Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 15 mai 2021
Antananarivo | 07h05
 

Société

Droits des détenus

Vers un nouveau projet de loi

samedi 28 avril 2007 | Nivo T. A.

Les droits des détenus à Madagascar sont loin d’être respectés. Nombreux sont les ONG et organismes internationaux qui œuvrent dans la protection des droits humains dont ceux des prisonniers mais beaucoup restent à faire.

C’est dans cette perspective, que l’ACP (Aumônerie Catholique des Prisons) organisera une assemblée générale avec divers entités du monde carcéral, dont le ministère de la Justice, l’administration pénitentiaire, les forces de l’ordre, les avocats, les journalistes de l’ACP, afin de trouver ensemble des solutions pour le respect des droits des détenus.

Article 53 du Code de procédure pénale non appliqué

L’élaboration d’un nouveau projet de loi sur les droits des prisonniers est envisageable.
Un responsable au sein de l’ACP a tenu à souligner, lors d’une rencontre avec la presse, dernièrement, à l’Espace Sahameva-Ambohimangakely, que les droits des détenus est régi par l’article 53 du Code de procédure pénale, publié en 1997 mais qui n’est pas encore appliquée jusqu’à maintenant. L’ACP et d’autres organismes nationaux et internationaux ont déjà fait des manifestations pour faire connaître au public les droits des détenus. Bien que des journées « portes ouvertes » aient été organisées, plusieurs fois, par l’ACP et le CRS (Catholic Relief Services), que ce soit dans la capitale ou dans les provinces, les droits des détenus nécessitent une large sensibilisation. Par ailleurs, les conditions carcérales à Madagascar devraient être également améliorées.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS