Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 8 août 2022
Antananarivo | 23h56
 

Santé

Covid-19

Variant Omicron : Madagascar ferme ses frontières à l’Afrique du Sud

jeudi 2 décembre 2021 | Mandimbisoa R.

Madagascar a décidé de fermer son espace aérien à l’Afrique du Sud suite à la découverte du nouveau variant d Covid-19, le variant Omicron dans ce pays. La décision a été annoncée en conseil des ministres hier.

« Face à la recrudescence de l’épidémie de Covid-19 à Madagascar et face à la présence du variant Omicron dans certains pays d’Afrique, il a été décidé que le ciel de Madagascar soit fermé à l’Afrique du Sud », indique le compte-rendu du conseil des ministres.

La décision ne manque toutefois pas de susciter les commentaires puisqu’en réalité Madagascar n’a jamais établi la moindre liaison aérienne avec l’Afrique du Sud depuis la décision de réouverture des frontières aux visiteurs étrangers le 23 octobre dernier. Aucune liste des pays classés zones rouges en matière de Covid-19 n’a par ailleurs été dressée par les autorités bien qu’une communication allant dans ce sens a été annoncée au mois d’octobre. Il y a une dizaine de jours, Madagascar a annoncé suspendre les vols provenant de l’île Maurice suite à la situation sanitaire particulière chaotique dans l’île soeur avec le variant delta. Le dernier vol prévu entre les deux îles était programmé le 27 novembre dernier. Air Mauritius opérait depuis le 23 octobre dernier à raison de deux vols hebdomadaires.

Depuis la réouverture de ses frontières, Madagascar a privilégié les passagers en provenance de La Réunion et de l’île Maurice ainsi que ceux en provenance de l’Europe, particulièrement de la France. Et si la recrudescence de l’épidémie de Covid-19 recommence à être inquiétante, la réouverture des frontières et incontestablement le laxisme au niveau du respect des mesures et des contrôles sanitaires des passagers que les autorités devraient appliquer sont particulièrement mis en cause.

Le nouveau variant Omicron a été confirmé dans 23 pays et leur nombre devrait augmenter, a alerté mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Alors qu’un nombre croissant de pays imposent des interdictions de vols aux pays d’Afrique australe en raison des inquiétudes suscitées par ce nouveau variant Omicron, l’OMS de son côté a appelé les pays à agir conformément à la science et au Règlement sanitaire international en laissant les frontières ouvertes. L’OMS souligne que les restrictions de voyage pourraient contribuer à réduire légèrement la propagation de la Covid-19 mais ces dernières font peser un lourd fardeau sur les vies et les moyens de subsistance. Si des restrictions sont mises en place, elles ne devraient pas être inutilement invasives et intrusives, et elles devraient être basées sur la science et le Règlement sanitaire international qui est un instrument juridiquement contraignant de droit international reconnu par plus de 190 pays, a précisé le Bureau régional de l’agence sanitaire mondiale.

Tandis que les investigations sur le variant Omicron continuent, l’OMS recommande aux pays d’adopter une approche scientifique s’appuyant sur l’évaluation des risques et de mettre en place des mesures qui peuvent limiter sa propagation éventuelle.

53 commentaires

Vos commentaires

  • 2 décembre 2021 à 09:42 | purgatoire (#11152)

    10:00 - AIR MADAGASCAR
    Air Madagascar maintient son programme de deux vols par semaine entre Madagascar et la France pour ce mois de décembre. Les vols continueront d’être opérés au moyen d’un Boeing 787-800 qui a été affrété auprès de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, en relais de celui affrété auprès de Air Europa, communique la compagnie malgache.

    09:30 - VACCINATION COVID-19
    L’objectif d’atteindre 1 000 000 de personnes vaccinées d’ici la fin de l’année ne sera pas atteint, constate la Société Civile. En effet, moins de 2% de la population malgache ont actuellement reçu leurs doses de vaccin contre la Covid-19. Face à ce faible taux de vaccination et la destruction de vaccins périmés, la volonté des partenaires techniques et financiers (PTF) à concéder leurs appuis financiers et matériels et les dons de vaccins à l’Etat malgache risque de baisser voire s’arrêter, ce qui aurait des conséquences catastrophiques, surtout en cas de retour au confinement, alertent les organisations de la Société Civile. Ces dernières soulignent que le vaccin est le meilleur moyen de se protéger des formes grave de la pandémie. Ces dernières invitent les personnes vaccinées à sensibiliser leurs proches et connaissances sur l’importance et les intérêts à se faire vacciner contre la Covid-19. Les employeurs sont également appelés à autoriser et mobiliser leurs employés à se faire vacciner.

    • 2 décembre 2021 à 10:10 | MALIBUC (#9345) répond à purgatoire

      A ce train là, c’est la France qui fermera ses frontières aux arrivants de Madagascar qui fait partie des pays dits "Afrique Austral".
      Tant pis pour les touristes qui devront être rapatriés par le biais de leurs Ambassades respectives.

  • 2 décembre 2021 à 09:53 | Dadabe (#9116)

    Et pour l’or, alors ?

    Sage décision. Au plan sanitaire, s’entend. Curieuse décision, toutefois. La ligne Mada-Afrique du Sud était au repos depuis un bon moment, non ? Enfin bon... Voilà au moins des ministres qui ne prennent pas trop le risque d’être contredits.
    Mais, une petite question en passant... Pour l’or, on fait comment, alors ? Déjà que l’Arabie Saoudite a fermé ses aéroports... Reste la pirogue à balancier. C’est léger, pas cher et finalement assez discret. Au fait, Dubaï, ça fait combien de jours de navigation (en eaux troubles) ?

    • 2 décembre 2021 à 09:53 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Oh, juste un doigt, alors...

      L’infinie bêtise du pseudo ’’anticaste’’ qui se croyait autorisé à répondre à tout, à avoir un avis définitif sur tout, à faire croire qu’il savait tout alors qu’il ignorait tout, repoussait assez loin les limites de la khonnerie ordinaire. Le 3 novembre dernier, il signait ainsi mon avis de décès, sans fleurs ni couronnes. L’impatient !
      Et puis, sous mes yeux, une illustration de cette bêtise hors-limites. Elle date du jeudi 21 octobre, en fin d’après-midi, lorsque mon camarade ’’arsonist’’ a balancé un petit post anodin, en malgache, à propos du Collège de France. Aussitôt, l’inculte avait cru nécessaire de répondre. Et son post s’achevait par une sorte de menace à peine voilée : ’’Tiens je vais en parler au comité ZEMMOUR de Paris ,ils vont venir a la réunion ,t’est content cela fera du monde !’’.
      Bon, faut-il préciser que cette ’’réunion’’ n’avait rien d’une rencontre secrète entre complotistes anti-français (ces anciens gauchistes qui ont ’’désarmé’’ la France, si vous voyez ce que je veux dire...) ? En réalité, il s’agissait de l’une des conférences de rentrée du Collège de France, sur le thème ’’Inventer l’Europe’’. Au menu du jour : ’’Bâtir l’Europe de l’intelligence artificielle’’, par Cédric Villani, un normalien, professeur agrégé de mathématiques et détenteur de la fameuse médaille Fields obtenue en 2010 (le Nobel des maths !). Bon, je vous l’accorde, ce type est beaucoup moins doué en politique. Mais il demeure tout de même l’une des très ’’grosses têtes’’ de France. Son père était certes Pied-noir. Mais, à part cela, je ne vois pas trop ce que le ’’comité Zemmour’’ aurait pu faire au Collège de France. Un doigt d’honneur à l’intelligence, peut-être ?
      Bref, le lendemain, les habitués de l’amphithéâtre ’’Marguerite de Navarre’’, dont ’’arsonist’’, n’ont sans doute pas manqué la conférence de Nicolas Chapuis, un diplomate qui parle le mandarin et qui, depuis septembre 2018, est ambassadeur de l’Union Européenne en Chine. Le thème : ’’L’Europe et la Chine, les passions contrariées’’.
      Enfin, ce même jour, le philosophe sénégalais Souleymane Bachir Diagne (professeur à l’université Columbia et spécialiste de l’histoire des sciences et de la philosophie islamique) parlait, lui, de ’’L’Europe depuis l’Afrique’’. Précisons, que Souleymane Bachir Diagne, premier Sénégalais à intégrer Normal Sup’, figura en 2007 parmi ’’Les 100 personnalités qui font l’Afrique’’, selon l’hebdomadaire Jeune Afrique. Je sais, c’est rageant pour les bons Blancs, tous ces Noirs qui se la pètent...

      PS - Les archives de MT.com étant ’’out’’, je bénéficie de celles de mon vieil ami d’Avignon. Qu’il en soit remercié. Un petit post à suivre et je me déconnecte jusqu’à plus tard... J’ai un avion à prendre ! Bisous aux amis.

    • 2 décembre 2021 à 09:54 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Eléments de réponse...

      * Rassurez-vous, je ne suis pas Malraux... - Hier, à 18h54, ’’Stomato’’ a aimablement réagi à mon propos sur Joséphine Baker en précisant que j’avais déclamé : ’’Oui, quel symbole ! Joséphine, plus française que bon nombre de Français de ’’souche’’ et honorée par sa patrie de coeur !’’ etc... Et ’’Stomato’’ de poursuivre : ’’Puis-je avoir l’outrecuidance de vous faire remarquer que la notion de "française de souche" est passablement erronée’’.
      Bien. Alors, pour commencer, je ne déclame pas, ’’Stomato’’. J’écris, tout simplement. Pour les affaires de Panthéon, c’est Malraux qui déclamait (’’Entre ici, Jean Moulin’’...).
      Ensuite, et à mon tour, je me permets d’avoir l’outrecuidance de vous faire remarquer que j’ai écrit ’’souche’’, avec des guillemets. Cela a un sens. Pour le reste, je suis d’accord avec vous. Dernier petit détail : je suis un incorrigible bonhomme pratiquant l’humour comme d’autres la pétanque. C’est à dire avec une application toute malgache ! Aussi, quand je parle ’’d’invasion d’étrangers’’, c’est un peu moqueur de ma part, voyez-vous. Comme un petit emprunt au langage ’’zemmourien’’ qui agite parfois ce forum. Bien cordialement.

      * Gave ? C’est grave, non ? - Hier, ’’Vohitra’’, et ce n’est pas très courant, m’a adressé un petit post à propos de Charles Gave, l’un des gros financiers de Zemmour qui, tout juste déclaré candidat, vient de perdre un soutien de poids (en termes de ’’flouze’’, de ’’blé’’, de ’’pépètes’’, de ’’thunes’’, c’est à dire d’oseille). Il se trouve que j’ignore absolument tout du monde de la finance où se côtoient le pire et le meilleur. Surtout le pire, d’ailleurs. Aussi, m’était inconnue l’existence de ce Gave qui me semble assez ’’grave’’, comme dit mon neveu. Fort heureusement, ’’Elena’’ est mieux informée que moi. Elle a donc parfaitement répondu à ’’Vohitra’’. Mais, après lecture de cet article de l’Express (celui de France, of course), je ne suis pas surpris qu’un type comme Gave ait avancé des fonds à un type comme Zemmour. Qui se ressemble, s’assemble, non ? Et si, en plus, ils s’entretuent, alors tout va bien ! Au fait, les 300.000 euros en question sont finalement dans quelle poche ? A vous relire, cher ’’Vohitra’’.

      * En attendant mieux... Hier soir (heure malgache...), ’’Olivier2’’, lui-même trop heureux d’avoir un os à ronger, a tendu la main à ’’vatomena’’ qui était en train de se noyer dans sa solitude. Ouf ! Naturellement, comme je l’ai déjà écrit, chacun aura sa part en temps utile. Un peu de patience... Pour l’heure, d’une injure à l’autre, je constate que je suis désormais ’’l’idiot utile du village’’ et que les malheurs de la France seraient la faute de mes ancêtres ! Je vais donc fouiller un peu les archives de ma famille, en Irlande, en Bretagne, en Ecosse, en Galice espagnole et même à Paris, chez les ’’Français de souche’’ ! Ainsi je saurais. Pour l’instant, je suis sûr d’une chose : personne dans ma famille ne s’est fait tatouer une croix gammée sur son bras. Alors, avant la leçon sur les ’’fachos gasy’’, Olivier2 devrait peut-être balayer devant sa porte, non ? Quant à mes amitiés virtuelles sur ce forum, je ne les renie pas. Ce n’est pas mon genre. En attendant, ’’Vive la paix et mort à la guerre !’’ comme ne le disait pas ’’anticaste’’, le facho des pauvres.
      Mais, tout de même, quelle misère que ce forum ! Et dire que Noël approche...

  • 2 décembre 2021 à 09:56 | Noue (#2427)

    Qui dit ouverture des frontières , faut s’y attendre aussi la montée du covid.

    Rien ne dit aussi que les pass ou vaccins des touristes sont tous authentiques car on peux facilement acheter des faux pass etc... Donc ce n’est pas étonnant que le covid circule de nouveau.

    • 2 décembre 2021 à 10:13 | vatomena (#8391) répond à Noue

      Some one — OUI , on le sait que demain en Frane il y en aura qui écriront France avec des guillemets "" FRANCE "" mais Madagascar s’écrira toujours Madagascar

    • 2 décembre 2021 à 10:45 | arsonist (#10169) répond à Noue

      Non ! Le ’eunioné Ma’on gzénofobe ’assistt vatomena ha tau’hee !
      F’ance cék’hii toutjou’e F’ance !
      Hé Madagougou toutjou’ee Mada .

    • 2 décembre 2021 à 12:31 | lé kopé (#10607) répond à Noue

      La propagation du virus chez nous , lors de la première vague est due... à la fermeture tardive de nos frontières , qui a permis à nos décideurs , d’expédier "les affaires courantes" , une semaine de trop. Et voilà que, sous des prétextes économiques , l’on recommence les mêmes erreurs en ouvrant nos frontières , mais sans mesures d’accompagnement , avec une population vaccinée à moins de 2% , contrairement à d’autres Pays qui sont à 80%. Cherchez l’erreur !!! Les résultats ne se sont pas fait attendre , et nous revoilà replongés dans l’obscurité, avec la recrudescence de la Pandémie , à cause de l’obscurantisme de nos Dirigeants . On croyait que ce vocabulaire a été relégué dans le passé , du moins au Moyen âge , mais maintenant , il revient en force dans notre quotidien . Les sceptiques pourront avancer l’argument fatal , en affirmant que malgré les vaccinations massives , l’île Maurice n’a pas pu échapper au retour de ce virus , doté d’une mutation invraisemblable , mais pour réponse , sachez que ceux qui ont eu la chance d’être vacciné , peuvent éviter la case de la forme grave de la maladie . Des médecins hospitaliers le confirment ,en constatant dans leur quotidien le pourcentage élevé des non vaccinés dans leurs services de réanimation .Bref , certains caciques sont convaincus que le CVOPlus va sauver le Monde , et sortir notre Pays de la misère , mais pour le moment , ce n’est qu’un vœu pieux .Dans la mesure où leur Calife est un fervent pratiquant , avec la bénédiction du Père Pedro , nous pouvons nous attendre à une véritable cour des miracles . Salut les Copains .

  • 2 décembre 2021 à 10:23 | vatomena (#8391)

    Dadabe — J’entends souvent des jeunes dirent :’’’Il se la pète "".Il y a encore de la jeunesse chez vous .C’est enviable .Ne manquez pas votre avion .Bon voyage

    • 2 décembre 2021 à 10:50 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Le ’eunioné Ma’on gzénofobe’assistt vatomena , loui , neu ce là paite pa !
      Hil paite cimpleman sû’ tou lè non-Blan eu’opééhin ki auze bouget !

  • 2 décembre 2021 à 11:12 | Vohitra (#7654)

    Mahagaga an !

    Na Air Links na S.A.A na Ethiopian Airlines…ireo vondrona manao fitanterana avy any sy mankany Afrika Atsimo mbola tsy miasa, koa inona ity fanapahankevitra ity ?

    Sa efa misy mandeha any ireo « vols privés » toy ilay nitondra ilay volamena 73.5 kilao ?

    Toy izany koa ny any Arabie Saoudite izay nilaza tamin’ny faran’ny herinandro teo fa miantona aloha ny fifandraisana anabakabaka amin’i Madagascar, fa angaha moa misy izany fitanterana izany eo amin’ny Firenena roa tonta ? Sa misy mandeha antsokosoko any dia avy eo mihazo an’i Dubai ?

    Izay misokatra anie dia hidina akatona e ! fa tsy misy manakatona izay efa mihidy e !

    Omalu ny OMS dia nanambara fa i Eoropa no lazaina fa foibe sy ivo misy ny fihanahan’ny valanaretina karazany delta ankehitriny, ary efa Firenena 20 manerantany no nahitana ilay tranga vaovao omicron nanomboka omaly…koa raha izany tranga rehetra izany, dia ny fifandraisana amin’i Eoropa aloha no tokony asiana fiantonana sy fitsaharana ihany koa !

    Raha ny tena fahamatorana izany dia averina mihidy sy akatona tanteraka indray aloha fara faharatsiny ao anatin’ny telo (03) herinandro mipaka ny habakabaka Malagasy, indrindra fa ny avy any Eoropa !

    Fanapahankevitra sadasada ihany izany ity noraisina ity, sady tsy ampy sy tsy feno no miteraka ahiahy !

    Farany, efa ho iray volana ve dia mbola tsy vita ihany ny fitiliana hoe inona marina no karazan’ny aretina Covid misy eto ity e ? Fa maninona no afenina indray koa ?

    Ary maninona no tsy lazaina fa toa feno marary be ao amin’ny hopitaly Befelatanana ankehitriny e ? Covid ve ireo sa tsia e ?

    • 2 décembre 2021 à 11:35 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Arsoniste —Vous patoisez mais fort mal __Faudra vous corriger

    • 2 décembre 2021 à 14:39 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Vohitra,
      Ny tsy ampy solaitra sy fahalalana tsy afaka handinika lalina.
      Resaka fisehosehoana no mameno ny sainy ka hieverany fa tsy hisy ny ahay manadihady sy mamakafaka ny hevitra entiny.
      Mampalahelo kanefa mba filoha hono sa tena filou tokoa ?

  • 2 décembre 2021 à 11:18 | Besorongola (#10635)

    Variant Omicron : un premier cas positif identifié à La Réunion
    Un homme de 53 ans a été testé positif au variant Omicron du coronavirus sur l’île de La Réunion ce mardi 30 novembre. Il revenait d’un voyage avec escale en Afrique du Sud.

    Qui peut-il croire que ce variant n’est pas encore sur le sol Malgache ?

  • 2 décembre 2021 à 11:28 | Albatros (#234)

    Juste une petite remarque sur la photo liée à cet article !.

    Il était effectivement difficile à MT de mettre un avion aux couleurs d’Air Madagascar (ou Madagascar Airlines !) pour illustrer la liaison aérienne entre Dago et l’Afrique du Sud.

    On ne peut que saluer la performance des autorités malgaches qui ont décidé d’arrêter une liaison qui n’existe plus !.
    Bel exploit !.

    • 2 décembre 2021 à 11:37 | vatomena (#8391) répond à Albatros

      Albatros -Il fallait le dire !

  • 2 décembre 2021 à 12:02 | purgatoire (#11152)

    On commence à mieux comprendre pourquoi notre chef suprême n’a pas été pris au sérieux à la COP 26 … et je me souviens du sourire moqueur de MACRON lors de son intervention à l’Élysée …
    « Climat : le réchauffement pas responsable de la famine à Madagascar, selon une étude
    Contrairement aux déclarations de l’ONU, le réchauffement climatique n’a joué qu’un rôle minime dans la famine qui frappe le sud de Madagascar, estime une étude publiée jeudi, qui met en cause la pauvreté et la variabilité naturelle du climat.
    La partie sud de l’île de l’océan indien est frappée par une sécheresse inédite en plusieurs décennies, qui a précipité plus d’un million de personnes dans une malnutrition aigüe.
    En juin, le Programme alimentaire mondial (PAM) avait qualifié cette crise de première famine due au réchauffement climatique provoqué par les activités humaines. Une dimension sur laquelle insistent les autorités malgaches.
    "Mes compatriotes endurent le tribut d’une crise climatique à laquelle ils n’ont pas participé", insistait ainsi en novembre lors de la COP26 à Glasgow le président Andry Rajoelina.
    Mais ce n’est pas ce que dit la science, selon l’étude du World Weather Attribution, réseau de scientifiques pionniers en matière d’attribution des événements extrêmes au changement climatique.

  • 2 décembre 2021 à 13:33 | kartell (#8302)

    @ lé kopé

    Cour des miracles après avoir été le faiseur de miracles plonge le pays dans une absence totale de vision d’avenir, non, pas à six mois mais demain déjà !…
    La condescendance du début a fait suite à une navigation à vue qui aujourd’hui conduit à l’impasse …
    En négligeant dès l’origine, l’impact économique de cette pandémie, ce pouvoir, réduit à une seule et même personne, se voit contraint et forcé de donner à ce milieu économique du tourisme un peu d’espoir désormais vite refermé…
    Mais en agissant, au coup par coup, sans avoir clairement fixé d’objectif vaccinal clair, son Excellence laisse ainsi s’installer une opacité qui nourrit l’inquiétude grandissante d’une majorité désireuse, elle, de savoir, une fois pour toutes, où cette gesticulation présidentielle compte les mener ..
    La politique de rustines permanente du pouvoir dans un contexte économique épouvantable ne pourra pas se poursuivre sur un long terme, sans créer des mouvements de grognes de ceux qui ont été sacrifiés économiquement à l’autel d’une idéologie de m’as-tu-vu d’un homme providentiel réduit à constater les dégâts de sa gestion prétentieuse de cette crise ..
    Le nouveau durcissement opéré à ce jour marque à l’évidence la peur grandissante d’un pouvoir à voir se développer ce variant dans un pays où il avait psalmodié, à qui voulait le croire, que cette pandémie, ce sera pour les autres !..
    Bref, aujourd’hui au pied du mur de ses contradictions, le pouvoir n’est plus en mesure de tenir un discours cohérent préférant désormais s’en tenir à une conduite à vue de son émergence, comme un avion…sans ailes !..

    • 2 décembre 2021 à 15:17 | lé kopé (#10607) répond à kartell

      Après les départs de Diégo , vers d’autres horizons , mais aussi de Lefona again , sous d’autres cieux , notre Forum ne manque pas de pilotes chevronnés en la personne d’Albatros , ou de Vorona, et je m’excuse de ne pas citer ceux qui sont dans l’aviation civile . Par contre , la pratique de ce métier dans la Grande île est beaucoup plus périlleuse , au sens propre , comme au figuré , car deux jeunes pilotes d’Air Mad croupissent actuellement en prison , après avoir été envoyés en service "commandé". Dure épreuve !!! Nous avons une pensée pour eux .

  • 2 décembre 2021 à 13:38 | purgatoire (#11152)

    Air Austral reprend ses vols avec l’Afrique du Sud
    Par jybouteloup
    02/12/2021 - 11:37
    Le gouvernement a annoncé ce mercredi 1er décembre, la fin de la mesure de suspension des liaisons aériennes avec avec l’Afrique du Sud à compter du samedi 4 décembre 2021.
    En conséquence, les vols de la compagnie Air Austral entre La Réunion et Johannesburg pourront reprendre. Les vols Réunion - Johannesburg UU341 et UU 342 de ce dimanche 5 décembre 2021 sont ainsi maintenus
    Sur décisions gouvernementales, les vols pourront se tenir avec un encadrement extrêmement strict et drastique. Ces modalités, fixées par la Préfecture de La Réunion seront précisées dès officialisation sur le site internet de la compagnie.
    La compagnie Air Austral recommande à ses passagers de suivre l’évolution de la situation, et bien renseigner leurs coordonnées téléphoniques et email afin de pouvoir être tenus informés.
    Toutes les informations sont disponibles sur le site internet de la compagnie, rubrique actualités
    www.air-austral.com
     

  • 2 décembre 2021 à 14:06 | Isandra (#7070)

    C’est une bonne décision n’a d’autre but que protéger le peuple Malagasy, très cher pour ce régime.

    Et en même temps, les actions pour résoudre les souffrances de ce peuple continuent aussi, pendant que les détracteurs palabrent et les complotistes pondent leur théories, ainsi que Narcisse partage sa fatwa comme d’hab :

    "Enfin une bonne nouvelle pour les habitants de la Capitale ! Après des jours de calvaire à cause des coupures à répétition, la Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) et le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène (MEAH) ont enfin annoncé un retour à la normale autant de la qualité que la distribution de l’eau dans le grand Tanà.

    « Comme toutes les premières pluies, celles provoquées la semaine dernière ont été particulièrement chargées et violentes. Les filtres de Mandroseza n’ont pas supporté tout cela. Ils ont ainsi été endommagés, ce qui explique les coupures des derniers jours sans oublier les changements des couleurs de l’eau. Dans tous les cas, tout devrait revenir à la normale dès aujourd’hui. La couleur de l’eau devrait déjà s’éclaircir au fur et à mesure. Il faut noter que malgré la couleur, l’eau est toujours potable. La JIRAMA effectue tous les tests nécessaires et traite comme il faut l’eau avant de le dispatcher auprès de ses abonnés » a expliqué Ladislas Adrien Rakotondrazaka, ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène, hier, à Ambohijatovo durant une rencontre avec la presse. Avant les pluies provoquées, seulement 4 stations sur 12 ont fonctionné normalement. Aujourd’hui, toutes les stations de pompage et de traitement d’eau de la JIRAMA tournent de nouveau à plein régime, sauf une. Les pluies provoquées ont porté leurs fruits. « 11 stations sur 12 fonctionnent désormais comme avant. La dernière station rencontre encore quelques problèmes actuellement. Mais nos techniciens s’en occupent déjà. Ce dysfonctionnement cause encore quelques problèmes d’approvisionnement au niveau d’Ilafy ou encore de Sabotsy Namehana. Toutefois, une fois cette station réhabilitée et les unités de traitement d’eau conteneurisées d’Ambohimpanja et de Mandrosoa Ivato en place, l’approvisionnement en eau dans tout Antananarivo devrait nettement s’améliorer » renchérit Rivo Radanielina, directeur général par intérim de la JIRAMA. L’opérationnalisation de Mandroseza II dans les prochaines semaines permettra également d’augmenter la production d’eau de 40 000m3, et fluidifier la distribution d’eau dans la grande ville.

    Antananarivo n’est pas la seule à souffrir de la sécheresse. Toutes les zones du pays sont concernées. Des pluies provoquées sont ainsi en cours de programmation pour Ambositra mais aussi pour le grand Sud. Les autorités attendent encore que toutes les conditions soient réunies. Pour le cas d’Antsiranana, toutes les solutions ont été mises en place pour combler les 10 000m3 de gap de production. Toutefois, les seules solutions durables à la sécheresse restent la conservation des ressources forestières et la reforestation du pays."

    • 2 décembre 2021 à 14:43 | Jacques (#434) répond à Isandra

      La voilà devenue "journaliste", l’enivrée. Levons notre verre à cet événement. Mdr !

    • 2 décembre 2021 à 14:47 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Jacques,

      L honnetete reste une denree rare avec les foza...

    • 2 décembre 2021 à 14:57 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Changement de couleur Orange de l’eau , jamais vu depuis ...60Années. Bravo !!! Les problèmes de filtre ne sont pas des problèmes majeurs , il fallait anticiper ...

    • 2 décembre 2021 à 15:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Jacques,

      Je partage les faits réels à Madagascar aux andafy, pour changer un peu les infos des blogs comme Kolosaina et Actutana ne feront jamais,...!

    • 2 décembre 2021 à 18:26 | lanja (#4980) répond à Isandra

      La fermeture de la frontière par les fozas, tout le monde sait,
      Ce ne sont pas les détracteurs qui ont autorisés les vols pour les trafiquants de pierre précieuses pendant la période de soi disant fermeture de la frontière , donc , libre à vous de rester foza fidèle .... DJ ferai mieux de sensibiliser la vaccination, d’arrêter l’arnaque CVO , de renforcer et traiter sérieusement les mesures pour rentrer à Ivato, c’est tout, ...la santé, la frontière et l’économie ne sont pas des jeux d’enfant .

  • 2 décembre 2021 à 15:11 | Besorongola (#10635)

    ENCORE UN COUP DUR POUR RAJOELINA... MAIS QU’EST CE QU’IL A FAIT POUR MÉRITER TOUT ÇA ?
    Climat : le réchauffement pas responsable de la famine à Madagascar, selon une étude
    Contrairement aux déclarations de l’ONU, le réchauffement climatique n’a joué qu’un rôle minime dans la famine qui frappe le sud de Madagascar, estime une étude publiée jeudi, qui met en cause la pauvreté et la variabilité naturelle du climat.

    La partie sud de l’île de l’océan indien est frappée par une sécheresse inédite en plusieurs décennies, qui a précipité plus d’un million de personnes dans une malnutrition aigüe.

    En juin, le Programme alimentaire mondial (PAM) avait qualifié cette crise de première famine due au réchauffement climatique provoqué par les activités humaines. Une dimension sur laquelle insistent les autorités malgaches.

    "Mes compatriotes endurent le tribut d’une crise climatique à laquelle ils n’ont pas participé", insistait ainsi en novembre lors de la COP26 à Glasgow le président Andry Rajoelina.

    Mais ce n’est pas ce que dit la science, selon l’étude du World Weather Attribution, réseau de scientifiques pionniers en matière d’attribution des événements extrêmes au changement climatique.

    Lors des deux dernières moussons (2019-2020 et 2020-2021), la quantité de pluie a été inférieure de 60% à la normale dans le Grand Sud de Madagascar.

    Un tel déficit de pluie pendant 24 mois consécutifs (juillet 2019 à juin 2021) a chaque année une chance sur 135 de se produire, selon les estimations du WWA.

    Mais en se basant sur les observations et les modèles climatiques, la probabilité qu’un tel événement se produise "n’a pas augmenté de manière significative" en raison du réchauffement, assurent les chercheurs.

    Ces résultats sont compatibles avec l’évaluation du groupe d’experts climat de l’ONU (Giec) publié en août.

    Ce rapport indique qu’à Madagascar, l’augmentation prévue des sécheresses sous l’influence du réchauffement ne devrait intervenir qu’à partir de 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Or pour l’instant, le monde a gagné environ 1,1°C.

    "Nos résultats ne sont pas surprenants (...) J’ai été plus surprise par le fait que l’ONU l’ait étiquetée famine causée par le changement climatique", indique à l’AFP Friederike Otto, de l’université d’Oxford.

    - 

    • 2 décembre 2021 à 15:12 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Pas automatique -

      Le réchauffement de la planète est sans conteste responsable d’une augmentation des événements météorologiques extrêmes à travers le monde, appelés à encore se multiplier.

      Et les vagues de chaleur spectaculaires sont de plus en plus souvent attribuables au changement climatique. Mais pour tous les événements extrêmes, "le changement climatique est un facteur parmi d’autres, parfois important, parfois petit, ou pas du tout", insiste Friederike Otto.

      Dans ce cas précis, "s’il y a un euh part de changement climatique, elle est minime", assure à l’AFP un autre auteur de l’étude, Robert Vautard, de l’Institut Pierre-Simon Laplace. Trop minime pour être détectable.

      L’étude montre donc du doigt comme responsables de cette famine une sécheresse liée au hasard des variations climatiques naturelles, et la vulnérabilité d’une des populations les plus pauvres du monde.

      Dans une région où la pluie est vitale pour l’agriculture de subsistance et le pastoralisme, "il est difficile pour les communautés locales de faire face à toute sécheresse prolongée", note l’étude.

      "Il est important de ne pas automatiquement supposer que tout malheur qui se produit est lié au changement climatique", insiste Friederike Otto, soulignant que le réchauffement n’est "pas le seul moteur des inégalités" dans le monde.

      Mais ce n’est pas parce que cet événement là n’est pas attribuable au réchauffement qu’il n’est pas réel.

      "Ils sont quand même touchés par une sécheresse majeure deux années de suite, avec des gens obligés de quitter leur terre. Une situation dramatique", insiste Robert Vautard.

      "Et comme on a une relative confiance dans le fait que les sécheresses vont augmenter à Madagascar au moins à partir de 2°C, ça pousse quand même à s’inquiéter et à essayer de limiter le changement climatique", poursuit-il.

      Dans ce contexte, "s’attaquer à la vulnérabilité dans la région et améliorer les conditions de vie est critique", plaide de son côté Maarten van Aalst, directeur du Centre Climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

      Le financement de l’adaptation aux impacts du réchauffement est une des questions les plus sensibles des négociations climat internationales, les pays en développement réclamant plus d’aide des pays riches pour faire face à un changement climatique dont ils sont les moins responsables

    • 2 décembre 2021 à 17:21 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Sources Le Monde... Pardon !

    • 3 décembre 2021 à 06:49 | lanja (#4980) répond à Besorongola

      Oui, c’est trop facile de lier le problème dans le sud avec le changement climatique ....
      le problème chez nous , c’est tout simplement le manque de stratégie à tous les niveaux, nos dirigeants savent- ils combien de m3 d’eau sont déverser dans l’océan par an ? mais au lieu d’utiliser les fonds publics pour construire de retenues,de barrages , de centrale hydroelec etc... DJ laisse les privés maîtriser l’énergie , s’enrichir avec ce secteur stratégique pour la vie de la nation... et lui pendant ce temps, il fait croire aux fozas de bas niveaux que c’est la construction de stades, de miami , etc...qui mène vers l’émergence.
      Malgré le manque cyclique de pluie, il y a énormément de potentiel économique dans le sud de Mada, la solution n’est pas difficile, seulement, les tsy ampy solaitra sont aux commandes, rien à espérer .

  • 2 décembre 2021 à 15:35 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Je reviens un peu sur hier ou la gauchiasse BCBG a fait son haro / Zemour , quel exploit, quel courage, ça méritait d’ etre notifié ...
    Ce que cette « élite « balaye d’ un revers de main c ‘est que quasiment la moitié des Français sont d’ accord avec les représentants de la droite Française, mais l’ avouer leur trourait le postérieur !
    Cette gauchiasse qui s’ est bien gardée de dénoncer la politique d’ Israel, et ceux qui gouvernent la France depuis et encore plus, c ‘est sur ça fait facho, ça fait antisémite en gros c’ est raciste, mais que cet olibrius vienne chasser sur nos terres ! alors là, voilà toute notre gauchiasse vent debout et nous la jouer poule effarouchée , voilà qu’ un juif se permet d’ appliquer ce qu’ ils appliquent chez eux, ( mais là chut c ‘est pas politiquement correcte de le dénoncer ...)
    Nos embrayages de concert (je suis tous charlie et pour la sodomie pour tous) , un progrès que sans la gauche l’ humanité entière n’ aurait pas pu « évoluer «  !
    De souhaiter que cette prostiuée à voile et vapeur de macron continue à détruire la France, du moins ce qu’ il en reste, ! pauvre france, heureusement que nous avons ces criminels pour veiller au grain, et assurer le sabordage de notre société tant culturelle, qu’ économique, merci à eux, ils pourrons toujours se réfugier dans les républiques bananiers une fois leur mission destructrice accomplie, et vous expliquer comme faire de meme,
    L’ art de certains de déposer leur KK partout ou ils passent et laisser le soin aux autres de nettoyer, du pur bonheur , on en redemanderait ...
    Pour revenir au sujet du jour, ce variant n’ est pas plus dangereux qu’ une grippe, quant à contaminant ? : idem !!!
    https://www.google.com/search?q=+dernier+livre+de+goldnadel&source=hp&ei=1LGoYbH9FouT8gKQu5D4Cw&iflsig=ALs-wAMAAAAAYai_5JHqrq5rN_hiEOT5qgxFtZ4rzUdW&ved=0ahUKEwixt9ubhcX0AhWLiVwKHZAdBL8Q4dUDCAs&uact=5&oq=+dernier+livre+de+goldnadel&gs_lcp=Cgdnd3Mtd2l6EAM6CwguEIAEELEDEIMBOgsIABCABBCxAxCDAToRCC4QgAQQsQMQgwEQxwEQowI6DgguEIAEELEDEMcBEKMCOgUIABCABDoLCC4QgAQQxwEQ0QM6EQguEIAEELEDEIMBEMcBENEDOggILhCABBCxAzoICAAQsQMQgwE6CAguELEDEIMBOggIABCABBCxAzoFCC4QsQM6BQguEIAEOgYIABAWEB46CAgAEBYQChAeOgQIABANOggIABANEAUQHjoICAAQCBANEB46CggAEAgQDRAKEB46BQgAEM0COgcIIRAKEKABUABYiIQCYLSVAmgBcAB4AIABkwGIAakYkgEEMzcuMpgBAKABAQ&sclient=gws-wiz
    L’ ère des 4 V
    Virus,Veran,Variant, Vague, à quand l’ l’ over dose , voir dose over ?
    C’est kon il s’ est suicidé de 2 balles dans le dos ...
    https://odysee.com/@Utilisateur43:2/trim.8B9CEC90-34FA-4A4F-8344-4E2D57D58945:9

    • 2 décembre 2021 à 15:43 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Spécialement son dernier opus dans : " le manuel de résistance du fascisme d’ extreme gauche," des démocrates exemplaires, dont la tolérance "humaniste « et exclusivité n’ est plus à démontrer !

    • 2 décembre 2021 à 16:01 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      J’ allais oublier la théorie du genre, encore une pépite de ces embrayages, à commencer par macron et attal , des fiotes comme ils aiment tant ...

    • 2 décembre 2021 à 17:40 | vorona (#8254) répond à Jipo

      Bjr Je sais je me répètes : Je compatis à votre soirée cauchemardesque et bilieuse du 24 avril !
      Ciotti serait le candidat de la droite : après Joly et Hamon, Ciotti ça s’appelle du sabordage !
      Zemmour brosse le chaland dans le sens du poil obscur de celui ci comme l’avait fait par le passé le moustachu teuton !
      Je trouve qu’ici il est prématuré de lancer une presque campagne électorale à 24 mois de la date supposée sachant tout cet argent dilapidé qui pourrait servir à des solutions aux problèmes dont le pays ne manque pas !

    • 2 décembre 2021 à 17:56 | kartell (#8302) répond à Jipo

      @ vorona

      « Je trouve qu’ici il est prématuré de lancer une presque campagne électorale à 24 mois de la date supposée sachant tout cet argent dilapidé qui pourrait servir à des solutions aux problèmes dont le pays ne manque pas ! »

      Oups !
      L’élection du président de la République se déroulera : le dimanche 10 avril 2022 pour le premier tour ; le dimanche 24 avril 2022 pour le second tour.

    • 3 décembre 2021 à 12:45 | vorona (#8254) répond à Jipo

      à @ kartell "Je trouve qu’ici il est prématuré ............"
      Je trouve qu’ici, c’est....................ici, sur place, là avec MT, à Madagascar !
      En pluss je parlais plus haut dans mon écrit du "24 avril" au soir !

  • 2 décembre 2021 à 15:45 | kartell (#8302)

    En résumé :
    ..Le réchauffement climatique n’a joué qu’un rôle minime dans la famine qui frappe Madagascar estime une étude publiée jeudi 2 décembre et qui contredit de précédentes déclarations de l’ONU …
    ….la pauvreté et la variabilité naturelle du climat en sont les principaux facteurs, même si le réchauffement a pu jouer un rôle minime…
    ….Dans ce contexte, « s’attaquer à la vulnérabilité dans la région et améliorer les conditions de vie est urgent et fondamental »,.
    …« Il est important de ne pas automatiquement supposer que tout malheur qui se produit est lié au changement climatique »,…

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/12/02/la-famine-a-madagascar-n-est-pas-due-au-changement-climatique-selon-une-nouvelle-etude_6104401_3244.html

    • 2 décembre 2021 à 17:19 | kartell (#8302) répond à kartell

      En langage peu diplomatique, les experts démontent de manière difficilement contestable, sauf à être de mauvaise foi, la théorie du pouvoir à vouloir mettre sur le dos du réchauffement climatique l’entière responsabilité du kere ..
      Il y contribue certes, mais sans y tenir un rôle majeur mais aggravant de cette famine dont les principaux facteurs incriminés sont l’incurie politique des pouvoirs, depuis des décennies..
      Rappelons aussi que son Excellence savait été l’auteur de la saillie prédisant que d’ici, deux ans, ce ne serait plus qu’un mauvais souvenir, pour lui ?
      Et ce petit détail si l’on peut dire cocasse, car après avoir survolé la région en hélicoptère et fait quelques photos de presse, il s’était empressé de passer son week-end à Anakao, plus adapté à sa pointure de VIP, joignant ainsi, l’humanitaire de façade au tourisme de classe !..

  • 2 décembre 2021 à 16:19 | Jipo (#4988)

    Que ne ferions-nous pas sans le monde ...
    Heureusement qu’ ils sont là pour remettre les pendules à l’ heure, comme si la théorie du genre comme celle réchauffement climatique était un scoop ???
    ça fait 50 ans voir plus que le Sud et les tanroy tirent le diable par la queue .
    Le réchauffement n’est qu’ un prétexte aux épaules larges pour justifier leur incurie et, incompétence et désinvolture

  • 2 décembre 2021 à 18:48 | arsonist (#10169)

    Grave problème soulevé dans une autre article de ce numéro de MT.com .

    Quand Andrianampoinimerina avait fini de réunir l’Imerina en un seul et unique royaume ,
    alors par ses kabary il avait répété maintes et maintes fois de dire à ses sujets que
    lui , le souverain , avait dorénavant un et un seul redoutable ennemi : la famine !

    Habituellement , avant de prendre une décision pour l’organisation de son royaume ,
    le souverain demandait les avis de son "conseil"
    [constitué des membres de son entourage très proche , dont le plus populaire d’entre eux s’appelait Hagamainty] .

    Le roi y "demandait les avis positifs" ("maka era")] unanimes , avant de prendre LA décision
    et ensuite LA faire savoir lui-même aux Ambanilanitra
    par un de ses célèbres kabary structurels .

    Je dis bien : le roi y demandait les avis positifs unanimes !
    Si un "conseiller" émettait un doute (avec la prudence que l’on devine aisément) ,
    alors la prise de décison était suspendue
    ou la question devait être réexaminée le lendemain ou un autre jour.

    • 2 décembre 2021 à 18:49 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Un exemple :
      Au rova , lors de l’établissement des règles pour organiser les fonctionnements des marchés (qui avaient le droit de vendre des produits , comment devaient se comporter les personnes au marché , quelles sont les punitions à infliger à ceux qui enfreignaient les règles ...) .
      Dans le cas où le fautif était un producteur qui vendait ses produits au marché , il était question de lui confisquer tout qu’il avait amené au marché , et d’entreposer ces marchandises confisquées au rova , en vue de les distribuer au bénéfice des sujets pauvres ou méritants .
      Tous les membres du conseil approuvaient l’idée , à l’exception du seul Hagamainty .
      Et ce dernier disait à peu près ceci : le producteur avait fait de grands sacrifices et de louables efforts tout le long de la saison entière pour obtenir ces produits ; et au marché on lui prendrait tout le fruit de tous ses efforts , et il rentrerait les mains vides chez lui ; ma pensée est que peut-être d’autres solutions plus justes peuvent-elles être inventées .
      Le roi et les membres de son "conseil" (qui avaient l’habitude d’être concertés)
      étaient pour une fois déconcertés .
      Après un temps où l’entendrait une mouche voler [j’imagine] , le roi prit la parole
      et dit qu’il suspendit cette réunion
      et que tout le monde allait se retrouver au rova demain matin pour reconsidérer le sujet .
      Croyez-vous que cette anecdote se terminât là ?
      Oh ! Que non ! Et le meilleur était encore à venir .

      Le lendemain matin , comme il était dit par le roi la veille ,
      tout ce beau monde allait se retrouver à nouveau au rova
      pour tenter de trouver une solution à ce problème soulevé par Hagamainty .
      Le roi et tout le monde étaient déjà sur les lieux .
      Sauf Hagamainty .
      Le roi décida de l’attendre .
      Mais il ne vint pas .
      Oui ! Oui ! Il ne vint pas !
      Le roi envoya donc une personne aller chercher Hagamainty chez lui .
      Mais Hagamainty n’était pas chez lui non plus .
      Ce coquin avait fait dire par les personnes que l’envoyé du roi avait trouvés chez lui (chez Hagamainty) que très tôt ce matin Hagamainty était allé dans ses rizières , dans la plaine de Betsimitatatra , pour y terminer de grands travaux avant la fin de la journée !

      Hou ! L’astucieux ! Comment un roi qui avait désigné la famine comme son pire ennemi pourrait-il sanctionner un homme qui faisait pour la journée de grands travaux dans les rizières !
      Par contre , la sanction qui consistait à confisquer les produits qu’un producteur amenait vendre au marché avait été abandonnée définitivement !

    • 2 décembre 2021 à 18:49 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Hagamainty avait compris l’importance vitale qu’Andrianampoinimerina accordait à la lutte contre la famine .
      Et aussi l’importance de la vaste plaine de Betsimitatatra dans cette lutte .
      En périphrase "Betsimitatatra" signifie "vaste (étendue) non pourvue de canaux d’irrigation".
      Parce qu’en période de pousse des plants de riz , cette très vaste plaine de Betsimitatatra a autant d’eau qu’il faut pour faire pousser les plants de riz.
      Mais cette eau surgit d’en-dessous du sol , elle n’est pas amenée par des canaux .

      Dans cette région des collines d’Antananarivo , les eaux de pluies dévalent les pentes , arrivent dans la plaine et pénètrent sous le sol , et lorsque le dessous du sol est saturée d’eau , la quantité d’eau supplémentaire reste emprisonnée pendant un certain temps à la surface du sol :
      l’écoulement se fait (je ne sais comment) sans aucun doute au très grand ralenti pusqu’il faut toute la saison de la pousse des plants de riz pour évacuer toute cette eau .

      Quand tout le riz est moissonné , la plaine est sèche !
      Ce cycle de phénomènes "sol-inondé et sol-sec" a inspiré nombre de proverbes et de dictons dans la littérature orale merina .

      Récemment , les dedaka poerapoera foza et leur grand chef ont découvert ce phénomène dans leur stade des Barea , à cause d’une petite pluie artificifielle .
      Mais attendez les orages tropicaux et les pluies cycloniques pour voir de visu ce que c’est que le Betsimitatatra .

    • 2 décembre 2021 à 18:50 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Laniera !
      Andrianampoinimerina et son "conseil" , là où il prenait les "avis posiitfs" de son entourage très proche ["maka era"] , étaient des vrais as de la riziculture dans le Betsimitatatra !
      Pourtant ils avaient fini par trouver , sur une partie nord-ouest de cette immense plaine , une terre et des eaux plus têtues qu’eux !
      Le roi et ses sujets appliquaient à cette partie de cette plaine les mêmes méthodes de riziculture que celles pratiquées aillleurs dans cette même plaine .

      Donc dans cette partie nord-ouest particulière de Betsimitatatra :
      En saison sèche , labour . Affût , en attente de la bonne première pluie en début de saison . La période des semailles au bon moment . Le repiquage des jeunes plants de riz toujours au bon moment . Puis attente .
      Survient alors la période des pluies cycloniques .
      Généralement mi-janvier-février-1ère-moitié-de-mars .
      Au moins pendant sept jours durant , une pluie qui ne s’arrête pas .
      Nous l’appelons "ilayFito" ["les Sept"].
      Et cette eau qui sugit sans cesse du dessous du sol .
      Elle monte , elle monte , puisqu’elle ne s’évacue pas . Elle monte . Et les plants de riz sont entièrement sous l’eau .
      La récolte est perdue .

      Le roi Andrinamapoinimerina et son conseil subissaient échec sur échec à cause de ce phénomène dans cette partie de Betsimitatatra dans plusieurs tentatives pendant plusieurs années successives malgré les diverses méthodes qu’ils avaient utilisées .
      Alors , le roi et son "conseil" devaient admettre qu’ils ont épuisé leurs idées ["lany era"] pour faire pousser du riz jusqu’à la récolte dans cette partie nord-ouest de Betsimitatatra !

      D’où le nom "Laniera" donnée à cette partie nord-ouest de Betsimitatatra !

  • 2 décembre 2021 à 20:28 | kartell (#8302)

    Mise au point salutaire après les déclarations « d’Apocalypse tomorrow « surnommé par le Canard Enchaîné : « extrême doigt «  !..
    Souriez, vous êtes crispés !..

    https://www.lemonde.fr/societe/video/2021/12/02/vichy-et-les-juifs-l-historien-robert-o-paxton-repond-a-eric-zemmour-dans-un-rare-entretien-au-monde_6104444_3224.html

  • 2 décembre 2021 à 22:20 | vatomena (#8391)

    arsoniste — Vous les présentez comme des héritiers du Colonialisme
    C’est peut etre le cas mais disons qu"ils ont été des héritiers indignes. Il y a bien eu des Colons batisseurs mais EUX ont ils construit une vie meilleure pour les malgaches

    • 2 décembre 2021 à 23:09 | arsonist (#10169) répond à vatomena

      Se ’eunioné Ma’on gzénofobe ’assistt vatomena inio’he là k’ionolozihe !
      Sa sè su’he !

  • 3 décembre 2021 à 00:30 | Jipo (#4988)

    zemour est financé / les mondialistes pour exploser la droite et faire un boulevard à macron !
    il est un mondialisme convaincu et pour etre lr nouveau larbin de l’ UE , dans la quelle il veut rester , alors notre souveraineté 🤔.
    Comme ce konnard de castex qui parle à BJohnson de souveraineté , PTDR 🤣

  • 3 décembre 2021 à 10:05 | Stomato (#3476)

  • 3 décembre 2021 à 10:06 | Stomato (#3476)

    Intéressant, mais cela ne va pas plaire à tout le monde !

    https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/madagascar/climat-le-changement-climatique-n-est-responsable-de-la-famine-a-madagascar-selon-une-etude_4866625.html

    Pour ceux qui ont un accès à internet un peu difficile :

    Le réchauffement climatique n’a joué qu’un rôle minime dans la famine qui frappe Madagascar, estime une étude publiée jeudi 2 décembre et qui contredit de précédentes déclarations de l’ONU. La partie sud de cette île de l’océan Indien est frappée par une sécheresse inédite en plusieurs décennies, qui a précipité plus d’un million de personnes dans une malnutrition aiguë.

    En juin, le Programme alimentaire mondial (PAM) avait qualifié cette crise de "première famine due au réchauffement climatique". Une dimension sur laquelle insistent les autorités malgaches. "Mes compatriotes endurent le tribut d’une crise climatique à laquelle ils n’ont pas participé", affirmait ainsi en novembre le président Andry Rajoelina, lors de la COP26 à Glasgow (Ecosse, Royaume-Uni).

    "S’il y a une part de changement climatique, elle est minime"
    Mais ce ne sont pas les conclusions de l’étude du World Weather Attribution, réseau de scientifiques pionniers en matière d’attribution des événements extrêmes au changement climatique. Lors des deux dernières moussons (2019-2020 et 2020-2021), la quantité de pluie a été inférieure de 60% à la normale dans le sud de Madagascar. Un tel déficit de pluie pendant 24 mois consécutifs (juillet 2019 à juin 2021) a chaque année une chance sur 135 de se produire, selon les estimations du WWA. Mais en se basant sur les observations et les modèles climatiques, la probabilité qu’un tel événement se produise "n’a pas augmenté de manière significative" en raison du dérèglement, assurent les chercheurs.

    Ces résultats sont compatibles avec l’évaluation du groupe d’experts sur le climat de l’ONU (Giec) publié en août. Ce rapport indique qu’à Madagascar, l’augmentation prévue des sécheresses sous l’influence du réchauffement ne devrait intervenir qu’à partir de +2°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Or pour l’instant, le monde a gagné environ 1,1°C. "S’il y a une part de changement climatique [dans cette famine], elle est minime", assure à l’AFP un auteur de l’étude, Robert Vautard, de l’Institut Pierre-Simon Laplace.

  • 3 décembre 2021 à 10:11 | Stomato (#3476)

    >>Le réchauffement climatique n’a joué qu’un rôle minime dans la famine qui frappe Madagascar<<

    Mais ce n’est pas une raison pour ne compter QUE sur l’aide internationale et ne RIEN faire avec les énergies locale !
    Pratiquer la mendicité institutionnelle a des limites, qui sont atteintes aujourd’hui.
    Ne serait-il pas utile de saisir les mains tendues qui proposent de l’aide ?
    Et refuser les aides financières qui sont systématiquement détournées ?

  • 3 décembre 2021 à 12:26 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Quel gâchis :

    https://lexpress.mg/02/12/2021/produits-de-rente-le-litchi-de-madagascar-pourrit-sur-place/

    Comme les routes ne se mangent pas, voici le résultat.

    Si les Malagasy étaient plus pros dans la promotion de la filière letchi, voyez à quel prix les londoniens achètent ce petit fruit rouge, bien sûr ce n’est certainement pas du letchi traité au soufre pour un tel prix, mais la qualité associée à la réactivité se paient bien :

    https://www.zinfos974.com/Londres-5780-le-kilo-de-lychees-sur-un-marche_a176134.html?com

    Mais bon, quand on a un DJ Crétin au zéro absolu d’intelligence, faire des routes pour que le Malagasy puisse favoriser les échanges n’a jamais été une priorité.

    Avec ses routes pourries, Madagougou se crée naturellement ses propres frontières internes.

    Cordialement

    • 3 décembre 2021 à 18:24 | Stomato (#3476) répond à Yet another Rabe

      >>Quel gâchis :
      https://lexpress.mg/02/12/2021/produits-de-rente-le-litchi-de-madagascar-pourrit-sur-place/<<

      En lisant, j’ai failli m’étrangler, pas après avoir risqué d’avaler un noyau de litchi, mais en lisant ceci :
      "« Il ne suffit pas de planter et produire mais calculer
      déjà sa part de marché » ; poursuit l’interlocuteur. À
      lui de souligner en outre l’éternel non respect du
      calibre du fruit rouge. Pour lui, Madagascar peut très
      bien concurrencer l’Afrique du Sud qui exporte aussi
      du litchi vers les pays européens. « Notre litchi est le
      moins cher. L’Afrique du Sud n’expédie que des gros
      calibres et elle les vend cher. Si nous produisons
      seulement 4 000 tonnes de litchis de bonne qualité
      et de taille acceptable par le marché international,
      Madagascar peut très bien détrôner l’Afrique du
      Sud », détaille encore Rasamimanana."

      Il est bien connu qu’avec de SI, on mettrait Madagascar en bouteille !

      "Avec ces 4 000 tonnes de bonne qualité, le litchi de
      Madagascar peut espérer gagner 4 000 000 euros.
      Le litchi de Madagascar pour cette campagne est
      envoyé par avion et connaît un prix moyen de 6,50
      euros le kilo en France."

      Dans un super marché proche le kilo est vendu à TREIZE euros et encore ce sont des litchis de Madagascar pas mûrs.
      Dans un autre magasin le même kilo de litchis est vendu 8 euro le kilos, mais ces litchis mûrs et de bon calibre viennent d’AFS !

      Il est très vrai que le litchi de Madagascar est le moins cher, le moins cher payé au producteur !
      C’est un détail, mais qui a son importance !
      Au fait savez vous que des arboriculteurs du sud de la France ont planté avec succès des manguiers et ils commencent à avoir des fruits.
      Il est quasiment certains que des essais de culture de litchis et autres plantes tropicales vont débuter sous peu.

      Il est vrai que comme le dit si bien Astérix, ils sont fous ces vazaha !
      (Mais pas au point d’acheter des litchis malagasy, en ayant le souvenir lointain des litchis Malgaches).

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS