Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 18 janvier 2022
Antananarivo | 18h56
 

Société

Soalala

Vol de tortue endémique

lundi 14 mars 2011

Un bébé tortue Astrochilys inphoran, connu sous le nom vernaculaire d’Angonoky, a été intercepté de justesse le mardi 1er mars 2011 dans le district de Soalala, région Boeny. Cette espèce rare de tortue était prête à être embarquée clandestinement dans un navire en partance de Soalala vers Mahajanga.

Cette race endémique de tortue, qui n’existe que dans le district de Soalala, a fait maintes fois l’objet d’une sensibilisation massive et continue sur sa protection, dans tout le district et dans toute la région Boeny, et ce de toute part, aussi bien du côté du département de l’Environnement et ses partenaires que du côté des autorités administratives et policières.

Toutefois, les mesures sévères imposées aux voleurs et recéleurs n’ont pas empêché Rakotondrainibe Johnson, 34 ans, Chef Quartier Mobile de comploter avec Mme Soamada Elisoa, 27 ans, et Mlle Herizane Mastine, 20 ans, tous les trois demeurant à Soalala. Un pactole de 10 millions d’ariary aurait été promis pour ces voleurs et recéleurs pour l’acheminement clandestin de cette perle rare de Soalala si l’opération avait réussi.

Un renseignement reçu par le Directeur du Parc National de Baly, Soalala a été passé le mardi 1er mars à la brigade de la Gendarmerie qui était intervenue immédiatement par une perquisition au domicile des recéleurs. Des bottes de haschich appartenant à Mr Rajaonarison Victor, instituteur FRAM à Antanamahitsy, Soalala ont été découvertes avec la tortue dans le même domicile, destinées à être écoulées vers Mahajanga.

Les 4 complices ont été gardés à la Brigade de la Gendarmerie de Soalala jusqu’à leur déferrement à Mahajanga. La vedette rapide Antselaky appartenant au Parc national de Soalala a servi de transport à ces délinquants vers Mahajanga.

Recueilli par Valis

4 commentaires

Vos commentaires

  • 14 mars 2011 à 13:57 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    "vol de ..."

    Accidentelement,je suis tombé sur un documentaire de M6,ce dimanche 13/03/11, pour capture d’un croco dans le canal de "Pengalanes".

    Capture d’un gros croco, au départ,finalement pour la mise à mort de cette bête dévoreuse d’être humain,des canards ,des boeufs et des chiens,par la pression de la population.

    RESTE A REFLECHIR DES PRESENCES DES ETRANGERS SUSCEPTIBLES D’ANIMER LES EXPORTATIONS ILLICITES DE .....ou sous couverts de "CAPTURE" des espèces rares.

    S’il y a exportation ,c’est qu’il y a une commande et à revoir sérieusement tous nos rapports avec tous les organismes "étatiques/privés",sous couverts d’ONG ou de défenseurs de..."X","Y" et "Z"

    MADAGASCAR SOUVERAINE.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 14 mars 2011 à 14:44 | niry (#210) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      C’est dommage que vous n’ayez pas de hautes fonctions, Basilou, vous aurez sans doute été l’homme de la situation...

      Je suis tout à fait pour ce genre de dénociation : traffic d’animaux découvert par ci par là, réunion, Soalala etc.. Il ne faut pas relacher la pression. Dénoncer, dénoncer, dénoncer. Que les commanditaires ou leurs braconniers n’aient aucun répit.. Si il est de notoriété publique que l’Etat s’est défaussé de ses responsabilité en la matière, au moins que les coupables sachent qu’ils ne sont pas non plus continuellement dans l’ombre !!

  • 15 mars 2011 à 16:00 | Albatros (#234)

    Il est amusant de voir certain forumiste crier au scandale pour le trafic de tortues (qui pourrait aussi être vu comme une entrée de devises pour Madagascar !!!) et trouver normal le trafic de Bois de Rose.

    Pour moi les deux problèmes sont identiques.

    • 15 mars 2011 à 21:32 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      le traffic de bois de rose rapporte plus que celui des tortues , et on fait moins de foin ,pour cela, mais attraper des trafficants de tortues, montre l’éfficacité de la police,et ses priorités majeures, et pendant cela les camions de bois de roses leurs passent sous les yeux , protégés par les militaires, et en toute securité,le vert est à la mode, mais pas pour la flore prévoir un délai ...Albatros entièrement d’accord .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS