Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 23h18
 

Divers

Glaxosmithkline

Varilix contre la varicelle

lundi 21 juillet 2008 | Ax’s

Considérée comme une maladie infantile et bénigne jusqu’ici, la varicelle peut cependant être mortelle dans l’âge adulte. D’origine virale, elle peut se manifester sous forme d’un Zona sans un traitement adéquat. Les personnes qui n’ont pas contracté la maladie dans leur enfance peuvent l’attraper à l’adolescence, voire à l’âge adulte, en encourant plus de risques de complications. Dans le souci de contribuer à la santé de la population, le laboratoire Glaxosmithkline a présenté officiellement à l’amphithéâtre de l’HJRA vendredi, le vaccin contre la varicelle, il s’agit du "varilix". Ayant reçu l’autorisation de mise en vente l’année dernière, elle est maintenant disponible en pharmacie à Ar 80 000 la dose.

Symptômes

Les premiers signes cliniques de la maladie sont une fièvre qui grimpe jusqu’à 38°, des rougeurs surélevées de la peau. Le malade peut être sujet à des maux de tête et à des maux de gorge, appelé la phase éruptive. La contagiosité de la maladie débute en fait 24 à 36 heures avant l’apparition de ces vésicules et prend fin lorsqu’elles se dessèchent, soit environ huit jours après. La varicelle peut laisser des cicatrices inesthétiques, principalement en cas de grattages répétés et de surinfection. Puisque la varicelle est une maladie contagieuse, elle se transmet par la salive ou l’air. Elle a toujours été considérée comme une maladie passagère, cependant vers la quarantaine avec une défense immunitaire en régression, elle peut refaire surface.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS