Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 14 décembre 2019
Antananarivo | 07h26
 

Agriculture

Lancement de la « révolution verte » à Marovoay

Vers la valorisation des produits agricoles

mardi 3 juillet 2007 | Nivo T. A.

Coup d’envoi de « la révolution verte », hier, à Marovoay. Le deuxième grenier à riz de Madagascar a été choisi par l’Etat pour le lancement officiel de la révolution verte durable, pilier du développement rural. Cette « révolution verte » a pour objectif d’assurer la production alimentaire. Le Premier ministre, Charles Rabemananjara, accompagné du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et de son vice-ministre, Harifidy Ramilison, a mis en terre des jeunes plants de vetiver sur les digues de protection des canaux d’irrigation contre l’ensablement ou les « atsanga » avec la participation de la population locale et des techniciens.

Entretien des réseaux hydro-agricoles

L’amélioration des réseaux hydro-agricoles constitue l’un des facteurs permettant la mise en œuvre de la révolution verte. Pour démarrer cette nouvelle stratégie de développement rural, un canal d’irrigation long de 2,5 km à Bepako, commune de Tsararano a fait l’objet d’un entretien et de curage, hier. « Ce n’est que le début », a précisé le Premier ministre. Les responsables de la région, de la commune et des fokontany ont été déjà sensibilisés sur les travaux d’entretien et de curage des canaux d’irrigation et ont manifesté leur volonté de travailler ensemble et d’améliorer les réseaux hydro-agricoles dans leur localité.

La plaine de Marovoay dispose 16 000 ha de terrain dont 3 000 ha ne sont pas cultivables faute d’eau. Pire, les stations de pompage permettant de gérer l’eau dans les surfaces cultivables sont en panne. Le ministre Marius Ratolojanahary a souligné le fait que l’amélioration de ces réseaux hydro-agricoles constitue une priorité pour le gouvernement afin d’atteindre les objectifs fixés par le ministère de tutelle, à savoir, doubler la production agricole en 2009 et tripler en 2012. Deux tracteurs sont mis à la disposition de la commune pour l’entretien des canaux.

L’environnement lié à l’agriculture

La protection de l’environnement joue également un rôle important dans la mise en œuvre de la « révolution verte ». C’est dans cette perspective que l’Etat a initié un projet dénommé BVPI (« Bassins Versants Périmètres Irrigués »), qui a été également lancé, officiellement, hier, à Bepako-Marovoay et fera l’objet d’un atelier de démarrage, aujourd’hui à Mahajanga.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS