Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 juin 2018
Antananarivo | 06h36
 

Politique

Déchéance du PRM

Verdict d’apaisement, verdict politique de la HCC

samedi 26 mai | Ny Aina Rahaga

La Haute Cour Constitutionnelle (HCC) a rendu son verdict hier sur la requête aux fins de déchéance du président de la République déposée par les députés de l’opposition. Hery Rajaonarimampianina ne sera pas déchu, mais il lui sera imposé quelques contraintes avant la fin de son mandat. La HCC s’est en quelque sorte prononcée en faveur des députés de l’opposition sans sanctionner le président de la République. Selon les articles 1er et 2 de la décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 relative à une requête en déchéance du Président de la République Hery Rajaonarimampianina : « La demande des 53 députés et celle de sieur Rajaonarivelo Fanantenana et consorts, sont jointes et déclarées recevables.. ; La non mise en place de la Haute Cour de Justice (HCJ) est constatée. ». Et pourtant, il s’en suit qu’il ait été accordé à Hery Rajaonarimampianina de régulariser sa situation en ce qui concerne la loi fondamentale.

La HCC a accordé 5 jours au président Hery Rajaonarimampianina pour constater l’effectivité des membres devant composer la Haute Cour de Justice (HCJ) et procéder à sa mise en place. Les membres de cette juridiction étant déjà connus, cela ne devrait poser aucun problème. Questionné sur la nature de cette décision, le juriste Imbiky Herilaza de déclarer qu’il s’agit là d’une suite logique de la décision rendue par la HCC sur la même question en 2015, dont le pacte de responsabilité préconisé à ce moment là.

D’autre part, selon ce juriste, ce verdict reflète le rôle de la HCC, souligné au considérant 17 de la décision selon lequel « la juridiction de céans rappelle que, conformément à l’esprit de la Constitution, elle représente l’organe régulateur du fonctionnement des Institutions et de l’activité des pouvoirs publics, notamment lorsque celle-ci est entravée dans l’exercice des attributions qui leur sont conférées par la Constitution par les effets d’une crise politique, à l’instar de la situation qui prévaut présentement ». Il est donc normal et acceptable qu’en situation pareille, la HCC prenne son rôle de régulateur et rende un verdict d’apaisement, un verdict politique. Enfin, faut-il rappeler que la HCC est créateur de droit en cas de lacune des textes.

Gouvernement de consensus

Outre la mise en place de la HCJ, la Cour Constitutionnelle a également pris soin de mettre en modalité la création d’un gouvernement de consensus : « Le Président de la République met fin aux fonctions du Gouvernement et procède à la nomination d’un Premier Ministre de consensus, dans un délai de 7 jours pour compter de la publication de la présente Décision, sur une liste d’au moins trois noms, conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution et aux termes de l’Avis n°01-HCC/AV du 17 février … ». Ainsi, le gouvernement Mahafaly devra céder la place à un gouvernement de consensus entre les acteurs ou plutôt partis majoritaire au niveau de l’Assemblée Nationale. Ce gouvernement de consensus devrait voir le jour vers le début du mois de juin et ne sera dissout qu’après élection du prochain président de la République.

La question qui se pose est de savoir de quelle majorité parle-t-on ? La question de la majorité au sein de l’Assemblée Nationale avait déjà été source de différend étant donné la formation d’une majorité présidentielle à travers des élus indépendants.

Élection anticipée, transition dans les règles, fin de mandat précoce

Pour nombre d’observateurs aguerris, la HCC a offert ici une porte de sortie honorable au président Hery Rajaonarimampianina face aux contestations de son régime et de sa personne par l’opposition. Car mis à part tout ceci, la HCC a également souligné que sauf accord politique dans les 10 jours qui suivront sa décision, toutes les modalités de la décision devront être réalisées. Et selon l’article 8 de cette décision de la HCC, « le Gouvernement de consensus mis en place arrête avec la CENI, l’organisation d’une élection anticipée durant la saison sèche au cours de cette année 2018 mais sous réserve des possibilités techniques, matérielles et financières réelles assurant des élections libres, honnêtes et transparentes  ». La Commission électorale nationale indépendante (CENI) avait par ailleurs proposé qu’au cas où le choix des élections anticipées se faisait, le premier tour des élections présidentielles pourra se dérouler au plus tôt le 28 août 2018.

Le rôle de ce gouvernement sera d’assurer la neutralité de l’Administration durant les élections. Selon toujours la décision de la HCC, le président de la République en exercice, s’il se porte candidat, devra démissionner 60 jours avant la date des élections. Aussi, Hery Rajaonarimampianina, s’il est candidat, devra mettre fin à son mandat d’ici la fin du mois de juin.

Selon Imbiky Herilaza, « l’opposition ne devrait plus trouver de blocage étant donné que l’on procèdera donc à une élection anticipée mais également que Hery Rajaonarimampianina devra mettre fin à son mandat précocement ».

Pour Hajo Andrianainarivelo, président du parti Malagasy Miara-miainga (MMM), dont les députés font parti du collectif pour le changement, une partie des demandes de l’opposition est satisfaite dans cette décision. Hajo Andrianainarivelo de nous confier que « l’important est que les élections se passent cette année bien qu’il s’agisse d’une décision politique. Le respect de la Constitution sur certaines positions est obligatoirement à respecter. Cette décision date, rappelons-le de 2015. Ainsi, il est très dommage que le pays et nous même ayons perdu du temps pour seulement en revenir à la même décision. Nous aurions pu faire une économie de trois ans. Nous au sein du MMM l’avions déjà dit à cette époque là, seulement, et c’est ce qui est dommage dans notre pays, on n’écoute jamais l’opposition ». Interrogé sur la participation de son parti ou non au gouvernement de consensus, Hajo Andrianainarivelo répond qu’il appartiendra au bureau politique du parti d’en décider.

99 commentaires

Vos commentaires

  • 26 mai à 08:54 | Gérard (#7761)

    il est probable que ces juges ont fait pour le mieux, dans un but louable de conserver la paix civile

    le problème est qu’ils sont allés très au delà de la question qui leur était posée, ce qui fragilise leur jugement, et ne leur donne aucune possibilité de contrainte si leurs « conseils » ne sont pas suivis

    • 26 mai à 09:03 | Gérard (#7761) répond à Gérard

      En commettant un ultra-petita, en sortant des termes précis du mandat qui a créé leur juridiction, les arbitres n’ont plus aucune qualité pour juger

    • 26 mai à 10:21 | Rakoto (#9043) répond à Gérard

      On ne peut que saluer cette décision qui fera très certainement parti des jugements qu’étudieront nos juristes malgaches dans le futur. Quand à la teneur justement de cette décision, laissons les quelques juristes prendre acte et interpréter la question (souvent entre eux d’ailleurs, ce n’est surement pas le genre de décision que l’on peut commenter en 10 lignes sur ces forums communautaires).

    • 26 mai à 13:34 | rayyol (#110) répond à Gérard

      Ils s en sont meles car les enfants seraient encore a se chicaner entre eux
      Ils ont régler cela en agissant avec l autorité paternelle Et dire que ce sont ces enfants qui veulent gouverner le pays

    • 26 mai à 18:21 | DadatoaDany (#10284) répond à Gérard

      Voyez vous cela ? :

      Manifestation à l’ambassade à Paris : Facebook : La manif

  • 26 mai à 09:00 | râleur (#3702)

    C’est à hurler de rire. C’est tout, sauf du Droit !

    Il paraît que le Pdt de la HCC est u professeur de Droit ? Comme dirait Coluche il a dû apprendre le Droit d’une manière tordue ! lol

    La HCC fait honte. Bande de clowns. On vous demande de dire le Droit, pas de donner vos opinions ni se substituer aux Pouvoirs (Exécutif et législatif)

    • 27 mai à 10:31 | el che (#344) répond à râleur

      Entièrement d"accord avec vous.
      Il ne faut plus appeler ce MACHIN Hcc, mais MÉDIATEUR de La République.
      Et enlever le nom de Conseillers à ces bras cassés.
      Il est vrai aussi qu’avant cette décision, il a été question de tractations entre HCC et Gouvernent, avec des des milliards fmg à la clé. On le saura assez vite, les secrets des dieux volent vite en éclats en ce moment, et c’est tant mieux.
      Donc appel à la Vigilance aux citoyens place du 13 mai, car ils restent bien plus respectables que ceux de la HCC et consorts.

  • 26 mai à 09:03 | Isandra (#7070)

    C’est vrai, grâce à cette mobilisation, le Mapar et Tim ont eu chacun leur gain de cause, pour le TIM : Ravalo peut se présenter, le Magros peut ouvrir, la MBS est en essai, etc, en revanche, Mapar a de ce qu’ils réclamaient depuis 2014, pouvoir de proposer le PM et reconnu comme le premier parti dans l’assemblée nationale.

    Le doute s’installe, qui va garantir l’exécution de ces décisions ? La tergiversation (3 mois) pour nommer le PM ne se reproduira t elle pas ?

    En résumé, un peu gluant, mais, appétissant !

    • 26 mai à 09:13 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      L’enseignement de ces décisions, ce regime pendant 4ans fonctionne anti-constitutionnellemen et avec la complice de la HCC.

  • 26 mai à 09:08 | benantsa (#10178)

    Au-delà de ce qui semble être une volonté d’apaisement et un sursaut de sagesse, cette décision, somme toute très ambiguë, a peut-être déclenché une bombe à retardement qu’on aimerait pouvoir éviter...

  • 26 mai à 09:15 | Isandra (#7070)

    Bon courage, les juristes pour les interpréter et les expliquer.

  • 26 mai à 09:26 | saricine (#2893)

    26 mai à 09:09 | saricine (#2893) répond à Pericles ^
    Pericles

    « Qui donc (y compris dans ce forum) comprendra que plus le verbe est haut et agressif, moins la pensée est élevée et productive ?« 

    Ce message a déjà été pas émis sur MT.com , depuis au moins dix ans , mais la plupart des gens aiment surtout le feu, l’aggressivité, le buzz, voir même les fake news et simulations.

    Tout ça ne dédouane pas le Rajao, il a commis l’irréparable, trois occasions lui ont été offertes pour que sa sortie soit digne d’un patriote mais que nenni.

    Cette dernière proposition de la HCC , à mon sens s’adresse à tous les politiciens et à toutes les bonnes volontés.

  • 26 mai à 09:45 | Isambilo (#4541)

    Excellente décision de la HCC, personne ne perd la face, personne ne gagne. Tout est dans la nuance et le flou, à l’image de notre personnalité.
    Rajaonarimampianina aura tout le temps de mettre en place les pièces pour gagner les élections. D’autant plus qu’en face c’est le vide intellectuel total.

  • 26 mai à 09:49 | rakotobe (#7825)

    Déclaration de la HCC

    Décisions qui peuvent paraître prudentes mais justifiées et sage au regard de notre tradition et culture face aux tensions politiques grandissantes actuelles.
    Elles peuvent ne pas être stricto sensu conformes aux Lois fondamentales selon une interprétation rigoureuse, mais c’est très habile de la part de la HCC car ces décisions mettent un peu les deux camps antagonistes de circonstances en porte à faux, et vont obliger les authentiques hommes politiques à prendre leurs responsabilités car
    L’objectif jusqu’au boutiste des députés pour le changement ne peut que générer une vacance du pouvoir propice à la porte ouverte à toutes formes de radicalisation de toutes les forces vives
    D’autre part, la déclaration de la HCC offre une porte de sortie (inévitable) honorable pour les tenants de l’équipe du PRM

  • 26 mai à 10:07 | ratiarison (#10248)

    Salama jiaby : dia samia mandray ny handraikiny avy ny tsirairay na IZA IZY na IZA *** na 73 +hoan’ny fanovana na IREO HVM BE KLE matim-BOLA ao anatin’izany IREO SENATERA !! voalohany @ny izany i RIVO RAKOTOVAO-mpanongana*** ny ambiny : NO COMMENT !! samy tsara Sa ahoana ra-MANGA mahereza !!

    • 27 mai à 21:01 | manga (#6995) répond à ratiarison

      Miarahaba anao rahavako.
      Miala tsiny fa dia sempotry ny asa hatrizay ka sendra ny lahatsoratrao.
      Raha ireny no valitenln’ny milaza fa hanaja ara-bakiteny ny lalana velona eto amin’ny firenena ity, dia mba inona intsony moa no azo antenaina amin’ireo rehetra milaza fa tompon’ny fahefana feno.
      Henatra tsy misy tahak’izao hatrizay naha olombelona ahy...
      Mampalahelo manana Ray aman-dreny manao toetran’alyka toy izao, tsy fanao enao fa jio lahim boto Ka tsara sasana entre an-kalamanjana ho hitam-poko hitam-poko.
      Raha ny CFM no nanao iny fanambarana iny dia tsy azo lavina izany satria fampihavanana no iandraiketany. Fa ity dia mpanao lalana mandika vilana ny andraikitra nomena azy. Dia hoy Aho hoe : Izao ve sisa tavela ????

  • 26 mai à 10:25 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Si cette HCC est en veine de « démocratie » il faudrait mettre le nez dans les comptes de l’état afin d’extirper le mal qui a conduit ce pays dans l’abîme du sous développement .
    Qui dirige véritablement la destination de l’argent publique .
    Qui profite des avantages et privilèges indus et cela depuis 1973 !
    Qui a noyautés et compartimentés les services financiers de l’état et au profit de qui .
    Quel sont donc ces générations issus du même milieu occupant tous les postes clefs de ces institutions :Banque de Madagascar ,pairie générale ,ministère de l’économie ,douanes,etc,etc .
    A qui profite véritablement les gouffres financiers que sont la Jirama et air mad (entre autres )
    Le péché initial ,perpétré sciemment en 1973 par l’éviction de Tsiranana et des Français ,en ce pays vient bien de là !
    Retourner votre histoire comme vous le voulez ,c’est le même groupe,microcosme qui profitent de cette argent au détriment de l’écrasante majorité depuis 1973
    Régler ce problème c’est reprendre a cette mafia la destinée de ce pays et rendre sa dignité a des millions d’habitants ,au peuple !

    • 26 mai à 11:18 | saricine (#2893) répond à ALIBABA SANS LES 40

      « « Qui profite des avantages et privilèges indus et cela depuis 1973 !« « 

      Vaut mieux parler d’à partir de 1958 : Tout le monde est responsable.

    • 26 mai à 11:22 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Saricine ,
      Donc pour vous les 80 % de pauvres tapent dans la caisse et profitent d’avantages et de privilèges indus ?

    • 26 mai à 11:43 | saricine (#2893) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Ali bb

      Je ne parles pas de chiffre ni de pourcentage, je parles de responsabilité. Et la responsabilité, tout un chacun doit en assumer.

      C’est après qu’on pourra discuter, car le problème (ou la question) c’est comment bien repartir la richesse, cela veut dire :

      - comment diminuer le taux de la pauvreté (mais pas diminuer le taux de richesse)

      - comment créer les emplois, pour diminuer le chomage

      - comment ameliorer l’accès à l’eau potable , à la protection sanitaire, à la protection maternelles et infantiles.

      - comment ameliorer l’education nationale, comment diminuer ou abolir l’analphabétisme ?

      Car personnellement, je ne suis pas convaincu qu’en eliminant de la carte les sois disant « 10 000 » que vous évoquez tous les 4 matins, qu’il y aura un miracle que le niveau de vie de chaque foyer sera le meilleur. Non , c’est de l’utopie.

    • 26 mai à 11:57 | Tsisdinika (#3548) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Ah ben voilà, le masque d’Alibaba est tombé !

      Toutes ces récriminations et ces invectives contre le « microcosme » des 10.000 privilégiés, merina et mafieux, c’est en fait motivé par le fait que cette caste a évincé en 1973 très précisemment l’ancien clan mafieux que représentait Tsiranana et les Français. Tout devient clair.

      En 1973 et avant, j’étais pas encore né mais je crois savoir que la richesse et l’arzent ne profitaient point à tout le monde mais à un petit clan d’assimilés et de coopérants techniques. Le peuple justement a voulu reprendre sa dignité avec le soulèvement de 1972. Que leur lutte ait été dévoyée, c’est un fait, mais l’erreur actuelle est de chercher à revenir sur ce qu’on a déjà vomi.

    • 26 mai à 12:38 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Tsisdini machin ,
      C’est écrit par votre main !
      « c’est en fait motivé par le fait que cette caste a évincé en 1973 très précisemment l’ancien clan mafieux que représentait Tsiranana et les Français »

      La caste des privilégiés actuels a évincé en 1973 une autre caste de privilégiés (Français et consorts ) mais n’a pas rendu sa dignité au peuple puisque le système perdure encore aujourd’hui .
      Si c’est cela l’indépendance ,bravo .
      Vous ne valez pas mieux que les coloniaux car eux faisait au moins le minimum pour développer ce pays .
      Les routes ,les ponts ,les dispensaires (gratuit) l’éducation gratuite ,etc,etc,etc ,ne sont pas une invention .
      Qu’on donc fait ceux qui profitent honteusement aujourd’hui !
      Répondez moi sur ce point ,merci !

    • 26 mai à 13:43 | saricine (#2893) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Ali bb

      « « Les routes ,les ponts ,les dispensaires (gratuit) l’éducation gratuite ,etc,etc,etc ,ne sont pas une invention . » »

      - Ratsiraka a instauré les universités.

      - Ravalomamana a initié les routes et les ponts , les villes propres et les vraies attributions de la mairie.

      - Rajoelina , les hôpitaux manara-penitra

      - Rajao : ??!

      Entendons-nous bien, je n’ai abordé aucune discussion, je ne fais qu’énumérer les faits, je laisse à chacun d’evoquer ses remarques, ou de montrer ses griffes ...

      Je veux juste montrer que des points positifs ont été quand même commencé.

      Je sais que le mot « pourriture « sera évoqué car c’est sois disant la seule source des maux.
      - 

    • 28 mai à 10:04 | Tsisdinika (#3548) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Les ponts, les routes...gratuits, oui le bienfaits de la colonisation, on les a déjà entendu. Ces infrastructures, construites par une main d’oeuvre fournie par la corvée obligatoire n’étaient surtout pas destinés à faire marcher les affaires des colons qui expropriaient puis exploitaient les indigènes corvéables et pour enrichir renimalala !! Vous connaissez très bien le système : je pilles tes ressources puis je te refiles mes poubelles (ça continue aujourd’hui avec les A340 d’Air France) et tu dois en plus montrer ta reconnaissance éternelle.

      Ecoutez alimachin, les routes et les ponts sur lesquels moi je roule aujourd’hui n’existaient pas au moment de la colonisation. J’ai bénéficié d’une éducation universitaire gratuite et j’ai pas à vous remercier pour rien du tout dans tout cela. Vous êtes peut-être resté dans les années 50 mais on est en 2018 mon vieux. Les infrastructures coloniales, c’étaient à l’époque de mon grand-père. Ou est-ce vous voulez en plus me faire payer un péage à chaque fois que j’emprunte le tunnel Garbit ?

    • 28 mai à 12:13 | vatomena (#8391) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Erreur de vision chez vous—Les autres pays vivent en 2018 , mais vous ,nous, sommes revenus à 1900. Les routes coloniales s’effacent ,l’AMI a disparu des campagnes ,les écoles sont confiés à des Fram ,les dahalo sont maitres des campagne et de plus il n’y a plus assez de riz pour tous . Ailleurs c’est autoroutes ,surconsommation ,prouesses chirurgicales . Chez nous ,c’est mendicité ,épidémies moyen ageuses, bougies ,friperies ,Le 20ème siècle est encore loin devant nous ...Tout s’est perdu avec le Colon ....de si mauvaise réputation .La France ne nous avait pas envoyé les meilleurs de ses enfants mais ceux là avaient tout changé ,tout transformé...

  • 26 mai à 10:27 | clark9999 (#8477)

    C’est une plus une réponse politique qu’une réponse de droit.
    La HCC est sortie de ses attributions et c’est bien dommage.
    Il faut espérer que le PRM va quand même tirer les leçons de cette décision et pour une fois regarder avant tout l’intérêt du peuple Malgache dont une très grande majorité vit en dessous du seuil de pauvreté.

  • 26 mai à 10:48 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    La principale raison du terrible sous développement de ce pays est accaparement de l’argent publique par une minorité !

  • 26 mai à 11:20 | LOVAXEL (#10217)

    quel Président de la HCC retords
    il annonce une clé de répartition avec effet rétroactif lorsque le HVM n’existait pas tout en maintenant l’Assemblée Nationale en l’état pour bien ajouter à la confusion représentative
    il « sauve la face » du Président ( combien reçu par chaque magistrat ? et annonce une probable élection anticipée en attendant que la CENI ne se déclare
    allons voir si le Président osera se représenter pour défendre son superbe bilan et fort du soutien populaire de ce jour ? à 10 000 ar par tête de claque et beaucoup plus pour les têtes de clique
    sans parler des parlementaires véreux qui auraient exigé une rallonge pour faire la figuration et aduler leur bouffon, pardon leur roi
    bref du Ponce Pilate, du Judas , et du guignol pour le pouvoir en place et de tout sauf du droit et du Politique ...cette HCC s’érige en Procureur qui même si éléments de déchéance sérieux avancés, prèfére imposer SA vision de la politique alors que son job est de faire appliquer la Constitution, point barre et notre Président ne prend pas la mesure de l’annonce qui s’imposait « COMPTE TENU DE LA DECISION DE LA HCC , JE CONSIDERE NE PAS ETRE EN MESURE DE ME PROPOSER A MA SUCCESSION » là il aurait un vrai Chef d’Etat
    n’est ce pas RAMBO ?

  • 26 mai à 11:30 | Behantra (#9165)

    Le pire reste a venir

    Hery en cohabitation avec Rajoelina !!! qui l’eut cru ??

    Me revient en mémoire la passation (si on peut l’appeler ainsi) de pouvoir entre Rajao et Rajoelina à Mavoloha : Rajoelina a carrément humilié Rajao

    Et maintenant , aprés avoir accusé Rajao de traitre , Rajoelina va t’il accepter d’être le ’valet’ de Rajao ??

    Ou alors il va lui ’enlever’ tous les pouvoirs et l’écrabouiller comme le souhaitent ses adjoints ?

    Belle bagarre en perspective

    Rambonaitra : t’as du boulot ... si toutefois tu n’as pas encore retourné ton froc !

    • 26 mai à 12:23 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Behantra

      Rajoel a du calculer de prendre le poste de PM pour écraser Hery , mais je pense qu’il ne peut pas a cause de cette règle de la démission avant les élections !
      Enfin s’il joue le jeu des institutions !
      Vu son passé ,même récent(tentative de coup d’état le 21 avril 2018) ce n’est pas évident du tout qu’il reste (ainsi que ces sponsors) tranquille !

  • 26 mai à 11:44 | râleur (#3702)

    Il n’y qu’à Mada que le Conseil Constitutionnel fasse du déni de Droit

    Ce blabla imbécile de la HCC est tout sauf du Droit

    Dans un autre pays, on ne dira jais : « on a constaté une violation de la Constitution, mais donc voici la solution,... »
    Du n’importe quoi. La HCC n’a aucu compétence politique pour donner les calendrier des élections

    L’arrêt aurait dû être ainsi : « la HCJ n’ayant as été mise en place dans les temps impartis(constaté semonn l’arrêt dela HCC) , et ce depuis 4 ans, il y a violation de la Cnstituion et le PRM est destitué de Droit et l’article xxx et yyy de la Constituion s’applique ». Et c’est tout

    Mêmes des étudiants en 1ère année de Droit devrait ne pas ânonner (vient du mot âne) une série de balivernes non juridiques comme vient de faire la HCC

    EN fait, il ne reste plus qu’à dégager le HVM et la HCC, seule solution possible pour essayer de changer les choses

    • 26 mai à 18:31 | el che (#344) répond à râleur

      Bien dit mr râleur
      Les juristes étrangers doivent rire en lisant les arrêts politico - poétiques par les plus hauts juristes malagasy

  • 26 mai à 11:51 | vorona (#8254)

    A ce moment des hésitations c’est une décision boomerang . Quelque soit le président qui suivra il se trouvera encore une « soixandizaine » de députés mécontents d’une quelconque opposition pour demander sa démission ! Rien ne change sous le soleil d’ici !

    • 26 mai à 12:22 | elena (#3066) répond à vorona

      Face à un artefact juridique basé sur une mise en place tardive de la HCJ, il ne peut y avoir qu’un artifice juridique en réponse de la part de la HCC.
      Tout ça n’est que bidouillage pour que personne ne perde la face, pour faire passer un coup d’état légal. Ô combien légitime, bien sûr, avec mort d’hommes pour faire bonne mesure malheureusement.
      Mais pour l’intérêt supérieur de la nation, il faut en passer par là : que la population ne souffre plus une nouvelle fois, à cause des kleptocrates. Il y en a toujours, mais là, c’était trop visible. Il y en aura encore, ils sont là, tous embusqués.
      Qu’est-ce qu’il nous reste ? le droit, les institutions, bien sûr plus que boiteux, bancals mais il faut bien s’appuyer sur quelque chose. Sinon, nous sommes condamnés à toujours aller dans la rue pour avoir gain de cause et pour n’importe quoi.
      Il va donc de notre intérêt collectif d’écouter la raison et d’arrêter maintenant les frais.
      Le PRM est désormais neutralisé, sous bonne garde, il y aura des élections, peut-être même plus tôt que prévu, Hery démissionnera dans un mois s’il veut se présenter. Les élections ne doivent-elles pas être inclusives ?
      La question est maintenant que vont faire les jusqu’au boutistes ? Fuite en avant jusqu’à foncer droit dans le mur ? Les terroristes n’ont plus rien à perdre.
      Je fais confiance en la sagesse malgache et espère que tout va s’arranger si chacun fait un effort. Il faut toujours rester optimiste, tant qu’on est vivant.

  • 26 mai à 12:15 | kartell (#8302)

    Un consensus mou aurait été trouvé, le contraire aurait surpris les plus optimistes qui croyaient, à tort, qu’un coup de karcher était nécessaire pour clarifier une situation qui risquait de virer à l’aigre-doux, mais, si, l’un n’empêche pas l’autre !…
    La « réconciliation » nationale que certains imaginaient, sans croire au père Noël, la HCC vient de la faire, ou, plutôt, elle va tenter de l’imposer à un microcosme, en cours d’ébullition !….
    Gageons qu’entre dire et faire, il y a une sacrée différence qui risque de poser un certain nombre de problèmes afin de niveler les égos, des uns et des autres !….
    Sans regarder dans le marc de café, on peut supposer que ce directoire de transition aura bien du mal à fonctionner, d’autant qu’on voit mal, les désignés de chaque clan, oeuvrer, d’un seul homme, pour l’intérêt général, tout en sachant, que dans quelques mois, leur champion sera aux manettes !…
    La HCC, sur la corde raide, a cru pouvoir trouver la médiane acceptable par tous, pour résoudre cette quadrature du cercle, en arbitrant pour l’intérêt général, pour une fois, désigné comme prioritaire !…
    Sauf, qu’il n’est pas dans l’habitude de nos moeurs politiques d’agir, ainsi, d’autant qu’à la veille d’un combat d’égos, plus que de programmes ficelés, inexistants, le chacun pour son camp, sera le fil rouge de cette présidence, où l’on croit, déjà, connaître son triste épilogue !….
    D’autant, qu’on est loin de voir flotter, au-dessus de nos têtes, un halo démocratique, ce qui pousserait à dire que la HCC en préconisant « l’entente cordiale », s’est trompée de république, ici, les bananes font la pluie et le beau temps, elle a manqué d’audace, c’est bien dommage !….

  • 26 mai à 12:27 | FINENGO (#7901)

    Bonjour.
    Il y a environ une semaine, j’ai écrit ici, que la HCC, ne se prononcera jamais pour une destitution, et j’ai bien dit pourquoi.

    Première Raison :
    C’est que les organismes gérant l’ Etat et son Fonctionnement sont tous Pourris jusqu’à la Moelle, au même tire que le Pouvoir en Place et ceci de tout temps.

    Deuxième Raison :
    C’est que la HCC ne veut pas être tenu responsable d’une autre Transition, qui serait assimilée à un autre coup d’ Etat.

    @ ALIBABA
    Le Peuple Malgache s’est soumis et il s’est toujours laissé vilipender par ces Charognards depuis toujours et ceci perdure depuis Plus de 43 ans.
    Alors permettez moi de dire, que si le peuple depuis ces années là, n’a jamais été vraiment conscient de l’origine de son Malheur et de faire en sorte que le changement soit radical, quelque part le peuple est aussi responsable de son Malheur, et ceci je l’ai dit ici plus d’une fois.
    Il n’y a que le peuple, seul le peuple qui a le pouvoir de tout changer. Mais il lui faudra faire preuve de courage et d’abnégation, ce qui n’a jamais été le cas.
    Le Peuple Malgache paye au prix fort sa passivité et son immobilisme .
    Ce n’est en aucun cas une volonté de rabaisser les Malgaches, mais c’est la réalité et c’est la vérité.
    Mais des fois il est dure et presque outrageant d’admettre la réalité.

    • 26 mai à 13:17 | Mihaino (#1437) répond à FINENGO

      Bien vu et bien dit Finengo !
      L’émission spéciale de TvPlus avec Mme Ramaroson Arlette a beaucoup intéressé les téléspectateurs !A mon avis , voilà une femme qui fait des analyses objectives et qui propose des solutions concrètes pour refonder le Pays et non pour le faire émerger !? Nuance . Ayant travaillé au Rwanda , elle donne des solutions pour lutter contre la corruption à l’exemple de ce pays où le ministre corrompu est en prison mais jamais chez nous depuis plus de 58 ans d’indépendance !!??
      Demain ,bonne fête à toutes les mères !

    • 27 mai à 00:19 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Finengo ,
      Si le feu Colonel Ratsimandrava n’était pas assassiné on ne blablaterait plus de telle manière pour chercher le(s) coupable(s) !
      Le problème de Madagascar fut réglé dans le bon sens !
      - Par contre son assassinat a de mobile pour de raison économique profitant à quelques franges de malgaches ,karana et d’intérêt colonial se cachent derrière cette affaire . C’est vrai après le 11 Février 1975 ,c’est de la mascarade .
      - Le feu Général de Division Gabriel Ramanantsoa , et le Colonel Ratsimandrava avaient servi dans l’armée française avant de servir leur pays natal . Ils furent des Hommes intègres même après la chute de Tsiranana .Il y avait un vrai programme « basé sur le fokonolona » ,un programme qui est toujours valable pour sortir du bourbier actuellement sans faire de révolution SANGLANTE .Un programme que l’Amiral d’eau douce n’avait jamais appliqué pour sortir du sous -développement .La situation ne fait que s’empirer !
      - Le côté négatif de RATSIMANDRAVA c’est son vrai rapprochement au peuple ,de tendance nationaliste !

  • 26 mai à 13:43 | FINENGO (#7901)

    @ Tsisdinika (#3548)

    Bonjour.
    Juste sur un Point que vous même venez de dire à l’instant dans votre Post.
    Je cite :
    " c’est en fait motivé par le fait que cette caste a évincé en 1973 très précisemment l’ancien clan mafieux que représentait Tsiranana et les Français. Tout devient clair.

    En 1973 et avant, j’étais pas encore né mais je crois savoir que la richesse et l’arzent ne profitaient point à tout le monde mais à un petit clan d’assimilés et de coopérants techniques. Le peuple justement a voulu reprendre sa dignité avec le soulèvement de 1972. Que leur lutte ait été dévoyée, c’est un fait, mais l’erreur actuelle est de chercher à revenir sur ce qu’on a déjà vomi."
    ..................................................................

    Vous dites que vous êtes né après 1973.
    J’en déduis que pour l’avant 1973, vous n’auriez aucune connaissance.
    Et en second lieu, même n’ayant connu cette période, l’histoire de cette période est écrite, et il me semblerait que vous n’auriez pas lu, ni appris l’histoire de votre Pays.
    Vous faites parti de ces gens qui croivent connaitre, en ayant avalé ce que certains ont bien voulu vous faire Gober.

    J’ai connu l’avant indépendance, j’ai connu l’indépendance, donc la Période que vous appelez la Période Tsiranana.
    Faites des recherches et lisez avec attention ce qui est dit de cette période.

    Primo : Tous les Malgaches Mangeaient à sa Faim. Matin, Midi et Soir.
    Est-ce toujours le cas aujourd’hui, voir depuis 20 ans ????
    Et ça c’est le B.A BA de la vie pour un humain.

    Secundo : Je Parle de ce que je sais.
    Ma mère était institutrice. En 1970 elle touchait 60 000 CFA c’était la monnaie à
    l’époque et ça représentait 1200 Francs Français.
    Au jour d’aujourd’hui une institutrice touche à peine 70 Euros/mois, ce qui
    représente en gros 70 x 7 = 490 Francs Francais.
    Les soins médicaux étaient gratuits. Pourriez vous m’en dire autant au jour d’aujourd’hui.
    Dans le temps on n’en mourrait pratiquement pas du Paludisme, pourriez vous m’en dire autant aujourd’hui. A Madagascar on en meurt de tout et de rien.
    Et l’ apothéose c’est le retour de la Peste au 21ème siècle.

    Alors la question que je vous pose , c’est de savoir comment se fait-il que plus les années avancent, plus le salaire Baisse, le contraire de ce qui se passe ailleurs.
    A l’époque les Fonctionnaires faisaient parti de la classe Moyenne, et au jour d’aujourd’hui, il font parti des Pauvres.

    Le Taux d’analphabète en 1970 et le taux d’analphabète en 2018, pourriez vous me donner les chiffres.

    N’ayant pas la ribambelle d’universités qui existe aujourd’hui, les étudiants Malgaches des années 70 avait la Même capacité que l ’étudiants Français de France et même ceux de la Réunion venaient faire leurs études à Madagascar, j’en ai connu une flopée. Pourriez-vous m’en dire autant en 2018.

    Alors critiquer, pour le seul fait de vouloir critiquer mais sans fondement me parait bien dérisoire.

    A vous lire, on aurait tendance à dire que les étrangers connaissent mieux l’histoire de votre Pays, que vous vous le connaissiez. Ce qui est tout de même Préjudiciable et déplorable.

    Bon week-end ..!!

    • 26 mai à 14:04 | saricine (#2893) répond à FINENGO

      Finengo

      Tout est véridique, ce que vous dites.

      Par contre je voudrais axé le débat sur la continuité, sur l’avenir.

      J’ajouterais même que Madagascar a été le pays le plus avancé par rapport aux autres TOM, c’est à dire par rapport à la côte d’Ivoire par exemple.
      Mais voyons actuellement le côte d’ivoire, ce n’est pas un bon exemple, voyons le senegal ou le mali.

      Mon propos c’est de ne pas se basé sur le passé, le nostalgisme, comme quoi l’avenir de Madagascar c’est son passé, c’est negatif non ?!

      Car si on suit les raisonnements pareils que du nostalgisme, en 2050, nos arrières petits enfants vont pleurer du temps de sieur Rajao.

      Voilà pourquoi Finengo, c’est bien de dénoncer, de soulever, de stimuler, mais ne pas oublier car à une periode ses caractéristiques.

      Bien à vous

    • 26 mai à 14:16 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à FINENGO

      Saricine,
      La propagande dont vous avez été nourri depuis votre enfance vous enlève tout esprit critique .
      La vérité est là malgré les dénégations et les tentatives de la tordre !
      Appartenir a une caste dirigeante donne des droits et des avantages, mais aussi des devoirs envers le peuple qui vous nourri !!!
      Faut pas prendre que les privilèges !!!

    • 28 mai à 12:40 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      Saricine /Finengo
      Tous les mémorialistes peuvent faire la comparaison entre le régime de Tsiranana et celui des autres qui ont suivi .Ceux qui ont pris la suite étaient tous des croque morts . C’est le nationalisme le plus obtus qui a succédé ... et que j’enlève la superbe statue équestre du général Gallièni à Ambohijatovo !!! ; Et que j’enlève la statue de Jeanne d’arc ,avenue de la libération_ !! dont le président Tsiranana avait dit : Celle là est une héroine .Elle appartient au monde entier .
      Le général Borgny Desbordes, apres avoir combattu contre Samory ,le grand esclavagiste ,fonda là où il n’y avait rien la ville de Bamako qui plus tard devait devenir ville capitale . Dans l’ivresse de l’Indépendance on déboulonna sa statue qui était un ornement de la ville . Aujourd’hui ,la ville de Bamako reconnaissante a remis en place la statue de son fondateur ....

  • 26 mai à 14:52 | saricine (#2893)

    Ali bb

    Vous savez ? Esprit critique, c’est selon :

    - soit vous laissez les gens s’exprimer, vous leur avez donné un champs libre de sujets , des rubriques tendancieuses ou pas, et vous recevrez en retour de nombreux avis riches en esprit et en formes. Le style inclusif ou participatif.
    Évidemment, il y aura toujours des cons qui vont vous brouiller les pistes, mais c’est comme ça.

    - soit vous diriger un débat, de façon directive, qui dans la majorité des cas n’est pas fructifiant car la discussion est virtuelle, et on est toujour en mode « je membalek » où tout le monde veut en débarrasser tous ce qui leur pèsent à leur quotidien.
    Cette dernière methode n’est habituellement efficace qu’en réunion réelle ou les interlocuteurs sont en face en face, les yeux dans les yeux.

    Ali bb, à vous de deviner, ce que vous avez fait de bon pendant toute la journée.

    • 26 mai à 15:27 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à saricine

      Saricine,
      Vous savez je sais quand un interlocuteur utilise des méthodes dilatoires pour ne pas répondre sur le fond !

  • 26 mai à 15:10 | FINENGO (#7901)

    @ saricine (#2893)
    Bonjour

    Je cite :
    Par contre je voudrais axé le débat sur la continuité, sur l’avenir.
    .............................................
    saricine axé le débat dur la continuité et sur l’avenir, en faisant abstraction du Passé, me semble une erreur monumentale.
    Votre passé vous aide dans vos choix.
    Quoi faire ??
    Quoi modifier.???
    Quoi à ne jamais faire ou refaire.???
    Autant d’interrogations, pour faire le bon choix.

    Votre passé est votre guide.
    Sans le passé on ne va pas loin, pour ainsi dire on n’évolue pas.

    Bon Week-end à vous ..

  • 26 mai à 15:29 | iarivo (#5822)

    Un Gouvernement de consensus dont la composition sera à l’image de la composition de l’Assemblée nationale issue des élections de 2013 ?

    La composition en fonction des partis politiques ou en fonction des groupes parlementaires ?

    Le régime peut largement tirer avantage de cette décision de la HCC en prenant les bonnes décisions.

    ... Le futur Premier ministre doit être présenté par le parti majoritaire (ou le groupe parlementaire majoritaire ?)
    ... Il revient au Président de la République de désigner et de nommer le Premier ministre.
    ... Mais ce Premier ministre nouvellement désigné doit obtenir l’aval, le vote de confiance de la majorité des députés de l’Assemblée nationale !

    Si ce futur Premier ministre serait Andry Rajoelina ou un de ses sosies (Gouvernement de consensus), pourrait-il obtenir l’aval de l’Assemblée nationale ?
    NON !

    Si ce futur Premier ministre serait Marc Ravalomanana ou un de ses sosies (Gouvernement de consensus), pourrait-il obtenir l’aval de l’Assemblée nationale ?
    NON !

    Si ce futur Premier ministre serait Hajo Andrianainarivelo ou un de ses sosies (Gouvernement de consensus), pourrait-il obtenir l’aval de l’Assemblée nationale ?
    NON !

    Mais si ce « futur » Premier ministre serait, par exemple, Mahafaly Solonandrasana Olivier ou un de ses sosies (Gouvernement de consensus), pourrait-il obtenir l’aval de l’Assemblée nationale ?
    OUI !

    Le groupe parlementaire majoritaire à l’Assemblée nationale est celui du HVM, et rien ne sera validé si le HVM n’obtiens pas satisfaction.

    Le parti majoritaire est le MAPAR, mais il est divisé autant que l’est le MMM. Leur députés dissidents (MAPAR 2 et 3, MMM 2) apporteront leur soutien au HVM si ils veulent conserver leurs privilèges.

    => Aucun Gouvernement véritablement de consensus ne pourra être constitué si il doit obtenir l’aval de l’actuelle Assemblée nationale, mais aucun Gouvernement ne sera considéré de consensus si il n’obtiens pas préalablement l’aval de toutes les forces politiques et de la société civile !

    Devrait-on alors nous abstenir de l’aval de l’Assemblée nationale ? Cela serait antidémocratique et beaucoup le soulèveront afin de ne pas donner de crédibilité à ce Gouvernement.

    Vive Madagascar, Une et Indivisible !
    Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
    La lutte continue ...

  • 26 mai à 15:39 | Jacques (#434)

    Bonjour,

    Tel mon post tard d’hier soir, la HCC a donc préféré couper la poire en 2. Décision purement politique, manifestement. Les esprits chagrins en sont groggy tant ce verdict n’est spécifié par aucun article du Droit, incompréhensible sans doute aussi pour les nombreux profanes qui veulent la peau de Rajao d’autant que les requêtes des plaignants ont été considérées recevables et qui, de surcroît, s’en interrogent car, effectivement, il (ce verdict) aurait déjà dû être pris en 2015. Comment Rajao pouvait-il donc rester en place alors que sa faute a été reconnue ?

    L’intérêt général est ainsi privilégié, selon la HCC. Inutile de déchoir le Rajao à quelques mois du scrutin présidentiel, on aura ainsi tué dans l’œuf l’éventualité d’une autre guéguerre si le Rakotovao l’aurait succédé en cas de déchéance. Mais il ne faut pas aussi écarter l’idée de défense d’un intérêt particulier pour cette HCC qui voudrait certainement garder son tabouret après le départ inéluctable de Rajao qui est d’ores et déjà grillé : le prochain PRM aura par conséquent reconnu son indépendance et la conservera.

    Et maintenant ?

    Le père Rajao va-t-il se laisser « endormir » par cette décision de la HCC ? Oh que non, plus roublard que lui il n’y en a pas. Nul doute qu’en ce moment il est en train d’analyser la situation aux fins de dégoter une brèche dans le contenu des conclusions de la HCC. Ce qui est sûr c’est qu’il n’a pas complètement perdu la main sur cette affaire, il détient encore une certaine marge de manœuvre et tout se passera bien sous les auspices de son « excellentissime » conseiller Rambo : il n’y aura pas de bac-3 ou autre Christine comme PM. Ah, ce Rambo, qu’aurait fait le Rajao sans lui ?

    Dans toute cette comédie à la noix le grand perdant ou plutôt la grande perdante c’est dame Hanitra, porte-flingue de Ra8. En rameutant la foule pour un bal poussière quotidien à Analakely, avec sa compère de circonstance Christine, elle espérait sans doute que la bataille allait accoucher d’une victoire susceptible de voir le TIM rebondir de plus belle. Pour l’heure la balance semble plutôt se pencher du côté de la bande à Christine, encore faut-il que Rajao veuille bien converger vers cette direction.

    Vaudeville à suivre.

  • 26 mai à 16:45 | iarivo (#5822)

    "Ah ben voilà, le masque d’Alibaba est tombé !

    Toutes ces récriminations et ces invectives contre le « microcosme » des 10.000 privilégiés, merina et mafieux, c’est en fait motivé par le fait que cette caste a évincé en 1973 très précisemment l’ancien clan mafieux que représentait Tsiranana et les Français. Tout devient clair.

    En 1973 et avant, j’étais pas encore né mais je crois savoir que la richesse et l’arzent ne profitaient point à tout le monde mais à un petit clan d’assimilés et de coopérants techniques. Le peuple justement a voulu reprendre sa dignité avec le soulèvement de 1972. Que leur lutte ait été dévoyée, c’est un fait, mais l’erreur actuelle est de chercher à revenir sur ce qu’on a déjà vomi."

    @ Tsisdinika (#3548) !!!

    Parce que avant 1895, nous vivions tous dans l’opulence et l’abondance ???
    Que la richesse et l’argent profitaient à tout le monde ???
    Que nous vivions dans d’une société équitable où la Justice et la Liberté étaient le maître mot ???

    Et bien désolé de vous décevoir, mais cette Liberté, cette Justice, cette équité, cette abondance et cette opulence, ce sont ces sales colons, ces sales vazaha qui nous l’ont fait connaître, ... et nous l’ont imposé !!!

    Avant que ces sales colons, ces sales vazaha ne viennent mettre leurs sales pieds à Madagascar, nous étions tous que des serviteurs asservis à nos maîtres qu’étaient les mpanjaka, et tout ce qui s’y rapproche !

    Le vahoaka ne possédait RIEN, absolument RIEN (surtout pas la terre, le foncier), au pire il était l’esclave, l’andevo de quelques privilégiés !

    Toutes les richesses, l’argent, l’opulence, le foncier, ..., n’appartenaient qu’à quelques privilégiés par le sang (clan), et leur degré de soumission et d’adoration de leur maître, leur gourou !

    La fin de l’esclavage, la fin de l’occupation et de la colonisation des provinces sakalava, betsileo et autres, l’égalité de tous devant la constitution et le partage des richesses, la liberté d’entreprendre et de choisir sa propre destinée, ce sont ces sales colons, ces sales vazaha qui nous l’ont imposé !!!

    Et pour les remercier nous n’avons qu’une seule attitude, leur cracher au visage !!!

    Si vous connaissez un de nos compatriotes qui, dans le passé avant 1895, avait combattu l’esclavage, s’était battu pour que nous tous nous soyons égaux et libres, et cela sans aucune influence de ces sales colons, ces sales vazaha (et autres missionnaires), dites-le-moi !

    Un seul nom suffit et je vais par conséquence reconnaître que je m’étais trompé !!!

    - - - - -

    @ Tsisdinika (#3548)

    Si lors de la Première République, la Coopération et l’Assistance Technique avaient été mis en place c’était pour nous apprendre à mieux gérer l’Etat malagasy et ses Institutions, à mieux maîtriser, gérer tous les rouages de la société, de l’économie, des finances, de l’éducation nationale, etc., afin que nous puissions reprendre efficacement la gestion de ce nouvel Etat nouvellement créé et que nous devenions une grande nation !!!

    Avant 1895, nous ne connaissons RIEN, absolument RIEN, de ce qu’était un Etat moderne, des Institutions modernes, une économie moderne, une société moderne, une nation moderne, eet ce sont ces sales colons, ces sales vazaha qui nous l’ont appris !!!

    La Coopération et l’Assistance Technique étaient là pour pouvoir nous transmettre le SAVOIR-FAIRE afin que nous puissions devenir efficace, mais nous n’avons trouvé rien d’autre de plus intelligent que celui de cracher dans la main tendue de ceux et celles qui voulaient nous aider !!!

    Les conséquences sont là, elles nous démontrent depuis 50 ans nos compétences !!!

    Le jour où nous reconnaîtrons et accepterons tout cela, alors nous deviendrons un grand peuple, un grand pays !!!

    Pas avant !!!

    Le jour où nous reconnaîtrons et accepterons que les événements de 29 mars 1947 n’étaient qu’un crime contre l’humanité, un génocide que nous avons tenté de commettre, alors nous deviendrons un grand peuple, un grand pays pays !!!

    Pas avant !!!

    - - - -
    A ce moment-là, nous serons devenus des femmes et des hommes matures, conscients de nos responsabilités et de nos devoirs, parce que nous aurons, ENFIN, eu le courage de nous regarder en face d’un miroir et de voir de quoi nous étions capables (du meilleur comme du pire) !!!
    - - - -

    Vive Madagascar, Une et Indivisible !
    Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
    La lutte continue ...

    • 26 mai à 18:13 | ALEVANAR (#7003) répond à iarivo

      merci pour vos explications, elles ont le mérite d’être claires et précises
      je suis arrivée à Tananarive avant 1972 et depuis je vis et travaille avec des malgaches et je me sens de plus en plus étrangère, j’ai l’impression qu’on ne partage plus rien, en particulier des valeurs
      les étrangers, sensés transmettre le savoir faire ont échoué, ce savoir faire, ces valeurs n’ont pas été intégrées, peut être parce qu’elles ne correspondent pas aux valeurs malgaches, tout a été copié sur la France et ne peut pas fonctionner parce que inadapté
      ici on cultive le fatalisme et on n’a pas envie que les gens vivent mieux,
      alors maintenant, que faire ?

    • 26 mai à 18:35 | hafatse (#9818) répond à iarivo

      Le but de la coopération n ’ a jamais été pour la France que les colonies s’emancipent... non, c’est pour etre encore plus dependant.
      C ’est donc ARCHIFAUX ce que iarivo raconte ici.
      Cet iarivo est sûrement quelqu’un dont la famille a profité pendant la periode coloniale.
      Non, non et non, la majorité des gasy n’a nullement profité de la colonisation encore moins du neocolonialisme.
      Au fait, je suis d’origine indienne.
      Voila au cas ou on penserait que...

    • 26 mai à 19:41 | iarivo (#5822) répond à iarivo

      @ hafatse (#9818)

      D’abord les accords de coopération ont été signé après l’indépendance de Madagascar, entre deux états souverains.

      Pas pendant la colonisation comme vous semblez vouloir insinuer !

      Ensuite, quand il y a changement de titulaire dans un poste de responsabilité au sein d’une entreprise, il y a passation de fonction entre l’ancien et le nouveau titulaire du poste, accompagné d’une transmission de la technique et du savoir-faire pour que le service ou l’entreprise puisse continuer à fonctionner dans de bonne condition !

      Ce fut l’objectif principal des accords de coopération et de l’assistance technique !

      Cela relève d’une telle évidence, mais ne peut être compris que par une personne qui a l’esprit clair et la tête bien sur ses épaules !

      Or, merci d’avoir indiqué que vous êtes d’origine indienne car cela permet de bien explique votre raisonnement !

      Surtout quand on sait que les indiens n’ont rien trouvé d’autres choses de mieux que de s’entretuer entre eux pour des critères de croyance religieuse au point de voir naître deux nouveaux états, l’Inde et le Pakistan (plus tard, un troisième larron le Bangladesh) sur les ruines des Indes, et toutes les multiples conséquences négatives que cela va entraîner par la suite (régression sociale et culturel, plusieurs dizaines de millions d’indiens musulmans, hindouistes mais aussi chrétiens massacré impunément, et cela continu encore au 21e siècle !!!)

      Par contre, si vous êtes un karana, il n’y a pas meilleur groupe social que le vôtre pour mettre en exergue les inégalités, une poignée de famille karana s’accaparant de toutes les richesses laissées sur place après le départ des français à partir de 1972, alors que la majorité d’entre vous vive dans la misère et est enfermé dès le plus jeune âge dans un endoctrinement spirituel et psychologique.

      Sur le plan économique, social et culturel (éducation parmi d’autre), je vous invite à aller consulter les données de la Banque centrale (ou de tout autre Institutions ou Organisations internationales) pour constater de la régression dans ces domaines depuis 50 ans.

      J’ai bien écris « régression » et non pas récession même si c’est également le cas !

      Vive Madagascar, Une et Indivisible !
      Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
      La lutte continue ...

    • 26 mai à 23:22 | Turping (#1235) répond à iarivo

      Iarivo ,
      Vos propos :
      Avant que ces sales colons, ces sales vazaha ne viennent mettre leurs sales pieds à Madagascar, nous étions tous que des serviteurs asservis à nos maîtres qu’étaient les mpanjaka, et tout ce qui s’y rapproche !

      Le vahoaka ne possédait RIEN, absolument RIEN (surtout pas la terre, le foncier), au pire il était l’esclave, l’andevo de quelques privilégiés !

      Toutes les richesses, l’argent, l’opulence, le foncier, ..., n’appartenaient qu’à quelques privilégiés par le sang (clan), et leur degré de soumission et d’adoration de leur maître, leur gourou !

      - Cette vision ne concerne qu’à Iarivo !
      ’Si Iarivo se consacre un peu à étudier la civilisation asiatique , celle de la Chine et le Japon (voire les autres ),le monde ne peut pas avoir l’issue unique du sens de développement .Pourtant ces pays avec des identités fortes font partie des pays émergents et très développés avec leurs historiques sans avoir forcément le besoin d’être « civilisé » .Paradoxalement, Iarivo comme beaucoup d’expatriés ont cette vision de la honte comme si leurs ancêtres furent esclaves de leur propre turpitude que de voire les choses en face . La problématique des malgaches est là depuis l’indépendance octroyée sous dépendance sans avoir hérité les institutions fortes permettant d’avoir les vraies stabilités républicaines ,les institutions fortes pour combattre la CORRUPTION. Les institutions copiées collées aux institutions françaises à l’outrance ne sont pas forcément un gage de réussite , la preuve !
      Ils s’affichent une certaine honte de leur propre histoire comme si Galliéni -D’après vos dires , et ce qu’on entend des autres y compris ceux qui veulent faire la morale que la colonisation a été en partie vécue comme le « fardeau de l’homme blanc » ,son devoir de civiliser à sa manière le monde (ce qui n’est pas forcément le cas si on regarde dans ces pays asiatiques sus cités pourtant qui s’en sortent très bien ) .Dans une telle vision ,la prétention universaliste des droits de l’Homme est caricaturale .C’est l’universalité d’une hégémonie .Mais la seconde tendance ,qui joue dans les droits de l’Homme ,beaucoup plus radicale ,vient donner un sens différent à l’universalité postulée .Elle se fonde sur la conviction que non seulement la politique doit être l’affaire d’hommes libres et égaux mais encore que tous les hommes le sont .Aucune différence fondamentale de race ,de culture ,de pays ,de classe sociale ne saurait obérer cette cette identité fondamentale .Dans une telle perspective ,les droits de l’Homme sont réellement universels ,ils ne sauraient tolérer des phénomènes tels le colonialisme ,l’exploitation ,la domination ,.....Pourtant pendant la colonisation le droit de l’Homme a été bafoué malgré les quelques avancées :pendant la construction des chemins de fer ( esclavage ) ,les asservissements ,etc ,.....alors qu’Iarivo se plaint de son histoire avant la COLONISATION .Quelle honte ! allez raconter cela aux chinois , aux japonais qui ont toujours leur empereur ! L’Angleterre est toujours sous régime monarchique parlementaire .
      Mot clé ;perte d’identité et de repère (tsy ambony tsy ambany ohatran’ny lohalik’alika ) .

    • 26 mai à 23:24 | Turping (#1235) répond à iarivo

      Complément : Comme si Galliéni était venu les libérer de leur joug !

    • 27 mai à 12:41 | el che (#344) répond à iarivo

      Bonjour Iarivo.
      Excellentes remarques.

    • 27 mai à 14:54 | el che (#344) répond à iarivo

      Bonjour Iarivo.
      Excellentes remarques.

    • 27 mai à 15:31 | kozobe (#7754) répond à iarivo

      Bonjour Iarivo,
      Analyse sans complaisance, ni concession, courageuse et d’une lucidité exemplaire, des réalités malgaches depuis belle lurette que j’approuve totalement. N’en déplaise aux ego mal placés des « patriotes souverainistes et nationalistes » de pacotille et de « contrefaçon ». Le peu d’honnêteté intellectuelle dont je pourrais me prévaloir m’oblige à reconnaître et vous dire que je partage votre perception de la situation. Et ce d’autant plus que souvent j’ai été disons « désagréable » avec vous.
      Mais vous voyez bien que le chemin est encore long, très long, au regard des interventions de certains compatriotes...nostalgiques de je ne sais quel paradis perdu des temps béni d’avant la colonisation.
      Bon dimanche à vous

  • 26 mai à 17:10 | saricine (#2893)

    Iarivo, tsisidinika, finengo, ali ba ba,.....

    Le nostalgisme ne mène à rien. Cela n’engendre qu’une sorte de cercle vicieux spirituel et comportemental. Toujours ramener au passé la responsabilité qui devait être prise et assumée à une période donnée.

    A chaque periode ses caractéristiques, et il faudrait être à la hauteur de l’evolution multiculturelle et technologique.
    Il faut différencier nostalgisme et non reniement de son origine culturelle et historique, rien à voir. Le premier concerne une tendance au communautarisme et une pensée tendancieuse socio-politique qui ne fait qu’alimenter toutes sources de haine et querelles sociales.
    Par contre le deuxième, permet de nous mettre dans une appartenance commune, de partage et d’être responsable en même temps, ayant une vision de développement comme objectif mais pas toujours dans un esprit invectif interminable.

    Regardons l’avenir, dès maintenant

    • 26 mai à 17:32 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à saricine

      Saricine ,
      D’accord pour l’avenir ,dés demain abolition de tous les privilèges de caste .
      Enquêtes sur les fortunes frauduleuses de nombre de hauts personnages .
      Etc,etc,etc .....
      Seule solution pour délivrer ce pays !

    • 26 mai à 18:29 | iarivo (#5822) répond à saricine

      @saricine (#2893)

      Mais qui vous parles ici de nostalgie ???

      Nous ne faisons que le constat de ce qui s’est passé à Madagascar depuis plus de 50 ans, 60 ans, 90 ans et bien plus, et nous essayons d’en tirons une leçon !

      Vu ces résultats, nous ne pouvons qu’admettre que depuis tout ce temps nous n’avons commis que des erreurs et que nous devons maintenant définir une autre politique, une autre pensée, agir autrement et mieux !

      Depuis 50 ans, nous avons avons été manipulé, nous le vahoaka, par une poignée de ceux que j’appelle des « pseudo nationalistes nauséabonds et xénophobes », et nous voyons maintenant à quel point nous sommes tombé si bas !

      Ces « pseudo nationalistes nauséabonds et xénophobes » qui ne sont que des personnes frustrées, pommées, remplies de rancœur et de rancune !

      Ils cherchent à exister en distillant leur haine auprès du vahoaka (endoctrinement) afin d’en faire leur arme pour réaliser leur folies !

      Pour s’en sortir et avancer, Madagascar à besoin d’autres femmes et d’autres hommes d’un autre profil, d’une autre stature, d’un autre tempérament, d’une autre mentalité (donc culture) totalement différente que ceux et celles qui nous ont envoyé jusqu’à présent dans le gouffre, l’Enfer !

      Madagascar à besoin d’un Atartürk, d’un Pierre le Grand, ..., de quelqu’un qui aura le courage de faire table rase du passé afin de (re)partir d’une nouvelle base et s’ouvrir sur le monde !

      C’était le but des Hery Velona, des Forces vives, en remettant successivement leur confiance en Albert ZAFY et Marc RAVALOMANANA, mais ces derniers ont retourné leur veste aussitôt assis sur le siège présidentiel !

      Albert ZAFY n’avait pas la carrure nécessaire d’un chef d’état et ne pensait qu’à sa petite personne. Frustré de n’être qu’un Président de circonstance, il va tout faire pour paraître sous un nouvel angle plus glorieux (la grenouille qui veut se prendre pour un bœuf) !

      Marc RAVALOMANANA n’est qu’un homme du passé, qui ne rêvait que d’égaler ANDRIANTOMPOKOINDRINDRA, ANDRIANJAKA, ANDRIANAMPOINIMERINA dans le sens où puisque je suis maintenant Président de la République, je suis donc un Mpanjaka à l’égal de tous mes prédécesseurs (pré-cité), donc j’ai, moi aussi, droit de vie et de mort sur mes sujets et tout doit m’appartenir !!!

      Andry RAJOELINA a été trompé par ses pairs, il s’était constitué une équipe hétéroclite (Albert ZAFY, Didier RATSIRAKA, ...) pour faire tomber et neutraliser Marc RAVALOMANANA. Il commet de nouveau la même erreur en s’associant avec le TIM, et donc Marc RAVALOMANANA !

      Derrière les Hery Velona, il y avait la société civile, les opérateurs économiques, les forces vives de la nation, le FFKM qui en était le catalyseur !

      Ce sont eux qui étaient les plus en avance dans la compréhension du monde moderne, mais ils furent incompris du vahoaka manipulé par un poignée de « pseudo nationalistes nauséabonds et xénophobes » !

      Non, Madagascar doit véritablement faire table rase du passé et remettre à leur juste place ces fantômes du passé (colonisation, esclavage, vazaha, colons, histoire, ...) que certains veulent exploiter pour mieux manipuler le vahoaka et le tromper sur la base de fausses croyances (fantasmes, mensonges, ...) comme c’est le cas de @ Tsisdinika (#3548)

      Vive Madagascar, Une et Indivisible !
      Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
      La lutte continue ...

    • 26 mai à 18:54 | hafatse (#9818) répond à saricine

      Propos debilissimes de iarivo, tu n’a jamais du ouvrir un quelconque livre de toute ta vie.

    • 28 mai à 13:28 | vatomena (#8391) répond à saricine

      Merci Iario — Vous n’etes pas né la bouche cousue . Sariche @ Il n’est pas question de nostalgie .Il est question de vérité historique .

  • 26 mai à 17:38 | ratiarison (#10248)

    Tampina ny DOMY RAJAO ***a !! nitelina ny daolba ENINA hianao vita ny resaka ??? caron JAUNE aloha fa tsy ela intsony ny carton ROUGE **** Samy tsara

  • 26 mai à 17:40 | ratiarison (#10248)

    Tampina ny DOMY RAJAO ***a !! nitelina ny daobla : ENINA hianao vita ny resaka ??? caron JAUNE aloha fa tsy ela intsony ny carton : ROUGE **** Samy tsara

  • 26 mai à 17:43 | benantsa (#10178)

    Tout ça pour ça ?
    Un vrai carnaval, une hypocrisie monstre, un jeu de dupes...
    Certains semblent se réjouir un peu vite.
    Mais attention, à moyen terme on tombera nécessairement dans la logique de « l’arroseur arrosé » !
    Qui vivra verra.

  • 26 mai à 17:59 | diego (#531)

    Bonjour,

    À Madagascar, le Droit est constamment bafoué parce que la majorité des politiciens, des autorités politiques, les élus et les dirigeants successifs connaissent « Ambangovangony fotsiny » la Loi de leur pays.

    La droit ne s’invente pas, ne s’improvise pas :

    - c’est écrit, il faut bêtement s’y référer.

    Autrement dit, le droit s’apprend et il faut le faire quand on entre en politique, mba tsy hisavoandanitra ny resaka sy dinidinika ifanaovana, pour ne pas raconter de âneries quand on ouvre la bouche.

    J’ai toujours et encore, mentionné la Constitution, l’État et les Institutions malgache, ne maîtrisant pas très bien la politique malgache, dans laquelle les politiciens et dirigeants sont en permenance en train d’improviser, en abordant la crise du côté de droit, le risque d’erreur est assez minime :

    - le droit malgache n’a pas été fait pour les hommes politiques, ou encore un ou deux catégories des gens mais pour le pays, la Nation malgache et donc pour toutes et tous les malgaches...et l’attachement du pays aux Droits de l’Homme et aux principes de souveraineté nationale.

    Il est dit, et c’est compris par les femmes, hommes de loi et des élus et des gouvernants que la « Loi » ne peut édicter de mesure méconnaissant la Constitution.

    La Constitution justement, est la loi au sens large ayant pour objet de régir l’organisation de l’État. Qu’est-ce qu’on entend par État ? Ce sont les pouvoirs Législatif, Exécutif et Judiciaire et son fonctionnement, c’est à dire les prérogatives des divers organes et rapports entre eux.

    On fait plusieurs erreurs, en tant que politiciens, élu, et même si on est une femme/homme de droit et risque de commettre des fautes politiques et bafouer la loi, si on se permet de sortir de la Constitution.

    Il est aussi dit que c’est seulement au Conseil Constitutionnel qu’il appartient de se prononcer sur la constitutionnalité d’une loi. La décision du Conseil n’est susceptible d’aucun recours. Cependant, le contrôle du Conseil Constitutionnel est de portée limitée, car il ne peut être saisi que par le Président, le Premier Ministre, ou les Président de l’Assemblée ou le Sénat, ou à la demande de certains nombres des députés et des sénateurs, avant la promulgation de la loi.

    Et la « Loi » stricto sensu émane du pouvoir Législatif, c’est à dire du Parlement selon le processus d’élaboration suivant :

    - Vote, Promulgation et Pubication.

    Je ne vois donc pas pourquoi, les autorités politiques, les dirigeants, les élus et les femmes et les hommes de loi malgaches, sortent en permanence de leurs domaines respectifs et leurs rôles dans lesquels ils ont la légitimité Constitutionnelle :

    - ils ne peuvent être tout à la fois sans bafouer la loi et commetre des décisions inconstitutionnelles !

    Forcément, cela pose problème et conduit le vers le chaos quand le Conseil veut jouer un rôle politique, le politicien veut être juge, les non élus veulent exercer des mandats électifs, changent la Constitution :

    - la preuve, voilà la HCC dicte aux élus ce qu’il faut faire politiquement pour sortir de la crise.

    On peut se féliciter de la sagesse de la décision politique de la HCC, si elle arrive à ramener le calme, mais pour autant, cette décision ne mettrait pas la fin à la crise Constitutionnelle, elle l’agraverait même, à mon sens.

    Le Conseil Constitutionnel sort de son rôle :

    - une décision qui ressemble fortement à un coup d’État Constitutionnel, tout cela à quelques mois de fin des mandats de tous les élus.

    Je suis curieux de prendre connaissance de ce que la classe politique malgache comprenne et interprète la décision de la HCC.......

  • 26 mai à 18:01 | kartell (#8302)

    En refusant de faire un choix cohérent et courageux, la HCC a fait, ce que l’on pressentait, un jugement de Salomon donnant à chaque camp, son nonos à ronger !….
    Mais, le Saigneur reste toujours le maître du jeu, pour lui, l’honneur est sauf et sauve sa candidature puisqu’il conserve son rôle d’« animateur » et donc, de « chef d’orchestre », rôle dont il aurait être exclu, pour partialité, flagrante et repétée !….
    En statuant de la sorte, la HCC ajoute de la confusion à une chienlit qui montait en pression, pas sûr, qu’on puisse y voir très clair, dans quelques jours !…
    Bien au contraire, on risque de voir s’organiser des petits arrangements entre habitués qui risquent de faire boire la tasse à une démocratie, qui a, déjà, bu le bouillon, copieusement !…..
    Délicat, aussi, de donner à un chef d’état, la mission, factice, du consensus national alors qu’il a passé tout son temps, à diviser, pour mieux régner !…
    Le cadeau empoisonné offert sur un plateau d’argent, d’une allégeance masquée, de la part de la HCC à ce pouvoir, démontre, une fois encore, que Madagasikara ne possède pas encore de structures constitutionnelles, indépendantes, entraînant, ainsi, le pays, dans une poursuite infernale à la recherche impossible, d’un état responsable et apaisé.
    La HCC n’a pas rempli son rôle arbitral auquel on aurait du s’attendre, elle n’aura été qu’une courroie de transmission, des occasions perdues, au lieu, de contribuer à favoriser des élections, transparentes, on est, très loin, du compte, et, en coulisse, certains s’en réjouissent, déjà !….

  • 26 mai à 18:51 | FINENGO (#7901)

    @ saricine

    Je ne vois pas comment le passé ne peut que vous évoquer que du nostalgisme.
    Chaque humain, qui voudrait évolué ne peut que se référer sur son Passé. Pour changer la façon de faire, pour être productif et pour plein de choses dans son évolution.
    Je me répète Un Humain sans un Passé, ou, qui oublie son Passé n’aboutira à rien.
    C’est l’expérience de la vie qui vous fait évoluer, et l’expérience de la vie c’est votre passé.
    Avoir comme repère le Passé n’a rien de nostalgique, c’est plus une nécessité pour pouvoir avancer.

    En tout les cas vous avez une drôle interprétation du Passé.

    Mais puisque le passé pour vous ne tient que de la nostalgie, soit.
    Mais ne blâmez pas ceux qui se réfèrent sur leur passé pour mieux avancer.
    Bonne soirée.

    • 27 mai à 19:10 | saricine (#2893) répond à FINENGO

      Finengo

      Bonjour

      « « Je me répète Un Humain sans un Passé, ou, qui oublie son Passé n’aboutira à rien.« « 

      Bien sûr, et je n’ai jamais dit le contraire.

      Par contre, le nostalgisme est une sorte de doctrine qui ne fait que répéter le sens péjoratif du passé.
      Et pire, un neonostalgiste n’a aucun projet du moment ni de l’avenir, il ne fait que ruminer le passé et se lancer des invectives interminables, comme quoi tout était des erreurs et qu’il faudrait faire table rase, car il n’y aura aucune solution

      A un autre degré, celle ci plus diplomatique et plus cérébrale, se lance dans une sorte de projet illuminé, attractif sur la forme car il y a un bon maniement de la langue : plus structuré, mais immédiatement excitable et facilement identifiable quand le fond du problème est touché, comme appartenance societale, ethnique, genetique ou de génération, raciale..

  • 26 mai à 20:21 | benantsa (#10178)

    C’était prévisible, les députés pour le changement semblent ne pas accepter la décision rendue par la HCC.
    Selon l’approche systémique, cette décision, équivaut à « faire encore un peu plus de la même chose ». Comme le dit Paul WATZLAWICK, le problème c’est la solution. Et cette « solution » imaginée par la HCC va poser des problèmes bien plus grands encore.Pourquoi ou mieux pour qui a-t-elle imaginé cette « solution ». La réponse est évidemment très simple. Erreur « historique » qui va rendre la situation bien plus compliquée et plus explosive qu’auparavant.

    • 26 mai à 20:39 | RAMBO (#7290) répond à benantsa

      Antsonjombe était rempli comme un œuf !
      Il n’y a pas photo dans le rapport de forces entre la Bande des 53 députés de la Place du 13 mai et la majorité silencieuse du Colisium.
      https://www.youtube.com/watch?v=Yl24XdiRN5k&t=2s

    • 26 mai à 23:05 | Jacques (#434) répond à benantsa

      @Rambo,

      Il faut remettre les bésicles, Rambo, vous biglez très mal.

  • 26 mai à 20:54 | FINENGO (#7901)

    @ iarivo (#5822)

    Merci pour vos réponses,destinées à hafaste et saricine.
    Tout a été dit, rien à rajouté.
    Encore heureux de savoir, que malgré tout, tous ici ne sont pas des manipulés par les Manipulateurs Pourris du Pouvoir.
    Bon Week-end à vous ..

    • 27 mai à 13:27 | zanadralambo (#7305) répond à FINENGO

      Bonjour, frère. Je rechigne, désormais, à participer à cette foire d’empoigne où la Loi du plus « gueulard » a forcément raison. Les plus violents, évidemment, sont les mêmes, ceux qui ont coulé le pays en rejetant la faute sur les autres, sur l’autre. Les mêmes qui donnent des leçons de patriotisme sur cette toile et pour qui tous ceux qui ne pensent pas comme eux sont forcément des traîtres, des vendus, il y en a même qui osent carrément parler de 5 ème colonne. Voyez-vous ça.

      Je n’aurais jamais cru qu’un jour, un compatriote me dénierait le simple droit de dire ce que je pense de l’évolution du pays de mes ancêtres. Parce que j’en suis parti un jour (s’ est-on seulement demandé pourquoi j’en sui parti, d’ailleurs ?), je dois faire une croix dessus ? Cette haine des andafy, qui aveugle certains au point de leur faire oublier qu’ils n’ont pas le monopole de l’amour du pays, est un poison que les nationalistes ont inoculé à ces pseudo intellos ; qui, en renversant la table en 1975, ont fait notre perte. Et refusent d’assumer. Faire table rase du passé, parce qu’il les dérange, en accusant ceux qui y font référence de nostalgie déplacée, c’est une hérésie. On ne va quand même pas effacer l’Histoire parce qu’elle insulte les nationalistes et leur rappelle leur échec. Nom d’un chien, le donneur de leçon (un privilégié qui a du temps à perdre sur la toile et qui a les moyens de se payer internet, c’est pas fréquent à Mada) reconnait volontiers qu’il n’ a pas connu l’avant 72 ; mais se permet de décréter que c’était une période honteuse de notre histoire, il ne manque pas d’air. Cette manie de taper sur le colon, de le rendre responsable de nos propres turpitudes, continuez les gars, la même logique nous a égarés en 72, elle nous perdra définitivement un jour. Avoir remplacé les colons blancs par des colons locaux, souvent pires, pour eux, ça a été le graal. Mais le colon vazaha, au moins, a construit, lui. Le colon gasy, au contraire, a tout cassé, a tout détruit, il ne sait faire que ça. A-t-on vraiment gagné au change ?

      Et que dire de certains andafy, de beaucoup d’andafy en vérité, qui ont choisi d’être citoyens de ce pays qui leur garantit ces droits, ces privilèges qu’ils n’auraient pas ailleurs. Ce pays sur lequel ils crachent quotidiennement, qu’ils se jurent de quitter tout en sachant qu’ils ne le feront jamais parce que l’herbe y est trop verte. Ces avantages, ce confort matériel auquel ils sont attachés comma à la prunelle de leurs yeux, qu’ ils refusent de partager avec leurs compatriotes restés au pays. Ceux-là n’ont pas le droit de rêver à cette vie meilleure, une quête qui mettrait la souveraineté du pays en danger. « Mourrons dans la dignité », facile à dire, planqué derrière un clavier…de vrais héros. Des rigolos, en vérité, des démagogues biberonnées à la haine de la France, qui au nom du rêve du fameux « gagnant-gagnant »rêvent de remplacer la France par la Chine comme partenaire privilégié de notre pays. En oubliant que la Chine, qui n’ a rien à cirer des principes du droit international, est un pays impérialiste dont le joug serait autrement encore pire. Des utopistes, falsificateurs de l’Histoire, qui osent faire un parallèle de la mémoire de notre pays avec celle de la Chine et du Japon qui, eux, ont résisté à la colonisation. La Chine et le Japon, des civilisations millénaires, rien moins que ça ! Le fameux fokonolona que le xénophobe patenté du forum érige comme solution miracle, fait-il seulement le poids à côté ? Décidément, le ridicule ne tue pas.

      Bonne fête à toutes les mamans, particulièrement aux mamans de mon pays dont les larmes, depuis 43 ans, ont coulé plus souvent qu’à leur tour. Un jour viendra....

    • 27 mai à 16:18 | kozobe (#7754) répond à FINENGO

      Bonjour cher Zanadralambo,
      Rien à ajouter, mais juste le plaisir de vous exprimer ma sympathie. Ainsi qu’à Finengo, cela va de soi. Portez-vous bien tous les deux.
      Bon dimanche.

    • 27 mai à 17:19 | zanadralambo (#7305) répond à FINENGO

      Bonjour, kozobe. Venant de quelqu’un comme vous, ces mots me viennent droit au cœur. Amitiés.

  • 26 mai à 22:11 | benantsa (#10178)

    Y aura-t-il une nouvelle nuit de débauche au Paon d’Or ?

  • 26 mai à 23:17 | benantsa (#10178)

    Le Rambo de foire, comme le Rambo du 7ème art, pense d’abord et uniquement en termes de force. Il y pense tellement qu’il écrit « rapport de forceS »... avec un S, s’il vous plaît ! Et puis tellement obsédé par le nombre, le nombre de « supporters », c’est comme cela qu’il voit les choses, qu’il ne se rend même pas compte que la bêtise à toujours plus de succès que l’intelligence. Parmi ces « supporters » combien ont été payés ? J’ai de beaux témoignages éloquents à ce propos.
    Enfin, je ne passerai point sous silence, pas celui de la soi-disant majorité silencieuse, son Colisium en lieu et place de Coliseum. Il est vrai que « Colisium » est proche phonétiquement de collision donc d’affrontement, de bagarre, de force brute. On y revient. Quoi qu’il en soit, la phonétique ment... comme lui. Et puis peut-être bien qu’il était déjà passablement enivré suite à l’arrosage de ce qu’il croit être une victoire finale. Victoire finale ou erreur fatale ? Au fait, ce Rambo mou du ciboulot connaît-il l’histoire de David et Goliath ?

    • 27 mai à 01:16 | iarivo (#5822) répond à benantsa

      Whouaaah !!!

      Voilà encore un individu qui s’attarde sur des détails sans importance, probablement parce qu’il n’a rien à dire !

      Et parmi ces manifestants de la place du 13 mai, combien aussi ont-ils été payé ???

      Et combien également ont-ils été abreuvé de belles paroles pour créer le bordel dans le centre ville et provoquer les forces de l’ordre afin d’avoir leurs premiers martyrs, condition nécessaire pour appuyer les revendications des 73 députés qui s’auto-prétende du changement (!) ???

      Vive Madagascar, Une et Indivisible !
      Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
      La lutte continue ...

    • 27 mai à 07:08 | benantsa (#10178) répond à benantsa

      iarivo, vous vous appelez Rambo ? Ce post lui est destiné et à lui seul ! Et il aura sûrement compris le message sous-jacent que vous n’auriez pu comprendre.
      Rien à dire moi ? Il est vrai que vous ne connaissez pas mes palmes académiques et mon action sur le terrain..
      Je soutiens les députés de l’opposition, moi ? Fustiger un pouvoir corrompu et ses acolytes avides de mallettes bien garnies est une chose, suivre aveuglément l’opposition en est une autre.
      Tout faux, donc !

    • 27 mai à 15:26 | RAMBO (#7290) répond à benantsa

      Belakana
      D’habitude je ne réponds pas à ce genre d’ânerie mais je vous signale que la règle grammaticale de la langue française nous apprends en CM1 que :« Un mot féminin précédé de » de" s’écrit toujours au pluriel. C’est élémentaire mon cher Watson disait Holmes.

    • 27 mai à 15:29 | RAMBO (#7290) répond à benantsa

      Belakana
      Soyez clair ..quand vous dîtes à Iarivo ..allez y vraiment banco mais pas à demi mesure... Relisez-vous un peu de temps en temps...

      26 mai à 08:37 | benantsa (#10178)
      Sans vouloir nécessairement soutenir envers et contre tout les 73 députés de l’opposition, il est clair que ce jeu de dupes initié par la HCC va engendrer des réactions musclées. On n’est, hélas, pas sorti de l’auberge. Mais bon, qui sème le vent récolte la tempête !
      Pour votre gouverne ils ne sont plus que 53 députés à la place du 13 mai.
      Bon WE

    • 27 mai à 18:24 | Belakana (#7721) répond à benantsa

      Bonsoir Benantsa,

      Vous serait-il possible de « corriger » la personne qui me prend pour Benantsa s’il vous plaît ? Ce virus musclé doit avoir un problème de dyslexie.

      Bonne fin de soirée chez vous.

      Salutations à Zanadralambo og Finengo

    • 27 mai à 19:53 | Jacques (#434) répond à benantsa

      @Rambo,

      « Un mot féminin précédé de » de" s’écrit toujours au pluriel. C’est élémentaire mon cher Watson disait Holmes.

      dites-vous à benantsa,

      Terrain glissant, Rambo, surtout lorsque le CM1 est loin derrière. Il ne faut pas généraliser, il y a des règles à retenir, vous les avez oubliées. C’est subtil tout ça.

      - Des gestes de tendresse.
      - Un verre de bière.
      - Une voiture de course.

      Etc...

      Par contre je ne sais si pour un kilo de ramanonaka ou une bande de dahalo on peut mettre un « s » à la fin.

      Bon week-end.

  • 27 mai à 00:16 | diego (#531)

    Bonjour,

    À mon sens, la crise Constitutionnelle a fini par contaminé l’ensemble des grandes Institutions malgaches.

    Comment interpréter un verdict, sans aucun doute, qui est totalement politique et une attitude visiblement violente, à mon sens, incompréhensible envers les pouvoirs Exécutif et Législatif, si ce n’est que la crise Constitutionnelle a gagné du terrain ?

    Madagascar n’est pas la France, mais les rôles et le devoir de réserve des membres de Conseil Constitutionnel de la France et ceux de la HCC malgache ne peuvent pas être si différents étant donné que les deux pays ont exactement le même droit, le même système politique, de facto, une Constitution assez similaire. Madagascar a bien hérité la Ve République française.

    Le Conseil Constitutionnel ne se mêle pas des calendriers électoraux du pays. En se faisant, il met en péril la séparation des pouvoirs, de facto, il met en péril la République.

    Le Devoir de la HCC est uniquement constitutionnel.

    C’est bien le rôle de la HCC de vérifier et rendre le verdict si les décisions de l’Executif et les lois votées, amendées par le Législatif sont Constitutionnelles ou Inconstitutionnelle.

    Le pouvoir est intoxicant, c’est une des multiples raison de la séparation des pouvoirs et avoir la HCC qui veille à la Constitutionnalité des décisions de l’Executif et les lois votées et l’amendement proposées par le Législatif.

    Il est difficile pour beaucoup, me semble-t-il, de comprendre que c’est aux pouvoirs Exécutif et Législatif et aux politiciens de résoudre une crise Constitutionnelle et d’imposer la stabilité politique.

    Faut-il s’étonner et être surpris de ces décisions quand on connaît les parcours et l’attitude de la HCC, à commencer par la crise de 2002, suivi de celle de 2009 et les dernières élections :

    - élection présidentielle en un tour, deux inaugurations ;

    - humiliation du régime Ravalomanana dont la chute, Constitutionnellement, provoque de facto la dissolution de l’ensemble, le deuxième personnage de l’État devient président par intérim et l’organisation des élections anticipées, c’est Constitutionnelle et cela a fait du sens en 2009, pas en 2018 ;

    - et cinq années de transition anticonstitutionnelle, des non élus flânaient à la tête de l’Executif et de Législatif, et le bourde, ils ont pris la liberté d’organiser de référendum, nous voilà en IVe République, la HCC a appelé Rajoelina Mr Le Président, un type qui n’a même pas été sanctionné par les Urnes, n’a pas été président du Sénat, de l’Assemblée ou PM en 2009 ?

    - pour couronner tout, la CI vient organiser des élections dans un pays indépendant et a bien sa Loi, sa Constitution en 2013....

    La HCC malgache fait de la politique.......et c’est bien pour cela que la crise Constitutionnelle perdure et la crise politique soit récurrente dans pays.

    2002, 2009 et les dernières élections de 2013 n’auraient jamais été permis d’exister en France, parce que la séparation des pouvoirs est effective, il y a ce qu’on appelle des gardes fou partout......

    Toutes décisions émanant de la HCC ou du pouvoir Judiciaire qui cherchent à saper les pouvoirs de l’Executif et de Législatif sont dangereuses. À moyen et surtout à long terme, ces genres des décisions consistent tout simplement à deligitimer les élus de la République.....par des grands fonctionnaires que le peuple n’a directement pas élu, de surcroît, ils ont été nommés justement par les élus.

    Le pouvoir Judiciaire ne peut pas priver le président et les élus dans l’exercice de leurs mandats, de leurs prérogatives respectives tant qu’ils exercent leurs prérogatives dans le respect de la Constitution.

    • 27 mai à 00:58 | iarivo (#5822) répond à diego

      Si la HCC avait pris une autre décision, toujours de nature politique, qui soit beaucoup plus favorable à l’opposition et donner ainsi satisfaction aux 73 députés qui se prétende du changement (!), vous aurez tenu un langage totalement différent, voir même opposé à celui-ci !

      C’est cela la véritable hypocrisie !!!

      Si Madagascar et ses Institutions se trouve si mal, de plus en plus mal, c’est bien parce que ceux et celles que se prétende représenter l’élite malagasy (!) se considère comme étant au-dessus des lois et que leur desiderata vaut paroles d’évangile !

      Un groupuscule d’individus imagine que d’un simple claquement des doigts ils peuvent destinuer un Président de la République élu par le peuple et mettre à bas les Institutions, et qu’ensuite ils ont libre cours de mettre en place la personne de leur choix !

      Non, les quelques milliers de manifestants ne représente pas Antananarivo, et cette dernière ne représente pas Madagascar (moins de 10% de la population, donc moins de 10% des électeurs !)

      Si ils ont des reproches à formuler envers et contre le Président de la République, ils n’ont qu’à utiliser les voies légales et constitutionnelles, ce qui n’est pas actuellement le cas !

      Je n’ai aucune sympathie pour le Chef de l’État actuel et le régime qui l’accompagne, mais je lui demande de prendre toutes les mesures légales et constitutionnelles pour mettre un terme à ces manifestations de voyous !

      Madagascar à besoin d’autres choses que ces manifestations de rue et ces coups de force !

      Vive Madagascar, Une et Indivisible !
      Pour des Institutions républicaines, démocratique et laïques fortes et respectées par tous !
      La lutte continue ...

  • 27 mai à 05:26 | diego (#531)

    Bonjour iarivo,

    Si ce n’était que moi qui me suis trompé, ce ne serait pas bien grave.....votre pays est en crise à la fin des mandats de toutes et tous les élus et à quelques mois d’un grand rendez-vous électoral pour le pays....autrement dit, une crise inutile, tout le monde a fauté.....cela va être sportif de sortir d’une telle situation....vous avez devant vous un piège politique et un defi Constitutionnel, comme deux cyclones qui vont traverser le pays.....

    Ce n’est donc pas à moi qu’il faut s’addresser mais à vos politiciens et leaders politiques et à vos dirigeants successifs, surtout ceux qui se sont succedés à la tête de votre pays depuis 2002.

    Comment se fait-il que Ravalomanana, Rajoelina et Mr. R. Hery n’ont pas reussi à liquider, chacun durant leur passage à la tête du pays, la crise de 2002, 2009 et les handicaps des dernirères élections lesgislatives et présidentielles, que j’ai toujours appelé par ailleurs, élections pièges à C....et solidifier l’État, les Institution et la Constitution :

    - cela n’a pas été fait, la preuve...boum, crise à quelques mois des élections et à qui veut-on faire croire que les prochaines élections vont avoir lieu selon la Constituiton, à la fin de quinquenant ?

    S’il faisait bien leur travail, le pays ne serait pas dans la situaiton politique et constitutionnelle dans lesquelles il se trouve aujourd’hui.

    Si vous n’êtes pas une femme ou un homme de droit, vous auriez du mal à bien cerner la situation, et même, il me semble que même les femmes et les hommes de droit et les élus semblent ne pas très bien comprendre que leur pays a toujours bataillé avec deux crises, dont ils sont les instigateurs, l’une politique et l’autre Constitutionnelle.

    La HCC, votre HCC vous livre à domicile ses analyses de la situation politque, ce n’est pas son rôle. En se faisant, un, elle prend la place des pouvoirs Executifs et Législatifs, detenteurs des mandats venant du peuple et responsables des calendriers électoraux, deux, cette décision ne mettra pas fin à la crise Constitutionnelle, bien au contraire, elle la prolonge.......

    Il y a quelques semaines, deux candidats pontentiels se sont livrés à un combat politique et économique à distance utiles, comment sortir le pays de la pauvreté et de le faire un pays émergent en moins de 20 ans. J’ai dit, ils s’y sont pris maladroitement :

    - l’un des clés pour sortir un pays de la misère, c’est avant tout d’avoir un État fort et stable et des Institutoins solides.

    La classe politique, les autorités politiques, les élus et ceux qui veulent diriger le pays demain sont incapables de poser les bons diagnotics de la crise politique reccurente et la crise Constitutionnelle qui frappent leur pays, c’est tout simplement irrationel :

    - ils ne pourront pas, ils n’ont pas les moyens et une capitale politique et même si c’était le cas, ce ne serait pas possible dans un pays en crise Constitutionnelle sans fin.

  • 27 mai à 11:36 | iarivo (#5822)

    @ 26 mai à 23:22 | Turping (#1235)

    Arrêtons de vivre sur un nuage, de nous obstiner à vouloir prendre nos rêves pour des réalités !!!

    Le mal qui nous gangrène ainsi depuis plus de 50 ans ne vient pas de l’extérieur, de soi-disant des colons, des vazaha, de la françafrique et que sais-je encore, etc., mais bien de nous-mêmes, de nos pensées et de nos actions !

    Et ça ne concerne pas que les femmes et les hommes politiques malagasy, mais de nous tous, allant du Président de la République jusqu’au simple citoyen lambda, parce que ces faits sont tributaires de notre culture, de notre mentalité issue des « traditions » !

    Partout dans le monde et en tout temps, les « traditions » ont toujours été un frein, un obstacle au progrès, au développement, à l’épanouissement de la personne humaine lorsqu’ils sont pris au premier degré !

    Pour appuyer votre argumentaire, comme le font beaucoup de cette soi-disant élite, vous prenez exemple sur la Chine et le Japon !!!

    Mais deux remarques sont à avancer ici :

    D’abord,
    - Madagascar et les Malagasy ne sont pas, n’ont JAMAIS été et, probablement, ne seront JAMAIS la Chine et les Chinois !
    - Madagascar et les Malagasy ne sont pas, n’ont JAMAIS été et, probablement, ne seront JAMAIS le Japon et les Japonais !
    - Madagascar et les Malagasy ne sont pas, n’ont JAMAIS été et, probablement, ne seront JAMAIS le Royaume-Uni et les Britanniques !

    Ensuite,
    - la Chine, qu’elle soit nationaliste ou populaire, a été de gré ou de force profondément et inexorablement transformé et occidentalisé après plusieurs décennies d’un régime communiste, une idéologie sectaire et déviante purement occidentale !
    En moins d’un demi-siècle, c’est cette occidentalisation qui a permis aux deux Chines ce développement économique rapide dans le cadre d’un État moderne (républicain, démocratique et laïc) !
    - A la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Japon s’était engagé dans l’occidentalisation de sa société et de sa façon de penser et d’agir. L’occupation militaire américaine a permis cette occidentalisation et faire passer en moins d’un demi-siècle le Japon d’une société médiévale à celui d’un État moderne (républicain, démocratique et laïc) et occidental.
    L’Empereur du Japon lui-même envisage d’abdiquer !!!
    - Même schéma pour la Corée du Nord (RPDC) et la Corée du Sud en rapport avec la République Populaire de Chine et du Japon respectivement !
    - Signalons également la Turquie qui a pu voir son développement exploser que lorsque Mustafa Kermal avait décidé d’occidentaliser le pays et ses habitants au pas de course !
    La Turquie est aujourd’hui une puissance politique, économique, sociale, culturelle, militaire, stratégique régionale grâce à la volonté d’Atartürk de transformer son pays en un État moderne (républicain, démocratique et laïc) sur les ruines de l‘Empire Ottoman (Génocide des Arméniens)
    - Nous pouvons également prendre exemple de la Côte d’Ivoire, de l’Ethiopie, ..., où il fallait passer par un guerre civile meurtrière, une famine qui fit plusieurs millions de victimes pour que ces pays puisse enfin s’ouvrir au monde moderne par une occidentalisation rendu nécessaire et indispensabe !

    En contre exemple, nous pouvons citer l’Inde, le Pakistan, la plupart des pays arabo-musulmans qui sont resté englué dans les « Traditions » et passe maintenant leur temps à s’entretuer !!!

    Occidentalisation ne signifie absolument pas renonciation de sa propre culture, de son identité ou de son histoire !

    - - - - -
    Pour assurer son avenir, Madagascar doit procéder à son occidentalisation, donc à une profonde transformation sociale, culturelle et mentale, pour devenir un État moderne (républicain, démocratique et laïc), ouvert sur le monde et respectueux des valeurs universelles !
    - - - - -

    Vive Madagascar, Une et Indivisible !
    Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
    La lutte continue ...

    • 27 mai à 11:54 | Isambilo (#4541) répond à iarivo

      L’occidentalisation c’est la négation de l’identité et de l’unicité de chaque culture. C’est le refus du droit des peuples à vivre selon leurs valeurs.
      Vous semblez ignorer que la démocratie est fondée sur les droits de l’individu pris comme un être autonome. L’individu malgache (c’est la même chose dans toutes les cultures asiatiques) n’existe que parce qu’il est rattaché à l’histoire de ses ancêtres.
      Si vous pensez que la Chine s’occidentalise, c’est que vous n’avez rien compris de l’histoire de « l’empire du milieu » depuis au moins deux millénaires.
      La nouvelle route de la soie dans sa version chinoise, c’est pour que l’Occident envahisse plus facilement la Chine ou l’inverse ?
      Par contre je suis tout à fait d’accord avec vous pour estimer que notre situation actuelle n’a qu’une cause : nous et seulement nous, les autres ne font qu’appuyer là ça fait mal.

  • 27 mai à 12:10 | iarivo (#5822)

    Le journaliste français, feu Christian Chadefaux, l’avait déjà signalé dans ces écrits que le problème pour Madagascar et les Malagasy (mais aussi pour l’Afrique et les Africains, Arabo-musulmans inclus) c’est que la colonisation n’avait pas été suffisamment longue pour permettre cette évolution des esprits et des mentalités afin de construire un Etat moderne !

    Les Accords de Coopération et l’Assistance Technique étaient là pour compenser cette insuffisance, mais nous n’avons trouvé rien d’autre que de cracher dans la main qui nous était tendu !

    C’est malheureusement une vérité, et cela doit certainement énerver beaucoup d’entre nous dans notre orgueil mal placé, notre ego criminel !

    Nous sommes très peu à penser ainsi, pourtant nous devons TOUS passer par cette étape si nous voulons offrir à nos enfants un pays prospère et une société idéale !

    Et c’est là mon combat politique et mon devoir absolu de détruire, de casser, d’éliminer tous ces obstacles et embûches qui empêchent notre épanouissement physique, mental et spirituel !

    Le Madagascar moderne sera nécessairement, obligatoirement occidentalisé, comme le sont la Chine, le Japon, les deux Corée, Israël, Singapour, ...

    Vive Madagascar, Une et Indivisible !
    Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
    La lutte continue ...

    • 27 mai à 12:57 | Isambilo (#4541) répond à iarivo

      Chadefaux aurait mieux fait de s’économiser une telle bêtise. Qui est capable d’énoncer que les Malgaches ont besoin de maître pour progresser ? C’est une conception paternaliste, à la limite du racisme vis à vis des Malgaches ; ça sent le christianisme, les missionnaires à cent lieues.
      Les Malgaches n’ont pas attendu les Européens pour maîtriser la navigation dans l’Océan Indien 8 siècles avant eux. Que nous soyons en période de stagnation ou de recul depuis deux siècles, ce n’est pas une exclusivité malgache. Je vous renvoie encore une fois à l’histoire de la Chine qui a supporté le « siècle d’humiliation » (milieu du 19e siècle jusqu’au milieu du 20e).
      Je suis Malgache et j’assume la régression actuelle, elle n’est pas définitive.

  • 27 mai à 13:33 | iarivo (#5822)

    @27 mai à 11:54 | Isambilo (#4541)

    Avant toute chose, je vous invite d’abord à enlever de devant vos yeux ce prisme déformant (fanatisme, idéologie, sectarisme, nationalisme, foi aveugle, ...) qui cherche à modifie la réalité pour induire en erreur chaque personne afin de mieux la manipuler !

    La quasi-totalité des historiens vous dirons que le communisme a été le moyen le plus rapide et le plus efficace pour occidentaliser toutes les sociétés où il avait été appliqué (mieux que la colonisation !) !

    Lénine et Staline ont fait beaucoup mieux que Pierre le Grand pour moderniser (occidentaliser) la Russie et ses États satellites !

    La Syrie et l’Iraq baasistes ainsi que l’Égypte de Nasser ont construit une société et des Institutions à l’image de celles d’Occident et donc de celui de l’Europe !
    La stabilité sociale, la croissance économique étaient là !

    N’en parlons pas de l’Algérie !

    À l’exemple d’Atatürk en Turquie, Mao a cherché à anéantir en Chine tous ce qui étaient traditionnels, qui empêcheraient toutes évolutions vers la société idéale (la société communiste). Les croyances traditionnelles (confucianisme, bouddhisme, …) étaient interdites

    Même chose pour le Vietnam !

    Les cultures traditionnelles n’ont ressurgit qu’après que la plupart de ces sociétés avaient atteint un certain niveau de développement sociale et culturelle, et cela sans remettre en question l’occidentalisation de ces sociétés !

    L’occidentalisation ne peut être la négation de l’identité et de l’unicité de chaque culture. Il suffit pour cela de voir et de constater la vitalité des cultures régionales dans l’ensemble des pays occidentaux.

    Ces cultures se développent et prennent même de l’ampleur allant jusqu’à une identification d’entité culturelle, d’une ethnicité (Ecosse, Bretagne, Corse, Catalogne, …).

    Vive Madagascar, Une et Indivisible !
    Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
    La lutte continue ...

    • 27 mai à 15:25 | Titoy (#9616) répond à iarivo

      Bonjour Iarivo,
      Publications intéressantes, mais pas du tout dans la mentalité gasy (diaspora et tutti quanti, donc la plupart de ces forumistes)
      Bon courage.

    • 27 mai à 19:50 | saricine (#2893) répond à iarivo

      Iarivo

      Je cite : « « Vive Madagascar, Une et Indivisible !
      Pour des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !
      La lutte continue ...« « 

      Vos devises sont immenses, mais vos discours sur le forum ne les témoignent pas .
      Un laïque est un laïque. Soit il l’est soit il ne l’est pas.
      Institutions respectées par tous :
      Il faudrait que vous nous dites par rapport à votre « respectées par TOUS » car les institutions normalement sont instaurées par le représentant du peuple après les différentes élections. Et toutes les tendances politiques et sociétés civiles devraient y participer.

      « « La quasi-totalité des historiens vous dirons que le communisme a été le moyen le plus rapide et le plus efficace pour occidentaliser toutes les sociétés où il avait été appliqué (mieux que la colonisation !) ! » »

      Vous avez relaté, beaucoup relaté votre vision de l’histoire. Il y a tellement de nombreuses informations, que vous vous permettez de glisser comme de la lettre à la poste, sans vouloir déployé un moindre effort de donner aux lecteurs quelques bibliographies de référence. Mais bon, tout le monde peut profiter librement ce monde virtuel de discussion, et en toute liberté d’âme Et d’esprit.

      Ceci etant , je n’adhère pas à votre tendance, mais j’avoue que vous nous avez offert un bon plat d’idées et de discussions.

  • 27 mai à 14:09 | zanadralambo (#7305)

    Bonjour, Isambilo. Je comprends vos réserves sur les propos d’iarivo, mais je pense qu’il y a malentendu. Iarivo avec qui je n’ai pas toujours été d’accord, rappelle juste que la colonisation a permis, qu’on le veuille ou non, des avancées qu’on n’aurait jamais connues autrement. J’ai toujours dit que la colonisation a été un mariage forcé, mais mettre les apports qu’elle nous a faits, malgré tout, à la poubelle, par dogmatisme, ce serait un déni de l’Histoire.
    Iarivo, Finengo et moi sommes des traîtres pour beaucoup ici. Vous faites partie des rares qui ne m’ont jamais insulté à ce propos, je vous en suis gré ;
    Amitiés.

    • 27 mai à 18:35 | Isambilo (#4541) répond à zanadralambo

      Je partage totalement votre avis en ce qui concerne la colonisation. Nous en sommes les produits, en partie. Mais de là à partager ses vues sur l’occidentalisation, c’est définitivement non. Et d’ailleurs, le problème n’est pas là, mais dans la capacité d’intégrer les idées venues d’ailleurs. Les Zafiraminia ont eu des contacts avec l’islam et ils n’en ont gardé que l’écriture, la divination et l’astrologie qui pouvaient leur servir. Ils n’ont pas perdu leur âme pour autant. Pourquoi, dans la période contemporaine, ne serions nous pas capables de faire autant ?
      Certains Européens se moquaient des Japonais qui n’auraient été capables que de copier. On voit la situation maintenant, et ils n’ont pas perdu pour autant leur culture.
      C’est vrai que vous êtes parmi les rares à être constructifs ici, et c’est assez significatif du niveau de connaissance de la plupart. Ses fois, il y a de quoi reprocher aux ancêtres d’avoir existé !!
      Amicalement.

  • 27 mai à 19:42 | ratiarison (#10248)

    Tampina ny DOMY RAJAO ***a !! nitelina ny daobla : ENINA hianao vita ny resaka ??? caron JAUNE aloha fa tsy ho ela intsony ny carton : ROUGE **** !! Respect koa ho an’i MPIRAY-Tanindrizana entre autre Zandralambo-Finengo ary tsy hadino ra-Manga : tsy ho ela dia ho MANGA ny lanitra nama a ?? sa ahoana ?? Miarahaba manonkana noho ny FETIN’NY RENY : tsy hadino i Rtoa-Be Isandra na dia tsy mitovy FIJERY ary izay mianaka :sans rancune e ! tsy hadino i ELENA sy JIPO :bonne FETE de MERES jiaby e !Samy tsara !

    • 27 mai à 21:33 | elena (#3066) répond à ratiarison

      Misaotra Ratia !!

  • 27 mai à 20:02 | Jacques (#434)

    Salutations à mes compatriotes Finengo et Zanadralambo.

    • 27 mai à 20:51 | zanadralambo (#7305) répond à Jacques

      Salutations les plus cordiales à l’ami Jacques, j’adore ses bons mots. Ça a été le footing, aujourd’hui ? Et à Rati qui ne partage certainement pas toujours mes idées mais qui est un homme de dialogue. Sans oublier l’ami Isambiolo, un bahutien, donc forcément un frère.
      Coucou, Belakana. J’ai vu que l’autre taré t’a confondu avec Benantsa. 2 fois. Faut le faire. Rajao est en train de couler, ceci explique peut-être cela. Rambo entrevoit la fin des privilèges et perd la tête. S’il veut continuer à traficoter, il va falloir qu’il retourne, une fois encore, sa veste. Il a l’habitude.
      Bonne semaine à tous.

Publicité



Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 96