Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 novembre 2019
Antananarivo | 07h24
 

Société

ONG Bel Avenir

Vingt jeunes diplômés prêts à entrer dans le monde professionnel

mercredi 21 août | Arena R.

Un nouveau cap vient d’être franchi par les élèves du Centre de formation en agroforesterie et en écotourisme (CFAE), après deux années d’étude. Ce projet éducatif de l’ONG Bel Avenir, destiné aux jeunes de Mangily, vient de cueillir pour la dernière fois les fruits de ses efforts. Pour cette occasion, l’ONG a organisé la semaine dernière une cérémonie de remise des certificats.

Depuis son lancement en 2013, le CFAE a pour objectif l’amélioration et le renforcement des capacités éducatives en vue d’une insertion professionnelle des jeunes défavorisés de cette localité. La troisième promotion, dénommée « Mendrika », regroupait 20 élèves. Pendant ces deux années, les élèves ont suivi des formations tant théoriques que pratiques concernant l’élevage, l’agriculture et l’écotourisme. Ils participaient en même temps à des activités annexes telles que la menuiserie ou la broderie et ont eu l’opportunité d’effectuer des stages professionnels au sein de plusieurs établissements partenaires.

Grâce à leur parcours, ces jeunes certifiés pourront s’orienter vers un avenir professionnel ou choisir de continuer à étudier pour obtenir d’autres diplômes. Par ailleurs, le centre de formation de Mangily va prendre une nouvelle dimension. Il deviendra un centre d’accueil et de protection des jeunes filles, non scolarisées ou en rupture scolaire, âgées de 10 à 14 ans. Ce nouveau centre ouvrira ses portes à la rentrée scolaire, début octobre, avec toujours comme objectif, « L’éducation comme moteur de développement ».

9 commentaires

Vos commentaires

  • 21 août à 09:41 | titynana (#10701)

    arahabaina !

    • 21 août à 21:09 | Ibalitakely (#9342) répond à titynana

      Efa voalaza ombieny ombieny fa betsaka dia betsaka ny tanora manana diplôma roboka t@ ireny fampielezan-kevitra ireny fa ny rano velesin’ny lamasina tézévé maparaparaka hono dia hifritika aingana hiteraka asa ho azy ireo. Da miandry & mijery avao.

  • 21 août à 10:14 | nez_gros (#10715)

    Agroforesterie, Agribisuness, agroindustrie, agroforesterie, que des fumisterie, fabriqué ailleurs, et relayé par l’ intelligentsia d’Antananrivo, et quelques intelligentsia de province(pas nombreux), colonisés mentalement .

    Alors c’est quoi le Game ?

    Le peuple ne mange pas à sa faim, même le maîs, le riz, le manioc,les differentes patates, facilement cultivable à Madagascar, ils n’arrivent pas à le produire, et de se l’acheter

    remettons-nous plus tard avec l’agroforesterie, l’ecotourisme, agribisuness, agroindustrie, parlons avant tout, et simplement de l’AGRICULTURE

    • 21 août à 10:45 | tsimanaikiresy (#10580) répond à nez_gros

      Dans "agro-foresterie" il y a un élément très important , la forêt . Madagascar est en état de desertification avancée.

    • 21 août à 12:31 | Vohitra (#7654) répond à nez_gros

      Pour le moment, c’est la culture de l’impunité qui reste florissante...et s’adapte fort bien au climat du pays...

    • 21 août à 13:11 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @Tsimanaikiresy, entre depopulation, et deforestation, il faut voir la priorité ?

      la depopulation par la maladie, l’insecurité alimentaire et autre insecurité est plus logique .

      la statistique qui parle de l’augmentation n’est pas du tout logique

  • 21 août à 11:02 | FINENGO (#7901)

    Il est bien regrettable que ça soit un ONG qui oeuvre à la place de l’Etat.
    Mais aussi grâce à l’ONG ces enfants auront une nouvelle chance de réussir, une chance que la République n’a pas su leur offrir.

    Des dirigeants Budgétivores à outrance, d’aucune utilité. Qui ne sont là que pour ruiner la Nation.
    A chaque jour qui se lève, on nous offre ici la lecture d’un discours d’hypocrite. Tel les réformes au sein de la Police, qui n’est autre que le service le plus corrompu de l’Etat, su et connu de tous, et même de l’extérieur.
    Sans oublier les Douanes, la Gendarmerie et les Armées, qui se doivent être exemplaires et Protectrices, ne sont que les bourreaux du Peuple, à ruiner toute une République avec la bénédiction du Pouvoir en Place, qui ne cesse de nous bassiner avec la PGE, et le Plan d’émergence pour le Pays, qui ne sont que de la poudre de perlimpinpin pour berner un peu plus un peuple déjà aux abois.

    C’est ça Madagascar.
    Une République sans égale.
    Que l’on appelle avec regret Babakotoland !

    • 21 août à 11:50 | olivier2 (#9829) répond à FINENGO

      A Madagascar ,

      les "priorités" sont différentes...pour rester poli.

      Quand ces zzimbéciles de vazahs crient au scandale pour :

      - le massacre du parc Masoala ( bois de rose..)
      - la corruption
      - les détournements de fonds
      - etc...

      Les gentils Malagasy pensent qu’il est totalement NORMAL que d’autres payent à leur place..et qu’eux cherchent à maximiser leurs gains ( l’exemple du trafic de BDR est éclatant !) dans un climat de complicité GENERALE ...

      Et devinez quoi : ils ont trouvé une excuse pour justifier l’injustifiable !
      Le ou les coupables ? certainement pas eux !!!

      Il est FAUX de dire que seules l’armée, les douanes, la police sont les bourreaux du peuple..

      C’est la culture de "l’arrangement" ...qui fausse tout...qui biaise tout..

      Avec elle, aucune justice n’est possible...

      Mais si tel est le souhait de la majorité, alors qu’il en soit ainsi..

       :)

  • 21 août à 12:02 | FINENGO (#7901)

    @ olivier2 (#9829)
    Bonjour
    Je n’ai jamais dit que seules les Douanes, la Gendarmerie et les Armées étaient les bourreaux du peuple.
    Vous avez certainement lu trop vite.
    Relisez et vous comprendriez que je parle de l’ensemble du système de l’Etat.
    Mais ceci n’enlève en rien de vos pertinentes analyses.
    Bonne journée à vous !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS