    • 19 septembre à 21:29 | Beandroy (#3943) répond à Isambilo

      Vohitra
      Je viens de le réaliser mais tu feras la correction qui s’impose

    • 19 septembre à 21:32 | Beandroy (#3943) répond à Isambilo

      Vohitra
      Mais je maintiens bien entendu mon propos.

    • 19 septembre à 21:42 | Vohitra (#7654) répond à Isambilo

      @ Beandroy,

      Regardez bien la loi organique 2018-008 relatif au regime general des elections et referendum et vous verez la reponse, c est promulguee par le PRM de l epoque

    • 19 septembre à 21:48 | Vohitra (#7654) répond à Isambilo

      @ Beandroy

      ...( les sources de financement) ne peut provenir que :
      - les personnes morales de droit national, excepte les.societes commerciales a participation publique

  • 19 septembre à 17:13 | kartell (#8302)

    Aujourd’hui, les ambassadeurs sont devenus des représentants commerciaux de luxe, des lobbyistes de la voix de son maître, représentant les intérêts d’un patronat reconnaissant...
    La pure diplomatie est devenue trop étriquée avec un mondialisme exigeant désormais une ouverture sur le business où les premiers seront les mieux servis...
    Pour certains, il semblerait que l’installation de ses représentants serait davantage une solution pour perpétuer les intérêts sur place d’un cercle réduit autour du pouvoir que d’exercer une diplomatie plus de façade que de véritables intérêts bilatéraux....
    Cinq années sans ambassadeur donne à cette hypothèse une dérangeante réalité....
    Mais lorsqu’on entend jouer dans la cour des grands, il faut adopter les mêmes mimiques, quitte à les détourner de leur intention première...
    D’autant que se multiplient les représentations diplomatiques au pays dont on se peut se demander de la réelle nécessité de certaines d’entre elles !....
    La moindre des choses était de donner une réponse à cet engouement international en réinstallant au plus vite, les siennes propres dans des pays majeurs à plus d’un titre....
    Désormais le titre d’ambassadeur est galvaudé et même Macron, himself, avait intronisé un certain écrivain, comme consul à San Francisco....
    Mais, le Conseil d’État avait annulé cette copinerie d’état par décret d’août 2018 qui avait pourtant permis la nomination de l’écrivain Philippe Besson, ami d’Emmanuel et Brigitte Macron, au poste de consul général à Los Angeles.
    Mais, il est vrai que nous sommes ici dans un tout autre monde .....

  • 19 septembre à 17:23 | lanja (#4980)

    Tsy ireto olona ireto no olana, ny fandaniana vola @ ireny masoivoho etsy sy eroa ireny, sy ny zavatra tena andrasana aminy no tokony hazava @ vahoaka, i HR dia comptable, fantany tsara fa io fametrahana namana @ seza toa io dia fandaniambola mazefatra ho an ny firenena, misy henatra kely ihany ny olona nandia fianarana na ekena fa misy aza ny tsy mety nataony

  • 19 septembre à 17:26 | betoko (#413)

    En tout cas bonne chance à Rija Rajhonson .Nommé ambassadeur à Paris n’est pas de tout repos vu les problèmes graves au sein de cette ambassade depuis des années

  • 19 septembre à 18:00 | FINENGO (#7901)

    @ Turping (#1235)
    19 septembre à 14:04 | Turping (#1235) répond à FINENGO ^
    Finengo,
    Juste pour une petite question :
    ’A moins que je me trompe ,le feu Jacques Sylla ,n’était -il pas un Saint Marien ? de Sainte Marie ?
    - Je sais qu’il était un avocat de formation avant de devenir premier Ministre de son vivant et Ils habitaient à Tamatave dans les années 80 avec sa R16 de l’époque.

    # 19 septembre à 14:09 | Turping (#1235) répond à FINENGO ^
    Et sa femme était professeur d’Histoire -Géographie au Lycée Jacques Rabemananjara .Ils ont eu un fils ,son prénom :Jaovita .
    ....................................................................

    En réponse à vos questions.
    Pour la Première :
    Oui les Jaques Hugues SYLLA est un Saint Marien, né à Tamatave.
    Un Saint Marien que je ne porte pas haut dans mon cœur, ni son épouse non plus, contrairement à son Père Albert SYLLA qui était un Grand Monsieur.

    Yvette RAKOTO épouse Jacques Hugues SYLLA doit avoir un souvenir cauchemardesque quand elle repense à la Grosse Claque qu’elle à eu à l’île Sainte Marie lors d’une Propagande du temps de Hery pour la Députation si mes souvenirs sont exacts.

    Aux dernières nouvelles, Yvette RAKOTO épouse SYLLA n’est plus prof au lycée Rabemananjara, elle est prof au Lycée Français de Tananarive en Histoire-Géo.

    La Famille SYLLA est Binationale, son épouse et ses enfants compris.
    Mais quand on est Ministre ou Président de la république à Babakotoland on se dit uniquement Malgache.

    Mais quand il y a le feu à Babakotoland tous ceux qui sont Binationaux et qui y résident se disent tous Français et oublient qu’ils sont Malgaches.
    Ce comportement s’appelle : LE RENIEMENT, qui s’apparente à une lâcheté de haut vole.

    • 19 septembre à 18:32 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Finengo,
      Merci pour ces explications !

    • 19 septembre à 18:49 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Finengo ,
      Albert Sylla était Ministre sous La présidence de Tsiranana et mort dans un accident d’avion le 19Juillet 1967.

    • 19 septembre à 20:55 | Jacques (#434) répond à FINENGO

      Bonsoir Finengo,

      " Mais quand il y a le feu à Babakotoland tous ceux qui sont Binationaux et qui y résident se disent tous Français et oublient qu’ils sont Malgaches."

      Le jomaka en particulier ne l’a pas caché : au moindre grabuge il n’est plus malgache et demande le rapatriement en France.

  • 19 septembre à 18:21 | betoko (#413)

    A lire dans le journal l’Express de Madagascar
    Relations Internationales .un accent sur la diplomatie économique .Ce journal que je trouve le plus objectif de tous les journaux malagasy analyse bien la nomination de ces nouvels ambassadeurs

    • 19 septembre à 19:06 | Tsisdinika (#3548) répond à betoko

      La "diplomatie économique" est une aberration. Pour attirer des investisseurs, des hommes d’affaires/opérateurs économiques qui parlent le même langage sont plus indiqués et les portails web institutionnels suffisent pour connaitre les conditions et les obstacles à l’entrée dans un marché. Un ambassadeur n’est pas un Vrp. Ce sont deux métiers différents.

  • 19 septembre à 18:39 | olivier2 (#9829)

    Avant de mourir

    jacques sylla...ex premier ministre de ra8...a décidé de rejoindre les « putchistes ».

    J avoue chercher une explication a ce geste hautement symbolique...

    😂😀

  • 19 septembre à 18:48 | Tsisdinika (#3548)

    Les ambassadeurs/ambassades ne servent à rien. Madagascar n’a aucun rôle à jouer sur l’échiquier politique mondial et les accords bilatéraux s’initient et se négocient au niveau des gouvernements. Les ambassades sont tout au plus des boîtes aux lettres protocolaires dispendieuses où se planquent beaucoup de gens qui passent leur temps à s’occuper d’autres business. Une représentation diplomatique avec un attaché suffit à faire tout le boulot.

    Comme l’a dit un forumeur plus haut, s’il fallait vraiment avoir des ambassadeurs, un seul ambassadeur pour couvrir tout un continent doit êtte largement suffisant (exception faite de l’Unesco, quoique). Nous ne serons pas le premier pays à le faire : Ambassadeur de M/car en Australie avec poste à Beijing ! Paris (+UE), Washington (+NU), Moscou, Beijing et Addis (+UA) et le tour est joué. Un chauffeur, une bonne, sans plus sinon on paie de sa poche. Ah oui, j’oubliais de préciser pour le bonheur d’un intime sur ce forum : toutes ces économies, c’est également bon pour notre empreinte carbone !

    • 19 septembre à 20:07 | betoko (#413) répond à Tsisdinika

      N’importe quoi Vous voulez faire travailer un ambassadeur 24h/24 .? Déjà travailler avec un seul pays demande beaucoup de temps .Avez vous déjà eu l’occasion de discuter avec un attaché diplomatique ? Presque tous les jours vous recevez des fax , des messages , des invitations en ne plus finir sans parler des reunions avec vos partenaires , des sollicitations de toute part , Un ministre arrive à Paris , il doit rencontrer des personnalités de toutes les horizons et l’ambassadeur doit l’accompagner partout .Faut être de bonne santé en tout cas .Un ministre est parti arrive un autre .
      Votre ministre de tutel vous demande d’aller voir un tel , le premier ministre et le président de la république pareil etc..etc et attention aux langages diplomatiques au fack news pour vous déstabiliser

  • 19 septembre à 20:22 | Beandroy (#3943)

    Vohitra
    Je t’ai répondu plus haut si jamais.
    T’as capté ou pas ?

    • 19 septembre à 21:49 | Vohitra (#7654) répond à Beandroy

      J ai envoye la reponse un peu plus haut

    • 19 septembre à 22:15 | Vohitra (#7654) répond à Beandroy

      @ Beandroy

      Date de promulgation par le PRM le 11 mai 2018

      Chap 2 section 2 paragraphe 2 article 73

    • 19 septembre à 22:58 | Vohitra (#7654) répond à Beandroy

      Si c est possible de recevoir un feed back de votre part...

  • 19 septembre à 22:57 | FINENGO (#7901)

    @ Jacques (#434)
    19 septembre à 20:55 | Jacques (#434) répond à FINENGO ^
    Bonsoir Finengo,
    " Mais quand il y a le feu à Babakotoland tous ceux qui sont Binationaux et qui y résident se disent tous Français et oublient qu’ils sont Malgaches."

    Le jomaka en particulier ne l’a pas caché : au moindre grabuge il n’est plus malgache et demande le rapatriement en France.
    ...................................................................................................
    Bonsoir Jacques
    Oui le Jomaka d’Ambatomanga en est le premier à s’en inventer, mais malheureusement il n’est pas le seul et loin d’être le seul. Pour plus de 90% des Binationaux Vivants à Madagascar, ils y vivent car ils ont une supériorité financière, à pouvoir renter dans les Magouilles, par rapport aux Petits Malgaches.
    Les 10% de riches et ultra riches de Madagascar sont composés dans sa grosse partie par des Binationaux.

    En dehors de la discrimination récurrente qui règne sur ce forum, les Karana, les Chinois et les Malgaches Binationaux forment à 7% les richissimes de Madgascar et le 3% restants sont ceux qui ont su s’incruster dans la combine pour ne pas dire des arrivistes.

    C’est ça la réalité de Babakotoland mon cher Jacques
    Bonne soirée à vous !!

    • 20 septembre à 05:33 | Beandroy (#3943) répond à FINENGO

      Vohitra, bonjour.

      Je connais l’article auquel tu fais référence mais ce qui t’a échappé c’est la non promulgation par la HCC de la disposition de l’art. 74 de cette même loi organique 2018-008, suite à l’amendement initié par les 73 députés de l’opposition.

      L’art. 74 querellé à l’époque stipulait initialement que "l’acquisition de financement de campagne de la part des personnes morales de droit étranger constitue un motif de disqualification".

      Or dans sa décision No 15-HCC/D3 du 3 mai 2018, la HCC a rejeté cette disposition, offrant ainsi aux Partis la possibilité de procéder à des levées de fonds auprès des multinationales.

      T’as capté ou pas ? gros (rire)

    • 20 septembre à 05:44 | Beandroy (#3943) répond à FINENGO

      Vohitra
      Essaie juste de taper cette décision dans Google et tu pourras vérifier ma déclaration ci-dessus : "décision No 15-HCC/D3". Bonne journée car je ne serai probablement pas là aujourd’hui.

    • 20 septembre à 09:17 | Vohitra (#7654) répond à FINENGO

      Beandroy,

      Avant de promulguer une loi, la presidence laisse la HCC faire le controle de constitutionalite gros, et une fois ce controle achevee, ce n est qu apres que la PRM fait la promulgation.

      Regarder bien les dates.

    • 20 septembre à 09:35 | Vohitra (#7654) répond à FINENGO

      Beandroy,

      Vous voyez clairement que cette decision dans son article 3 produite par la HCC datee du 03 mai, donc avant la promulgation, ne touche que les articles 74 et 75 mais pas sur l article relatif aux recettes d une campagne electorale ou referendaire.

      Ainsi, l utilisation d un financement provenant d une multinationale est illegale

    • 20 septembre à 09:51 | Vohitra (#7654) répond à FINENGO

      Avez vous pige l astuce gros ?

      C est interdit par la loi promulguee le 11 mai, mais avant cette promulhation, ils ont vite fait d enlever le 03 mai les articles relatifs aux sanctions encourues en cas d infraction et non respect des dispositions legales en vigueur.

      C est pareil aux lois votees et en vigueur sans qu il y ait un decret d application.

      En somme, une maniere de maniere de mener en bourrique la plebe...

    • 20 septembre à 15:44 | Beandroy (#3943) répond à FINENGO

      Vohitra
      Ce n’est pas comme ça que ça se passe gros, donc je me permets de te l’expliquer.
      Avant la promulgation de cette loi organique par le PRM, celle -ci n’était au départ qu’un projet de loi présenté par le gouvernement à l’Assemblée nationale pour être voté.

      Dans le cas précis de ce projet de loi électorale, l’opposition qui réunissait 73 députés a voulu amender quelques dispositions mais les députés pro-HVM ont fait le forcing, ce qui a obligé les 73 députés à manifester à Analakely et interpeller la HCC.
      La loi électorale ainsi votée a été soumise à la HCC pour contrôle de constitutionnalité et le 3 mai, la HCC a rendu sa décision (cf. Décision No 15-HCC/D3, chapitre financement et la transparence de la campagne électorale sous-chiffre 51 ainsi que l’article 3 de la même décision).
      Et ce n’est qu’après ce "nettoyage" que la loi organique définitive est envoyée au PRM pour être promulguée sous le numéro 2018-008.
      Prends juste 2 mn pour lire mes références précitées.
      Bonne fin de journée gros.

    • 20 septembre à 15:46 | Beandroy (#3943) répond à FINENGO

    • 20 septembre à 16:06 | Vohitra (#7654) répond à FINENGO

      Beandroy,

      L ordonnance 2018-008 est limpide et claire, celle promulguee le 11 mai 2018 par le PRM de l epoque, ne te verse dans aucune diversion.

      Seule les personnes morales de droit prive national qui peuvent contribuer au financement d une campagne electorale presidentielle et referendaire.

  • 20 septembre à 16:24 | papangue (#9623)

    Hi all,

    C’est donc un gest pour remercier les copains, dans 21 pays on a rapatriés des employés /diplomates , à Paris l’ambassade a été 5 ans (!) sans ambassadeur … Et ca tournait.

    Tout ca est nébuleux, à quoi ca sert tout ca ? Elena parle de népotisme, à partir du moment ou on nomme des incapables à des postes stratégiques dans des pays clé, à part l’île Maurice où c’est des vacances… ou la retraite.

    A propos, il n’y avit donc que des postes pour moins de 70 ans, les vacants pour les jeunes de 65 ans peut-être.

    Pour le Japon ce sera Jaojoby, ou Rossy , comme vous voulez, c’est aussi des soutiens.

    Jean Fremigacci disait que dans les familles côtières, on s’aarange pour placer toutjourq quelqu’un dans le giron du pouvoir : Tsiranana, Vital, Raveloson, Zafimahova, Sylla depuis 195X,à aujourd’hui.

    C’est peut être pour cela que Sylla a rejoint les putschistes. De toute façon, en politique à Mada, il n’ a aucune amitié durable, tout est de circonstance, il suffit de quelques mallettes et la palinodie revient en force. Les partis ne se fondent qur aucune idéologie, aucun parti dit de droite, un soi-disant parti vert, tout repose sur le tsangan’olona, que sur le bonhomme, rien sur ce qu’il pense. Aucun parti ne survient à son créateur.

    Il n’y a que 10000 qui profitent du pouvoir économique, 100 000 élargi, il faut donc assurer ses arrières, un post d’ambassadeur ca ne se refuse pas, surtout Tonton de Mialy…

    Ce qu’il faut revoir c’est les salaires exorbitants des employés dans ces ambassades, tout le monde touche plus de 5000 EUR, chauffeur, secrétaire etc … C’est pour ca qu’on va donner ces postes à des copains de copains. Les vrais copains ont déjà les ministères et les postes d’ambassadeur.

    Il reste encore des postes vacants:New York, Washington, Londres, Berlin etc … Avis aux amateurs !

    • 20 septembre à 16:30 | Beandroy (#3943) répond à papangue

      Vohitra
      Soit tu es de mauvaise foi, soit tu es ignorant. Je ne peux pas te l’expliquer davantage. Les textes sont clairs...

    • 20 septembre à 16:33 | Beandroy (#3943) répond à papangue

      Vohitra
      Est-ce que tu as lu cette loi organique 2018-008 car moi je l’ai lue. Et si tu l’as lue, regarde ce qui est marqué sur les articles 74 et 75.

    • 20 septembre à 16:52 | Vohitra (#7654) répond à papangue

      Beandroy,

      Refere toi a l article 73 de la loi promulguee le 11 mai 2018 pardi !

      C est precis et sans equivoque ni ambiguite,

    • 20 septembre à 17:06 | Beandroy (#3943) répond à papangue

      Vohitra
      Ton problème c’est que tu ne sais vraisemblablement pas la disposition initiale de l’article 74. Or je l’ai écrite plus haut. Elle a été rejetée par la HCC lors du contrôle de constitutionnalité du 3 mai, partant elle n’a pas été promulguée dans la loi organique 2018-008 par le PRM le 11 mai.
      Cela veut dire que l’obtention de fonds de la part des multinationales n’est plus un motif de disqualification. T’as capté ou pas ?

    • 20 septembre à 18:01 | Vohitra (#7654) répond à papangue

      Beandroy,

      Ne tourne pas autour du pot le gros.

      L article 73 de 2018-008 promulguee enumere dans les details les differentes sources de financement d une campagne aitorisees et permises.

      Ce sont les sanctions encourues en cas de violation qui avaient ete enlevees et n avaient ete promulguees du tout, et qui avaient fait partie des articles 74 et 75 que vous citez a longueur de posts.

      Vous protegez mal en divaguant votre poulain la !

    • 20 septembre à 19:14 | Beandroy (#3943) répond à papangue

      Vohitra
      Voici ce que dit initialement l’article 74 qui a été rejeté par la HCC lors du contrôle de constitutionnalité de cette loi organique le 3 mai :
      Art.74 :"l’acquisition de financement de campagne de la part des personnes morales de droit étranger constitue un motif de disqualification."

      Cette dispositon a été jugée par la HCC comme non conforme à la Constitution ; par conséquent elle a été enlevée de la loi organique 2018-008 et c’est la raison pour laquelle, l’article 74 ne contient pas de disposition mais une simple écriture "non promulguée" quand cette loi organique était promulguée par le PRM le 11 mai 2018. (cf loi organique 2018-008 art 74)

      A partir du moment où l’acquisition de financement de la part des personnes morales de droit étranger ne constitue plus un motif de disqualification, (Décision No 15-HCC/D3 sous chiffre 51 ainsi qu’article 3 de la même décision) , ça veut dire qu’on peut procéder à des levées de fonds auprès des multinationales sans s’inquiéter et c’était le cas lors de cette élection de 2018. T’as capté gros ?

    • 20 septembre à 19:49 | Vohitra (#7654) répond à papangue

      Beandroy,

      Je vous le répète à maintes reprises, l’article 73 est clair et ne peut faire l’objet d’une autre interprétation en faveur de votre poulain.

      Ne sois pas tenté de me faire avaler des sornettes de ce genre voyons. De votre avis très particulier, ce qui ne peut faire pas l’objet de disqualification est permis, alors là, vous êtes en train d’induire volontairement en erreur les gens au profit de votre poulain, vous vous trompez énormément là.

      Ce qui est permis et autorisé est bien clarifié et annoncé dans l’article 73, et cet article a été promulgué en bonne et due forme même si sa violation ne peut plus faire l’objet d’une disqualification.

      Votre objectif est simple l’ami : vous voulez masquer l’esprit et la lettre de la loi, sûrement en voulant faire croire que ce sont des multinationales qui avaient passées à la caisse lors de ce festival de campagne, et même avec ce subterfuge, c’est pratiquement ILLEGAL.

  • 20 septembre à 20:26 | Vohitra (#7654)

    Et si la justification avec les multinationales ne passe pas, seriez vous tenté demain d’avancer encore que c’est avec un crowdfunding que vous avez pu financer cette faramineuse campagne électorale ? ou avec les dîmes ? ou avec les recettes des spectacles gratuits ?

    • 20 septembre à 21:55 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Beandroy,

      Vous pouvez inventer aussi un trust recevant des fonds provenant de multinationales bidons enregistrees dans des paradis fiscaux, et ce trust est adosse avec une Fondation plus tard.

      Est-ce l idee qui est en train de prendre son bonhome de chemin l ami, sachant que tot ou tard vous serez obliger de lever la voile sur le dessous de ce financement collossal d une campagne ?

  • 20 septembre à 22:35 | Vohitra (#7654)

    Beandroy,

    Vous voulez imposer par " subterfuge " un silence d Etat sur les tenants et aboutissants de ce financement scandaleux d une campagne, mais sache que les multinationales ne font pas partie des personnes morales de droit prive national du tout.

    Cette campagne scandaleuse reste et restera pour toujours une epine dans vos pieds, un caillou dans votre chaussure, et la verite, rien que la verite finira un jour par triompher

    • 20 septembre à 23:24 | Beandroy (#3943) répond à Vohitra

      Vohitra

      Je répète qu’il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. La non promulgation de l’article 74 donne explicitement droit à tous les candidats de collecter de fonds auprès de toute société étrangère, y compris et notamment auprès des multinationales.
      Tous les politiciens le savent et tous les candidats y ont procédé lors des campagnes de 2018.
      Je vois que tu veux avoir systématiquement le dernier mot ; ce n’est pas un problème ; vas-y mais je n’ai plus rien à ajouter si ce n’est que te demander de vraiment prendre connaissance du contenu de la décision de la HCC 15-HCC/D3 sous-chiffre 51 et article 3.

    • 20 septembre à 23:50 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Beandroy,

      Selon l esprit et la lettre de l ordonnance 2018-008 dans son article 73, et promulguee le 11 mai 2018, les societes etrangeres et les multinationales ne peuvent en aucune facon et en aucune maniere contribuer au financement d une campagne presidentielle et campagne referendaire a Madagascar.

      C est clair l ami.

      Si vous et vos amis des 73 deputes avaient pu enlever les articles 74 et 75 sur la disqualification en cas de violation du texte, l article 73 en vigueur de l ordonnance sus-citee empeche et interdit le financement faisant contribuer les multinationales dans une campagne presidentielle chez nous.

      Tous les candidats qui avaient recu des donations de la part des multinationales etaient donc en infractions et avaient viole la loi. Mais ils ne pouvaient pas etre disqualifies car vous et vos amis avaient enleve les articles 74 et 75. C est clair, non ?

    • 21 septembre à 00:39 | Beandroy (#3943) répond à Vohitra

      Vohitra dis donc,tu es vraiment têtu l’ami.
      Je t’ai dit tout à l’heure que je n’ai plus rien à ajouter mais je ne peux finalement m’empêcher de me taire devant ton assertion.
      1. Les 73 députés ne sont pas tous mes amis car il y avait des députés Tim dans l’équipe et je n’en suis pas fan.
      2. C’est la HCC, en toute conscience qui a déclaré ces articles 74 et 75 non conformes à la Constitution.
      3. Que l’art. 73 ne cite pas le financement étranger comme autorisé, c’est une chose mais tu ne trouves nulle part non plus que le financement de la part de toute société étrangère est interdit. Mieux, la HCC a rejeté les dispositions y relatives.

      Force est donc de constater que l’art. 73 et l’art.74 non homologué aboutissent au même effet, à savoir le droit des candidats au financement légal..
      Enfin, il ne faut pas confondre Ordonnance et loi organique, juste conseil "d’ami" gros. Bonne nuit

  • 21 septembre à 00:26 | Vohitra (#7654)

    Bref, avec cette loi organique 2018-008, s ils avaient tous viole et enfreints la loi, ils ne pouvaient pas etre disqualifie. Car la loi organique ne prevoit pas de sanctions envers les contrevenants.

    • 21 septembre à 01:47 | Beandroy (#3943) répond à Vohitra

      Vohitra
      i
      Bien sûr que la loi organique prévoit des sanctions aux contrevenants ; par exemple l’acquisition de financement de la part d’un État étranger reste interdite et constitue, par conséquent, un motif de disqualification.

    • 21 septembre à 04:56 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Beandroy,

      Puisque la tentative de justification de l origine des fonds de campagne a travers les multinationales ne tient pas la route, essaye de trouver une autre alternative plausible...

      A travers les sectes par exemple, genre Marc Tatandraza...des fonds qu il avait pu ramener de l au dela en ressucitant...

  • 23 septembre à 12:03 | rasoulou (#4222)

    J’espère bien que le nouveau Ambassadeur à Paris va nettoyer la situation catastrophique dans le Consulat de Madagascar : accueil avec virulence, aucune possibilité de contacter par téléphone, délai à rallonge pour un dossier, personnel antipathique, paiement trop cher de n’importe quelles prestations, consulat sans photocopieuse, valise diplomatique qui met du temps à partir à Madagascar etc....etc....mais les problèmes de l’Ambassade de Madagascar en sont d’être résolus malgré la désignation de l’Ambassadeur !

    • 23 septembre à 12:05 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      en sont loin d’être résolus.........il y a un cookie dans ma publication

    • 23 septembre à 12:05 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      en sont loin d’être résolus.........il y a un cookie dans ma publication

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS